1

Les femmes bénévoles abuseraient-elles sexuellement des migrants ?

margueritesternC’est The Independant, journal britannique de centre droit qui écrit que des femmes bénévoles abuseraient sexuellement des migrants en se basant sur une discussion repérée sur Facebook et aussitôt effacée, donc invérifiable.

La rumeur qui est à la fois une revanche sur la France et sur la gens féminine intervient au moment où se tient la polémique sur la construction du mur (financé par les britanniques pour 2 millions de livres) qui devrait empêcher les migrants d’arrêter les camions qui transportent des marchandises vers le Royaume-Uni et après les déclarations du ministre Cazeneuve sur le démantèlement de la jungle de Calais.

La conclusion du média, par la voix d’un expert en camp est que les abus sexuels sont la conséquence du fait que ni les Nations unies, ni le gouvernement français n’ont donné de statut officiel au camp de Calais. Une affirmation qui est loin d’être convaincante quand on sait que dans le camp officiel de Jordanie des jeunes filles mineures sont mariées à des adultes et deviennent mères à l’âge où elles jouent encore à la poupée et devraient étudier. Dans le Sud du Liban des réfugiés mineurs sont victimes de toutes sortes d’agressions, y compris leur enrôlement dans des factions djihadistes alors que toutes sortes d’organisations humaninaitres officielles sont présentes.

L’information, si c’en est une, repose sur une discussion entre bénévoles britanniques sur la jungle de Calais qui aurait été découverte par des journalistes de The Independant. On ne peut pas vérifier car ces messages ont été supprimés. Le média publie une copie d’écran tout en précisant qu’il censure le nom de l’auteur qui est bénévole pour Calais People to People Solidarity, une association qui compterait 36 000 membres. Cet organisme qui fait appel aux dons ne semble pas très efficace au regard de la misère sordide qui règne dans la jungle.

calaissexe

L’assertion d’abus sexuels est tellement croustillante que de nombreux médias européens dont plusieurs organes français,  l’ont reprise, avec circonspection pour les uns, accusations pour les autres.

Des volon­taires enga­gés sur le camp auraient exploité sexuel­le­ment plusieurs réfu­giés, et ce à plusieurs reprises. Des jour­na­listes du quoti­dien britan­nique The Inde­pendent ont décou­vert une discus­sion Face­book entre huma­ni­taires en mission sur Calais, sur la page « Calais People to people Soli­da­rity », et qui fait état de multiples faits de rela­tions sexuelles entre les volon­taires et des réfu­giés.  http://www.vsd.fr/actualite/migrants-des-abus-sexuels-dans-la-jungle-de-calais-16944

Nous ne remettons pas en question le fait que dans la jungle de Calais des abus de toutes sortes prennent place. Depuis trois ans, les médias ont révélé des trafics de marchandises et de papiers, de la prostitution, de la pédophilie et enrôlement d’enfants pour le djihad, disparition d’enfants, trafic d’organes, etc. Les migrants ne sont pas des anges et l’ont prouvé à maintes reprises. Du côté des bénévoles, il y a certainement des « pompiers pyromanes », des opportunistes qui profitent de la misère et du chaos pour « se faire plaisir », s’enrichir, faire du prosélytisme guerrier ou religieux ou même en tirer des arguments politiques. Mais répandre la rumeur que des femmes bénévoles abuseraient sexuellement des migrants est indiscutablement un prétexte médiatique pour donner raison aux partisans du Brexit et consolider la frontière entre l’espace Shengen et le Royaume-uni en se lavant les mains du problème de l’immigration de masse, à l’image de ce que fait la France à Vintimille avec l’Italie.

Mon précédent article très ironique sur le potentiel de maris parmi les migrants aurait-il donné des idées aux propagandistes britanniques ? http://ripostelaique.com/mesdames-choisissez-votre-mari-parmi-les-migrants.html

Il reste qu’actuellement, la question des migrants demeure entière et que personne, individus, associations ou nations, ne propose des solutions viables et décentes.

Pour ma part, la meilleure solution serait d’aider les réfugiés syriens et irakiens aux frontières de leur pays en donnant de véritables moyens aux pays qui les accueillent comme le Liban, la Jordanie et la Turquie . Il devrait en être de même pour les réfugiés climatiques et économiques. Seule l’application stricte du droit d’asile devrait permettre d’intégrer les véritables réfugiés politiques.

Alice Braitberg

Pour en savoir plus

 http://www.independent.co.uk/news/world/europe/calais-jungle-volunteers-sex-refugees-allegations-facebook-care4calais-a7312066.html

Les enfants à Calais et Grande-Synthe, rapport UNICEF : http://www.nordlittoral.fr/faits-divers/migrants-l-unicef-denoncerait-des-abus-sexuels-de-ia0b0n317033

Les associations qui œuvrent sur place, la plupart sot anglophones  (No Border) :

https://www.facebook.com/CalaisPeopletoPeopleSolidarityActionFromUK/

https://www.laubergedesmigrants.fr/

http://care4calais.org/

http://www.associationsalam.org/-On-a-lu-on-a-vu-

Des médias français qui relaient la rumeur :

http://www.directmatin.fr/france/2016-09-22/calais-des-volontaires-accuses-dexploiter-sexuellement-des-refugies-739096

Article de VSD du 07/09/2016 http://www.vsd.fr/actualite/migrants-le-royaume-uni-va-fermer-ses-frontieres-en-erigeant-un-mur-a-calais-16468