Editions Bayard : négationnisme et apologie de l’islam

Un nouveau livre est paru aux éditions Bayard, une maison d’édition catholique puisque fondée et dirigée par la congrégation des Augustins de l’Assomption. Ce livre est titré : Salam Alaykum, La paix soit avec toi. Son sous-titre est révélateur de la tromperie du contenu : « Oui, les religions sont faites pour réunir ! » Ses deux auteurs sont Christian Defebvre, un historien travaillant chez Bayard, et Othmane Iquioussen, un jeune imam français formé à l’université d’Alazhar en Égypte et fils d’Hassan Iquioussen, un islamiste proche des Frères musulmans bien connu par ses nombreuses vidéos YouTube en français. Au sujet du père Iquioussen, Joachim Véliocas a consacré tout un chapitre dans son livre : Mosquées radicales, DMM, 2016.

Avant d’entrer dans le cœur du sujet, rappelons que les éditions Bayard sont coutumières de ce genre d’ouvrages dont les auteurs, sous prétexte de dialogue, essaient de nous vendre un islam de paix et de tolérance. Nous avons déjà eu droit aux publications des prêtres les plus islamophiles : Christian Salenson, Maurice Borrmans, Christophe Roucou et Christian Delorme. Mais n’oublions pas l’horrible pamphlet diffamatoire du psychanalyste-islamologue Michel Orcel : De la dignité de l’islam (2011). Ce dernier vit à Marrakech depuis 15 ans, ce qui peut expliquer sa position sur l’islam (peut-être s’est-il converti pour se marier avec une Marocaine ?), mais ce n’était pas une raison pour insulter nos meilleurs islamologues : le couple Urvoy, Anne-Marie Delcambre, Edouard-Marie Gallez, de Premare, Gilliot, Luxenberg et Rémi Brague. Car il s’agissait de véritables attaques ad hominem. Nous avions lancé une pétition de protestations contre les éditions Bayard à l’époque. De plus, Bayard est un grand groupe qui gère de nombreux magazines et journaux comme La Croix, Le Pèlerin, Panorama, Notre temps, dans lesquels ils font la promotion de ces livres.

Mais revenons à ce nouveau livre dont le but est de nous prouver que l’islam est une religion de paix. Le premier reproche qu’on peut lui faire est la confusion des rôles que se sont attribués les auteurs. Ce n’est pas un dialogue et il est impossible de savoir qui écrit quoi et à quel moment (sauf au dernier chapitre dans lequel est indiqué l’avis de chacun). Puis, des thèmes annexes sont mélangés, comme l’inquisition, les croisades, la colonisation, la guerre d’Algérie, histoire de bien culpabiliser le lecteur français et de bien dénigrer le passé et l’histoire de notre civilisation (sûrement le travail de l’historien) avant de disculper l’islam de toute violence et de nous raconter la vie « exemplaire » du prophète de l’islam. Un vrai travail d’orfèvre de révisionniste (ou de négationniste).

Il serait trop long de développer car cela mériterait d’écrire un autre livre pour réfuter chaque point, mais voici quelques citations significatives :
p.27 Titre du chapitre 2 : « La vie de Mohamed et le Coran à la racine d’un culte de paix »
P. 27 « L’islam est une religion monothéiste qui propose une voie pour connaître le bonheur sur terre et dans l’au-delà. […] Violence et haine sont donc à priori étrangères aux valeurs de l’islam. »
p. 57 « Le projet de société de Mohamed : propager la paix » (titre de sous-chapitre)
p. 164 « Face à la norme étatisée de lecture et de pratique de l’islam, les individus se forgent des interprétations de plus en plus variées véhiculées par les médias et par les sites internet, c’est par cette voie que le wahhabisme et le terrorisme fondamentaliste sont peu à peu entrés en Algérie. »

Si on en croit les auteurs, la guerre d’Algérie (300.000 morts) puis les douze ans de massacres par les islamistes dans les années 90 (200.000 morts) c’est la faute à Internet et aux médias ?!
p. 228 « Mohamed, un chef pacifiste » (titre de sous-chapitre)

Il y a tout un chapitre sur la notion de Djihad et sur la guerre défensive (seule autorisée d’après l’auteur). Sont donc développés des sous-chapitres titrés : le djihad moral, le djihad spirituel, le djihad intellectuel, le djihad familial (s’occuper de sa mère et de ses enfants), le djihad social (conscience civique du citoyen), le djihad prédicatif (le « rappel » à la loi qui n’est rien d’autre pour moi qu’une menace) et le djihad militaire qui ne peut être que défensif !

C’est très inquiétant de lire une telle apologie de l’islam avec la complicité d’un historien français et d’un éditeur chrétien. Si vous désirez en savoir plus, allez donc le feuilleter en librairie comme je l’ai fait, mais surtout ne donnez pas un euro pour cette propagande mensongère.

Louis Davignon

image_pdfimage_print

36 Commentaires

  1. Sur la couverture le ton est donné : message chrétien en petit et en noir (bcp moins visible), le message musulman en grand et qui saute aux yeux. Rien que ça, on a envie de laisser le livre sur son étagère.

    • Et bé ta vraiment rien d’autre à faire que de remarquer ça ??
      Slawomir faut sortir mon pote
      Alala quand t tout seul la vie c po juste

    • La tête chrétienne est rouge.Message subliminal.Mais pourquoi,pourquoi tous ses mensonges ?Pourquoi vouloir travestir la vérité à toutes forces? Contre le réel,contre les faits,contre tous les textes eux-mêmes.A l’époque d’internet,tout le monde peut connaitre la vie criminelle de Mahomet.Je trouve capital de la faire connaitre à tout prix.Le grand menteur Tatrique Ramadan ,dans sa biographie de Mahomet,ne parle pas du harem de Mahomet.Or ce qui discrédite à jamais pour moi l’islam,c’est le fait d’avoir été inventé par un « prophète »(je ne dis jamais LE prophète)qui met dans son lit des prisonnières de guerre,une esclave chrétienne dont on lui fait cadeau,la petite fille de 9 ans de son meilleur ami.Un prophète baiseur,non,ça n’est pas possible.Mais si ce n’était que cela.Meurtrier en plus!

    • Et autre technique classique des publicitaires manipulateurs
      1 la tête musulmane est tournée vers la droite. Règle de base en publicité = positif

      2 la tête chrétienne vers la gauche égal négatif. Règle de base en manipulation publicitaire

  2. Les dessins de couverture ( comme le dessein de manipulation ) sont d’ailleurs super médiocres

  3. Je suis un peu heurté que m D’Avignon appele l’iman  » père ». !! beurk

    • Lisez bien la phrase précédente. Je distingue le fils (auteur du livre) du père (vidéos youtube) qui ont le même nom.

  4. Pour la guerre d’Algérie 1954 1962. J’avais en tête un nombre de morts bien plus haut que 300 ooo morts
    Déjà 26000 soldats du contingent

    80 a 100 000 harkis écorchés bouillis ‘ émasculés empalés torturés par les fellaghas

    Les civils français tués

    M GOmez pourrait nous aider par un article sur le décompte exact
    Merci d’avance

    • Oui , cher Ceutron ,
      Mais pour Monsieur Macron , ces 100 000 harkis massacrés n’ ont pas d’ importance car , sans doute , ils n’ appartenaient pas au camp du bien , ce camp de la religion d’ amour et de paix pratiquée par les  » fellaghas  » ….

  5. En tous cas,ça a l’air d’être une religion du bonheur,surtout pour les femmes .

  6. Dans une chanson ,intitulée « Musulmanes  » ,Michel Sardou a cette phrase magnifique « la joie d’attendre un enfant ».Sauf qu’elles crèvent de peur que ce soit une fille et qu’à dix-huit ans c’est souvent déjà le 3ème ou le 4ème
    Le bonheur qu’on vous dit.

    • C’est surtout que c’est leur seule fonction et leur seule assurance d’être nourries et logées.Une sorte de diplôme.Si c’est un garçon bien sûr.J’ai en mémoire un roman où une femme musulmane remercie son fils de lui avoir sauvé la vie car elle allait être répudiée après avoir mis au monde 2 filles.Quelle société tragique et criminelle !! Sans oublier que le mariage est obligatoire en islam car c’est « la moitié de la religion ».Si je vous le dis ….

  7. Soyons sûrs qu’ils vont avoir l’honneur de tous les plateaux télé pour vendre leur indigeste salade d’infâmes tromperies; sans aucun contradicteur, cela va sans dire. Dans nos médias, on aime le débat mais seulement quand il s’agit de contrecarrer un supposé « facho »…D’ailleurs dans ce cas l’animateur devient lui-même un accusateur mêlant sa voix aux autres. Mais un historien français venant au secours de l’islam, quelle aubaine !

  8. Comme disait Mahomet, renseignez-vous !

    Donc déjà, j’débroussaille :

    — fiche Amazon.fr du livre.
    — article islamineurope.unblog.fr sur cet imam (formé à Al-Azhar), cosignataire de notre livre.
    et là, déjà, j’ai cadré.

    Puis, le lien avec le fait général qu’un livre polycéphale est un livre ou un nombre non nul de signataires se situe dans le laisser-aller, dans le pointillisme, ne s’engageant que sur les royalties à percevoir sur les ventes (peut-être avant ? suis mauvaise langue).

    Puis, le lien avec tous ces livres cosignés avec T. Ramadan récemment mis en avant, et me dis que le filon est bon.

    Bref ….

  9. j’ai appris avec effroi que le voile islamique était non seulement toléré dans les lycées catholiques mais que les professeurs devaient s’en accommoder au nom de la liberté des idées; la grande majorité s’y plient avec soumission !

    • …et n’ont pas le droit d’afficher une croix sur les murs de leurs classes…

  10. La « faim’ justifie les moyens. Ces éditeurs byzantins en sont, comme leurs prédécesseurs à Constantinople, à disserter sur le sexe des anges pendant que les armées sanguinaires de l’islam tuent notre civilisation, nos concitoyens et notre pays à petit feu. Un peu d’Histoire, de la vraie, ferait du bien à ces naïfs décérébrés.

    • Pauvre Père Hamel ! Son assassinat a été récupéré, comme les blessures du fidèle laissé pour mort.
      Résistons avec force.
      A une voilée demandons pourquoi elle a peur d ‘être une femme. Refusons de monter dans un bus, un train avec elle. C’est-y légal ?

  11. L’agora (2 péquins, dont un frelaté dès le premier examen, et l’autre inconnu au bataillon, mais plein de bonne volonté ….) … « les figures de l’autorité » ! s’est réuni. La plèbe peut avoir confiance.

  12. Le Père castor Flammarion publie un dictionnaire en images français arabe pour les petits, après son dictionnaire français anglais en images aussi.
    La caution du Père castor !

  13. Etant jeune, je croyais, comme beaucoup, que l’Islam était une religion, et que Mahomet était un « prophète « . Je l’ai cru longtemps. Mais les hasards de la vie m’ont plongé dans le monde islamique, en Orient. J’y ai découvert avec effroi que l’Islam est en fait une secte criminelle, dont le seul but est de conquérir et asservir le monde par la violence et le mensonge. Cela fonctionne depuis 1400 ans. Après avoir causé plus de 200t millions de morts, détruit des dizaines de civilisations, l’Islam controle maintenant près de 60 pays. Mahomet était un brigand, un tueur, un pervers sexuel et le pire des hommes. Le Coran preche la haine et la violence. Le livre de Bayard Presse est une abomination.

    • Bonne réflexion! le Coran et tous ceux qui le défendent sont tout simplement ordures et d’autant plus qu’ils se réclame du christianisme !!!

    • Si vous voulez compléter vos connaissances sur l’islam,vous pourrez découvrir les origines de l’islam , en consultant sur internet : Le Grand Secret de l’islam par Olaf; ensuite il y a les références pour approfondir le sujet ! et vous ne serz pas déçu de Momo-le pédophile!

  14. Mercredi dernier, j’ai mis en ligne pour la N ième fois sur ma chaîne protégée que l’on ne peut amalgamer islamisme et christianisme..
    Vous vivez la fin des temps..
    https://gloria.tv/video/6tqcpgSZN3fMCh4o3h91FbgEh
    Il ne faut pas oublier que j’ai une accusation d’islamophobie qui me pèse sur la tête J’attends avec impatience l’assignation à comparaître. Le jeudi 02 novembre écoulé je fus entendu pendant 2h15mn par un commandant de police; A 80 hivers j’ai de l’énergie à revendre. Pour un procureur islamophobie = racisme.. Je vais lui faire mettre son QI à nu.

  15. Vous connaissez les rencontres oecuméniques de Taizé ? Les catholiques organisent avec les protestants. Les bouddhistes invités viennent.
    Les musulmans invités eux refusent de venir !!

  16. Un livre sur la méthode Coué… »P. 27 « L’islam est une religion monothéiste qui propose une voie pour connaître le bonheur sur terre et dans l’au-delà. […] Violence et haine sont donc à priori étrangères aux valeurs de l’islam. » »
    un de plus….

Les commentaires sont fermés.