Les Français d’Algérie 50 ans après, par Maurice Calmein

Publié le 15 mars 2012 - par - 1 422 vues

En ce début d’année 2012, qui marque le 50 ème anniversaire de la fin de la guerre d’Algérie et de l’exode des Pieds-Noirs et des Harkis, Maurice Calmein leur consacre un nouveau livre qui vient de paraître aux Éditions Atlantis : « Les Français d’Algérie 50 ans après»(1).

Dans cet argumentaire de 430 pages l’auteur entend rendre justice à cette « province humaine déracinée » et dénoncer la désinformation et les caricatures grossières qui ont entouré son histoire depuis cinquante ans. Il passe en revue toutes les dimensions de cette communauté exilée : les raisons du départ d’Algérie, l’exode et la tiédeur de l’accueil, la réinstallation, les associations, journaux et sites Internet de la communauté française d’Algérie, ses revendications et problèmes en suspens, la culture et les traditions pieds-noirs mais aussi les relations avec la France et l’Algérie ainsi que le devenir de cette communauté.

Le livre commence par la citation d’un appel diffusé le 18 juin 1962 par l’académicien Jules Romains, appel qui passa inaperçu dans le concert univoque des médias de l’époque et que nous reproduisons ci-après

En cette année de commémoration, ce livre sera certainement considéré comme un ouvrage de référence et il n’y aura pas que les Français d’Algérie pour l’apprécier car il s’adresse aussi et surtout à tous ceux à qui bien des choses ont été cachées.

Maurice Calmein a déjà publié plusieurs livres dont le roman « Le sel des Andalouses », préfacé par l’écrivain algérien Boualem Sansal (Ed. Atlantis, 2009). Il créa en 1973 le Cercle algérianiste, qui est aujourd’hui la plus grande association de Français d’Algérie. Il est aussi président de l’association humanitaire Sos outre-mer.

Aristide Rouan

Les Français d’Algérie 50 ans après

Par Maurice Calmein, Ed. Atlantis, 2012, 430 pages, 27€ (1)

(1) Ce livre peut être commandé sur les sites www.librairie-pied-noir.com  et  www.editionatlantis.de  au prix de 31€ franco de port.

Print Friendly, PDF & Email

Les commentaires sont fermés.

Lire Aussi