Les droites nationales ont-elles le droit de se diviser ?

Jean-MarieLePenA l’heure où l’Europe des Nations devient une idée de fond, quand des partis politiques dits populistes gagnent des élections en Hongrie, Pologne, Autriche, et même en Allemagne, après celles du Front National suite aux régionales, on se dit que l’espoir d’un changement n’est pas une folie de patriotes attardés.

On se dit que la raison commence à émerger des flots, à apparaître dans la brume médiatique. Que nous sortons progressivement d’un enfumage opaque européiste. Qu’un jour prochain, entre patriotes de toutes les nations européennes, nous allons pouvoir nous serrer la main et construire, pourquoi pas, une Europe des Nations.

Le nationalisme n’est pas la guerre contrairement à ce qu’affirment les européistes, bien au contraire. Le nationalisme nourri de notre histoire réciproque, est l’outil patriote pour que les peuples soient et restent libres de leur destin à travers et en premier lieu, la souveraineté. Le nationalisme c’est l’amour de la Nation, de sa Nation. Rien de plus, rien de moins. Nous autres peuples d’Europe, nous avons beaucoup souffert des impérialismes divers qui ont émergé de la volonté des socialistes. Qu’ils soient internationalistes à la mode Socialo-Communiste ou National-Socialiste. Tous, à des degrés divers, porteurs de la mortifére table rase du passé, de l’homme social nouveau, du refus de l’histoire et qui tous, se sont terminés par la mort de millions d’Européens victimes de la barbarie.

Une fois établis ces faits, et contrairement aux oublieux, aux ignares habituels de la gauche fascisante qui sévit actuellement,  j’exprime le regret que les droites nationales (hormis la volonté de Robert Ménard de réunir les patriotes lors des journées du 27, 28, et 30 mai à Béziers), n’ont toujours pas trouvé les moyens de se rencontrer et de mettre en place une volonté commune de travailler et militer ensemble a minima, sur une plateforme patriote soulignant la France, la Patrie comme message premier, la souveraineté, le rétablissement des frontières (vues comme des filtres et non comme un enfermement,) la monnaie, la suprématie des lois françaises sur celle d’une Europe technocratique, l’armée, la police, la justice, etc.

Je n’enfonce pas une porte ouverte en disant et affirmant que tous les partis patriotes ont sensiblement le même programme. Alors quoi, que se passe-t-il ?

Nous avons pu observer lors de ce 1er mai, des hommages à Jeanne d’Arc qui ont dû la faire pleurer. Les familles patriotes se déchirent le plus souvent et rappellent que les haines les plus fortes sont le plus souvent issues de la famille. Les frères et sœurs ont le plus de mal à se pardonner. Les enfants ont souvent la rancune la plus tenace envers leurs parents. Tous ont les mêmes souvenirs et au lieu que cela unisse, cela approfondit la rancune au mieux, la haine au pire.

Nous n’avons pas besoin de faire étalage de nos divisions, de nos différences d’appréciation sous l’œil amusé de la presse de gauche, c’est-à-dire, de quasiment l’ensemble des médias radio-télévisés et des grands groupes de la presse écrite.

L’exemple le plus frappant étant la commémoration de Jeanne d’Arc par Jean Marie Le Pen d’un côté, en compagnie de Bruno Gollnisch et de Marie Christine Arnautu et celle, devant une autre statut de Jeanne d’Arc par Marine Le Pen en compagnie d’élus.

20160501_104231

La Jeanne des Pyramides (Jean Marie Le Pen)

Une forêt de caméra pour surveiller le déroulement de celle de Monsieur Le Pen, des journalistes tombant comme des moustiques sur le spectateur lambda pour lui soutirer le mot qui tue, faire une comparaison avec la fille, tirer le jus d’une éventuelle déclaration savoureuse à diaboliser. Les journalistes étaient partout dans cette petite foule qui attendait l’orateur, grappillant de ci de là, un mot, une réflexion. Il est venu et les présents ont participé à l’ovation du vieux briscard qui entama son discours fait d’appels à la réconciliation et de reproches. Le public était là. Pas aussi nombreux qu’il l’avait espéré. Certains oubliant le temps, l’actualité, la réalité politique des choses ont scandé « Jean Marie Président ». Comme quoi, le sens de la politique était bien loin des préoccupations des « fidèles » du vieux bretteur. Ils étaient là pour lui, pour le voir, l’entendre et pestaient sur les conditions de l’exclusion du « fondateur ». Florian Philippot a dû sentir ses oreilles siffler…

Quand on est patriote avant tout, que l’on prend un peu de distance, que l’on se souvient des 1er mai d’antan, on ne peut que ressentir une grande tristesse face à ce gâchis étalé devant la presse.

Jeanne d'Augustin

La Jeanne d’Augustin (Marine Le Pen)

Place des Augustins, la cérémonie était plus simple. Pas de déballages, pas de grands drapeaux, pas d’appels, pas de démesure. Les militants du FN n’avait pas été appelés à venir sur cette place. Ils n’étaient donc pas là en foule ce qui finalement était une bonne idée. La presse moins nombreuse, a fait le service minimum. Photos et interviews des personnalités bien sûr. Marion Maréchal Le Pen et Gilbert Collard étant les plus sollicités. D’autres aussi, comme Nicolas Bay, ainsi que Karim Ouchikh du SIEL. Marine, souriante, après son dépôt de gerbe, a fendu la troupe de journalistes et s’est refusée à toutes interviews. Elle est monté dans sa voiture, se réservant sans nul doute pour le « Banquet populaire et Patriote » avec ses militants Porte de la Villette. Aux dernières nouvelles, ils étaient plus de 2500 militants à l’attendre.

Bien entendu, la presse se lécha les babines, les mouches trempèrent leurs ailes dans la séparation du père et de la fille, les corbeaux annoncèrent un FN de la discorde. Comme j’ai de la sympathie pour les chiens, je ne ferai donc pas de comparaisons désobligeantes pour eux.

J’ai appris par la suite que des personnalités comme Bruno Gollnisch, Marie Christine Arnautu avaient été décrétés, « Personna non grata » à ce banquet. Incompréhensible et inutile coup de patte. Il y aurait eu de la grandeur, de la noblesse de les laisser participer et de faire finalement bonne figure en exigeant de leur part, la discrétion bien sûr. Ces anciens, si ce n’est ceux de la première heure du FN, fidèle au père par amitié et respect, fidèle à Marine également pour les mêmes raisons, faisant le grand écart affectif de fait, ne méritaient pas cette ostracisme. Là encore, la bonne presse y a trouvé son compte. Les militants qui ne sont pas trop disciplinés, un peu gaulois-rebelles, un peu trop volontaires, grandes gueules parfois, savent désormais que le silence doit se faire dans les rangs du Front National. Plus une tête ne doit dépasser ! En sera-t-il pour autant, plus efficace ? Plus convaincant ?

Un chroniqueur socialiste sur RMC, sévissant dans l’équipe de Jean Jacques Bourdin,  Hervé Gattegno nous a affirmé que malgré « la division » au Front National, il fallait toujours « avoir peur » du FN. Il alla le bougre, jusqu’à imaginer un quasi plan concerté entre le père et la fille pour faciliter le passage du FN, en parti normal dédiabolisé« . L’esprit socialiste est l’un des plus tordus qui soit. Faut-il croire que ce triste sire préférerait un parti anormal ? Et qu’est-ce qu’un parti anormal d’ailleurs ? Pour Hervé Gattegno, un parti anormal est un parti qui privilégie la Nation, le peuple de France, veut une France souveraine et conspue l’Union Européenne. Suis-je anormal docteur Gattegno ?

Lorsque l’on sait que ce chroniqueur venant du Monde, passé au Point est un ami proche d’Arnaud Montebourg, le petit ami d’Aurélie Fillipéti, (deux ex ministres de François Hollande) celle-là même qui a dit que: L’immigration a été, est, et sera la chance de ce pays » « Cette France moisie, on n’en veut pas. Bref, on ne peut qu’avoir une chronique orientée et anti Front National. On notera au passage que la vidéo de cette déclaration de Fillipeti est désormais introuvable sur Youtube. Étonnant ! Jean Jacques Bourdin finira par se noyer avec des poissons de cet acabit dans son équipe.

Je regrette profondément cette division. Je suis particulièrement stupéfait des propos tenus par des fidèles de Jean Marie Le Pen n’ayant pas, semble-t-il, d’autres adversaires que Florian Philippot et en second lieu, Marine Le Pen. Au moment où le patriotisme n’est plus ringardisé, que la souveraineté redevienne une idée neuve, que la France redevienne une espérance, je suis effaré que des patriotes se disputent. Surtout au moment où enfin, des jeunes de plus en plus nombreux votent en masse pour le Front National. Certes, il y a dit-on, la catégorie des retraités encore méfiants. Il est vrai que 46 ans de travail médiatique européiste sur des personnes se situant entre 60 à 80 ans, et qui plus est, n’ont jamais connu le chômage, ne peut que laisser des traces sur les esprits. Ils ne sont pas l’avenir.

Patriotes de France, arrêtez ce travail de sape contre vous-mêmes. Cessez ces combats d’ego surdimensionnés. Vous avez tous, ceux qui étaient Place des Pyramides, ceux qui étaient  Place Saint Augustin, au banquet populaire et patriote, le même désir, le même amour de la France. Pourquoi voulez-vous que notre pays continue de souffrir pour des querelles intestines dont finalement, on ignore tout. Les tenants surtout, à défaut des aboutissants.

Unissons-nous, appelons à la victoire. Cessons ces démarches séparatistes qui ne pourront qu’être suicidaires, in fine.

Gérard Brazon (Liberté d’expression)

image_pdfimage_print

30 Commentaires

  1. J’ai l’impression que notre droite nationale n’est plus très claire en ce qui concerne ses priorités.
    Suis-je le seul à avoir cette impression ?

    • Exactement du meme avis. D’ailleurs, quand on parle de droite nationale, tout le monde sanctifie le FN… Mais le FN est un detail de la droite nationale!!! Si le FN historique etait aujourdhui present avec les personnes d’origine, et non pas les cretins socialo-Umpistes a tendance marxiste qui la composent aujourd’hui, il y aurait alliances avec les autres mouvements patriotes, et le pouvoir serait acquis des le premier tour, en ayant un programme a droite toute, basé sur l’immigration et la delinquance, au lieu du programme foireux sur l’euro et sa sortie. Au lieu de cela, le FN se torpille lui-même avec une cheftaine incapable de prendre les bonnes decisions a venir pour notre pays

      • on connait tous la solution : que Marine vire filipolpot et ses mignons, et fasse les concession pour l’union avec les vrais patriotes (Menard, Mégret, LeGallou, deVilliers,etc) sinon elle sera battue

    • J’ai écouté un discours de Viktor Orban sur YouTube hier soir, il est autrement plus clair sur ses objectifs : la constitution hongroise, dit-il, en citant l’article, « fait obligation au gouvernement de protéger le peuple hongrois ».

      J’aimerais entendre ce genre de choses chez nous.

      • Meme le FN se refuserait a dire ce genre de choses, l’assimilation est son maitre mot.

  2. Tout ce qu’ils risquent , c’est un nouveau Mégret !

  3. l’infect JML est le boulet au pied des patriotes. c’est tout.
    Il se conduit comme « un petit con ». c’est tout.

    sa vraie place : rédac-chef à Rivarol.

    • Rivarol est un bon journal, très critique envers Marine Le Pen certes, car cette publication ne fait aucune concession à la pensée dominante.

      • @Samuel

        Marine n’était pas née quand Rivarol était déjà une merde.

    • Le boulet…. comme vous dites n’a jamais trahi ses idéaux ni ses amis…. cela n’a pas l’air de vous gêner qu’un inverti chevènementiste , acoquiné au félon Bay, puise dire : nous sommes le FN !

      • @SCHNEITER,

        il n’y a que les connards qui me gênent, et je ne suis pas FN. Ma mécréance invétérée me suffit.

        JML est un gros con !

        • @ La Mécréante !

          C’est un peu léger de refuser d’affronter la complexité d’un problème en tournant sèchement les talons d’une insulte violente, et surtout exagérée. On peut remettre en cause de nombreuses aspects des idées, actes et déclarations de JMLP, il n’en reste pas moins qu’il ne peut pas être juste un connard ou petit con alors même qu’il a bâti ce parti qui est notre seul espoir, qu’il l’a porté à bout de bras pendant 40 ans avec beaucoup de courage et de conviction.

          Vous êtes libre de penser qu’il a fait des erreurs, mais le mettre ainsi au pilori n’est pas constructif.

          S’il n’avait été pas là, votre mécréance serait peut-être hors la loi aujourd’hui.

  4. Très long article, pour stigmatiser la séparation entre Marine et son père ce que tout le monde sait déjà. Mais même réunis , ils ne passeront pas , je l’écrivais à Josiiane Fillio, je vous le répète , c’est Ali Juppé qui reprendra le flambeau, enfin ce qu’il en restera, une brindille allumée.Et à lui la révolution tant attendue, car il n changera rien à la politique que mènent les socialauds à l’heure actuelle. J’en suis persuadé.

    • Je pense également qu’il n’y aura pas de solution politique.
      Quant à la stratégie, MLP se moque de nos états d’âmes et de nos divisions. MLP fait de la politique et cherche à ratisser large. Tant qu’elle sera la seule à s’opposer à l’immigration, elle sait, qu’au final, nous voterons pour elle ; même si cela ne sera pas suffisant et que Ali sera notre futur administrateur de la province France.

  5. Le piège tendu par la doxa UMPS et ses médias, s’est refermé sur Marine et le FN de façon magistrale !
    Il était évident que tout ce petit monde ferait son possible pour démolir l’ascension du seul Parti capable de sauver ce qui peut encore l’être.
    Ils se servent pour cela de Le Pen père, de Philippot, de Marion et du soi-disant projet économique peu sérieux voire inexistant, rien que cela. Et cela marche à merveille !
    Nous devrions tous répondre qu’il y a un projet au FN, il suffit de le lire sur le site du parti. Tout y est, immigration, économie, religion etc. Combien de commentateurs ici l’ont lu ? Ah oui, c’est vrai qu’il a été écrit et imposé à tous par un homo, un complotiste de gauche, comme dit la rumeur !
    Et bien perdez maintenant !

    • Rigolo!!! un projet au FN? je n’en voie aucun a part les conneries habituelles sur la sortie de l’euro, et la naturalisation de millions de musulmans deja ici ou en passe d’y arriver par une MLP islamophile. Regardez les musulmans dans ses meetings, vous comprendrez la trahison de la harpie.

  6. attention de ne pas faire le jeu des médias collabo trop content de tirer a boulet rouge sur les patriotes

    • bref tout va très bien madame la Marquise, « marine » « marine » « marine »

    • C’est en cours avec l’express qui titre : »FN, comment le démolir  » avec la plume de Maël de Calan qui veut révéler « les effets désastreux des mesures » annoncées par Marine Le Pen

      • T’inquiete, les patriotes, les vrais, pas les importés de la 25 eme heure, savent que le FN sait tres bien se discrediter tout seul…
        Les mesures de MLP sont totalement stupides, et elle ne s’attaque pas au chancre qui ronge le pays: l’invasion du semitisme de tout poil.

  7. je discerne trois droites:
    La droite molle marxisée de juppé et cie
    La droite honnête de VILLIERS
    L’Ultra- droite de LESQUEN, le TRUMP français dont le programme me convient parfaitement
    Et de nombreux partis marxistes plus ou moins stalinisés
    paraît même qu’un grand remplacement aurait lieu au néo FN où les militants de vraie droite seraient exclus au profit des communistes et LGBtistes ?

    • Est-il vrai que de Lesquen a tenu des propos provocants de ce genre?

      « La musique nègre sera bannie des médias publics et progressivement éliminée des médias soutenus ou autorisés par l’Etat. » (……)
      Pour ne pas faire durer plus longtemps le suspens sur l’auteur de ces propos, sachez que ceux-ci sont extraits du programme d’Henry de Lesquen, conseiller municipal de Versailles, président de Radio Courtoisie, et, plus important, candidat aux présidentielles de 2017 ! Cet individu, diplômé de l’X et l’ENA, se réclame du national-libéralisme et prône visiblement un retour à l’esclavage comme juste retour des choses :
      – « L’esclavage était une solution efficace, bonne pour l’économie, bénéficiant à tous, dont les esclaves. »
      – L’esclavage s’est imposé jadis comme une nécessité. Ce ne fut pas un crime. Nous n’avons pas à rougir de nos ancêtres. (….)

  8. Il est en de la Droite comme de la France, dans ceux qui s’en réclament, il y a un bon paquet d’imposteurs. Ainsi ce cloaque issu de ce qu’on avait nommé la  » nouvelle droite » et dont le courant continue d’intoxiquer une frange de la réacosphère qui s’en tape complètement de l’avenir de la France et de l’ Europe, qui est d’ailleurs prête à collaborer avec l’envahisseur, à la seule finalité , sous couvert de la lutte contre  » le système », ou « l’empire » de dégrader les acquis de la civilisation. Cet égout puant trouve sa source dans l’inondation de diarrhée post soixante huitarde qui s’abattit sur l’occident , charriant ses héros de la contre-culture :Jean Genet ( le petit copain du rockeur pour dames David Bowie) Marco Ferreri, Bertrand Blier, jérôme Savary , et tant d’autres dégénérés ;impossible de citer tous ces producteurs de bassines de chiasse devant lesquelles il était bien vu de se prosterner et de vanter le génie;il ne faut accorder aucune confiance à ces blaireaux

  9. Questions de « journalistes » pour sabrer le FN :
    Mr Le Pen, que pensez-vous de l’influence de Mr Philippot sur le FN ?
    Mr Philippot, que pensez-vous des déclarations de Mr Le Pen ?
    Mme Le Pen, votre nièce ne souhaite-t-elle pas prendre votre place ?
    Mme Le Pen, qu’avez-vous à déclarer sur les propos de votre père ?
    Mr Le Pen, votre fille semble être en mesure de faire mieux que vous aux prochaines élections, votre avis ?
    Marion, êtes-vous plus proche de votre tante ou de votre grand-père ?
    Etc, etc, simple, efficace et destructeur au possible dans des centaines de variantes… Pour le bonheur de nos adversaires !

  10. Compagnon Brazon, place des Pyramides, vos mé(r)dias ont eu un mal fou à « tomber sur le spectateur lambda », pourtant ils étaient nombreux(ITélé bfm wc, anal+ et Fr2). Certains ont souffert devant les nombreux refus d’être interrogés!
    Et non, je ne pense pas que la presse et les mouches étaient à la fête(demandez au service d’ordre présent)
    Votre Marine a fait le plein, le buffet était généreux et les convives nombreux, et nous heureux, car place des Pyramides, le mot d’ordre des cadres et des personnalités était: NOUS SOMMES DANS LE MÊME CAMP(point final compagnon Brazon)
    Maintenant, de nombreux sans grades ont de plus en plus de mal à définir la ligne du néo fn(? à notre cher Yves ESSYLU)
    Alors compagnon vous n’empêcherez jamais: Le poids des mots, le choc des photos et le franchouillard est friand des Gala, Voici, ITélé la tv des kékés, BFM Poubelle…… Cordialement

  11. Je ne sais pas ce qu’on ignore des querelles intestines entre le père et la fille, mais ce qui est le plus désolant, finalement, c’est que ce soit la presse, alias le pire ennemi de chacun des deux protagonistes, qui soit arrivé à les séparer ; en une simple petite question à la noix, dont la réponse authentique ne pouvait être différente de celle qui fut donnée.

    Un bel exemple de la théorie du chaos : un pauvre petit battement d’aile de papillon au départ, un typhon dévastateur à l’arrivée.

    Que c’est décourageant ! Si vous bâtissez des châteaux de carte, n’oubliez pas la glue.

  12. Bon article. Le déroulement du banquet et les diverses interventions des élus m’ont parfaitement satisfaites. Bien sûr Marine a raison de défendre son slogan « une France apaisée », mais verra t-on « une famille Le Pen apaisée »? A l’entrée, les FEMEN provoquantes sont maîtrisées, c’est alors qu’ un homme choque 2 femmes âgées par ses propos en rapporttant l’incident de l’an dernier : 3 jeunes FEMEN faisant le salut nazi, torse nu avec des slogans sur la peau depuis le balcon d’un hôtel avec un tintamare couvrant le discours de Marine Lepen, des gardes du corps qui se disent policiers se font ouvrir la porte de la chambre par l’hôtelier et font rentrer de force les jeunes femmes dans la chambre, puis resortir sur le balcon, le torse nettoyé et Jean Marie Le pen apparut aussi au balcon, saluer par la foule(mais on avait violé un domicile privé), il dit « qu’elles ont été violées », faux certes, mais grave si des FNJ le croient et acceptent! Les français ne veulent ni peste verte ni brune.

  13. Je crois que le premier détail à régler pour que les droites se rejoignent au mieux de leurs intérêts (70% des intentions de vote, quand même), est que la droite centriste et gauchiste arrête de mettre un cordon sanitaire entre elle et le FN, et que la droite FN cesse de voter pour la gauche au élections successives. Déjà, quand ce détail sera réglé, cela ira beaucoup mieux. C’est aujourd’hui le moment historique de le faire, la gauche étant totalement décrédibilisée dans ses idées comme dans ses méthodes, comme dans ses résultats au pouvoir, tous pitoyables après plus de 30 années d’hégémonie idéologico-économique.

  14. « Par la discorde et négligence Gauloise sera passage à Mahomet ouvert »
    Quatrain 18 Centurie 1, Prophéties, Michel de Nostredame, Salon-de-Provance, 1557.
    La France est totalement prisonnière du système de Parti Unique Libéral-Socialiste, et elle se dirige inexorablement vers son destin, quoique l’on pense ou que l’on tente.
    Du moins est-ce l’impression définitive que me donne le triste spectacle de l’ensemble des acteurs politiques de France. Je ne crois plus au sursaut.

Les commentaires sont fermés.