Les féministes n’appellent pas au boycott de Ladj Ly, mais à celui de Polanski…

Publié le 20 décembre 2019 - par - 12 commentaires - 1 509 vues

Pourquoi ne boycottons-nous pas Ladj Ly ? On boycotte bien Roman Polanski !

Peut-être parce que l’un est un Juif polonais. Et l’autre, un Arabe de banlieue.

Le J’accuse de Polanski est un très beau film. Les avis le concernant sont unanimes. Mais, ici et là, J’accuse est déprogrammé et des féministes en colère interrompent les séances. Au motif que le cinéaste aurait commis un viol il y a 44 ans (oui, il y a 44 ans !), à Gstaad, une station de ski suisse très huppée.

Les Misérables de Ladj Ly est également un très beau film. Comme pour Polanski, les critiques rivalisent d’éloges. Mais Ladj Ly a eu, lui, de vrais ennuis avec la justice. Ça s’est passé à Montfermeil, ce qui est sensiblement moins chic que Gstaad. Et c’était il y a 8 ans, ce qui est quand même plus frais que 44 ans…

Il y a quelques temps, ayant sans doute lu et relu La Princesse de Clèves, Ladj Ly s’était confié au Blog du Cinéma. Il avait qualifié Zemmour de « fils de pute » et suggéré à Zineb El Rhazoui « d’aller se faire encul… ». Ainsi s’expriment les troubadours de banlieue. Puis, il avait supprimé le texte le jugeant préjudiciable à la promotion de son film.

Cette fois-ci, l’affaire paraît plus grave. D’après Causeur, repris par Valeurs Actuelles, Ladj Ly a participé avec un copain à une expédition punitive. Il s’agissait de châtier un individu qui avait eu des relations coupables avec la sœur du pote du cinéaste. La demoiselle ayant perdu sa virginité, l’offense devait être lavée. En conséquence de quoi, Ladj Ly a été condamné en 2011 à trois ans de prison ferme pour complicité d’enlèvement, de séquestration et de tentative de meurtre.

Cette information ayant été révélée par Causeur puis Valeurs Actuelles, la plus grande circonspection s’imposait. On n’allait quand même pas prendre pour argent comptant ce que racontent deux sites supposés proches de la fachosphère. Nous sommes donc allés sur Libération.

Ce journal, apôtre du vivre-ensemble, n’a pas la réputation de stigmatiser la banlieue. Bien au contraire. Dans sa rubrique Check News, Libération confirme en tout point les horreurs racontées par Causeur et Valeurs Actuelles. Il arrive au journal de Laurent Joffrin de raconter la vérité. Mais pour ne pas être confondu avec les réactionnaires déjà cités, Libération précise que l’expédition punitive n’avait « rien à voir avec la charia ». Tiens, on n’y avait pas pensé…

Les féministes en colère ne sont pas venues perturber les projections des Misérables. Pas plus qu’elles n’ont pétitionné pour la déprogrammation du film. Sans doute parce que la victime de Ladj Ly et de son copain était un vil fornicateur. S’ils avaient essayé de tuer la demoiselle dévergondée, peut-être que…

Benoit Rayski

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
Dragon Rouge

C’est une question de couleur ! Les associations diverses ont une feuille de route imposer par leurs financiers, c’est comme les vegans qui tapent uniquement sur les boucheries variantes, jamais sur les boucheries hallal ou casher. Cela en va de même avec les féministes, elles ne tapent que sur les blancs, jamais l’inverse.

Daniel

Je ne suis pas pour la censure ou le boycott, pas plus que pour ce féminisme sélectif. Cela dit je n’irais pas voir ces deux films qui sont l’un et l’autre anti-français et mensongers.

reuri

Pour aller jusqu’au bout de l’absurde, les mahométans de la paix vont nous débarrasser des pseudo feministes, des transgenres et autres dégénérés. Le macron va devoir s’acheter des tonnes de parachute.

Carole

Roman Polanski accusé sans la moindre preuve une quarantaine d’années après des faits, pas de problème pour ces néo-féministes, elles n’ont que faire de preuves,ni de justice, n’importe quelle accusation fait l’affaire. Et ces folles n’hésitent pas à boycotter un excellent film de haute valeur de cet homme . Pas de boycott par contre pour ce Ladj Ly homme qui a osé insulter de façon abjecte une femme, la traitant publiquement de connasse, lu i souhaitant d’aller se faire enculer et – infiniment plus grave, qui s’est rendu coupable de complicité dans une tentative de crime d’honneur, pour punir des “fornicateurs” . Heureusement, la victime qu’ils voulaient immoler a pu s’échapper. ça ne pose pas de problème à ces pseudos féministes déjantées qui soutiennent la charia.

"à la" poubelle

Paris-Match récent, Polanski raconte en détail toute l’histoire d’il y a 40 ans, et les mensonges de ses nouvelles accusatrices. Le rêve des féministes : que Polanski se suicide, comme David Hamilton. Elles traitent Strauss-Khan de coupable bien qu’innocenté à New-York et à Lille.

Carole

Ces néo-féministes qui n’ont de féministes que l’étiquette sont extrêmement haineuses, vindicatives, fielleuses, mauvaises. Témoin cette vieille folle – à la voir et à l’écouter on n’en doute pas – de Brigitte Fontaine qui souhaite qu’on empale tous les mâles ! Imaginez-vous Simone Veil dans les rangs de ces pauvres cinglées ? Moi pas une seconde !.

zéphyrin

normal sans faire de mauvais jeu de mot, cet “artiste” fait partie des nouveaux intouchables (sourire)

patphil

les féministes bcbg et les “progressistes”

HARGOTT

Vous trouvez vraiment que C. De Haas est “bcbg”?

Carole

BCBG= bon chic bon genre ou, plus crûment : beau cul belle gueule (au choix !). Mais dans le cas des néo-féministes, , aucune des deux formules ne convient. Et, pour ce qui est d’être progressiste : soutenir plus ou moins officiellement la charia en excusant les violeurs musulmans ou en fermant les yeux sur un crime d’honneur ne peut aucunement être qualifié d’acte progressiste !

Orange

Les féministes sont “vilaines” (repoussantes) parce qu’elles s’articulent autour des mêmes pivots que l’islam. Ressentiment inextinguible (haine), ne pardonnent pas, malhonnêtes intellectuellement car ne font pas leur examen de conscience. Elles ont ostracisé Erin Pizzey qui le leur a mis sous le nez, lire https://en.wikipedia.org/wiki/Erin_Pizzey traduisible à l’aide du menu droit de la souris ou de l’icône sur la barre d’adresse. Elles ont comme leitmotiv la violence du meurtre (l’avortement) et ne formulent jamais une contraception réfléchie (par immaturité sexuelle) et via des rapports amicaux adultes avec les hommes (par misandrie). Leur sexualité est une violence mirroir de l’excision et du viol conjugal shariatique (silence radio. Elles condamnent la visibilité des belles femmes.

Orange

Il parait que dans l’affaire criminelle de Ladj Ly, la femme impliquée a été tabassée pour avoir eu des rapports sexuels hors mariage tandis que son amant kidnappé a échappé de justesse d’être transformé en torche vivante par l’équipage duquel faisait partie Ladj Ly. C’est l’histoire du voile islamique qu’approuvent les féministes. Quand entendra-t-on les psychologues nous parler de la névrose des féministes? Jalouses des femmes libres et de leurs amants parés de qualités, les vilaines féministes se servent des hommes de main musulmans de l’islam cruel pour éliminer les femmes rivales libres et leurs amants de valeur qui ne les regardent même pas tellement ces féministes sont vilaines.

Lire Aussi