Les fils de gauche sont des fils de pute, comme dirait Hammadi

Razzyhammadi2
Thomas, pas l’apôtre ni celui d’Aquin, mais Fabius – un nom qui résonne dans nos têtes depuis plus de trente ans, au point de nous refiler des acouphènes ! –, se serait distingué par quelques irrégularités dans la ville américaine du péché (Las Vegas).
Qu’a donc fait l’avorton du ministre des Affaires étrangères ? Une broutille : sous le coup d’un mandat d’arrêt applicable sur tout le territoire américain, il « est notamment poursuivi pour des chèques sans provision d’un montant de 3,4 millions de dollars (un peu plus de 3 millions d’euros), de lourdes «ardoises» laissées dans trois casinos de Las Vegas, a révélé «Le Point» jeudi. »[1]
Hollande et Marisol TouraineTrois millions d’euros, ce n’est plus du vol, c’est de la haute voltige ! Ah, quand on ne dort que dans la soie, on prend de mauvaises habitudes ! Cependant, n’accusons pas trop hâtivement « bébé » Fabius car il s’agit là sûrement d’un moment d’égarement psychique qui l’aurait privé de discernement ; discernement, chers lecteurs, que je vous invite à ne jamais perdre car pour un découvert non autorisé, vous, vous n’aurez pas le droit à la moindre mansuétude !
Il n’en est certes pas à sa première distinction, et pour s’en rendre compte il suffit de visiter sa page Wikipedia[2], au chapitre « Démêlés judiciaires et jeux de casino ». Et il n’est pas le seul parmi la progéniture de ces hommes et femmes de la morale rose !
Marisol Touraine, ministre de la Santé, « déplore » elle aussi un garnement victime d’égarement : extorsion et séquestration[3], petite bêtise de jeune ! Condamné à trois ans de prison ferme, cela n’a pas empêché sa maman de continuer à vivre la dolce vita du pouvoir.
J’imagine Philippe de Gaulle cédant aux mêmes sirènes déséquilibrantes : c’était le peloton d’exécution, sous le commandement de son père ! Autre temps, autres mœurs, dit-on.
Souvenons-nous du tollé provoqué par l’affaire du scooter du fils Sarkozy, lequel ne l’avait pas volé, son engin à deux roues ! Tout le monde y était allé de son courroux (coucou !), dont un certain François Bayrou, dénonçant un traitement de faveur. Sans défendre l’actuel chef des Républicains, dont je me méfie au moins autant que Hollande, il faut reconnaître que la différence de traitement est criante : les fils Fabius et Touraine ne sont pas des victimes, eux, ce qui était le cas du fils Sarkozy !
Ce Sarkozy qui n’avait pas brillé avec son « Casse-toi pov’con », pourtant anecdotique au regard d’un Razzi Hammadi, député PS, filmé dans une bagarre et lançant un très « shakespearien » : « Enculé de ta race fils de pute. » A décharge, je confesse personnellement avoir eu de ces moments d’égarement avec quelques ouailles de la diversité mais… je ne suis pas un élu, moi !
On sait bien que le traitement médiatique des délits qui frôlent directement ou indirectement les célébrités politiques, selon qu’ils penchent à gauche ou à droite, ne les touche pas exclusivement. On rappellera pour mémoire le passé « mystérieux » de Jamel Debbouze ; les violences de Joey Starr ou Samy Naceri, ce qui ne les empêche pas d’être reçus sur les plateaux de télé avec tous les égards.
Je vous devine soudain : et Antony Delon, le fils turbulent de notre acteur félin et surdoué, qui a récemment fait encore parler de lui[4] ? Son père ne l’a jamais ménagé pour ses écarts. Par ailleurs, Antony a payé et, étant donné les opinions politiques de son père, payera au moindre écart ! Taubira n’aime pas la délinquance des visages pâles droitistes !
Si vous doutez encore que tout ce qui est gaucher vaut mieux que ce qui est droitier, voyez comment on récupère au vol et justifie à l’occasion un pervers sexuel, que nous ne nommerons pas, et voyez le sort réservé à une Nadine Morano bien inoffensive !
Et là, je ne parle que des têtes d’affiche. Pour les autres, laissons le mot de la fin à Joseph Scipilliti :
« L’injustice, ce n’est pas seulement celle spectaculaire, qui intéresse les journalistes ni celle hémiplégique, inspirée par l’idéologie ; mais aussi celle discrète, neutre et banale, que chacun peut subir au quotidien avec une fréquence et une intensité inversement proportionnelle au pouvoir de nuisance dont il dispose, et qui s’appelle : mépris de l’autre, goût de la domination, amoralisme, et presque toujours bêtise. » (Journal indélicat)
Charles Demassieux
[1] http://www.leparisien.fr/faits-divers/thomas-le-fils-de-laurent-fabius-vise-par-un-mandat-d-arret-aux-etats-unis-29-10-2015-5230099.php#xtref=https%3A%2F%2Fwww.google.fr
[2] https://fr.wikipedia.org/wiki/Thomas_Fabius
[3] http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2013/09/10/01016-20130910ARTFIG00524-le-fils-de-marisol-touraine-incarcere-pour-extorsion-de-fonds.php
[4] http://www.lefigaro.fr/culture/2015/05/04/03004-20150504ARTFIG00318-anthony-delon-les-frasques-d-un-voyou-de-bonne-famille.php
 

image_pdfimage_print

9 Commentaires

  1. Avec un président qui fraude le fisc comme Hollande (je rappelle qu’il n’a jamais payé l’ISF alors qu’il aurait du) et des ministres comme Touraine,Cahuzac,Taubira on se demande si la norme de tous ces irréprochables ce n’est pas d’être plus pourris les uns que les autres. Bientôt en trouver un d’honnête reviendra à chercher une aiguille dans une botte de foin.

    • Hollande est la reine des putes à tous les niveaux, comme pour sa situation fiscale !

  2. J’ai aussi dit à Razzy Ramadi sur Facebook que c’était un enculé de bougnoule !
    Je ne me souviens plus de sa réponse…
    Député !
    Putain mon pays !
    Quelle merde !

  3. Après ça on se demande à quoi ça sert d’envoyer les gosses de riches dans les écoles privées.
    Voici ce qu’affirme dans son livre (La gauche en folie, Paris, Balland, 2003) Guy Konopnicki, intellectuel de gauche : « Inutile de chercher les enfants des dirigeants socialistes dans les lycées du 93 ! Invité un soir à présenter un documentaire aux élèves de l’Ecole Alsacienne, excellent lycée d’élite du cinquième arrondissement, je me croyais, à l’énoncé de chaque nom, dans une réunion du conseil national du PS ! Tous les courants étaient représentés par leurs descendances ! »
    Parmi celles-ci, on peut citer les enfants de Segolène Royal, Martine Aubry, Robert Badinter, Jean Pierre Chevenement, et Pierre Joxe.
    Elisabeth Gigou et Claude Bartolone ont préféré mettre leurs enfants dans des écoles privées du sixième arrondissement. C’est normal : ni L’Ecole alsacienne, ni les autres écoles privées n’appliquent les méthodes pédagogique enseignées dans les IUFM.
    Extrait de « Cet état qui tue la France » de Nicolas Lecaussin, Plon, 2005. page 76

  4. Bon sang, il me fait peur !
    Il me rappelle trop les types qui égorgent dans les vidéos de l’état islamique.

  5. Bonjour,
    Riposte laïque parce que la France est un pays où la laïcité est un principe qui doit régir notre vivre ensemble. Ben le vivre ensemble idéal, ce serait d’abord que tout le monde laisse sa religion à la maison pour commencer ou se fasse discret dans tous les cas quant aux
    interdits/revendications religieux d’une religion. Alors bien sûr, comme l’islam cause problème, on en parle sur ce site et comme les socialos et LR sont des islamo-collabos qui sont en train de démanteler ce qui nous reste de valeurs, pour faire simple, « anti-islam » on en parle aussi et comme les rejetons de tous ces gens là commettent des délits, ben on en parle aussi, logique non ?… On veut des dirigeants laïques et honnêtes et pas des mafieux. Ce site dénonce toutes les dérives qui mettent notre pays en danger. Pigé ?… Et merci RL, je ne savais pas concernant le fiston de la Marisol,… Epoustouflant !

  6. vous sentiriez vous concerné(e) de près ou de loin par le titre de l’article, ou sommes nous obligés de ne débattre qu’uniquement de la laïcité sur ce site?

  7. Mais, maintenant, sur le blog RL on parle beaucoup politique, vous ne vous en étiez pas aperçu ?

  8. De toute façon, ils devraient tous être en prison pour trahison. Et à Cayenne encore….!

Les commentaires sont fermés.