Les effacés de la Terre, de Benoît Rayski : la vraie vie d’une chômeuse

Après nous avoir proposé « Les Bâtards de Sartre », Benoît Rayski change de registre, et nous invite à découvrir la vraie vie d’une effacée de la Terre, une chômeuse. Sa recherche de ce specimen rare s’avère difficile, la piste syndicale, faite de bureaucratie et de méfiance, mais surtout d’ignorance du problème, se refermant rapidement. C’est finalement au sein d’associations humanitaires que l’auteur trouvera la bête curieuse, l’animal rare. Elle s’appelle Julie, elle a entre 40 et 50 ans, vit vers Caen, elle a deux enfants, un homme à la maison qui l’aide à faire face financièrement, et une grande envie de retravailler au plus vite.

Car le travail, c’est sa vie, à Julie (dont ce n’est pas le vrai prénom). Salariée dans une grande surface, elle s’est retrouvée, du jour au lendemain, éjectée comme une malpropre. Elle a mis le temps à accepter son sort, à ne pas en avoir honte. Les premières semaines, elle partait tous les jours, à la même heure, pour que ses voisins ne sachent pas qu’elle n’avait plus de travail.

Tout au long de ses entretiens, Benoît nous fait découvrir une femme touchante, saine, qui connaît le prix des choses, et calcule au quotidien tout ce qu’elle doit dépenser. Un restaurant ne peut pas faire partie de son quotidien… sauf s’il lui est offert. Une sortie exceptionnelle à Paris, pour un concert, cela ne peut qu’être pour une très grande occasion.

Un grand moment de ce livre est quand Julie tend une feuille de papier à l’auteur, et qu’on y lit :

Loyer : 835 euros

Taxe habitation : 41 euros

Assurance voiture : 61,28 euros

Assurance habitation : 29,98 euros

Téléphone portable Julie : 31,49 euros

Téléphone portable Johnatan : 30,78 euros

Livret A Johnatan et Louis : 40 euros

Livret A Julie : 50 euros

Assurance décès : 20,50 euros

Free : 37,97 euros

EDF : 131,72 euros

Prêt voiture : 337,92 euros

Cela fait au total 1747,64 euros, auxquelles il faut ajouter en moyenne 600 euros de courses par mois, ce qui fait près de 2400 euros par mois, avec une allocation chômage de 1200 euros. Bien sûr, Julie s’en sort, en limitant au maximum ses frais, grâce au salaire de son compagnon. Imaginons qu’elle soit seule, ce qui est le cas de milliers de Françaises…

Julie a ses contradictions. Elle refuse d’opposer sa misère à celle des clandestins, mais quand elle passe près d’eux, notamment à Ouistreham, son réflexe est de verrouiller la porte de sa voiture, ce qu’elle ne fait pas d’habitude.

Elle n’est pas n’importe quelle chômeuse, on sent que c’est une combattante, qui, après une pause dans l’humanitaire, qui lui a redonné la sociabilité qu’elle avait perdue, et le passage de quelques concours, saura rebondir. Elle a en tout cas promis à l’auteur de l’appeler dès qu’elle aurait retrouvé un travail.

Il faut remercier Benoît Rayski d’avoir écrit ce livre, qui montre, mieux que de longs discours, la vie d’une Française moyenne, dans un pays où avoir un emploi devient un luxe qui se paie par des bas salaires, et par des périodes de plus en plus fréquentes à Pôle Emploi, avec ses CV, ses entretiens, parfois humiliants, ses stages, pas toujours indispensables, et le sentiment d’humiliation que constitue le fait de ne plus avoir d’emploi, pour les Français qui n’imaginent pas que leur avenir puisse être dans la vision du salaire universel de Benoît Hamon, où on reste chez soi à ne rien foutre, sans avoir à chercher du boulot, et qu’on passe à la caisse, malgré tout, à la fin du mois.

Julie fait encore partie de ces Français qui pensent qu’on « doit gagner sa vie à la sueur de son front ». Une espèce en voie de disparition.

Pierre Cassen

Les effacés de la Terre

Éditions du Cerf – 125 pages – 16 euros

image_pdf
0
0

15 Commentaires

  1. Quitte à prêcher encore une fois dans le désert…
    Le PIB est un gâteau qu’il faut partager entre tous. OK ? Entre 1,2 et 1,5 %.
    Inflation autour de 1,5 %.
    Population (laquelle ?) autour de 1,5 %.
    Rajoutez les impôts autour de 50 % au niveau national… Un chômage de 9 %…
    OUI ! Le niveau de vie augmente !!!!

    • En effet, je l’ai aussi constaté grâce à la boulangère arabe la baguette est devenue de 95 à 90 centimes. + de 5% d’augmentation de pouvoir d’achat rien que pour une baguette, ce n’est pas rien, bravo Macron !
      Je pense que ces 5 centimes/jour d’économies va booster mon livret A.
      Si vous avez l’occasion d’avoir cette chance ne la ratez pas !

    • Le niveau de vie augmente avec un crédit de 100 % du PIB, MDR.
      Même vos arrières petits-enfants n’auront pas fini de rembourser.

  2. Oh! 1200€ d’allocations chômage!
    J’en salive d’envie : je touche entre 500 et 550, suivant les mois de 30 ou 31 jours…

  3. Ce que je ne peux pas comprendre c’est que les gaulois, les personnes travaillant ou au chômage forcé, se trouvant en difficulté pour vivre, plaignent les immigrés, les clandos. MERDE alors. Ont-ils compris que ces parasites sont privilégiés à eux.Nourris, logés, soignés même la chirurgie esthétique, plus 40 euros jour de poche. Je suis également abasourdi dès que l’on aborde le sujet des immigrés avec les gilets jaunes, sur l’immigration (qui est lune des causes de l’insécurité et de l’économie en descente) ils rebutent le dit sujet.

  4. Pendant ce temps-là, tout près, un petit pays au lieu de saturer les CAF et de dilapider dans l’AME :
    Le salaire minimum augmente au Luxembourg et passe à 2.089,75 euros.
    https://actu.fr/economie/le-salaire-minimum-augmente-luxembourg-passe-2-08975-euros_25952058.html
    Le très gros avantage de cette mesure est qu’elle est rétroactive au 1er janvier 2019.
    Ça fait rêver, non ?
    En tout cas, c’est pas demain qu’on verra ça en France, ça pourrait inciter certains à remonter la démographie alors que les politiques préfèrent importer en masse.

  5. elle ne devrait pas « opposer sa misère à celle des clandestins » ce qui serait dégradant, elle devrait au moins aller voter!

  6. Même avec un couteau sous la gorge les Français ne pourront admettre le fait avérer que l’immigration afro maghrébine est un gouffre financer gigantesque, sans l’importation de masse par les mondialistes et leurs sectes, les salaires seraient plus que suffisant et les allocataires des aides sociales ne seraient que 2 à 3% voir un tout petit peu plus, hélas les Occidentaux sous soumis sous couvert de progressisme à deux balles et soi-disant de tolérance et d’égalitarisme, ce qui en réalité n’existe et cela sert la cause des milliardaires et des nantis.

  7. Eh oui Pierre et comme tu dis « Elle refuse d’opposer sa misère à celle des clandestins » et elle vote probablement pour MéchantCon en étant persuadée qu’il se fera Robin des bois. C’est sans doute une gentille nana, avec juste ce qu’y faut de connerie pour avoir mis la France dans cette merde et le pire, c’est qu’elle ne le sait même pas, trop inculte, trop je m’en foutiste politique qui dit probablement que c’est « tous les mêmes », bref, une connasse moyenne qui a laissé entrer le loup dans sa bergerie et qui dit qu’elle ne comprend pas pourquoi puisque la porte de la bergerie n’a jamais eu de serrure !

    Une bonne Européenne finalement, qui va bientôt voir débarquer les huissiers pour payer les traites de la bagnole…
    🙁

    • Ouaip, probablement une GJ qui a voté micron au second tour « pour faire barrage » (LOL)

      • Ben attends ! Elle allait pas laisser s’installer la peste brune quand-même hein ! Elle sait de quoi qu’elle cause, c’est putejadas qui l’a dit à midi dans l’poste entre santa barbara et poubelle la vie, alors quand-même hein !

    • Pas complètement faux ce que vous dites ! et c’est vrai qu’il y a eu toute une génération de gens qui ne « faisaient » pas de politiques et s’en vantaient presque tout en oubliant que les autres la faisaient à leur place, quand ils n’étaient pas abstentionnistes ce que je trouvais dommageable pour la démocratie quand on sait ce qu’il a fallu de lutte pour obtenir ce droit de vote. Et tous ces gens te disait qu’il ne votaient pas comme si c’était un exploit!! C’est sûr que l’on ne risque pas de se tromper dans ces cas là puisqu’on on vote obligatoirement pour celui qui sera élu et en plus on se permet de gueuler en disant que les politiques sont tous pourris !!!

      • Eh oui cher (e?) bm77 et le pire c’est que ça a pas changé, c’est peut-être même pire qu’avant.
        Je me souviens des cours d’instruction civique quand j’étais môme et on nous expliquait pourquoi on votait et à quoi c’était sensé servir. De nos jours, les gens se branlent de tout à un tel point qu’y voient même pas le grand remplacement et si tu leur en cause, t’es un facho !
        Je ne vais pas être assez con pour écrire ce que je leur dit mais j’me gêne pas pour leur dire que je suis ……. et que je vote FN, ça dérange quelqu’un ici ? Ben dans 99,99% des cas, personne ne la ramène, le reste c’est un pauv’ con de méchant conniste à qui je sors que se réclamer d’une idéologie qui a 150 000 000 de morts sur la conscience me donne le droit de le conchier et j’ai la taille pour lui dire 😆…

Les commentaires sont fermés.