Les disparus d’Algérie

Publié le 31 août 2019 - par - 120 commentaires - 2 680 vues
Share

« Quelle que soit la cause que l’on défend, elle restera toujours déshonorée par le massacre aveugle d’une foule innocente » (Albert CAMUS)

 Il y a 57 ans, tel Ponce Pilate, le gouvernement français se lavait les mains et tournait la page. Pays sans nom, sans frontière, sans unité, c’est par la France et dans la France que l’Algérie avait acquis une personnalité, pour la première fois dans l’histoire… C’est par la France qu’elle devint officiellement indépendante, le 5 juillet 1962… et c’est à cette date que le drame des disparus – ayant connu un essor vertigineux dès la signature du « cessez-le-feu » – atteint son  paroxysme…

Le point de départ de la gigantesque entreprise de destruction qui devait s’abattre sur les Français d’Algérie – entreprise de destruction voulue et organisée par le régime gaullien – fut la honteuse signature des accords d’Évian du 18 mars 1962 avec comme symbole de forfaiture, le massacre du 26 mars à Alger… Son aboutissement, le génocide du 5 juillet 1962 à Oran. Entre ces tragédies, plusieurs milliers d’Européens (on ne connaîtra jamais le nombre exact) disparaîtront, enlevés parfois même sous les yeux des militaires français qui n’interviendront pas : « Ils n’avaient pas d’ordre », disaient-ils ! En réalité, ils avaient des ordres de « non-intervention ». Ainsi, dans toute l’Algérie des camps s’ouvrirent, parfois à proximité même des villes et des cantonnements militaires sous le regard bienveillant des autorités françaises.

La plus élémentaire des missions eût été d’ordonner à notre armée, encore puissante, d’effectuer des opérations de sauvetage en direction de ces camps… sa première motivation étant de sauver ses propres soldats dont près de 400 furent pris vivants au combat. Nul ne recouvrit jamais la liberté… et cela en dépit des accords d’Évian et des conventions de Genève. L’autre motivation était de sauver, d’une part, ces milliers de civils européens menacés de jour en jour d’extermination, d’autre part, ces milliers de musulmans fidèles à la France à qui l’on avait fait une promesse formelle de protection, à qui l’on avait juré que le drapeau français ne serait jamais amené et que l’on a livré avec une révoltante bonne conscience, pieds et mains liés à la vindicte des bourreaux.

Alors, quand les familles éplorées suppliaient les militaires d’intervenir après l’enlèvement de l’un des leurs ; quand elles en appelaient à nos gouvernants, nos médias, nos associations humanitaires, à la Croix-Rouge… quand ce n’était pas au clergé, on leur rétorquait sans ménagement « qu’ils étaient tous morts » ! Et ainsi, parce qu’ils « étaient tous morts », on a laissé, des années durant, pourrir dans les geôles, les mines de sel, les camps de la mort lente et les bordels, nos proches, nos familiers, nos frères…

Car on ne supprima pas des milliers de personnes du jour au lendemain… Certaines vécurent des années durant dans leur univers concentrationnaire ; déclarations d’hommes politiques et témoignages l’attestent. C’est ainsi que :

– Le 26 janvier 1971 (9 ans après l’Indépendance), le Président algérien Boumedienne déclarait : « À Paris, on semble ignorer que nous détenons un grand nombre d’otages français. Quand il le faudra, nous en communiquerons la liste à la presse, d’où une émotion considérable en France. Alors, pour obtenir la libération de ces otages, il faudra y mettre le prix. »

– Le couple des enseignants Allard, de Bruyère-le-Châtel (Essonne), d’abord pro-FLN puis expulsés d’Algérie au cours du second trimestre de 1971, révéleront qu’environ sept cent cinquante « disparus » européens ont été vus et contactés dans les camps de travail situés à proximité des puits de pétrole d’Hassi Messaoud. À l’automne 1972, quelques-uns de ces hommes ont tenté de s’évader. On les a retrouvés bastonnés à mort sur la rocade sud, avec la main droite coupée.

– Le 23 avril 1982, l’hebdomadaire « SPÉCIAL DERNIÈRE » publiait les révélations de Mr Poniatowski qui affirmait qu’en 1975 (il était alors ministre de l’Intérieur), il y avait encore des centaines de captifs en Algérie.

Ce jour-là, nous fîmes connaissance avec l’incroyable, l’impossible, l’inimaginable. En première page, on pouvait lire :

« EXCLUSIF : Les photos des Français détenus sans raison PRISONNIERS EN ALGÉRIE depuis VINGT ANS. Un vrai camp de concentration installé du côté de Tizi-Ouzou ».

Au total 15 photos sous lesquelles figuraient les noms et prénoms des « disparus ». Or l’une d’elles nous apprenait ainsi que le gardien de la paix, Pelliser Jean Claude, enlevé le 16 mai 1962 à Maison-Blanche, Alger, dans l’exercice de ses fonctions, était toujours en vie… alors qu’il avait été déclaré « décédé » le 13 novembre 1970 par le tribunal de grande instance de Paris.

20 ans après ces tragédies, il y avait encore des survivants dans les camps de concentration algériens. Nous en avions, là, la preuve. Que firent alors les autorités françaises ?

Le 12 novembre 1964, pourtant, « Le Figaro » avait lancé le chiffre alarmant de 6 000 à 6 500 Européens enlevés entre le 19 mars 1962 et le 31 décembre 1962… preuve qu’après l’Indépendance les enlèvements s’étaient poursuivis.

L’accusation était portée et elle était irréfutable. Alors, pourquoi l’armée française qui, conformément aux accords d’Évian était toujours présente en Algérie à cette époque, n’était-elle pas intervenue pour sauver ces malheureux ? Et pourtant ils étaient enfermés dans des camps parfaitement localisés et connus des autorités, attendant dans la souffrance et la déchéance une vaine délivrance. Certains furent libérés, mais sur des initiatives individuelles d’officiers outrepassant les ordres reçus et… immédiatement sanctionnés. Parfois même, ces morts-vivants étaient plongés dans leur univers concentrationnaire à proximité des camps militaires français, tels, la cité du Petit Lac à Oran.

Que de cris déchirants, que d’appels au secours ces militaires français ont-ils dû entendre chaque nuit, eux qui étaient terrés dans leur caserne, l’arme au pied, attendant la quille prochaine !…

Que d’horribles, que d’épouvantables hurlements ont dû retentir, des années durant, dans ce pays livré aux écorcheurs ! Mais nul ne pouvait les entendre. Une chape de silence s’était abattue sur ces malheureux ajoutant ainsi à leur calvaire et, engoncé dans son égoïsme, son confort et son indifférence, le peuple français ne répondit pas aux plaintes et aux râles qui s’échappaient de toutes les contrées de l’Algérie et qui venaient s’écraser contre ce mur qu’il avait érigé sur ses côtes. Ces sacrifiés-là, dont le nombre s’amenuisait au fil du temps, n’étaient plus que des animaux survivants d’un triste bétail pensant, abandonnés à leur délire, à leurs rêves et à leurs rancœurs. Durant des années, ils ont croupi derrière des barreaux ou dans des camps, à épier leurs geôliers, à écouter les râles des mourants et les cris de ceux que l’on torturait, en suivant de leurs yeux, leurs inoubliables yeux, empreints de crépuscule mental, la marche rêveuse des nuages dans l’immensité du ciel étoilé.

Pauvres êtres torturés ! Leurs cris déchirants seront restés vains durant toutes ces années, mais ces plaintes ne sont pas perdues. Quelque part dans les cieux elles ont été enregistrées indélébilement et le jour du jugement dernier, elles se feront de nouveau entendre… et les paroles prophétiques du maréchal Juin remontent à ma mémoire : « La France est en état de péché mortel et elle connaîtra, un jour, le châtiment ».

Pour autant, en dépit des renseignements qui lui parvenaient régulièrement, la grandeur gaullienne ne s’abaissa pas à donner les ordres nécessaires pour sauver ces sacrifiés et les cadres de l’armée, les consuls et ambassadeur de France à Alger respectèrent ces ordres de ne pas intervenir, abandonnant ceux qui n’étaient plus que des morts en sursis, oubliant que, pour des raisons similaires, on condamna à la fin de la Seconde Guerre mondiale, les officiers allemands qui ne s’étaient pas opposés aux ordres d’Hitler.

Ils sauvèrent ainsi leur carrière, certes ! Plus tard, ambassadeurs, colonels, généraux, députés, couverts de titres et de médailles usurpés, ils se prélasseront et se féliciteront de leur « bon choix ». Mais, où est leur honneur ? Que devient une armée sans honneur ?

« La voix de la conscience et de l’honneur est bien faible quand les boyaux crient », écrivait Diderot…

Ainsi, la France et l’armée française d’alors sont aujourd’hui encore éclaboussées d’une honte que le temps ne suffira pas à effacer. Il n’y a pas d’exemple qu’un État ait livré de la sorte ses enfants au bourreau. Et cette tache indélébile ternira à jamais l’honneur de la Ve République.

José CASTANO

La chaîne israélienne i24news évoque le massacre d’Oran. Reportage exceptionnel. Tout est dit sur les atrocités et les disparus. Tout est dit aussi sur les responsabilités de Katz et de De Gaulle…

Cliquez sur : https://www.youtube.com/watch?v=i-VdBxirjQI

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Michel de Belcourt

Aujourd’hui encore rien que d’évoquer le mot De Gaulle ou Gaullisme me donnent la nausée ou une envie de vomir. Je n’arrive pas encore à accepter que des gens aussi bêtes que méchants arrivent encore à dire je suis gaulliste, pour moi jusqu’à la fin de ma vie je l’aurai ce nom en horreur.

MARC

L’abandon des pieds noirs et des harkis restés en Algérie après le cessez le feu restera comme une tâche indélébile sur l’image historique de de Gaulle et de son gouvernement et sur les gouvernements fantoches qui suivirent. Encore aujourd’hui, l’ignoble Macron qui est allé s’excuser à Alger en qualifiant la colonisation de crime contre l’humanité, ignore sans doute que si la France a posé le pied en Algérie en 1830 c’était pour mettre fin aux razzias des barbaresques en méditerranée. Mais Macron appartient aux générations d’incultes éduqués après Mai 68 !!!

Jill.re

Arrêtez avec les harkis ;pour la plupart d’anciens Fellouzes qui se fichaient de la France comme de
leurs premières babouches.
sur les 200 supplétifs du Commando Georges
consultés, seuls 23 manifesterent le souhait d’intégrer des unités régulières en France ou en
Allemagne;les autres préfèrant être démobilisés sur place moyennant une prime.

amandinelonchamp

Je n’ai jamais vraiment cru à la ‘pureté ‘ des sentiments d’affection des Harkis pour la France ,personnellement. Même JMLP et Roger Holleindre s’y sont laissés prendre . Je les ai souvent entendu adorer ces gens là sur Radio Courtoisie .

Raspoutin

Cela fait au moins cinq ou six heures que j’ai écrit ici trois messages qui ne sont pas passés ! Cela pose un problème : est-il utile de se donner du mal à participer à ce journal si, comme cela n’arrive que trop souvent, la parution ne se fait que lorsque le journal a quitté la page ? Donc, que personne ne le lira plus ? Je me demande de plus en plus si je vais continuer. Cela n’aura aucune conséquence pour personne… mais n’empêche que l’échange est un enrichissement. Cette fois-ci, la sensible question de l’Algérie, si peu traitée, en faisait l’objet. Dommage ! Monsieur Castano, ne pourriez-vous pas y veiller ?

Raspoutin

Ah bravo ! Vous publiez mon message d’il y a une heure, mais les trois messages d’il y a 8 heures, que sont-ils devenus ? Trop tard, maintenant !

Raspoutin

Toutes mes excuses, j’ai dit des bêtises. Je ne les avais pas vus, mes messages, loin derrière… Je suis confus. Je ne recommencerai pas !

amandinelonchamp

RL a des problèmes avec les commentaires , il m’est arrivé plusieurs fois de voir réapparaître de mes commentaires que je croyais avoir été supprimés , moi aussi, et nous ne sommes pas les seuls .

Jill.re

Le we la modération est en we…

Kadi

Les années 1961-1962 étaient des années de guerre civile. Autant de crimes commis dans chaque communaute contre le camp d’en face. L’OAS a exécuté même des femmes de ménage qui travaillaient dans les quartiers à dominance européenne. Des voitures passaient en plein jour et mtraillaient de l’Arabe en veux tu en voila ! Il faut reconnaître qu’aucune règle morale ne subsistait. dans ce climat de terreur. Il est vrai que la puissance occupante du pays à savoir la France a très mal géré la transition vers l’indépendance. Mais les pieds noirs ont failli. S’ils étaient vraiment algériens ils ne seraient jamais partis de ce pays !

meulien

emprisonne en1965,a alger,un ancien harki nous a parle de la douzaone d;europeens detenus dans des mines pres de miliana. Mis au corant l’ambassade de france a preferee faire la sourde!….c’est beau la france!

gigi

De Gaulle qui avait négociė par les Accords d’Evian une main mise sur le pétrole ÷ notre maintien dans le Sahara et la protection de certains autres biens français ne voulait pas donner aux Algériens indépendants le moindre motif de mécontentement qui aurait pu annuler ces Accords.
Le génęral Katz planqué avec ses troupes dans sa caserne a laissé les bics entrer dans les maisons des pieds-noirs oranais et les emmener hors de la ville pour les supplicier.
Ordre de l’Elysée était de ne pas intervenir.
Et le pompon : ce salopard les a fait venir en France et en a francisé des milliers.
Rėsultat : les colonisés qui y regardaient à 2 fois avant d’agresser les FR, une fois arrivés en métropole, estampillés « français citoyens « , ils se sont emparés du droit de nous trucider.

Mimitou485

Quand aurons nous la véritable histoire de l’Algérie?
J’étais en vacances et j’ai échangé avec un français d’origine algérienne (d’environ 30 à 35 ans) qui reconnaissait qu’avec l’indépendance , une grande majorité d’algériens se sont rendus compte qu’ils avaient été bien manipulés.
Mais , malgré cela, SON histoire, apprise de ses parents, raconte uniquement l’histoire de  » français » qui ont massacré des algériens.
Et voilà comment des jeunes peuvent voir les français , uniquement des colonialistes qui prenaient les algériens pour des esclaves, et donc, histoire racontée qui peut expliquer la haine qu’ils ont encore aujourd’hui envers nous.
Et ce jeune homme était pourtant très sympathique, on aurait eu envie de lui raconter une autre histoire, mais je crois cela impossible.

bibi FRICOTIN

La France a commis des crimes contre l’Humanité d’après le traître élyséen !

Une patriote

Le pauvre homme encore marqué après tant d’années. On parle toujours de l’Amérique et de l’abandon des soldats américains au Vietnam, mais les politiques français ont fait exactement la même chose et les mêmes saloperies envers les soldats et les civils français. Comme quoi, que cela soit là bas ou ici les politiques aux pouvoir sont tous pourris et n’hésitent pas une seconde à sacrifier des vies sans aucun scrupule ni remords. Avec Macron on peut s’attendre au pire !

Raspoutin

Et c’est nous, selon saint Macron, qui sommes coupables d’un crime contre l’humanité ?

Raspoutin

Cette épouvantable cruauté des Algériens pendant et après la guerre d’Algérie, tout comme lors de leur deuxième guerre entre eux dans les années 90… vous ne la reconnaissez pas, tout à fait la même, dans Daech et dans la sauvagerie du terrorisme chez nous ? Et la cruauté de l’islam durant toute son histoire ? Comment expliquer cette spécificité inhumaine ?

amandinelonchamp

La jalousie dans tous les domaines de la vie façonne leur mentalité , à mon avis , ils n’aiment pas ce qu’ils sont et l’endroit d’où ils viennent et le font payer à tous ceux qui ne sont pas comme eux, sauf aux Noirs qu’ils considèrent comme inférieurs à eux et qu’ils ont réduits à l’esclavage d’ailleurs .Ce serait pour moi une explication à cette question que je me suis déjà posée. C’est peut-être de la psychologie de comptoir, mais pour moi, ça tient debout.

. Dupond 1

Lorsqu’en France le systeme explosera ne comptez pas sur l’armée et encore moins sur la gauchiasserie qui armera la vérolerie comme ont fait les porteurs de valises !!! L’armée n’a pas bougé pour le bataclan et ne bougera pas plus pour les patriotes ….le dernier général avec des c……lles fut Bigeard
https://www.francetvinfo.fr/faits-divers/terrorisme/attaques-du-13-novembre-a-paris/13-novembre-l-ordre-de-non-intervention-des-militaires-de-l-operation-sentinelle-au-bataclan-est-arrive-du-poste-de-crise_2792095.html

Raspoutin

« Ainsi, la France et l’armée française d’alors sont aujourd’hui encore éclaboussées d’une honte que le temps ne suffira pas à effacer. » dites-vous. Surtout les irresponsables gaullistes qui ont deshonoré la France ! Nous avons trahi notre parole envers ceux qui se sont compromis à cause de nous et qui sont mort de la confiance qu’ils nous faisaient ! EST-CE QU’ON EST VRAIMENT CONSCIENTS D’UNE TELLE HORREUR ??? Voilà pourquoi, José Castano et d’autres, vous ne devez pas arrêter d’en parler jusqu’à ce qu’on en crève de honte. On doit bien cela à nos pauvres victimes… Et merci à Riposte Laïque !

Raspoutin

J’arrive un peu tard sur cet article majeur. Merci José Castano ! Je ne suis pas Pied Noir mais je sais les horreurs qu’ils ont souffertes et dont ils souffriront toujours. Du moins les survivants, tout comme la majorité (oui !) des Algériens fidèles à la France (mais qui ont été massacrés) et qui avaient en horreur le FLN pour des raisons amplement justifiées par la suite. De Gaulle a été dans cette « histoire » d’une dégueulasserie inouïe ! Cet orgueilleux suprême aura trouvé là sa déchéance qui l’aura ramené à l’image d’un « pauvre type » !

Claude

Pardonnez-moi et veuillez rectifier mon message:
Cinquante sept ans et 58 jours, soit plus de 21.000 nuits qui se sont écoulés depuis ce 5 juillet 1962.

Claude

Parmi ceux qui, en ce début du mois de juillet 1962, se bouchèrent les oreilles pour tenter d’étouffer les cris de leurs frères et sœurs raflés, regroupés, suppliciés par le FLN, d’aucuns de ces témoins sont sûrement encore en vie.
Soixante-sept ans et 58 jours se sont écoulés depuis ces enlèvements.
Ça représente près de 24.500 nuits durant lesquelles ceux qui auraient pu libérer des centaines de pieds-noirs des griffes de leurs bourreaux tentent d’effacer de leur mémoire cette tragédie.
24.500 nuits hantées par la vision cauchemardesque du 5 juillet, des milliers d’heures à se poser la même question: existe-t-il un somnifère assez puissant pour apaiser ma conscience, ne serait-ce qu’une nuit ?

François BLANC

les patriotes sont à nouveau maltraités mais il faut dire que macron se réfère à de gaulle comme tant d’autres abrutis

Une patriote

Rien n’a changé les algériens sont toujours aussi lâches, en 62 ces lâches ont attendu que les gens soient rassemblés, sans armes et sans défense pour les attaquer et les assassiner. En France en 2019, ils sont courageux en bande mais trouillard et péteux tout seul. Eh l’autre escroc aux votes qui continu à leur faire croire que nous sommes repentant , mais de quoi grand Dieu, ce sont des assassins et il faudrait que nous les victimes ont fasse amende honorable. L’escroc cinglé peut toujours rêver c’est pas demain la veille que cela va se produire !!! De Gaulle n’a pas été très propre non plus et il a eu aussi le sang de tout ces morts sur les mains !

De St Pierre

Après relecture de l’article de Monsieur Castano, on peut en conclure, que le gouvernement gaulliste a fait le choix de renoncer à ses intérêts en Algérie, et d’offrir l’indépendance aux algériens, afin de ne plus dépenser d’argent pour maintenir ce pays, dans le giron français, ce qui peut se comprendre.
Par contre, et c’est là que l’on est dans l’odieux, (la politique à la même odeur que les fosses d’aisance), le vie et le devenir des européens ou musulmans amis sur place, il n’en n’avait strictement plus rien à faire, ils n’existaient plus.
En conséquence, les politiques s’intéressent aux populations quant elles sont utiles à leurs intérêts, mais les jettent comme des mouchoirs usagés, quant ils n’en ont plus l’utilité. Ne jamais faire confiance aux politicards, tous pourris.

inconnue

et ce petit président à quatre sous prône la repentance…… scandaleux, outrageant et j’en passe la liste est longue, nous sommes vraiment « gouvernés » par des traîtres, des pourris, des incapables etc ….

Marjolaine

Je continue mon commentaire. Il y avait bien sûr des quartiers A MAJORITE européenne ou A MAJORITE arabe mais personne n’était interdit de séjour ou de passage nulle part.La Casbah par contre était essentiellement arabe et c’était plutôt les européens qui n’y passaient pas tellement.. Evidemment, durant la dernière année 1961-1962, tout cela était différent à cause de le la flambée des évènements. Mais quand ces personnes interviewées prétendent qu’il y avait toujours eu des apartheids et des interdictions ce ne sont que des mensonges voulus par les auteurs du film pour lancer quelques messages subliminaux excusant plus ou moins l’horreur de ces massacres. Mais sans doute que sans ces inexactitudes nécessaires pour plaire à certains et au pouvoir en place, ce film n’aurait pas pu sortir

Marjolaine

Je n’ai pas encore vu ce film mais on m’a signalé qu’il comportait quelques « gros mensonges » lors d’interview d’Algériens. l’un deux racontait qu’il avait toujours vécu à Oran et qu’avant l’indépendance il n’avait pratiquement jamais mis les pieds dans les quartiers européens car c’était interdit.. Un autre affirmait qu’il y avait à l’époque un véritable apartheid: des quartiers européens, des quartiers juifs, des quartiers arabes et des séparations entre ces quartiers.. J’ai vécu 20 ans à Alger (mais c’était pareil qu’à Oran) et tout le monde allait où il voulait sans problème. j’avais des voisins Juifs dans mon immeuble,les épiciers arabes logeaient à l’arrière de leur boutique dans mon quartier et les vendeurs au marché étaient pour une bonne moitié des Arabes.

josette

La France est connue pour ne pas avoir instauré d’apartheid dans ses colonies, c’est connu dans le monde entier.

Denfer VICTORIA

Oran 5/7/62
Quand je hisserai ma dernière voile
Pour gagner la terre des étoiles
J’ai peur d’avoir sur la conscience
Le massacre de l’innocence
Tous ces soldats au garde à vous
Terrés au fond de leurs casernes
Comme des rats au fond de leur trou
Grace à un monstre pétri de haine
Le sang innonde les trottoirs
De cette ville qui m’a vu naitre
Et l’on emporte à l’abattoir
L’innocence à cause de ce traitre
Quand je hisserai ma dernière voile
Pour gagner la terre des étoiles
J’espère enfin les rencontrer
Et leur dirai du fond du coeur
Pardon d’avoir essayé d’oublier
René Mancho
http://popodoran.canalblog.com/archives/2019/06/26/37459255.html

Natou

Denfer Victoria 👍😢 merci

Filouthai

A la lecture de cet article, je comprends qu’un pays sans honneur est un pays sains avenir.
L’actuel Président en sympathisant avec un pays qui anime et finance le terrorisme poursuit cette politique de veulerie.

gigi

Les élites politiques formées par la Francarabia sont des gogoles des droits de l’homme , droits de tous les hommes, qui doivent passer avant les droits des FDS.
Rien que ça peut nourrir le racisme pour des siècles. En plus la mafia aux affaires rackette les contribuables pour financer toute cette racaille.
Nous finançons nos agresseurs.
On ne fait pas mieux dans la veulerie.
Les pieds noirs savaient s’y prendre avec les indigènes pour se faire respecter.
Ils ne nous ont plus respectés une fois arrivés en métropole.

Yohann le débattant

Quelques jours avant l’independance, des algériens sont venus chercher à leur domicile deux oncles de ma mère qui tenaient un bar à Oran. Dans leur bar, des membres de l’OAS se réunissaient régulièrement, les oncles de ma mère ont été assimilés à eux. On a jamais plus eu de leur nouvelles.

Natou

De tout ❤️ avec vous Yohann . Mon oncle alors âgé de 20 ans a été blesse dans les attentants d’ORAN !

Yohann le débattant

Merci Natou. Bien à vous.

ven85

si le massacre d’oran,pouvait servir d’exemple aux francais qui votent pour les traites de droite et gauche qui ont faient rentrer plus de 15 millions de musulmans et qui ont laisser en france plus de 3000 banlieues islamiser,dans 10 ans ou plus,le jour ou les banlieues islamiser descendront,un ORAN pourrait recommencer, les francais il y a 40ans ont ete avertit par le vieux pars LE PEN,et les francais l’ont diaboliser alors bientot il faudrat payer

Yohann le débattant

ven85 exact.

Ivar

3000 enlèvements en tout.
Une centaine de morts Européens le jour même.

En France en 45, entre 10 et 11000 morts durant l’Épuration.
Entre 8 et 9000 exécutions sommaires.

Ça surprend quelqu’un quand un pays règle ses comptes après une occupation?

kounnar

En d’après une estimation de Mitterrand, je crois , il y avait un 0 de plus !!
Si quelqu’un a un vieux QUID sous la main l’on pouvait y trouver différentes estimations de cette « épuration » …

Marjolaine

En France on n’a pas exécuté des enfants…

ven85

pour l’epuration a la liberation, remercier le parti communiste,avant que de gaulle reprenne la main et nonme des juges pour retablir la paix

Marjolaine

L’épuration n’a pas fait égorger des enfants….

Kinns

C’est quand même bizarre que l’on revienne toujours à la guerre d’Algérie
C’est comme si la 5eme République avait été une erreur ?

Kinns

Si mon commentaire ne vous plaît pas, dites au moins pourquoi !

Lisianthus

Parce que les Algériens, après leur indépendance, ont laissé péricliter tout ce que les Français avaient construit et viennent maintenant mendier les allocs en France, prouvant ainsi que non seulement ce sont des incapables, mais qu’en plus ils n’ont aucun honneur.
Rappelons que le pays « Algérie » a été créé par la France, qui a colonisé un territoire où il n’y avait que des tribus moyenâgeuses, pour mettre fin aux razzias, pirateries et autres pillages, et surtout aux enlèvements d’Européens que les arabes (*) réduisaient en esclavage.
(*) Pas de majuscules en arabe, question de dignité sans doute !

Kinns

Ça me va comme réponse
Le minimum est quand même un peu de dialogue

Lisianthus

Mais je vous en prie !

JACOU

A mon boulot j’ai connu un pied rouge. Militant CFDT. Un vrai fana. Sa fille s’était mariée avec un algérien. J’ai entendu dire que Boumedienne les a tous éjectés d’Algérie.

Anne-Sophie Stefanini : « Les pieds-rouges ont pris part à l’indépendance de l’Algérie »
https://www.youtube.com/watch?v=X1WpeIBrbbk

. Dupond 1

JACOU
+100000000000000000000000000000000000
Oui boumédienne les a viré et ils ont été mis en cabanne en arrivant en France pour quelques mois . Ils n’avaient pas compris la mentalité bougne qui a bien profité des porteurs de valise mais qui voulait suretout conserver l’islam comme religion d’etat et pas le stalinisme libertaire . Ci dessous deux abrutis cathos gauchiasse qui sont virés par les bougnes de leur propre terre (on ne peut trouver plus cons)
http://www.fdesouche.com/1254275-marseille-apres-cinquante-ans-passes-aux-minguettes-menaces-et-harceles-par-les-dealers-les-cathos-de-gauche-jettent-leponge

Jill

Le 5 juillet 1962, l’Algérie était indépendante… Les exactions du FLN ne visaient qu’une chose :
l’intervention de l’armée française. Le prétexte affirme, tout le pays se serait embrasé et les pieds noirs auraient alors Été massacrés par dizaines de milliers.
Le divorce aurait dû être total avec l’Algérie :plus d’Algériens en France, sauf exceptions, et interdiction d’y revenir et à fortiori d’y venir.

Natou

Oui mais Jill le problème c’est que la réalité est différente car on avait dit à l’époque : vous ne voulez pas de l’Algérie Française ? Vous aurez la France Algérienne ! Donc on y est avec en prime la France Africaine !

Jill.re

A l’époque, nous étions loin tout de même de la France algérienne ;il y avait des Algériens en France, mais la plupart en célibataires, ils travaillaient dans les mines et l’industrie. On n’entendait pas parler de l’Islam.
De Gaulle ne voulait pas d’une immigration exotique massive.
La catastrophe à Été provoquée par le regroupement familial, œuvre de Giscard et
Chirac.

Georges Confusi

j’avais 20 ans à l’époque ou nos amis pieds noirs ont vécu le drame de leur vie , quitter l’Algérie pour un pays le leur, la France où de toute évidence ils n’étaient pas les bienvenus m’a profondément touché . A l’époque je résidais à Nice où déjà je soutenais leur combat, je n’ai pas changé de camps , je suis toujours profondément attaché à leur histoire ……

Natou

Merci Georges Confusi: je peux vous dire que les pieds noirs ont soufferts d’avoir été trahi et d’avoir été si mal accueillis en France leur propre pays !

Enri

Ancien combattant d’AFN J’ai un tres mauvais souvenir des pieds noirs gardant fes fermes de ceux ci les arabes employes etaient mal traites frappes sous payes et meme nous qui securisaent leurs fermes etaient mal vus pas d’EAU GRATUITE 20 CENTIMES UNE ESPECE DE BOUTEILLE DE FLOTTE POUR MOI LES PIEDS ONT EUX SE QU’ILS MERITAIENT (1960 a 1962) apres le cessez feu

Jill.re

Les pieds noirs ont ils Été trahis, je ne le dirais pas ;l’indépendance était inéluctable… mais mal accueillis dans leur propre pays, c’est vrai et c’est une honte.

. Dupond 1

Natou
Oui ils ont été tres mal reçus en France ce qui n’est pas tres honorable pour le maire de Marseille de l’époque . Mais le petit frere de mon pere qui vient de mourrir a été appellé du contigeant et patrouillant dans les bleds les colons leur faisaient payer l’eau qu’ils consommaient et les faisaient dormir avec les moutons . A l’époque lorsqu’ils revennaient en permission ces infos ont été répandues par les gars du contingeant ,d’ou le mauvais acceuil des PN qui n’etaient pas tous des colons loin s’en faut

Lisianthus

Je suis née en 1962, mais ça ne m’empêche pas d’éprouver une profonde sympathie pour les pieds-noirs !

Jill.re

Vous avez parfaitement raison. Les pieds noirs ont néanmoins fait face à leur destin avec beaucoup de courage. C’étaient des travailleurs, et en moins d’une génération ils se
sont assimilés à la France qui était pour beaucoup comme un pays étranger.

amandinelonchamp

Mais ils ont été détestés en Métropole , à leur arrivée , alors que les Français d’aujourd’hui sont en adoration devant leurs agresseurs Muzz., vous savez , ceux qui ne sont jamais considérés comme racistes …Quel pays de dingues!

. Dupond 1

Jill
Oui mais pourquoi refuser a Franco l’acces du port d’Oran a des paquebots pour secourir des civils menacés d’égorgement ???
https://jeune-nation.com/actualite/jdj/29-30-juin-1962-franco-au-secours-des-pieds-noirs.html

Jill.re

Ce n’était pas une alternative ;personne n’avait Été menacé, mais les victimes mises devant le fait accompli. Vous croyez que les Algériens auraient laissé leurs proies embarquer sur des bateaux espagnols;et même si cela avait Été le cas, ils en auraient pris d’autres tant la haine les animait.

amandinelonchamp

Les immigrés Nord-Africains et Noirs Africains sont autant d’ennemis de l’homme Blanc sur son propre sol.

Regis8358

Je ne veux plus jamais entendre , une seule fois, quelqu’un se vantait d être gaullien . Quelle honte pour notre patrie , cette histoire , pourquoi dois je avoir des cheveux gris pour connaître cette atrocité cachée. J ai mal pour tous ces gens qui ont péri abandonné par leur nation . Maintenant je ne suis plus étonné de ce que nous vivons actuellement, nous sommes un peuple sans honneur .

amandinelonchamp

Mais un peuple aujourd’hui réprimé par des lois ANTIRACISTES qui favorisent ses ennemis venus d’Algérie et d »ailleurs.

Énée

Sur la 3, ce jeudi 5-09, à 23h, documentaire: « Oran, le massacre oublié ». Il sera intéressant de voir comment sera traité ce sujet…

PANDRE

On a vu comment il a été traité à l’époque. Donc, faut pas s’en faire avec le gouvernement que nous avons.

Enri

Il faut l’avoir vecu pour en parler ily a beaucoup de mensonges a ce sujet la

ISWT

Josette Audin est décédée à l’âge de 87 ans. Elle aura consacré soixante années à faire reconnaître la vérité sur la mort de son époux Maurice, professeur de maths et communiste, torturé et tué par l’armée française durant la guerre d’Algérie.

Jill

Audin était un traître vendu au FLN, qui avait, lui et son organisation communiste du sang d’innocents Français sur les mains. Il eût le sort réservé aux traîtres.

Natou

Merci Jill d’apporter cette précision . Un vrai traître ce type !

Enri

Il n’y avait pas que lui !!!! J’ai une liste de plus de cent personnes qui donnaient pour le FLN

ISWT

Et ?

gigi

Les porteurs de valises qui avaient fait le choix de rester en Algérie « leur véritable patrie » disaient-ils… ne sont pas restés longtemps après 1962.
Ils ont réclamé la nationalité algérienne mais n’ont jamais étė considérés comme de vrais algériens. Certains ont eu très peur pour leur sécurité pendant la guerre civile des années 90.
Pire encore ….certains arrivés à l’âge de la retraite se sont vus contester leurs titres de propriété. D’autres vivant de la retraite minable algérienne, ont eu le culot de demander une allocation vieillesse au Consulat de France.
La France leur verse leur Aspa.
Mais beaucoup sont revenus en métropole où ils avaient envoyé étudier leurs enfants.
L’honneur ne les étouffe pas

gigi

Ils restent les complices de nos égorgeurs.

Jill.re

Oui comme L’ordure Danielle Minne ;de la même engeance qu’Audin et auteure de l’attentat du Bar Ottomatic à Alger qui fit 4
morts et de nombreux blessés.
Après l’amnistie elle revint en France pour y poursuivre une carrière universitaire.
Ce con de Chirac la nomma même professeur des universités.
Heureusement, elle est crevée.

ISWT

Pas du tout.

ISWT

Un traître ? C’est vrai que c’est pratique d’assassiner quelqu’un sans jugement et dire ensuite que c’est un traître.

Maurice

Quel est le traitement que mérité les traîtres à part une balle dans la nuque ?
Dans la nuque, car il ne mérite pas d’être regardé droit dans les yeux !

ISWT

On ne mesure jamais assez le courage qu’il faut pour tuer un innocent ligoté et désarmé.

Jill.re

En temps de guerre, on tue l’ennemi sans jugement. Audin était dans le camp du FLN.

ISWT

Ce n’était pas la guerre.

Maurice

Il est bien connu que la guerre d’Algérie n’en fut pas une, mais des événements , allez dire ça aux familles de victimes !

ISWT

En fait non.

JACOU

Le père de l’un de mes amis pieds noirs a été enlevé par le FLN et n’a jamais été retrouvé. le PCA, en bon parti de la trahison fabriquait des bombes pour le FLN. qui ont fait des dizaines de morts et des centaines de blessés civils dont de très nombreux enfants?
Vos pleurnicheries pour Audin je pense sincèrement que les victimes de son parti s’en tapent un peu.

Un exemple: https://fr.wikipedia.org/wiki/Attentat_du_Milk-Bar

ISWT

Moi je plains toutes les victimes.

JACOU

C’est pour cela que votre premier réflexe a été de nous sortir le cas Audin et de ne pas parler des victimes du FLN ?

ISWT

L’article en parlait déjà. J’ai contribué a donner une vision moins étriquée.

Natou

IWST : ne venez pas sur ce terrain avec moi car toute ma famille était Pieds Noirs et croyez moi l’histoire de l’Algerie je la transpire ! Votre Audin était une pourriture de traître ! Mon arrière grand père s’est battu pour l’Algérie française !

patphil

et peut être pour libérer la france en 1944/45
amère patrie!

Natou

Oui Patphil aussi .

ISWT

C’était un homme honnête. Si le dossier était solide, on ne l’aurait pas fait disparaitre.

JACOU

Un homme honnête n’est pas adhérent d’un Parti qui arme l’ennemie contre ses concitoyens.

Jill.re

Les traîtres sont honnêtes dans leur trahison ;ils agissent au nom d’une idéologie.

ISWT

Comme ceux qui ne sont pas des traîtres finalement.

Enri

Une famille de PROFITEURS

gigi

Et c’est pour cette raison que je dénie aux algeriens le droit d’être français.
Ce sont des pourritures sans fierté et sans honneur.

patphil

le gouvernement de gauche français (guy mollet sfio soutenu par le parti communiste avait voté lrs pleins pouvoirs à l’armée, donc celui de torturer! ne l’oubliez pas)

ISWT

Je n’oublie rien. Je me dis juste que la barbarie n’était pas que d’un seul coté.

kounnar

Mitterrand avait porté le dossier des plein pouvoirs, Mitterrand a dit : il n’y a d’autres négociation que la guerre en Algérie

Enri

Tiut a fait RAISON MITTERRAND A TOUJOURS ETE UN POURRI

ISWT

Il adit pas mal de conneries.

JACOU

Vous pensez qu’il faut exhiber des nounous contre des tueurs d’innocents ?

Enri

Tout a fait mais vous oubliez MITTERRAND

Denfer VICTORIA

Maurice Audin « mort dans des conditions tragiques », « méritait 12 balles dans la peau ».
C’était un traître, c’était un type qui était contre la France, qui aidait le FLN à tuer des Français. Eric Zemmour à « L’Opinion »
« C’était la guerre contre la France, ce type a pris les armes contre la France, c’était tout à fait normal qu’il fut exécuté », a affirmé Eric Zemmour, ajoutant que « la torture a quand même permis d’arrêter les attentats ». Emmanuel Macron a reconnu le 13 septembre, « la responsabilité de l’Etat dans la disparation » du mathématicien communiste militant de l’indépendance de l’Algérie Maurice Audin. Le président avait remis à sa veuve, Josette Audin, une déclaration reconnaissant le rôle de l’Etat.

ISWT

Pourquoi ne pas l’avoir jugé ? Pourquoi avoir caché ce qu’il lui était arrivé ?

JACOU

Les victimes qu’il a contribué a assassinées étaient jugées elles ?

ISWT

Il n’a tué personne.

Jill.re

Ah bon ?

ISWT

Oui.

Natou

Merci Denfer Victoria 👍

Jill.re

Macron a eu tort de se manifester à l’égard de la veuve d’Audin comme si la France devait se repentir d’avoir exécuter son mari.
Ce salopard fut éliminé comme le furent Brasillach, Laval, LaFontaine, et d’autres du même tonneau.

Jill.re

Lafont…

ISWT

Pétain n’a pas été éliminé.

ven85

un traite de moins qui a trahis son pays

Enri

LES COMMUNISTES ETAIENT POUR LE FLN D’AILLEURS EN FRANCE C’ETAIENT LES FAMEUX PORTEURS DE VALISES D’ARGENT POUR LE FLN LES COMMUNISTES QUETTAIENT DANS LES USINES ET DES ACTEURS CHANTEURS ECRIVAINS DONNAIENT DE L,ARGENT AU FLN C’EST BIEN CONNU DES SALAUTS