Les Femmes Françaises en Niqab sont à vos côtés, Madame Christiane Taubira

Publié le 28 mai 2012 - par - 3 075 vues
Share

بسم الله الرحمان الرحيم

Au Nom d’Allah Le Clément, Le Miséricordieux,

Lettre ouverte à Madame Christiane Taubira, ministre de la Justice et garde des Sceaux

Le CAFFEN (Collectif des Associations de Femmes Françaises En Niqab) a exprimé ses plus vives réserves sur la nomination au gouvernement de Madame Aurélie Filippetti et de Monsieur Manuels Valls, ayant tous deux voté la loi islamophobe contre les musulmanes portant le voile facial : http://ripostelaique.com/en-nommant-valls-et-filippetti-hollande-et-ayrault-ont-trahi-les-femmes-francaises-en-niqab.html

C’est déjà l’une des raisons de cette lettre ouverte, Madame Christiane Taubira. Nous espérons que vous aurez à cœur de demander l’abrogation de cette loi liberticide qui vise en particulier la communauté musulmane dans un climat ambiant d’islamophobie reléguant les musulmans comme des citoyens de seconde zone et victimes d’une stigmatisation systématique et délétère pour ne pas dire nauséabonde dès qu’ils veulent pratiquer librement leur foi et leurs dogmes religieux.

Une autre raison de notre missive est de soutenir totalement nos amis du Mrap qui dénoncent à juste titre la stigmatisation dont vous faites l’objet, non seulement de la part de la droite extrême et de l’extrême-droite, mais aussi de mouvements qui se prétendent laïques et de gauche : http://www.mrap.fr/contre-le-racisme-sous-toutes-ses-formes/lutte-contre-lextreme-droite/campagne-de-haine-raciste-contre-christiane-taubira-l2019ump-assure-la-sous-traitance-du-front-national

La troisième raison du CAFFEN à vous soutenir, c’est votre volonté d’abroger les tribunaux correctionnels pour les mineurs de 16-18 ans récidivistes et risquant trois ans de prison et plus. Il s’agit là d’une décision très courageuse de votre part, puisque vous n’êtes pas sans savoir que nos petits frères sont de plus en plus victimes de cette police et de cette justice du « tout-sécuritaire », seulement pour quelques bêtises de jeunesse.

Mais la principale raison de notre interpellation est, comme je l’ai dit, la discrimination sexiste et religieuse que nous subissons, nous autres femmes portant le voile facial ou membres de familles polygames. Je voudrais attirer votre attention sur nos souffrances de chaque jour.

Par exemple, nous n’avons quasiment plus le droit de visiter notre mari à la maison d’arrêt de Fleury-Mérogis où il est retenu pour des raisons personnelles. Seule notre jeune coépouse Wahiba-Thérèse, qui porte le hijab mais pas encore le niqab, a droit de visite. Moi-même et nos deux autres coépouses de notre mari ne pouvons franchir le pas de la maison d’arrêt à cause de la loi anti-niqab. Et comme je suis la seule à avoir le permis de conduire et que grâce à une jurisprudence, notre véhicule est considéré comme lieu privé donc échappant à cette loi islamophobe, je conduis chaque semaine Wahiba-Thérèse à la maison d’arrêt pour son « parloir » sans avoir même le droit de sortir de notre Porsche Cayenne.

Il en est de même pour les déplacements entre nos domiciles. Nous partageons à nous quatre coépouses trois logements HLM avec nos 17 enfants, logements éloignés de plus de 500 mètres les uns des autres, mais nous sommes interdites de nous rendre visite puisque nous n’avons plus le droit de circuler librement sur la voie publique.

Je ne vous parle même pas de nos démarches à la CAF pour toucher nos RSA et les allocs, où nous devons faire procuration à Wahiba-Thérèse qui y subit les quolibets non seulement d’islamophobes faisant la queue, mais également d’employés indélicats.

Aussi, Madame Christiane Taubira, ministre de la Justice et garde des Sceaux, nous vous prions humblement de mettre fin à cette discrimination islamophobe et stigmatisante, qui relèguent une fois de plus les musulmans comme des sous-citoyens interdits de pratiquer leur culte, alors que nous somme déjà relégués dans des quartiers populaires par une ghettoïsation et une paupérisation qui nous rappellent les heures les plus sombres de notre Histoire, le tout dans un climat délétère et nauséabond de racisme anti-musulman et d’insultes croissantes envers l’Islam et envers notre Prophète (que la Paix et la Bénédiction soient sur Son saint Nom), racisme jamais condamné par les tribunaux au nom d’un laïcisme intégriste qui refuse de prendre en compte la richesse multiculturelle que nous lui apportons.

Que la Paix et la Bénédiction d’Allah le Très-Haut soient sur vous, Madame Christiane Taubira, sur votre famille et vos proches, et sur tous ceux qui suivent la voie juste jusqu’au Jour du Jugement Dernier.

Leïla ADJAOUD, Présidente du Directoire du Collectif des Associations de Femmes Françaises En Niqab (CAFFEN) et Trésorière-adjointe du Collectif de Soutien à Christine Taubira (CSCT).

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.