Les écolos pour la défense des espèces protégées… mais pas des Européens

Publié le 19 janvier 2016 - par - 5 commentaires - 711 vues

migrants-à-CagliariL’écologie étant très à la mode dans la zoo-sphère socialo-bobo, il n’est pas inutile de se demander si ces donneurs de leçons, grands sauveurs de planète, comprennent l’essence de ce qu’ils bavassent à longueur de journée.

Il est pour le moins cocasse de se reporter aux textes des publications salvatrices des espèces autochtones et de leur environnement, notamment les directives européennes concernant la protection et la conservation de la biodiversité par la protection et la conservation des habitats naturels, de la faune et de la flore indigènes.
Ils y démontrent et dénoncent, à longueur de pages, les dégâts irréversibles, constatés et mesurés, du fait de l’invasion massive d’espèces exotiques.
Ils condamnent la disparition des espèces indigènes qui en résulte et constatent, conséquemment, non pas une augmentation de la biodiversité, mais un appauvrissement dramatique de cette biodiversité par le remplacement d’une espèce par une autre ainsi que la modification définitive de l’environnement par les espèces invasives.

Les humains seraient-ils exemptés, par quelques miracles politiquement corrects, de ces évidents mécanismes des écosystèmes…?

A leurs yeux, les peuples occidentaux ont-ils moins de valeur que les pâquerettes ou les grenouilles de nos étangs ?
On ne peut, à la fois, condamner une invasion et glorifier l’autre….

Jean-Carlo Sitzia

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
Josette Gazu

Ecolo est devenu synonyme de rigolo: c’est bien une député écolo qui a eu l’idée d’inviter hier Pamela Anderson à l’Assemblée Nationale pour défendre une loi contre le gavage des canards et des oies! C’est vrai que la France n’a pas d’autre problème majeur à régler et qu’il fallait faire appel à une bimbo américaine pour enrichir le débat!

Pivoine

Je me suis fait la même réflexion, à propos de ces envahisseurs exotiques.
Mais le problème est avant tout la surpopulation. C’est bien connu que certains pays ne maîtrisent pas leur démographie, avec les conséquences qui en résultent.
L’Europe (excepté les pays nordiques) est déjà surpeuplée. Sa démographie des années 1950 était largement suffisante.
Malheureusement, en faisant venir des peuples très prolifiques, elle met effectivement en danger les autochtones, qui pour finir, seront nuisibles pour eux-mêmes (il n’y a qu’à voir la situation de leurs pays d’origine).

Carrotte

Désolée de vous dire que votre mépris pour l’environnement, la faune, la flore, les espèces protégées est totalement inacceptable et absurde… cela revient à nier l’utilité de respecter enfin ce qui permet à l’humain de vivre dans des conditions optimales.. Vous n’avez rien compris… après que vous fassiez le procès de ceux qui prônent le multiculturalisme, le vivre ensemble est une autre histoire…….Sachez qu’il n’y a pas que les bobo socialos pour défendre les valeurs que vous rejetez………

Antoine

Carotte,

A prendre au second degré. Il s’agît d’humour et pour démontrer que l’humain peut être capable (à juste raison) de défendre son environnement naturel (faune, flore…) mais pas son environnement culturel (culture occidental et civilisation greco-latine).

Carrotte

Je peux bien évidemment le comprendre ainsi.Néanmoins je regrette que ces
valeurs soient aussi mal représentées…

Lire Aussi