Les Européens vont-ils suivre Biden jusqu’en enfer ?

Encore 4000 tués et 8000 blessés dans le camp ukrainien, entre le 6 et le 10 septembre. Un prix écrasant pour quelques centaines de km2 gagnés temporairement. Zelensky semble se jouer de la vie de ses soldats, tout comme les généraux allemands et français en 1916, qui se disputaient une colline alternativement, jour après jour. Verdun, ce fut 300 jours de boucherie au prix de 1000 soldats sacrifiés quotidiennement pour les deux camps. 60 millions d’obus furent tirés. A cette époque, la France n’avait pas que trois jours de munitions comme aujourd’hui !!

Mais on a vu pire. Le 22 août 1914, l’armée française a compté 27 000 tués dans la journée !

On dit que Poutine est fou, mais qui attise la guerre ? Qui prend le risque d’une escalade incontrôlée et entraîne de force ses alliés dans une guerre qui n’est pas la leur ? On a vu comment les Américains ont traité les Français quand Chirac a refusé à juste titre de se lancer dans la guerre d’Irak aux ordres de Georges Bush junior. L’Amérique est toujours en guerre depuis 1945.

Poutine est un sage qui préserve  au maximum la vie de ses soldats et des populations civiles. Il pourrait en finir en rasant Kiev en quelques heures, mais il ne fait pas la guerre au peuple frère ukrainien. Tandis que Zelensky fait la guerre aux populations du Donbass et les bombarde  à l’aveugle, ce qu’aucun média occidental ne veut reconnaître.

De plus, Zelensky considère que ses soldats sont de la chair à canon. Il les sacrifie pour une victoire éphémère, à des seules fins de communication. C’est lui le boucher. Si l’armée russe, en sous-effectifs, s’est repliée pour ne pas se faire laminer, c’est que le commandement russe a jugé que c’était la seule décision sensée.

Evidemment, c’est l’euphorie dans le camp occidental depuis que Kiev, après le désastre de Kherson, qui a mis 10 000 soldats hors de combat, a lancé son opération sur Kharkov.

« Volodymyr Zelensky affirme que les troupes ukrainiennes ont repris “2 000 km de territoire”. “Ces derniers jours, l’armée russe nous montre ce qu’elle a de mieux : son dos. Après tout, c’est un bon choix pour eux que de fuir”a déclaré le président ukrainien dans son message vidéo de samedi. Peu avant, l’armée ukrainienne a assuré être entrée dans la ville de Koupiansk (est). »

Zelensky pavoise sans le moindre respect pour les victimes des deux camps. Mais quand on a perdu le tiers de ses soldats, dont près de 100 000 tués, et que l’ennemi occupe 20% du territoire ukrainien, soit 120 000 km2, on se fait plus modeste.

Je ne vais pas jouer les stratèges de salon et commenter des opérations complexes qui changent d’heure en heure et sur lesquelles je n’ai aucune information. Je fais confiance à Poutine et à ses généraux pour s’adapter à cette nouvelle donne. Ce dont je reste persuadé, c’est que ce n’est pas ce sursaut ukrainien, obtenu en sacrifiant des milliers de soldats, qui renversera le cours de la guerre. La Russie ne peut pas perdre.

Si certains pensent que je suis un agent de Moscou, je les laisse à leurs délires. Mais je maintiens que les responsables de cette tragédie sont les Anglo-Saxons, qui rêvent d’achever la Russie depuis 1989. L’Europe a sacrifié son avenir et sa liberté en se couchant devant Washington, qui a tout fait pour prolonger la guerre froide, élargir l’Otan et attiser la haine anti-Russes.

Je n’ai évidemment rien contre le peuple ukrainien, peuple frère du peuple russe. Poutine combat le régime de Kiev et pas le peuple, c’est une évidence. Mais dans cette guerre, j’estime que le maître du Kremlin est dans son droit, qui est de protéger son peuple de toute menace aux frontières, comme le fit Kennedy en 1962 en exigeant de Khrouchtchev qu’il retire ses missiles de Cuba.

Les plus malhonnêtes accusent Poutine d’être l’agresseur du 24 février 2022, les plus honnêtes font remonter les causes de cette guerre à 1991, date de la dissolution du Pacte de Varsovie. Par conséquent, comme déjà dit, cette tragédie était évitable, si les va-t-en-guerre anglo-saxons avaient écouté les légitimes exigences de sécurité exprimées par Poutine. Il suffisait de respecter les accords de Minsk et de fermer les portes de l’Otan à l’Ukraine.

Mais les Américains veulent la guerre et les Russes le savent.

Ils affaiblissent au maximum la Russie et il n’est pas impossible que Biden décide d’envoyer un jour  ses légions en Ukraine s’il juge que l’ours russe est suffisamment affaibli. Les faucons du Pentagone sont des fourbes et des fous furieux qui ont toujours menti ou trahi.

C’est à mon avis un pari risqué, car si Poutine n’a utilisé que des armes conventionnelles peu offensives, il dispose d’une panoplie d’armements qui pourrait calmer n’importe quelle nation belliqueuse, à commencer par l’Amérique ou la Grande-Bretagne.

Si les Russes n’engagent que 200 000 soldats et n’ont pas de supériorité numérique, c’est qu’ils gardent à l’esprit qu’ils font la guerre à l’Otan et pas seulement à l’Ukraine. Il leur est donc indispensable de préserver des forces considérables en cas d’escalade du conflit.

Poutine a ses raisons, mais cette guerre d’usure exaspère les « durs » en Russie, partisans de frapper fort. Et l’offensive ukrainienne sur Kharkov, avec l’évacuation d’Izyoum, ne va pas les calmer. A suivre…

Cette guerre a déjà ruiné l’Europe et pourrait bien signer la fin de l’euro dans un proche avenir. C’est déjà très cher payé pour une guerre qui ne nous concerne aucunement, puisque l’Ukraine n’est ni dans l’Otan, ni dans l’Europe.

Une Allemande appelle à l’aide, annonçant que sa facture d’électricité va passer de 93 euros à 789 euros au 1er octobre. Merci Ursula von der Leyen ! Merci Biden !

La question que personne ne se pose en Europe, est de savoir jusqu’où nous sommes prêts à suivre les Américains, qui cherchent visiblement l’affrontement direct avec la Russie, dès qu’ils jugeront le moment favorable.

Avec un irresponsable comme Macron, qui pratique le double-jeu en parlant de paix avec Poutine mais en armant l’Ukraine, nous somme classés parmi les nations inamicales par Moscou. Bien joué !

Quand Paris, Lyon ou Marseille seront paralysées par un groupe de hackers qui auront piraté tous les centres vitaux de ces villes, il sera un peu tard pour comprendre que Poutine dispose d’arguments massue que nous n’avons pas. Pas besoin du nucléaire pour mettre la France à genoux. Piratages ou armes imparables suffiront à nous mettre hors de combat en 24 heures.

Si certains s’imaginent que Poutine et son peuple vont accepter une défaite militaire sans utiliser leur arsenal d’armements du futur, ils se font de douces illusions. Le pire est toujours possible.

Hélas, Macron préfère lécher les bottes de Biden, sans comprendre qu’il joue avec le feu.

Jacques Guillemain

image_pdfimage_print
40

34 Commentaires

  1. c’est sûr que fuck biden n’enverra ni armements ni pognon à la france et aux « français » pour lutter contre l’invasion islamique, le Blanc doit être celui et lui seul à abattre, et les ukron-nazis éliminés par la mme occasion par zelenski tu m’étonnes ; mme pas capables de s’en apercevoir.

    • Les blancs vont à l’abîme simplement car il y a plus de solidarité raciale entre eux, toutes les cultures raciales ont tendance à se bouffer entre elles, mais les blancs sont définitivement foutus et d’ici 50 à 60 ans nous serons très minoritaires sur terre.

  2. Excellent article, comme d’habitude. Merci Jacques Guillemain. Rien d’autre à ajouter, si ce n’est que nos gouvernants retrouvent leur lucidité.

    • vous y croyez ? Moi pas comme Mr Guillemain lui aussi a très bien compris que grâce au dégénéré qui nous gouverne on risque fort de se prendre un joli missile sur Paris ou ailleurs, un de ces quatre

      • Ben si un missile détruit paris…moi n’y verrais qu’une libération de la France heleno-chretienne blanche occidentale !…..Paris brulerais tel….ENFIN !

  3. « Les Européens vont-ils suivre Biden jusqu’en enfer ? »….les présidents et dirigeants européens eux oui mais pas leurs peuples !! cette guerre en Ukraine intéresse qui ? que Bruxelles et les présidents des 27 pays et c’est tout,quels peuples européens ira se battre et mourir pour l’UE ?….aucuns.

    • Poutine et son Etat major prennent bien trop de pincettes avec cette Ukraine qui elle n’a aucune limite, qui est prête à ce qu’une partie de son territoire soit irradiée pour empêcher le raccordement d’une centrale nucléaire à la Crimée. Poutine se doit d’être implacable avec l’Ukraine, une pluie de missiles doit s’abattre sur le palais présidentiel, les administrations, les centrales électriques, les réservoirs d’eau, les barrages hydro-électrique, tous les ponts, les antennes et toutes les infrastructures de télécommunication, les élevages de volailles, de porcs, de bovins, les gares ferroviaires, les dépôts de trains et de transport en commun, la moindre piste d’atterrissage aussi petite soit-elle. Poutine est déjà le grand méchant, je pense que le titre de celui de super méchant ne devrait pas trop l’inquiéter.

      • 👌👍🤗 voilà un prose de guerriers spartiates d’occident
        Ont a tous vue se que la mafia mondialistes parasitaires est capable de faire en violence militaires pour imposer leurs tyrannie mondialiste…il ne sareteront que si ont
        Les arrête définitivement en les oblitérent !

  4. Ce soir frappes massives sur les centrales énergétiques en Ukraine, black-out partout, métros et trains à l’arrêt, plus d’internet bien sûr etc
    Selon Boris Karpov sur sa chaîne Télégramme, des hackers russes ont planté le système électrique de Kiev pour soutenir l’action militaire 🙂 Vous visez juste, monsieur Guillemain, en parlant de hackers qui planteraient des villes françaises…

  5. Les faucons du Pentagone ont une piètre mémoire… ils sont partis la chiasse au cul d’Afghanistan il y a un an… et la Russie est mieux armée que le talibans. Par ailleurs, prendre Poutine pour un fou serait accepter que son niveau de conscience soit pire que biden, ce qui relève de l’impossible.

  6. L’Europe a dit non au prix plancher pour le gaz Russe, et le rapporteur Tchèque précise que ce prix plancher devra s’appliquer à tout le gaz qui entre en Europe….Les lobby du gaz de schiste US doivent faire le forcing sur Biden, qui va d’échec en échec…

  7. Le blackout actuel en Ukraine est dû d’une part aux frappes sur les centrales électriques MAIS AUSSI À L’INTERVENTION DE HACKERS RUSSES.
    En particulier le hack du service de contrôle de la distribution électrique de Kiev.
    Ceci peut être considéré comme un avertissement :
    Ce qui a été réalisé à Kiev peut l’être également à Londres Paris ou Washington… Entre autres !

  8. les usa donnent 15 milliards de $, l’allemagne 500 millions, combien la france de µ a t(elle donné? chut

    • Des pays donnent x… milliards de $ d’€ ou de de PQ, c’est la même chose, il suffit d’imprimer des billets, cela ne coûte rien dans l’immédiat mais RV à terme avec l’inflation, la dépréciation des monnaies et pour finir l’explosion du système monétaire et l’écroulement de l’Europe. C’est une arme à double tranchants.

  9. Les Européens vont-ils suivre Biden jusqu’en enfer ? Soyons plus clairs : LES IMPOSTEURS qui dirigent les pays Européens !!!

    • à Bonneau. : La meilleure façon de ne pas perdre une guerre est de ne pas la déclencher.

  10. Certains semblent regretter la grande époque de l’URSS,avec le petit père des peuples.

  11. Ah ! Il faut être sérieux: Une hirondelle ne fait pas le printemps, et, Poutine a le temps qui joue en sa faveur.

  12. Sans compter que l’économie normalisée rendue atone, par la guerre et les mauvais choix Macron-Lemaire, va favoriser les bandes d’allochtones et leur marché parallèle très organisé qui se préparent depuis longtemps à la guerre civile avec leurs arsenaux des ZUS et l’argent de la drogue (cf. Guerilla de Laurent Obertone), quand Hollande et Macron ont sciemment désarmé les franchouillards par peur d’une insurrection de chasseurs… Nous sommes dirigés par des traitres socialistes, de sombres crétins prétendument supérieurs, cela ne fait plus débat. Heureusement, ils seront sur les listes des atroces pour l’Histoire ayant entrainé notre pays et son peuple d’origine (augmenté de immigration européenne du XXème siècle) vers le fond.

  13. Sans surprise, les allochtones coranisés prouveront à cette occasion qu’ils ne sont définitivement pas français, dans la guerre civile incessante qui va s’enflammer suite à l’effondrement économique. Tant que l’économie tournait, la paix était artificiellement préservée. Il faut toujours très peu de choses pour que la situation dérape, surtout quand le volcan est au bord de l’explosion comme aujourd’hui. Là, les choses sérieuses commencent, il va y avoir du sang sur les murs et des têtes vont rouler dans les caniveaux. A la fin, nous gagnerons la guerre comme les russes vont la gagner contre l’Ukraine otaniste, mais à quel prix ! Saloperie de Macron toutoujours de McKinsey donc de la CIA !

  14. Attention ça va chauffer les Ukrainiens sont partis pour l’offensive, reconquérir le Dombass et la Crimée!

    Vous allez voir ce que vous allez voir, faut pas se moquer!, oui mais à chaque avancée les pertes Ukrainiennes sont énorme et se compte par milliers d’hommes, ne me dites pas que le vivier de soldats Ukrainien est inépuisable!

  15. Zelensky est l’âme damnée de l’Ukraine, à laquelle se sont soumis les Ukrainiens. Tant pis pour eux.

    • ZELENSKY….ukrainien ? ce n’est pas parcequ’une vache nait dans une écurie que l’on peut en faire un cheval de course !il a planqué ses parents dans une propriété qu’il a acheté en israel !

  16. Zelensky cet infâme individu qui n’a jamais été aussi riche que depuis le début des hostilités est déterminé à sacrifier 1 à 2 millions de soldats ukrainiens en majorité des conscrits pour servir les intérêts de ses maîtres à Washington, comment pourraient tenir les 200 000 à 250 000 soldats russes engagés dans cette opération spéciale ? Si 1 soldat Russe vaut ne serait-ce que 5 soldats Ukrainiens (au minimum) sur le terrain alors la Russie malgré son art de la guerre la perdra, c’est mathématique. La Russie doit changer de braquet, laisser tomber les dentelles et bombarder massivement l’Ouest et le Nord de l’Ukraine où la majorité des salopards se trouvent pour alimenter ce conflit. L’Otan a décidé de détruire la Russie par procuration, Poutine se doit de réagir sans état d’âme.

  17. « Mais je maintiens que les responsables de cette tragédie sont les Anglo-Saxons, qui rêvent d’achever la Russie depuis 1989. » je dirais depuis la Guerre de Crimée où Napoléon III bien mal inspiré, a emboité le pas aux anglais! déjà contre la Russie!

  18. Et pendant ce temps , Moumoute 1er , petit télégraphiste de Joe Bidon , est chargé de sonder Vlad pour estimer son degré de destabilisation….

  19. Bien sûr. Mais je suis encore bien trop doux dans mes propos. Le gouvernement ukrainien a décidé de jouer avec le feu se sentant protégé par les fascistes de l’État profond américain, c’est bien normal qu’il en paye le prix fort. Poutine voulait faire du sur mesure avec l’Ukraine contrairement aux interventions otaniennes de ces dernières années qui ne s’embarassaient pas des pertes civiles, il a eu tort et doit corriger le tir au sens propre comme au figuré. Pas de quartier pour ce pot de pus qu’est l’Ukraine.

  20. Depuis leur indépendance , je crois que les années ou les USA n’ont pas été en guerre se comptent sur les doigts de la main!

  21. ça commence à me trouer le c.. de payer mon énergie 3x plus cher pour ce cirque d’hypocrite.

  22. Si l’Allemagne commence à se révolter de ce délire guerrier contre la Russie, que la France fait de même ainsi que les Italiens et les autres ont aurait sérieusement envisager de mettre fin à cette guerre le coup de butoir des Américains qui veulent aller jusqu’au bout pour détruire la Russie qui t’a demandé à Zelensky le bouffon Ukrainien de sacrifier ses soldats jusqu’au dernier car un moment donné les Américains vont se retrouver tout seul dans leur merdier qu’ils ont eux même provoquer puisque ces gens là ont détruit l’Europe. Si Liz Truss la Nina Hartley anglaise veut accompagner les Etats Unis d’Amérique jusqu’en enfer libre à elle car c’est son pays qui va empatire.

  23. Suivre Biden jusqu’en enfer ? Aucun doute concernant Macronescule et ses comparses europ*tes n’existant que par péremptoire cooptation ! Je vais bien rire quand les allemands et autres serpillères de l’eurocratie pleureront des larmes de sang cet hiver 🙂

Les commentaires sont fermés.