Les femmes modernes n’ont pas de vagin, qu’on se le dise

Publié le 17 mai 2021 - par - 29 commentaires - 1 866 vues
Traduire la page en :

(“Je ne suis pas un homme”)

Ah ah, la modernitude a quand même quelque chose qui nous étonnera toujours. Comment savoir ce que l’on est, à part peu de choses face aux nouveautés ?

Une jeune femme de l’université de Dundee a des problèmes en ce moment avec l’administration. Lisa Keogh encourt des mesures disciplinaires. Cette mère de deux enfants, âgée de 29 ans, craint désormais de ne pas pouvoir s’inscrire au barreau.

La raison ? Elle ne savait pas ce qu’est un contrat et ignorait les règles du droit pénal  ? Mais non, pas du tout. Lors d’un séminaire sur le féminisme de genre et la loi, elle aurait osé déclarer que « les femmes ont un vagin » et qu’elles ne sont pas aussi fortes que les hommes.  Car une femme qui a de la testostérone dans son corps depuis 32 ans est quand même, selon elle, plus forte que la moyenne.

Quelle idée d’avoir déclaré de telles absurdités. Comment peut-elle s’étonner d’avoir des ennuis ? En effet les femmes n’ont pas de vagin, c’est bien connu, depuis la campagne « osez le clito ». Même pour faire des bébés, puisqu’on fait des bébés éprouvettes.

Encore un machin inutile qu’il faut supprimer, comme l’ONU, le Conseil d’État, l’École de la magistrature et les magistrats.

On sait que les femmes ne sont pas moins fortes que les hommes depuis que les trans ont obtenu de faire du sport et des compétitions dans des équipes féminines ou d’être emprisonnés chez les femmes.

Ce sont donc des propos discriminatoires qu’a tenus Lisa Keogh, la honte soit sur elle. Que le Grand Cric la croque, au pays du grand cirque.

L’an dernier, Eva Poen, professeur d’université, avait déclaré que seules les femmes ont des règles. Elle avait été accusée de transphobie elle aussi.

L’auteur de Harry Potter, J.K. Rawling, a elle aussi été accusée de transphobie après avoir elle aussi rappelé la même chose. Harcelée, menacée de ne plus être éditée, elle s’est défendue en claironnant « ma vie a été façonnée par le fait d’être une femme. Je ne pense pas que ce soit odieux de le dire ».

En Angleterre, les élèves d’une quarantaine d’écoles ont été priées de ne plus venir en jupe. Cela faisait trop mal au petit cœur des trans. C’est d’ailleurs pour cela qu’on organise en France la journée de la jupe. Quel insigne bonheur pour un garçon que de se mettre en jupe avec du rouge à lèvres ! Autant que lorsqu’il (elle) conduit sa première voiture.

Au Canada, le mot « femme enceinte » est interdit car il fait trop souffrir les personnes en attente de GPA. Les médecins ne doivent pas identifier le sexe d’un nouveau-né car il faut lui laisser la liberté de changer, à une époque où tout change.

On a aussi un enfant de quatre ans qui se dépêche d’effectuer sa transition avant d’entrer en maternelle. C’est urgent, bien sûr.

Et puis on apprend que les hommes, quelle chance, eux aussi ont des règles. Ils vont pouvoir être enceints. Et avoir toutes les maladies qui jusque là étaient uniquement réservées aux femmes. Au nom de quoi étaient-elles réservées aux femmes ?… Il fallait partager ces privilèges.

(homme ayant ses règles)

Stop la transphobie ! C’est vrai quoi, les transgenres ont déjà beaucoup de courage pour affronter leur « transition », il ne faut pas en rajouter.

Quant on entend Arnaud Gauthier-Fawas, administrateur LGBTQQIAA + azertyuiop déclarer qu’il n’est pas un homme, malgré sa calvitie et sa barbe, on ne peut que compatir aux efforts des trans, non binaires, trop, peu ou pas genrés etc., pour évacuer les stéréotypes cisgenrés des pauvres hétéros binaires plein de préjugés arriérés que sont les hommes et les femmes blancs racistes et coloniaux de droâte.

(9) Arrêt sur Image – “Je ne suis pas un homme, Monsieur”, by Arnaud Gauthier-Fawas (2018) – YouTube

Les mots trans et transphobie sont entrés dans le dictionnaire Le Petit Robert en 2019 et 2020. On se demande comment on a pu vivre, avant.

La transphobie se définit comme  « mépris, aversion ou haine manifestés ou ressentis envers les personnes trans ou perçues comme trans, associés à des préjugés à l’égard de la transitude » Et cet admirable mot « transitude », d’inspiration royalement ségolienne, on espère qu’il est aussi dans le dictionnaire.

À ce niveau, il va falloir réviser tous nos manuels de médecine et de biologie car oui, vous l’avez compris, bientôt on soignera la prostate des femmes…

Mais comme décidément la nature a la vie dure, il faudra guider la main des chirurgiens et des médecins dans tous leurs traitements. Changer drastiquement les études de médecine pour que les faits constatés depuis des millénaires ne le soient plus. Car enfin les chromosomes XX et XY qui imprègnent toutes nos cellules depuis notre conception, on ne les a pas inventés. Quoique… on ne sait jamais, par les temps qui courent.

Entre être et ne pas être, les non binaires ont choisi et essaient de l’imposer à tous. Pas sûr que cela marche. On ne force pas la nature impunément. Chassez le naturel, il reviendra au galop. Peut-être, ou peut-être pas.

En ces temps où il est à la mode de douter de tout, le vertige gagne. On est cul par-dessus tête. L’idéologie commande à la science. Il est midi à quatorze heures et la terre est plate.

Sophie Durand

Print Friendly, PDF & Email

Riposte Laïque vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 7 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires injurieux ou diffamants envers les auteurs d'articles ou les autres commentateurs.
  • La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de langage ordurier ou scatologique, y compris dans les pseudos
  • Pas de commentaires en majuscules uniquement.
  • Il est rappelé que le contenu d'un commentaire peut engager la responsabilité civile ou pénale de son auteur

Notifiez de
Jean-Louis

Arnaud Gauthier Fawas, tu prétend ne pas être un homme, mais comme tu as raison mon (ma?) ami(e), t’es un gros trou du cul en fait! Et ça s’ecrit bien au masculin!

MortAuxCons

je plussoie

Marie france Cheikh

Dans tous les cas à ce que sache et jusqu’à preuve du contraire le vagin est tout de même encore beaucoup sollicité pour perpétrer le viol.

Tyler

Belle échappée de cinglés en liberté. Ils ont fait sauter les murailles d’un hôpital psychiatrique ou quoi?

Mantalo

Il paraît qu’au Bois de Boulogne le vagin ne sert à rien, la bouche suffit.
C’est pour ça qu’il n’ y a que des travelos…

la méthode de Duterte est la meilleure

Il paraît même qu’ un homme est doté naturellement d’ une vulve et qu’ il peut mettre au monde !

“Car enfin les chromosomes XX et XY qui imprègnent toutes nos cellules depuis notre conception, on ne les a pas inventés. Quoique… on ne sait jamais, par les temps qui courent.”

Vous avez raison , c’ est encore un coup de l’ extrême droite qui a imposé cet agencement chromosomique !😂

Heraklite

Ce qui me gêne ce n’est pas tant leur délire. C’est surtout le fait qu’ils veulent nous y entraîner à coups de science et de concepts sociologiques déconnectés de la réalité, pour modifier une norme à partir de l’exception. Ils n’en sont plus à “déconstruire” le genre mais aussi le sexe biologique, sous prétexte d’un prétendu continuum entre mâle et femelle, en passant par les intersexes. Ainsi les “corrections” génitales pour les intersexes deviennent des traumatismes et des mutilations alors que les “transitions” qui détruisent les appareils génitaux sont réclamées. Le corps masculin peut même devenir féminin à partir du moment où on s’identifie comme masculin. Un homme peut ainsi être une femme, avant la moindre transition ! Il suffit de le ressentir, voire de le dire !

Heraklite

“où on s’identifie comme féminin” et pas “masculin”

Carole

N’est-ce pas le propre de la maladie mentale que de se croire ce qu’on n’est pas ?
Comme dans l’histoire du directeur d’asile d’aliénés qui dit à un visiteur, en désignant un malade :
– c’est le plus fou de tous : il se prend pour Napoléon.
– Et alors ? dit l’autre, pourquoi cela fait-il de lui le plus fou ?
– Parce que Napoléon, c’est moi, répond le directeur.

Heraklite

On ne parle plus de maladie mentale mais de trouble mental en psychiatrie. Croire ce qu’on n’est pas est effectivement délirant. Vouloir être ce qu’on n’est pas ou plus est en revanche commun : être plus beau, rester jeune. Croire que l’on peut changer de sexe est effectivement délirant. Un « homme » qui a ses règles, qui est « enceint », qui allaite est une femme trafiquée sauf exception rare comme les intersexes. Chacun peut croire ce qu’il veut mais chercher à imposer sa croyance aux autres est un problème. Je suis aussi un laïque quand il s’agit de sexe biologique et de genre :-)

Joël

Même au rugby maintenant :

Rugby : la Fédération française autorise les personnes transgenres dans les compétitions officielles
https://www.fdesouche.com/2021/05/17/rugby-la-federation-francaise-autorise-les-personnes-transgenres-dans-les-competitions-officielles/

Je ne vous dis pas l’état de la gonzesse qui va se retrouver sur le passage d’un type de 1,90m et 120kg.

Carole

Mais le type de 1,90 m et 120 kg aux épaules de déménageur portera une perruque (comme l’affreux qui ressemble à Hollande aux USA) et s’appellera Pamela. Donc égalité ! Ainsi le veut dorénavant le monde fou fou fou soumis à la loi sens dessus dessous des LGBT !

MortAuxCons

LGB T
Les
Grands
Bouffeurs de
Trouduculs

covid57

Ou le contraire!!!

Marie france Cheikh

🤣

Hurzi

Donc si je comprend bien, les hommes ne sont plus des hommes, les femmes ne sont plus des femmes et… les cons ne sont plus des cons ??

Patapon

J’invite tous les males( les vrais) de l’espèce à affirmer haut et fort leur virilité,quitte à en rajouter,selon les circonstances.La plaisanterie a assez duré.Que les dégenres, dérangés ,dégénérés se le tiennent pour dit: le MEC est de retour,et ça va faire mal( e) !

Fonzy

Je plussois mon ami, je plussois…..et ça va chier !!

MortAuxCons

Je te suis à fond

patphil

dans notre couple c’est la femme qui porte la culotte

Alexandre Nepveu

💥 Arnaud Gauthier-Fawas! Je me souvient de cet énergumène sur un plateau de télé qui avait osé déclarer de manière insulté qu’il n’était ni un homme ni une femme? Qu’est il alors? Une luciole enchantée? Non! C’est un déjanté profond qui essaye de détruire l’identité des genres parce que lui/elle est complètement cinglé! Voilà devant quoi on doit s’incliner et accepter comme si c’était normal ? 2000 ans de civilisation pour en arriver là! Et on a pas le droit d’être offenser? Ces gens relèvent plus de la psychiatrie que de la reconnaissance de leurs lubies. Je n’ai pas à comprendre ni à accepter ses comportements! complètements décadents! Le lobby LGBTQ est tellement puissant qu’il impose de la pression sur nos gouvernements pour faire accepter l’impensable! Le monde est malade!🇫🇷

KAFIR

Je me souviens de cette émission et ce qui m’avait choqué (en plus des propos stupides de cet énergumène), c’est que M.Schneidermann se soit excusé de l’avoir traité d’homme!

MortAuxCons

Il va falloir remettre les pendules à l’heure. Une bonne rafle, et un bidon

zéphyrin

Joli Sophie ….Bon je suis rassuré nous sommes au moins deux à être condamnables.

maujo

une histoire de genre,
Un laboratoire d’analyse appel un patient au téléphone,
Allo, Monsieur Jean Durand,
Non, c’est Madame Jeanne Durand, veuillez respecter mon genre.
Oui Madame, c’était juste pour vous prévenir que votre dernière analyse indique que vous avez le cancer de la prostate.,

Chrisostome

Les hommes modernes ont-ils un cerveau ?

Mantalo

” Ah le bon temps des nageuses Est-Allemandes taillées comme des forts des halles…!
Elles étaient en avance. ”
(ironie)

Il y a vraiment des demeurés pour occuper leurs journées à développer de pareilles conneries. Des gens qui n’ont rien à foutre.

Kostard Gravas

Les pays anglo-saxons sont “en avance” sur nous, c’est bien connu!
D’ailleurs les USA n’ont-ils pas appelé leur capitale Vagin Town?

MortAuxCons

Ah ah elle est excellente celle là !
Ces connards de LGBT commence à nous les brouter menu.
Il va falloir remettre les choses à plat et ne pas se laisser dicter nos comportements, par une poignées de dégénérés, qui pour se faire remarquer dirait qu’ils sont des chimpanzés évolués.
Pour éviter que l’humanité se délite, il faut éradiquer la merde qui y croît.

Lire Aussi