Les enfants ne risquent rien, mais peuvent mourir de l’injection anti-covid

Refusez l’injection inutile et dangereuse !

Les enfants ne font pas de formes graves et ne transmettent pas la maladie, ni aux enfants, ni aux adultes malgré les mensonges gouvernementaux et la multiplication des tests PCR non fiables et inutiles. Le réseau sentinelle montre que les enfants ne sont toujours pas malades de ce petit virus de moins en moins dangereux avec l’arrivée du gentil OMICRON.

Le bénéfice attendu pour les enfants sans comorbidité est NUL et le bénéfice collectif nul également. Qu’attend-on de cette nouvelle maltraitance des enfants ? Conditionnement politique à la chinoise, mise en carte-passe de toute la population en attendant le puçage ?

En novembre 2021,[1] nous insistions sur les nombreuses alertes déjà parues en Israël, aux USA, en Angleterre depuis plusieurs mois sans aucune couverture médiatique. Les morts de jeunes sportifs et de carrières brisées pour les plus chanceux restés en vie s’accumulaient déjà et le cortège morbide ne fait que se confirmer.[2] Les journalistes n’ont-ils pas d’enfant, sont-ils aveugles et sourds, ou corrompus ? ou menacés de perdre leur emploi s’ils relaient des informations qui gênent leurs patrons ?

La tragédie continue[3][4]

Une nouvelle étude, menée par des dizaines de médecins et de scientifiques de plusieurs universités, hôpitaux pour enfants et écoles de médecine des États-Unis, a été publiée dans le journal « Circulation » de l’American Heart Association (AHA) le 6 décembre 2021.

98 % de toutes les myocardites chez l’enfant sont liées à l’injection.

Les chercheurs ont enquêté sur 139 enfants et jeunes adultes avec 140 épisodes de myocardite suspectée, dont 49 confirmés et 91 probables (sexe masculin 126, âge médian 15,8 ans), injection de Pfizer responsable de 131 (94 %), 128 (92 %) survenus après la deuxième dose.

Le symptôme le plus courant était la douleur thoracique, survenant chez 99 % des patients ; 26 patients (19 %) ont été admis en soins intensifs en raison de la maladie.

En Grande-Bretagne, selon le UK Medicine Regulator, la MHRA, au 17 novembre 2021, 686 (6860) cas de myocardite et 578 (5780) cas de péricardite ont été signalés comme effets indésirables des injections.

Cela fait partie des 18 354 troubles cardiaques signalés avec 290 décès. Cependant, on sait qu’il y a une sous-déclaration flagrante des effets indésirables, la MHRA indiquant auparavant que seulement 10 % des effets indésirables sont signalés. 

Le 29 novembre 2021, l’Agence britannique de sécurité sanitaire (« UKHSA ») a reconnu, après la FDA et l’EMA que les troubles cardiaques sont un des risques des injections de Covid.

L’UKHSA a publié des directives cliniques pour dépistage et traitement des myocardites et de péricardites associées aux injections anti-Covid. l’UKHSA énumère quelques points importants. Le cinquième étant qu’un pourcentage élevé d’enfants hospitalisés souffrent de myocardite.

 

Début septembre, le Comité conjoint sur la vaccination et l’immunisation (« JCVI ») n’avait pas été en mesure de justifier sa proposition de l’injection expérimentale aux enfants. On sait que les enfants souffrent rarement d’une maladie Covid-19 grave, et encore moins qu’ils perdent la vie, et les injections de Covid-19 n’empêchent pas l’infection ou la transmission. La décision du médecin-chef d’Angleterre Chris Whitty et de ses collègues d’injecter des enfants, et la décision du gouvernement de la mettre en œuvre étaient sans précédent. Avant cela, les conseils du JCVI avaient toujours été suivis.

Mais sous prétexte d’Omicron pourtant inoffensif de l’aveu même de la ministre anglaise, le conseil a été modifié et tous les enfants de plus de 12 ans se verront désormais proposer une deuxième dose, bien que les autorités sachent que les enfants sont beaucoup plus susceptibles de souffrir de myocardite après la deuxième dose, comme le confirme la nouvelle étude, publiée par l’American Heart Association. Vont-ils modifier leurs recommandations après l’aveu du Premier ministre et l’annulation des restrictions prévues ?

le Professor Salim Abdool Karim précédent responsable du Covid en Afrique du Sud pays qui a le premier détecté ce variant et qui vit avec depuis plus d’un mois a été très rassurant :

Nous voyons plus de cas asymptomatiques. Nous voyons maintenant moins de malades. Moins de malades nécessitent une hospitalisation et parmi ceux qui sont hospitalisés très peu ont besoin d’oxygénothérapie, encore moins ont besoin de soins de réanimation et encore moins en meurent !

Dans les faits, la semaine dernière en’Afrique du Sud, l’admission à l’hôpital n’a été nécessaire que dans 1,7 % des cas de Covid Omicron lors de la seconde semaine de la maladie contre 19 % lors de même semaine de la vague du Delta.

Omicron traite à la secte des covidistes ne veut pas alimenter la panique. Boris Johnson craque et annule les restrictions prévues pour Noël.

Radio-Québec revient sur l’interview de cette journaliste de Sky News qui en posant les bonnes questions à la ministre de la Santé britannique l’oblige à dévoiler la nature très bénigne du variant Omicron dans son pays ; pour 80 000 cas dépistés chaque jour, dont 75 % d’Omicron : dix malades hospitalisés, aucun en réanimation et 1️ mort (avec l’Omicron).

N’ayez pas peur d’Omicron qui constitue un cadeau de Noël susceptible de nous sortir du coronacircus, en assurant enfin l’immunité de groupe que les pseudo-vaccins sont incapables de fournir.

N’ayez pas peur d’Omicron qui ne peut faire de mal à votre enfant

Craignez plutôt l’injection qui peut le tuer !

Nicole Delépine

L’aberration des injections géniques à risque de myocardites chez les enfants innocents du Covid

  1. [1] https://docteur.nicoledelepine.fr/myocardites-post-vaccin-covid-risque-inacceptable-chez-l-enfant-qui-ne-risque-rien-du-virus/[]
  2. [2] Brisons le silence, sauvons nos enfants : la liste effroyable des décès de sportifs depuis le début de la vaccination ![]
  3. [3] La Criminelle Arnaque du COVID-19:98% de tous les cas de myocardite chez les enfants sont dus aux injections d’ARNm Covid-19. — Michelduchaine[]
  4. [4] « Circulation » de l’American Heart Association (AHA) 6 décembre 2021.[]
image_pdfimage_print
26
1

28 Commentaires

    • Je ne sais pas pourquoi vous dites que c’est un lapsus, il a parlé clairement (vous avez entendu son discours ?) et il n’est jamais revenu sur ses propos, jamais. Ces gens là se parlent entre eux, ils ne se cachent pas.
      Mais même vous avez du mal à croire qu’ils savent que le vaxxin tue.

  1. Qu’on se rassure, même si on tue tous les gosses d’Europe, il y a déjà des remplaçants, même s’ils n’auront pas la même couleur, l’afwik en regorge et rêve de venir ici..

    A se demander si ce n’est pas ça qu' »ON » ou « MAIS QUI » cherche..

    ON ou MAIS QUI, non plus que les merdias, se gardent bien de nous informer que nous n’avons pas encore une vision à long terme des poisons injectables, du simple fait que la phase 3 n’est pas encore terminée.

    Personne non plus dans la merdiasphère officielle, nous dit clairement que tous ces poisons ne sont pas des vaccins, mais des traitements génétiques.. l’une des meilleures preuves est de poser la question suivante :

    « Avez-vous déjà vu des vaccins dignes de ce nom qui ne fonctionne ni sur la transmission ni sur la maladie ? ».. Et la réponses est NON, évidemment.

    Depuis quand donne t on le droit aux parents de risquer de tuer leurs enfants ?

  2. Peut-on encore raisonner des parents prêts à sacrifier leurs enfants simplement pour aller au ski ou ripailler entre pro vax?

    • les immigres a majorite musulmane,eux sont moins cons que les francais,ils ne veulent aucun vaccins du covid19,vaccin de mecreants a base de cochon,croyez vous que les sans papiers en france,a paris,calais et autres villes,sont vaccines,non,et ils n’attrapent pas le covid19,dans les dom tom a peine 20% sont vaccines,ils se portent mieux qu’en metropole,les soignants eux non plus ne sont pas vaccines dans les iles,a continuer a enrichir big pharma,a vacciner vos enfants,qui eux ne risquent rien,si il risquent la mort,MERCI PAPA ET MAMAN

  3. J’apprécie énormément vos articles, et celui-là me confirme que je ne dois me faire piquer.. Merci infiniment !

  4. je ne comprends pas que des parents qui savent que les enfants ne risquent rien du covid s’ils l’attrapent prennent le risque de les faire vacciner; de plus alors ils le transmettent ! pure folie

  5. L’injection contient aussi un code alphanumérique. Cela a été prouvé et même constaté par huissier. Maître C. Brusa en a parlé lors de son récent passage chez France Soir et a lui aussi fait procéder à un tel constat. Mettez le Bluetooth de votre smartphone en marche et un code alphanumérique apparait sur l’écran quand un vacciné ARNm passe près de vous. Tous sont-ils dans ce cas, je n’en sais rien. Une théorie est que ces psychopathes feraient tout pour faire vacciner les enfants pour pouvoir les marquer tout de suite avec un tel code. Bref, pour ces dingues, nous et nos enfants ne sont que du bétail. Différents articles sont parus sur le sujet. Il reste à procéder à une enquête plus fouillée avec un maximum d’objectivité.
    https://planetes360.fr/vaccination-et-affichage-sur-les-smartphones-dun-code-alphanumerique/

  6. Les instigateurs de la vaccination et de qu’on appelle la grande réinitialisation ne se cachent pas de vouloir réduire la démographie mondiale. Pour l’instant la vaccination provoque des morts et des blessés, mais à la marge, on est loin de la dépopulation. Et que penser de l’Afrique et l’Inde, plus de 2 milliards et demi d’habitants très peu « vaccinés ». Que penser de la Chine (un milliard et demi d’habitants) avec ses vaccins classiques à virus désactivé Sinovac et Sinopharm. Est-ce qu’on assiste seulement au suicide de l’occident avec ses vaccins à ARNm ? Xi Jinping est bien invité au forum de Davos … quel est leur plan ? ce n’est pas juste le contrôle car que faire de ces milliards de bouches à nourrir avec l’arrivée effective de la fin de la plupart des ressources.

    • « 1 lot sur 200 contient des ingrédients mortels. »
      La grande majorité, ce sont des placebos, mais au fur et à mesure des doses, il y en aura de – en – !

  7. D’un autre côté, si tu enterre tes enfants sous la dalle de béton de la terrasse ou si tu les abandonnes sur une aire d’autoroute, tu vas avoir des ennuis avec la justice. Alors que si tu les piques au Pfizer ou au Moderna, tous viendront pleurer avec toi tes enfants MORTS DU COVID. Ces produits sont autorisés pour euthanasier les enfants comme le Rivotril pour les vieux.

  8. j’espère que la fille à castex portera plainte contre son père une fois qu’elle aura grandi pour « instrumentalisation d’une mineure à des fins de machination politique ».

  9. même dans un pays très pro vaccins comme les US, la campagne de vaccination ne décolle pas. Et elle n’a pas de raison de décoller. Vacciner des gosses parce que des adultes ne se vaccinent pas, c’est prendre le problème à l’envers.

  10. Hier, devant un centre de vaccination du Bassin d’Arcachon, j’ai observé la sortie des enfants de 5 à 11 ans que leurs parents avaient emmenés à la piquouze salvatrice. D’habitude, en France, quand on vaccine un enfant on inscrit les informations relatives à ces injections sur le carnet de santé, Là, pas du tout , les parents sortaient avec la fameuse feuille donn!ée aux plus de 12 ans avec bien sûr le fameux QR code. Là on est obligé de se poser la question suivante : Le gouvernement n’aurait il pas l’intention de les soumettre au pass vaccinal dans quelques mois et tout sera alors prêt. Ce gouvernement nous a habitué à faire le contraire de ce qu’il avait dit auparavant ! Parents méfiez vous ! vos libertés de choix sur la santé de vos enfants sont peut être menacées. .

  11. https://twitter.com/GabyPenn_ar_bed/status/1473974998196961281/photo/1
    la ministre Amélie de Montchalin a été débarquée le 23 décembre dernier à l’aéroport de Genève au motif qu’elle était incapable de prouver sa « vaccination ».Et ce sont ces gens de la politique qui ont le culot de refuser de s’appliquer à eux mêmes les règles qu’ils imposent aux « sans dents » lesquels soit dit en passant sont assez cons pour croire en leurs mensonges. Car désormais nous ne pouvons plus croire un seul instant que ces politicards aient été réellement vaccinés avec le poison qu’ils ordonnent aux médecins d’injecter aux « sans dents » . Depuis 2 ans ces pourris n’ont cessé de vomir des mensonges et de calomnier , insulter,appelER à la haine et au racisme.

    • J’en mets ma main au feu sans risquer de me bruler, mais ministres et sou ministres députés et sénateurs ne sont pas vaccinés.
      cachesec, varan ou encore attal on fait du cinema face à la macéra!

      Monchagrin n’a pas de qrcode à présenter parce qu’elle n’est pas vaccinée. Un point c’est tout! Le ministère fait des circonvolutions pour noyer l’imposture. Les médias aux ordres du pouvoir vont soit se taire soit annoncer la version officielle! La pauvre elle n’a même pas d’iphone!
      les complotistes s’acharnent sur elle, ça c’est la faute de Z!

  12. Prochaine étape, passe vaccinal pour les enfants dans le but que TOUS soient « vaccinés. Leur piqûre ne fonctionne pas, je suis persuadé que ces « elites » ne sont pas piques avec les vrais produits. Le loup est énorme. Les vaccinés ne raisonnent plus on ne peut plus parler avec eux. Ils sont tous à mon boulot fatigués et enrhumés, en permanence. Les non piques sont en bonne santé, font du sport etc. Il est déjà trop tard pour beaucoup. Le seul point sur lequel leur cerveau fonctionne encore c’est leurs enfants. En même temps des enfants sans parents, autant les piquer aussi. La dictature est en passe d’être complete en tt cas à cause des connards qui ont gobé toute cette mascarade. Hypnotisation des masses. Qd je parle avec des muzzs aucun n’est vacciné. L’occident se suicide.

Les commentaires sont fermés.