Les Femmes Françaises en Niqab interpellent l’ensemble des candidats aux législatives

Publié le 11 mai 2012 - par - 3 261 vues
Share

بسم الله الرحمان الرحيم

Au Nom d’Allah Le Clément, Le Miséricordieux,

Le CAFFEN (Collectif des Associations des Femmes Françaises en Niqab) a toujours eu une attitude claire pour l’élection présidentielle :
– Au premier tour, soutien à Jean-Luc Mélenchon qui a toujours montré son attachement et son amour pour la communauté musulmane, en particulier dans son émouvant discours à Marseille sur l’apport de notre civilisation islamique à l’obscurantisme judéo-christiano-laïciste qui est indéniable.
– Au second tour, soutien à François Hollande pour virer la clique islamophobe UMP et FN.

Nous ne sommes tout de même pas dupes. Jean-Luc Mélenchon le franc-maçon avait soutenu la loi votée par le Sénat contre les « nounous voilées », alors que Benoît Hamon, porte-parole du Parti socialiste, a dit que cette loi serait évidemment abandonnée par une majorité de gauche à l’Assemblée nationale.

François Hollande, au soir de sa victoire, a dit qu’il ne ferait aucune concession à tout manquement à la « laïcité » (qui rappelons-le est un concept foncièrement islamophobe et nullement évoqué dans la Révélation divine), mais d’un autre côté il n’a jamais critiqué les horaires de piscines pour nos sœurs en burkini à Lille, le financement public de nos mosquées proposé par Manuel Valls (sans doute futur ministre de l’Intérieur et donc des cultes).

Bref, chez Mélenchon comme chez Hollande, on a soufflé le chaud et le froid pour obtenir un maximum de suffrages. Mais les Musulmans de France ne s’y sont pas trompés : à 93% au second tour, ils ont voté pour le candidat François Hollande afin de nous débarrasser des relents nauséabonds du sarkozysme et de son alliée Marine Le Pen qui nous rappellent les heures les plus sombres de l’histoire des musulmans de France.

Quelle est la position du CAFFEN pour les législatives ?

Nous en avons longuement discutés entre sœurs et avec nos maris ou tuteurs. Il en résulte qu’on ne peut donner une consigne qu’au cas par cas selon la configuration locale :
– Il faut voter pour le candidat qui aura des chances d’être au second tour et d’être élu à ce second tour.
– Mais il faut également voter pour celui qui apportera le plus d’avantages à la communauté des Croyants, soit en jugeant de ses actions passées, soit par ses promesses.

Pour cela, nous laissons chaque association locale du CAFFEN décider en toute conscience en posant le pour et le contre. Et sur le second critère de choix, interpeller les candidats sur leurs véritables intentions de lutte contre l’islamophobie :
– Accepteront-ils ou refuseront-ils la construction de mosquées et leur financement public par les biais qu’autorise la loi française ?
– Accepteront-ils ou refuseront-ils que nos enfants dans les écoles de la République puissent manger halal, porter le voile (avec remise en cause de la loi islamophobe sur l’interdiction des signes religieux ?)
– Interdiront-ils l’alcool et le porc dans toute manifestation publique pour ne pas provoquer les Croyants, et leur proposeront-ils des nourritures halal adaptés à leurs besoins ?
– Abrogeront-ils ou non la loi inique de Copé-Sarkozy qui condamne le voile facial dans l’espace public ?
– Organiseront-ils ou non des horaires séparés pour nos sœurs dans les piscines ou les gymnases ?
– Interdiront-ils ou non un affichage public de la mécréance lors des fêtes polythéistes comme Noël et Pâques, au détriment de la neutralité religieuse ?
– Permettront-ils ou non aux fidèles musulmans de pratiquer leur culte, avec des aménagements d’horaires et des salles de prières dans les administrations et les entreprises ?
– Combattrons-ils ou non l’islamophobie nauséabonde en traînant en justice quiconque s’attaque à nos valeurs sacrées comme le Saint Coran ou notre Prophète (que la paix et la bénédiction soit sur Son nom) ?
– Etc.

C’est à l’aune de tous ces critères, des réponses ou des non-réponses des candidats que les associations locales du CAFFEN prendront leurs décisions propres avec l’aide de Notre Seigneur et de leurs référents religieux, puis les feront connaître au travers de nos imams, de nos mosquées et de nos associations.

Que la Paix et la Bénédiction d’Allah le Très-Haut soient sur tous ces candidats qui donneront leur juste place aux Musulman-e-s en France, leur permettant de pratiquer l’ensemble des prescriptions reçues d’Allah le Bon et le Miséricordieux, sur tous nos frères et nos sœurs qui se battent au quotidien pour le droit des Croyants, pour la conversion des infidèles à la Juste Religion afin de leur éviter la damnation éternelle, et sur tous ceux et celles qui suivent la voie juste jusqu’au Jour du Jugement Dernier.

Leïla ADJAOUD, Présidente du Directoire du Collectif des Associations de Femmes Françaises En Niqab (CAFFEN) et Secrétaire générale du Collectif de Soutien Arabo-Musulman de Coordination des Actions Islamiques pour les Législatives. (CSAMCAIL).

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.