Les éoliennes, un scandale d’Etat : quelques preuves…

Publié le 2 avril 2017 - par - 28 commentaires - 3 811 vues
Share

Quel Français n’a-t-il pas constaté, ces dernières années, une prolifération des éoliennes, présentées par les écologistes et leurs soutiens comme la solution pour sortir du nucléaire. Est-ce une si bonne chose ? Quand on écoute les réponses aux questions que nous avons posées à Alban d’Arguin, auteur d’un « brûlot » sur cette question, on en doute…

Riposte Laïque : Avant que nous n’évoquions votre livre de 180 pages « Eoliennes un scandale d’Etat », paru aux Editions Synthèse nationale, pourriez-vous rapidement vous présenter à nos lecteurs ?

Alban d’Arguin : Je suis originaire de l’ouest de la France et, après une carrière bien remplie, j’ai décidé de « revenir plein d’usage et raison vivre entre mes parents le reste de mon âge » comme eut dit du Bellay. Avec mon épouse nous nous sommes installés en Vendée récemment pour restaurer une vieille demeure nous permettant d’accueillir une tribu familiale fournie et fourmillante aussi de petits enfants !

Riposte Laïque : Quel a été le détonateur qui vous a poussé à écrire ce livre ?

Alban d’Arguin : C’est justement la découverte d’un projet éolien dans notre nouveau village qui m’a convaincu d’agir et d’instruire le dossier de l’énergie du vent en France. Et, de là, effaré de mes découvertes cachées aux Français, j’ai décidé de prendre la plume pour partager le résultat de mes recherches.

6.000 éoliennes en France, 15.000 à l’horizon 2020 !

Riposte Laïque : Quelle est la situation actuelle ? Combien y a-t-il d’éoliennes en France, et combien y en aura-t-il dans les années à venir ?

Alban d’Arguin : Il y a plus de  6000 éoliennes aujourd’hui en France, mais aussi un programme d’implantation considérable qui doit nous conduire à plus de 15 000 à horizon 2020. Si nous n’y prenons garde, la France des années 2020 sera bientôt hérissée d’éoliennes autant que de minarets, les deux étant, de mon point de vue, une illustration de la décadence dans laquelle nous baignons.

La facture des éoliennes, payée par les Français, s’élève à 11 milliards d’euros en 2016, plus la TVA…

Riposte Laïque : Et cela nous coûte vraiment cher, et occasionne de graves dégâts ?

Alban d’Arguin : Les dommages causés par l’éolien sont, selon moi, de trois natures : une atteinte au Beau, au Bien et au Vrai.

Elles défigurent les paysages de la belle France, voyez à titre d’exemple celles qui surplombent la ville de Coutances et sa cathédrale, si chère à Barbey d’Aurevilly ou celles qui dénaturent l’île de Beauté sur le Cap Corse.

Quant au  mal qu’elles provoquent, et c’est le premier scandale d’Etat que je dénonce, c’est la souffrance physique à travers le syndrome éolien qui se propage pour tous les riverains. L’Académie de médecine a prescrit en 2006 qu’aucune éolienne ne soit implantée à moins de 1500 mètres d’une habitation. La France a refusé d’écouter et a choisi un périmètre de sauvegarde de seulement 500 mètres là où l’Allemagne est à 1500 mètres, le Royaume Uni entre 1800 et 2200 mètres selon les contrées, l’Espagne à 1500 mètres, les Etats Unis entre 1500 et 3000 mètres selon les Etats. Ceci engendre des pathologies redoutables et inadmissibles au nom du principe de précaution inscrit dans la constitution française. Mais les lobbies veillent !

Enfin, sur le plan du Vrai, là encore les méfaits sont considérables : économiquement, l’éolien est un eldorado financier dont le « business model » comme dirait les technocrates devrait être enseigné dans les écoles internationales de commerce : EDF est tenu d’acheter l’électricité produite par les consortiums éoliens (tous étrangers…) à un prix conventionnel 3 à 4 fois plus cher que celui auquel elle produirait elle-même cette électricité, et ceci avec une garantie de durée de 15 ans ! Le vent ne soufflant pas en permanence, une éolienne ne produit que 20 à 25% du temps  ce qui désorganise le bouquet énergétique français (unique au monde) et accroît le besoin de recours alternatif à des énergies supplétives thermiques comme les centrales au charbon, au gaz ou au fuel, renchérissant les coûts. Tout cela n’est pas grave puisque les Français ne savent pas encore qu’ils sont les payeurs de ce scandale… La facture de l’éolien est une taxe appelée CSPE qui figure au verso de nos factures EDF et représente désormais plus de 25% du coût de notre consommation. Elle est estimée à 11 milliards d’euros pour 2016… Et cette taxe est elle-même soumise à la TVA ! Alors, non seulement l’éolien nous coûte très cher, mais il rapporte des sommes considérables aux investisseurs étrangers du fait du prix garanti ce qui permet d’alimenter une bulle financière, mais aussi un véritable système mafieux de corruption qui touche de nombreux élus et personnels de l’Etat comme l’a dénoncé avec vigueur le Service Central de Prévention de la Corruption dans un rapport au garde des sceaux et au président de la « Ripoublique française» dès 2014…

L’Union européenne, par dogmatisme anti-nucléaire, exige de la France davantage de pollution ! 

Riposte Laïque : Venons-en aux causes. Pourquoi notre beau pays s’est-il couvert, en quelques années, de ces magnifiques moulins à vent qui polluent nos paysages ?

Alban d’Arguin : Au nom d’un dogme, celui du réchauffement climatique anthropique, dont les mondialistes agitent avec une terreur millénariste et quasi mystique les conséquences qui justifient un plan de bataille supra national contraignant… Ainsi, la Commission Européenne, organisme démocratique comme on le sait tous (non élue !) a émis une directive dite des trois vingt, qui impose aux états de l’union d’avoir au moins 20% d’énergie d’origine renouvelable en 2020. Pourquoi ? Pour lutter contre les émissions de gaz à effet de serre, autrement dit de CO². Or, la France est le pays d’Europe le plus propre sur ce plan, puisque notre production d’énergie n’émet pratiquement pas de CO² : 80% de nucléaire et 14% d’hydraulique et le solde environ 6% d’électricité d’origine thermique, en variable d’ajustement pour les pointes de consommation. L’obligation tyrannique de l’Europe est donc en train de nous obliger à devenir un « Etat pollueur » puisque pour compenser la faible activité du vent nous devrons nous équiper de nouvelles centrales thermiques réactives comme l’ont fait les Allemands qui, sous l’influence des « Grunen », les verts, ont abandonné l’énergie nucléaire pour se jeter à corps perdu dans les éoliennes et ont dû accompagner ce déploiement de plus de 20 nouvelles centrales au charbon qui polluent toute l’Europe, car le nuage de CO² et de particules fines traverse les frontières.

L’écologie politique et les ONG sont d’excellents fromages…

Riposte Laïque : Vous évoquez, parmi les grands propagandistes de la cause éolienne, les gauchistes reconvertis en écologistes. Quel serait leur intérêt ?

Alban d’Arguin : L’écologie politique, qui n’a rien à voir avec la vraie écologie, est composée d’hommes et de femmes qui viennent souvent du  trostkysme et des mouvements marxistes du 20e siècle. Leur désillusion à la chute du communisme les a amenés pour certains à recycler leur désir d’universalisme vers le mondialisme apatride et déraciné au nom de l’écologie. On constate que moins ils recueillent d’intention de vote dans notre système démocratique plus ils pèsent de leurs positions dogmatiques par le jeu des alliances et du chantage. L’écologie est un excellent fromage et regardez avec attention les « ONG » qui nourrissent très bien un certain nombre d’entre eux !

D’abord arrêter les éoliennes, puis les démonter et faire payer les investisseurs étrangers

Riposte Laïque : Avons-nous atteint une situation irréversible, vu le nombre, ou bien ce qui a été fait peut-il être défait, et pourra-t-on un jour se débarrasser de ces champs d’éoliennes ?

Alban d’Arguin : Le désespoir en politique est une sottise. Nous devons d’abord mettre fin au scandale de santé publique en engageant les actions judiciaires et politiques appropriées. En obtenant la limite minimum de 1500 mètres. Mettre fin au scandale financier, en arrêtant de subventionner les investisseurs étrangers ; alors vous verrez, ils partiront tous aussi vite qu’ils sont venus et les programmes seront gelés. Alors, notre problématique finale se résumera à faire démonter les mâts et les aérogénérateurs des éoliennes, aux frais des constructeurs et des propriétaires fonciers qui ont participé à cette gabegie. Quant aux tonnes de béton et d’acier (1100 tonnes par pylône !) ils resteront en terre, hélas.

Tout ce que touche l’Europe, elle le détruit…

Riposte Laïque : Nous sommes en pleine campagne présidentielle. Y a-t-il des candidats qui partagent votre point de vue, et vous donnent de l’espoir ?

Alban d’Arguin : Tout ce que touche l’Europe, elle le détruit… Voyez l’acier et le charbon disparus, voyez l’industrie navale en pré-disparition, voyez l’agriculture moribonde, la pêche à l’agonie. La voilà maintenant qui se mêle d’énergie, on peut donc tout craindre. Je vais donc répondre à votre question par l’élimination des candidats pro européens, que ce soit Fillon (celui du  Grenelle de l’environnement) ou  Macron, le joker de la finance apatride lancé en politique par Hollande comme on lancerait un nouveau produit de lessive dans la grande distribution ; il n’y a rien à attendre d’eux compte tenu de leur asservissement à la finance et à l’Europe. Mais ensuite, il faut aussi éliminer les candidats qui sont piégés par leurs accords officiels ou tacites avec les écologistes… Qui nous vaudraient des dizaines de milliers d’éoliennes en plus dans les années futures. Mon espoir irait vers les candidats qui portent la sortie de l’Europe, qui ne concèdent rien au dogmatisme sur le réchauffement climatique et rendraient un Etat fort à la France pour lui permettre de conserver son indépendance énergétique et dont nous aurons aussi besoin d’ailleurs pour en finir avec le délire « immigrationniste » et islamiste qui nous ronge.

Riposte Laïque : Je présume que vous n’avez pas trop d’invitations sur les grands médias. Et ailleurs ?

Alban d’Arguin : Pour les médias « mainstream » comme ils disent, certes non ! Pour les médias alternatifs et encore dotés d’une réelle objectivité, cela vient de plus en plus ! Le bouche à oreille est aussi en train de faire le reste, pour le plus grand plaisir de mon éditeur « Synthèse éditions » et son directeur fondateur Roland Hélie qui a su me convaincre d’écrire ce livre !

Riposte Laïque : Etes-vous également disponible pour des conférences, et sollicité en ce sens ?

Alban d’Arguin : Oui, et la liste s’allonge tant il y a de besoins de lutter contre les projets d’implantation éoliens partout !

Ainsi dès dimanche prochain 9 avril je serai chez mes amis de Poitiers à l’Hôtel de France, avenue de Paris à 15 heures pour une conférence débat et dédicace organisée par le « Cercle des chats bottés » de notre ami Jacques Soulis.

Riposte Laïque : Et ce livre, Alban, on se le procure comment ?

Alban d’Arguin : D’abord chez l’éditeur Synthèse éditions, 9 rue Parrot – CS 72809  75012 Paris ou sur internet à www.synthese-editions.com ,

Ensuite dans toutes les « bonnes librairies » et ensuite chez votre libraire habituel (il est diffusé dans toute la France) ou Amazon par défaut !

Propos recueillis par Pierre Cassen

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
scaillard_74@hotmail.com

En fait dès que les politiciens tentent de trouver des solutions « écologiques », ça dérape. Je serai d’avis de faire des études plus poussées avant de lancer de tels projets au plan national et surtout que le peuple soit consulté. je pense par exemple à des hommes choisis en fonction de leur professions, 20 personnes un agent de l’Office Natonal des Fôret, un scientifique, un ingénieur, un ornitologue, etc… En bref un panel qui analyserait tous les paramètres pouvant éventuellement affecter l’environnement. Le facteur économique est important, mais pas à bref échéance.Un tel projet doit nous survivre sans impacter économiquement et… lire la suite

Lucie

Donc pas d’éoliennes car ce serait nocif, mais le nucléaire? C’est anodin, le nucléaire? Il y a eu des accidents très graves (Fukushima, l’Ukraine) et il y a la question des déchets (on prévoit d’en enterrer une quantité phénoménale dans un village de la Meuse, à Bure!) Ce n’est toujours pas résolu et aurons-nous une solution un jour?

Rayms43

Ce n’est pas l’éolien qui va remplacer le nucléaire. A titre de comparaison, il faut une éolienne tous les 500m le long du littoral pour remplacer un seul réacteur. Il y a environ 60 réacteurs en France. Vous imaginez la forêt de ces machines ?

Spipou

On ne parle pas du seul éolien. Il y a actuellement plein de nouvelles sources d’énergies renouvelables à l’étude. Le nucléaire, on pensait dans les années 50 que l’accident était statistiquement quasiment impossible, ce qui avec un recul d’une soixantaine d’années s’est avéré faux (une catastrophe en moyenne tous les dix ans). Quant aux possibilités dévastatrices d’un accident, elles sont tellement incommensurables que tout le monde a préféré ne pas y penser. Enfin, qui peut raisonnablement croire qu’une société humaine restera suffisamment stable pendant plusieurs dizaines de milliers d’années pour assurer une gestion correcte des déchets hautement radioactifs ? Ne… lire la suite

Fomalo

Votre webmaster n’était pas à la commande ou alors un intrus s’était infiltré? je vous envoie copie. @SUN, pouvez-vous préciser les preuves d’un « conflit d’intérêts avéré »? @boudry, vrai pour Brest; la base sous-marine est constituée d’armes nucléaires. Le 11 décembre 2016, ma fille qui s’y trouvait a ressenti une telle secousse et entendu un tel bruit, qu’avec ses voisins ils ont cru à l’explosion d’une bombe au niveau du bassin des sous-marins. C’était seulement un « petit  » séïsme, 3,9 sur échelle de Richter. Imaginons un séisme en mer, « petit », à une petite vingtaine de kms et un « petit Fukushima » à… lire la suite

Genevieve

Dans mon coin de campagne, les promoteurs veulent aussi nous coller ces grosses merdes. Avec les lobbies de l’ UE et edf derrière. Ca rapporte 380000 euros par eolienne aux promoteurs et les yeux pour pleurer aux paysans qui se,sont fait avoir pour avoir ca sur leur terre (frais de demantelement a leur charge, entre 500000 et 900000 euros), et obligation de demantèlement au bout de 15 ans sinon saisie des terres par la mairie. Chez nous aucun vent! Maires trainés en justice pour prise illégale d’intérêt! Tout ce que dit ce monsieur est vrai. Allez voir le site Vent… lire la suite

La_Soupape

C’est vrai ce que vous dites chère Geneviève mais je mettrais toutefois un bémol quant à la victimisation des « pauvres paysans ». En réalité ils ne sont pas du tout victimes car ils sont très largement prévenus mais bel et bien des gros fouteurs de merde comme d’hab du reste pass’que la seule chose qui le intéresse c’est le loyer annuel d’environ 5000 €, ça casque bien plus que de bosser ! Et c’est comme ça que la France est défigurée. Les pecnods se foutent totalement de « l’écologie », la seule chose qui les intéresse, c’est le pognon ! Arrêtons de les… lire la suite

Drakkar

Le rapport entre les éoliennes et les minarets ? C’est très simple. On vous dit que c’est nécessaire ou inéluctable ou que c’est bien ou que c’est bon ou qu’il le faut ET VOUS LE CROYEZ SANS VOUS POSER DE QUESTIONS ! C’est très grave. Les éoliennes posent un énorme problème de gestion de l’énergie et de coût qui va devenir plus grave que les centrales nucléaires et qui va aggraver considérablement la pollution et la pauvreté des citoyens de France. N’avalez pas sans réfléchir les couleuvres que vous sert l’état français – PS ou LR confondus – informez-vous. N’oubliez… lire la suite

Clamp

Pour ce qui concerne le mal fait aux animaux, l’auteur parle de la nuisance des infra-sons, qui ne perturbe pas que les animaux d’élevage mais également la faune sauvage, mais il oublie de dire également que les pales des éoliennes tuent directement par choc de nombreux oiseaux et autres chauve-souris. Pour une solution prétendument écologique, c’est un comble !

La_Soupape

1/3 M. d’Arguin a parfaitement raison et je sais (sans me vanter) depuis très longtemps tout ça.  Dans mon bled paumé, nos scélérats élus d’extrême gauche n’ont pas manqué de venir sucer les marchands de moulins a vent qui ne produisent rien du tout en vérité car c’est un courant de merde puisque totalement instable par définition. Bien entendu la pression est montée et La_Soupape a explosé ! J’ai voulu créer une assoce pour les en empêcher et on a réuni une quinzaine de personnes toutes très motivées…en gueule ! Finalement je me suis retrouvé tout seul et comme je… lire la suite

La_Soupape

2/3
Faut savoir que le plus gros sur ce marché de voleurs est GDF puisqu’il faut des centrales thermiques pour palier à la non-production de ces daubes et devinez ce que vend GDF hummm ?

La_Soupape

3/3
Bien entendu si on est pas abruti et qu’on creuse un peu, on s’aperçoit très vite que l’invasion migratoire n’est que le corollaire de ce délire planétaire orchestré par quelques dizaines de fumiers qui se sont accaparé le pouvoir.

En attendant braves gens, continuez à croire que les ENR de merde sont bonnes pour vous et pour la planète, c’est eux qui vous la mettent bien profond et qui se gavent, rien de nouveau à l’horizon quoi.

PS : n’oubliez pas de bouffer bio, c’est eux aussi, y sont balaises non ?

SUN

Beaucoup d’associations loi 1901 se sont créées pour contrer ce scandale d’état qu’est l’éolien.La défense la plus efficace pour contrer les promoteurs éolien ,pilotés par ENERGIE NOUVELLE émanation d’EDF est de porter plainte pour conflits d’intérêts -,quand celui-ci est avéré,- contre ceux qui facilitent ,moyennant finance, l’implantation d’éoliennes.Préfets,Maires,Conseillers Municipaux,…..3 ans de prison,et 75000€ d’amende.C’est l’arme de dissuasion massive.

Versaline

Présente au meeting de Marine Le Pen hier à Bordeaux, elle a clairement affirmé que si elle était élue, elle arrêterai les implantations d’éoliennes qui d’après son expression est un vrai scandale

Themis

Merci beaucoup de parler de ce sujet car dans notre pays c’est carrément l’omerta. Je suis tombée l’année dernière sur une video danoise qui démontre par des faits concrets la grande dangerosité de l’éolien. Regardez, c’est édifiant (vostfr) https://www.youtube.com/watch?v=_RI_LxnZYM0 Nos responsables politiques ont tellement pourri le pays qu’il devient difficile aujourd’hui de pouvoir se loger en toute sécurité : éoliennes, zones inondables, centrales nucléaires, usines Seveso, pesticides, Linky, … sans oublier la criminalité qui sévit dans toutes les grandes villes et ne cesse de s’étendre dans tout le pays. Et à qui le devons nous ? Aux traitres qui nous… lire la suite

esus

Un de mes voisins a installé une éolienne. Celle-ci ne lui rapporte pas d’argent mais lui coûte très cher quand il faut mettre en fonctionnement le frein. Depuis il a démonté son engin.

Telkia

De un ;quel rapport avec les minarets et d’une . De deux depuis quelques années nous voyons à Brest du brouillard de pollution ( brume de chaleur pour les vieux encore incrédules ) . De trois la construction de centrale nucléaire coute 4 fois moins chère que leurs déconstructions ( voir celle de Brennilis qui n’est pas encore terminée ) De quatre ; les dangers des centrales nucléaires existent bien ( voir déjà les problèmes avec Flamanville ) De cinq des villes comme Grenoble Paris ……sont devenues irrespirables et de nombreux enfants en France souffrent de plus en plus de… lire la suite

boudry

Oui TELKIA,mais en BRETAGNE vous ne serez pas a l’abris du nucléaire,car la base sous marine est constituée d’armes nucléaires !!!!

antécumé

Je suis d’accord qu’il y a peu de rapport avec les minarets pas plus d’ailleurs qu’il y a de rapport entre la pollution des villes et les rejets d’une centrale nucléaire puisqu’il s’agit de vapeur d’eau.
D’autre part concernant toujours la pollution si nous demandions à nos voisins Allemands de bien vouloir garder la merde qu’ils nous envoient en provenance de leurs centrales thermiques qui tournent plein pot pour compenser leurs éoliennes qui tournent lorsqu’il y a du vent mais pas trop.

antécumé

Enfin posez vous la question de savoir pourquoi nos chers gouvernements successifs se sont tant démenés, notamment contre le Japon, pour que le pole de recherche international prénommé ITHER soit situé en France à Cadarache, centre expérimental qui doit préfigurer, entre autres choses, les futures centrales nucléaires non plus à fission nucléaire mais à fusion nucléaires.
Relisez aussi « L’IMPOSTURE EOLIENNE » (très instructifs)

Spipou

J’ai écouté toute la vidéo. Sur l’éolien, je veux bien, encore que les techniques de stockage fassent de grands progrès. Mais sur le nucléaire, il fait pas mal d’omissions : – toutes les études épidémiologiques, et il y en a, même si elles ont été plus ou moins étouffées – la catastrophe de Chinon, qui nous a légué une boule style Tchernobyl, dont personne ne sait ce qu’il y a à l’intérieur ; on se contente d’attendre en priant le ciel que ça ne bouge pas (pour la France uniquement, mais il y a aussi Windscale en Angleterre) – qu’on… lire la suite

Spipou

Ah… J’avais des chiffres anciens, mais j’ai trouvé ceux de fin 2015 : 66 milliards d’euros de dette et 100 milliards à allonger pour la maintenance des centrales nucléaires existantes.

Depuis, il y a eu la faillite d’Areva, dont les dettes doivent être reprises par EDF, j’ai pas bien compris…

Il existe un fond de provision pour le démantèlement des centrales nucléaires… de 20 milliards d’euros !

Spipou

Et puis quel rapport avec l’islam, SVP ?

Le fait qu’on lise Riposte Laïque et qu’on lutte contre l’islamisation ne signifie pas forcément qu’on soit opposé à la recherche d’énergies renouvelables !

Ca n’a rien à voir avec l’écologie politique !

telkia

Je suis d’accord avec vous . Les médias TV nous parlent souvent de pas d’amalgame avec l’islam salafiste et l’islam des années 1980 et maintenant Riposte Laïque nous présente un écrivain qui confond minaret et éoliennes . De plus aucune alternative énergétique ( hors nucléaire) n’est proposée par cet écrivain . On touche le fond là …

Spipou

Est-ce que le livre donne un peu plus de données scientifiques, techniques et chiffrées, et un peu moins de pathos émotionnel ? Parce qu’il ne faut pas oublier que pour le nucléaire on a mis en cocon des centaines de centrales thermiques… Heureusement qu’on ne les a pas démantelées ! Et que si le réchauffement climatique attend toujours d’être scientifiquement prouvé, le danger du nucléaire, lui, est prouvé par des données techniques accessibles à un élève de 1ère scientifique et par l’expérience statistique depuis 1956. Quant au coût du nucléaire… On parle ici de 11 milliards d’euros pour l’éolien, mais… lire la suite

Gretsch

Je pourrais aussi parler de l’immense scandale du « malus écologique » des véhicules qui plombe complètement l’achat de beaucoup de véhicules essence et qui favorise le diesel, ce diesel qui tue 40 000 personnes par an.
On taxe donc l’émission de CO2 ce gaz inoffensif produit par la respiration (en prétextant un hypothétique effet de serre, dont il ne peut être responsable vu son infime quantité dans l’atmosphère) et on en revient à privilégier (encore) l’achat de véhicule à gazole qui émettent des particules fines cancérigènes.

Gretsch

C’est bien de le souligner : les éoliennes, les panneaux photovoltaïques et les voitures électriques sont polluants. Tout d’abord il faut consommer du pétrole pour fabriquer les éoliennes, les panneaux solaires, les batteries, il faut extraire du silicium, les composants des batteries … Et comme le dit l’auteur, il faut prévoir des centrales à charbons pour pallier la production aléatoire de ce type d’énergie. Bref, le remède est pire que le mal, et il faut ajouter la gabegie, les subventions iniques et tout un système qui vit en parasite sur le créneau des « énergies renouvelables ».

horizon

Ce Monsieur parle d’or , et puis pour un girondin comme moi , son pseudonyme est savoureux ! :)