Les exploits laïques du peut-être futur ministre Ayrault

Bonjour, je tenais à vous faire part de mon étonnement pour ne pas dire de ma
consternation à la découverte d’un article dans le journal de la ville de Nantes de ce mois. Cet article vante les mérites d’une initiative étudiante visant à aider des lycéens et étudiants issus de « milieux modestes ». Et l’auteur de se pencher sur le cas d’ Amina, 17ans (donc mineure) élève de terminale S au lycée Albert Camus (établissement public) et accessoirement sévèrement voilée comme l’atteste la photo.

L’auteur et la ville de Nantes ont-ils « oublié » que le port du voile est illégal au sein d’une école publique? Ils me rétorqueraient à coup sûr que le cliché a été pris hors les murs de l’école et que donc cette interdiction ne s’applique pas. Cependant, la dite Amina apparaît bien en qualité d’élève d’une école publique et c’est donc là soit une grave maladresse de la mairie de Nantes soit, comme je le pense une véritable propagande pro-islamique. Bien cordialement.

Joël Locin

image_pdfimage_print