Les Français malades de la peste immigrationniste de Macron

Éric Zemmour : « Le crime originel, c’est le regroupement familial. Nous subissons une colonisation.

« La France est en danger de mort face au Grand remplacement » !

Éric Zemmour : « Que faisait ce Pakistanais en France ? Ces gens là n’ont rien à faire en France ! »

Résistance républicaine : Un juge, il y a 3 ans, a refusé d’obliger Ali H à passer un examen osseux pour vérifier sa prétendue minorité. Macron impose une immigration absolument sauvage, débridée, et permet à des dizaines de milliers de prétendus mineurs de vivre de rapines et d’agressions impunies. La liste des mineurs délinquants est ahurissante et des terroristes ! Et Macron ne renvoie jamais chez eux ces mineurs délinquants interpellés mille fois, et relâchés mille fois. Ali H avait été arrêté pour port d’arme prohibé et relâché immédiatement avec un simple rappel à la loi socialiste à la con, pas de prison, pas d’expulsion.

Le Figaro : A., l’auteur de l’attaque du 25 septembre à Paris, près des anciens locaux de Charlie Hebdo, déclare avoir 18 ans. Il n’a jamais convaincu l’administration, mais le juge l’a cru, sans réclamer de test osseux pour vérifier. Il a pu bénéficier, durant de longs mois, de la protection de la France, être aidé pour des stages, bénéficiant d’une carte de circulation. Il espérait obtenir un titre de séjour pluriannuel en France.

Des Pakistanais se disent Afghans pour augmenter leur chance d’obtenir l’asile, selon un agent de la Direction générale des étrangers. On comptait 4 % de Pakistanais parmi ces clandestins et 25 % d’Afghans.

Depuis dix ans la France n’est plus une destination par défaut pour des Pakistanais proches de la Grande-Bretagne. La plupart vivent en région parisienne, en Seine-Saint-Denis, dans le Val-d’Oise et l’Oise.

Des communautés vivnt en Seine-et-Marne, dans les Yvelines, à Mantes la Jolie. Les demandes d’asile ont beaucoup augmenté : « On peut dire qu’une véritable filière s’est organisée. Ces réseaux sont de plus en plus actifs« , estime un commissaire de la Police aux frontières (PAF). « Ce flux emprunte les routes d’Iran et de Turquie pour rejoindre l’Europe. » Le Pakistan ne figure pas sur la liste des pays d’origine sûrs, dont les ressortissants sont rarement éligibles à l’asile. Malgré cela, l’essentiel des Pakistanais demandeurs restent en France. Quel que soit le statut, le séjour est garanti pour la plupart de ceux qui ont pu passer !

De Christian Daisug dans Présent : Contrairement à Macron : « L’Amérique de Trump pense d’abord à ses enfants, ce qui scandalise les globalistes« . Dans L’Amérique d’abord de Donald Trump, le président vient de défendre 600 000 emplois des immigrants étrangers qui les auraient, sans vergogne, pris comme un dû.

Il a suffi de signer un décret-loi, arme souveraine du pouvoir exécutif. Nul besoin de la Chambre et de la haineuse Pelosi, sa présidente. Nul besoin du Sénat et de Schumer le sournois, son chef de l’opposition. Un décret-loi : direct, percutant, imparable, sans précédent. C’est la première fois dans l’histoire des États-Unis qu’un président use de cette prérogative afin de réduire d’une façon significative l’immigration légale. Les Américains le doivent à la protection nationaliste de Trump et à l’insistance de Stephen Miller, conseiller à la Maison-Blanche et l’un des architectes de la fermeture des frontières qui sont désormais bouclées devant ceux qui auraient bien voulu passer, munis des visas que Trump vient précisément de suspendre !

Au total, ces visas auraient permis à 600 000 Chinois, Indiens, Turcs, Latinos d’occuper des fonctions convoitées au sein des rouages productifs américains. Ce sont des Américains qui prendront leur place. Ou plutôt, des Américains retrouveront une place que l’on n’aurait jamais dû leur disputer. L’Amérique de Trump pense d’abord à ses enfants, ce qui scandalise les globalistes. Parmi les globalistes, la Chambre de commerce est l’un des plus vénéneux. Son but, depuis des décennies, consiste à défendre les intérêts de la haute finance en favorisant les marées du tiers-monde, garantes de bas salaires et de syndicats muselés.

Qu’importe pour elle les visas destructeurs d’emplois. Qu’importe à Wall Street le drame économique de la classe moyenne. L’essentiel réside dans les bénéfices. Révoltant cynisme. La Chambre de commerce prétend que son opposition à Donald Trump est justifiée par sa volonté de maintenir un système d’immigration favorable à tous les Américains. Absurde : où sont les Américains dans cette histoire de visas destinés à des étrangers ? Miller se bat pour supprimer tous les visas de travail, générateurs, par définition, de chômage.

Moralité immorale : Dans la France immigrationniste de Macron contre la classe moyenne : La première subvention du nouveau maire de Montpellier est pour l’accueil des migrants : 15 000 euros !

Résistance républicaine : Voilà un acte qui donne clairement l’orientation générale de la nouvelle équipe municipale de Montpellier. Michaël Delafosse a fait le choix d’attribuer sa première subvention en tant que maire pour l’accueil des migrants. Bien que ça ne soit pas une surprise pour un socialiste, Delafosse a voulu marquer le coup (et faire une provocation). Alors que ces dernières semaines, la ville de Montpellier a connu une explosion des agressions, dans lesquelles des immigrés clandestins ont très régulièrement été impliqués, le nouveau maire a décidé que la première subvention de son mandat irait aux migrants.

La mairie a attribué 15 000 € à l’antenne héraultaise de l’association SOS Méditerranée complice des mafias de passeurs. Par cet acte, la nouvelle majorité municipale a voulu rappeler l’importance de la solidarité et de la fraternité envers les complices des passeurs de migrants. Cette subvention à SOS Méditerranée arrive après une autre, de 20 000 €, allouée par le Département de l’Hérault, dont Michaël Delafosse était vice-président en charge des finances. Ces dernières années, SOS Méditerranée a fait entrer en Europe 30 000 migrants. Une action perçue comme un appel d’air pour une immigration clandestine massive !

Résistance républicaine : Les clandestins : Des gens qui se sont imposés dans un pays étranger sans autorisation… logés, nourris, blanchis, traités comme des rois aux frais du contribuable anglais.

Pendant ce temps les SDF anglais, comme les SDF français, sont priés d’appeler le 115 pour qu’on leur trouve un lit dans un centre misérable où ils risquent de se faire dépouiller, voler, tabasser… Quelque chose est pourri au royaume d’Angleterre. Comme dans la république française. Hollande a fait voter une loi faisant des clandestins des demandeurs d’asile, en plus des délinquants. Toutes les sociétés humaines se sont constituées et ont pu se développer sur, entre autres, la base d’un adage simple et de bon sens : les nôtres avant les autres. Pour la première fois dans l’histoire de l’humanité, cet adage est non seulement aboli mais inversé… Comment s’étonner que ces sociétés en déclin et la France de Macron marchent sur la tête ?

ojim.fr : L’accueil des clandestins, toujours insuffisant pour les médias pro-Macron qui ont repris à leur compte la thèse des immigrationnistes selon laquelle il n’y a pas de crise des migrants en France, mais une crise de l’accueil des migrants en dépit d’un effort budgétaire considérable ! Des ouvertures de centres à foison consacrés à l’accueil des étrangers et des clandestins à Paris, comme partout en France !

Les migrants se regroupent très souvent dans le nord de Paris pour bénéficier d’une mise à l’abri. Ils n’auront plus à aller bien loin. Un hôtel Ibis va être transformé en centre d’hébergement d’urgence au nord de Paris pour 600 migrants (le Figaro). En 2017, l’Express annonçait la transformation d’hôtels (type Formule 1) en centres pour migrants (5 531 places). Espérons que tous ne connaissent pas le sort de l’hôtel de Forbach rendu inhabitable après trois ans d’occupation par des migrants destructeurs de la France !

Pourquoi s’arrêter en si bon chemin ? Des Africains clandestins, pas si mineurs que ça, toujours plus nombreux affluent en France et demandent une protection au titre de l’aide sociale à l’enfance, qui permet une prise en charge intégrale jusqu’à la majorité et même au-delà. Ces jeunes majeurs sont encouragés par de multiples associations à exercer un recours, ils demandent à être hébergés avant que la justice tranche.

C’est donc sans sur prise que BFMTV nous apprenait dès novembre 2019 que la France de Macron est devenue le premier pays européen en nombre de demandeurs d’asile. Et tout cela avec l’approbation tacite et officielle des médias pro-Macron pour lesquels on n’en fait jamais assez pour les clandestins…

Philippe Fabry, causeur.fr : L’immigrationnisme des élites ruine la France ! La spirale immigrationniste est un pacte tacite entre les grands groupes français et la caste des énarques. En France, deux tiers des habitants sont opposés à l’immigration de masse. Les sondages parus à l’automne montraient que cette proportion de la population estimait que l’intégration ne fonctionnait pas et qu’il y avait trop d’étrangers en France. Une nette majorité de la population est défavorable à l’immigration de masse depuis des décennies.

Malgré cela, l’immigration se perpétue et n’est plus remise en question dans le débat public. Elle n’est pas politiquement débattue, c’est-à-dire soumise à une consultation démocratique. Depuis la fin des années 1970, c’est entre 200 000 et 300 000 personnes qui pénètrent chaque année sur le territoire national, dont plus de 60 % viennent d’Afrique. Dans un pays qui n’a plus rien de démocratique, la contradiction entre la politique d’immigration de Macron et l’hostilité à celle-ci de la majorité de la population ne peut qu’interroger.

En vérité, l’immigration de masse est acceptée et encouragée depuis un demi-siècle par nos élites sous l’effet d’un état d’esprit libertaire ambigu et d’une idéologie mondialiste imposée par les affairistes !

Pas de quoi s’étonner que la France soit devenue un coupe-gorge permanent !

Brigitte Finkelstein, europe-israel.org : Migrants aux Pays-Bas : Geert Wilders : les Néerlandais sont victimes de discrimination aux Pays- Bas, ils sont volés et attaqués par des Marocains à grande échelle !

Malaise à la Chambre des représentants des Pays-Bas, avec le leader du Parti pour la liberté (Partij voor de Vrijheid, PVV) pour s’exprimer sur les questions de politique générale. Il a jugé que les Pays-Bas sont devenus un pays intensément corrompu. Les personnes ne sont plus protégées par la liberté d’expression !

Profitant d’un temps de parole plus long que les 35 minutes prévues, Geert Wilders est revenu sur sa condamnation pour opinion indésirable et pour avoir insulté les Marocains, en enfonçant davantage le clou.

Et de qualifier son pays de dictature politiquement correcte de la majorité libérale de gauche.

Geert Wilders n’a pas raté l’occasion pour tirer sur les Marocains. Il évoque la terreur marocaine. Il affirme que les Néerlandais sont victimes de discrimination aux Pays-Bas, maltraités, volés et attaqués par des Marocains à grande échelle. Il y a des millions de Néerlandais qui aimeraient avoir moins de Marocains (…) Personne n’offense le groupe des Marocains plus que les Marocains eux-mêmes !

Éric Zemmour : « Il faut cesser les naturalisations d’immigrés, majoritairement maghrébins et Turcs, cela éviterait des drames… L’islam est incompatible avec la République française ! La fin des naturalisations éviterait des drames à la France. La majorité d’entre elles sont des naturalisations de maghrébins et de Turcs, donc des musulmans alors qu’il y a un problème ontologique entre l’islam et la France ! Aujourd’hui, plus personne ne veut renverser la République. Pourtant elle est menacée par ceux-là même qui clament le plus fort qu’ils sont républicains, mais surtout pour ne pas vouloir ni devoir dire qu’ils sont français ! »

Résistance républicaine, Christine Tasin : « Macron (après Hollande) a fait des dotations somptuaires aux associations. Donc aux obligés, donc aux électeurs potentiels… Cela s’appelle du clientélisme, de l’achat de voix… Et en même temps nos SDF sont dans la rue, nos vieux sont devant un buffet vide. Ils augmentent les décotes pour empêcher les nôtres de partir en retraite avant 67 ans… Un rapport publié montre l’évolution des subventions aux associations entre 2010 et 2018. Leur montant total de 1,5 milliard d’euros en 2010, est passé à plus de 7 milliards en 2018, une hausse de 366 % en neuf ans. Le nombre des subventions passe de 20.194 à… 92.119 ! Ça commence en 2012 avec Hollande : 30.851. Ça s’envole en année pré-électorale en 2016 : 56.177 subventions, et atteint en 2018 sous Macron : 92.119 ! Accroître le nombre d’associations, en créer de nouvelles, est un bon moyen de passer à la caisse ! France terre d’asile ne compte pas moins de 30 associations subventionnées, sur un total de 40 millions d’euros. Le montant annuel versé aux associations en faveur de l’immigration évolue de 725.760 euros, en 2010, à plus de 445 millions, en 2018 !

Si l’immigration est une chance pour la France et surtout pour les associations subventionnées, elle a un coût. Sur les sept années observées, c’est 1.132.000.000 € qui auront été dépensés pour l’immigration et l’asile. Les subsides associatifs du tombeau des danaïdes pour l’intégration et l’accès à la nationalité passent de 11 millions à 76, ceux de la politique de la ville de 11 à 138 millions, et ceux au bénéfice des pays en voie de développement de 19 à 90 millions d’euros. En sus du thème immigration et asile (1,13 milliard en 7 ans), on a d’autres titres de dépenses : Hébergement, inclusion sociale, jeunesse, accès au droit et à la justice, politique de la ville, sport, vie de l’élève… Et aussi : soutien de la politique de l’Éducation nationale, conduite et pilotage des politiques de l’écologie (les écolos sont très divisés…), soutien de la politique de la défense, préparation et emploi des forces, conduite (sic) et pilotage (resic) de la politique de justice, administration pénitentiaire, etc. Coordination du travail gouvernemental, 28 millions, somme triplée en 8 ans. (LGBT ?)

Quelle merveilleuse machine immigrationniste bien huilée ! Et quelle extraordinaire inventivité. C’est ça, l’esprit français ! On n’a pas de pétrole, mais on a des solidarités ! Que les contribuables contribuent !

(librement adapté de Bertrand du Boullay, sur bd Voltaire)

Le Figaro : Le nombre de mineurs étrangers inexpulsables de 25 ans et plus explose.

« Le coût annuel de leur accueil atteindrait 1,5 milliard dans six mois, alors qu’il était évalué à 1 milliard en septembre … Si un migrant se voit refuser un accès aux Aide Sociale à l’Enfance dans une collectivité, il peut toujours tenter sa chance dans une autre ».

Ouest-France : « À Brest, une bande de mineurs étrangers, isolés, s’adonne à des vols, des violences et à un trafic de stupéfiants au centre-ville. Policiers et élus s’avouent impuissants face à ce phénomène. Les interpellations multiples n’ont aucun effet sur les jeunes violents. Il s’agit de mineurs étrangers, isolés. Ils ne sont pas en situation irrégulière car, étant mineurs, pas besoin de papiers ! Ils sont non expulsables !

Le Salon beige : Nouvelle augmentation du budget immigration ! Le budget Immigration, asile et intégration du gouvernement va augmenter de 2% l’année prochaine. Ce budget avait déjà grossi de 22 % en 2018, de 12 % en 2019 et de 8 % en 2020, selon le projet de loi de finances (PLF) adopté en Conseil des ministres. Pour l’immigration, 1,85 milliard pour la prise en charge des demandeurs d’asile en instance, ce qui représente les deux tiers des crédits de la mission, selon le PLF. Les 2% supplémentaires, soit 37 millions d’euros, serviront à financer la création de 4 000 nouvelles places d’hébergement de demandeurs d’asile.

Dans Le Figaro, Jean-Louis Thiériot, ancien président du conseil départemental de Seine-et-Marne et député LR, affirme que, parmi les mineurs étrangers non accompagnés en Seine-et-Marne, il y a près de 80 % de fraudes. Le terroriste au hachoir de vendredi avait été enregistré par l’administration le 31 juillet 2018 : il assurait s’appeler Hassan Ali et être né le 10 août 2002 à Mandi Bahauddin, dans la province du Pendjab au Pakistan. Sa déclaration lui permet aussitôt d’aspirer à une prise en charge de l’Aide sociale à l’enfance au titre des mineurs étrangers non accompagnés. Il ne convainc pas à l’époque les agents du Conseil général du Val-d’Oise qui saisit la justice. Mais le juge des enfants du tribunal de Cergy- Pontoise refuse de procéder à un test osseux permettant d’estimer son âgé réel. La prise en charge d’Hassan Ali est de facto confirmée sur le plan administratif. C’est sous cette identité qu’il est interpellé, à deux reprises, depuis janvier.

Une première fois en avril dans une affaire de violences volontaires puis, en juin, pour port d’arme prohibé, en l’espèce un hachoir de boucher, saisi sur lui par la Brigade des réseaux ferrés dans le secteur de la Gare du Nord. Sur son téléphone portable saisi en perquisition, les enquêteurs ont découvert une pièce d’identité avec sa photo faisant apparaître le nom de Zaheer Hassan Mehmood, né le 25 janvier 1995.

Le terroriste a 25 ans ! C’est sous cette identité qu’il apparaît dans la vidéo qui a tourné au Pakistan avant d’être visionnée plus de 15.000 fois sur Twitter. Il s’exprime en ourdou, langue officielle du Pakistan, pour dire son malaise d’être en France, cette terre de mécréants. Ben voyons ! La faute à Macron !

Thierry Michaud-Nérard

image_pdf
0
0

18 Commentaires

  1. En ce qui concerne notre pays, le doute n’est plus permis sur le fait que Macron est le laquais authentique des multimilliardaires esclavagistes. Rien n’est plus important pour lui que de détruire notre république et toute opposition au mondialisme. Cependant il n’est pas seul, et c’est aux réfractaires parmi nous de lui casser ses équipes…puisque nous n’aurons jamais accès à Soroch et autres malfaisants juifs américains.

  2. Nous détruire par le métissage, c’est déjà une idée ancienne des juifs new-yorkais. Même bien avant les propos de Sarkosi qui prétendait nous métisser de force. Les musulmans, avec leur culture inepte et sous développée étaient l’outil idéal et sont devenu le sujet pour nous embrouiller et nous dépouiller insidieusement de notre légitimité. Il ne faut pas attendre un mandat pour la récupérer et faire entendre notre voix, et en telle situation nous sommes habilités a tout les procédés.

  3. C’est la triste réalité la peste immigrationniste du pédé est plus dangereuse que le covid19. Le salopard de traître n’arrêtera jamais l’immigration il ne peut pas se passer de ses peloteurs exotiques. Les francais ont elu la plus grosse merde qui puisses exister au monde . Que fait l’opposition on ne les entend pas sur le sujet des véritables sans couilles alors qu’ils devraient se déchaîner sur les bancs de l’assemblée et ailleurs.

  4. Eric ZEMMOUR a entièrement RASION !!!! SOUTIEN total à lui..;
    Que l’on bloque les frontières aux sauvages et que l’on renvoie toutes les racailles patauger dans les mares à purin en afrique …

  5. tous les politiciens on besoin des voies des musellements =3 millions en 1982 ( chiffre officiel .fécondité 5 enfants par couple 18 ans plus tard 7.5 millions 20 pus tard (2020) = 18.75 millions ajouter immigration 200000 par an en 40 ans =8 millions total 28.75.
    bientôt ils seront majoritaire et la france deviendra un pays musulman avec la charia comme constitution . certains veulent nous raconter qu’ils sont 3 millions !!!
    sarko a supprimé la loi du sol holland n’en parlons meme pas , et macron a été raconter que le colonisation était un crime contre l’humanité !! vous avez compris pourquoi ….

  6. Un nouveau Pacte sur la migration et le droit d’asile est en chantier dans les cénacles mondialistes de l’Union Européenne. Ursula von der Leyen l’avait annoncé, Bruxelles l’a dévoilé le 23 septembre dernier.
    Parce que l’immigration constitue un problème politique, économique, social, majeur pour les nations et peuples européens, le sujet est primordial et le décorticage du texte nécessaire pour en comprendre les enjeux pour la France et l’Europe. Le site Polémia vient de publier une analyse pertinente du juriste Paul Tormenem intitulée Le nouveau pacte européen sur les migrations, une menace pour la France et l’Europe.
    L’avenir sur le front de l’invasion migratoire s’annonce encore plus sombre qu’il ne l’est déjà pour la France et l’Europe : site MEDIAS-PRESSE.INFO

  7. Bravo Thierry 👏
    Article percutant 👌 Vivant dans le Lauragais, province du sud-est de la ville rouge Toulouse, je peux constater sur une échelle de 5 ans l’ampleur de l’invasion africaine, sans parler de la capitale occitane qui est déjà quasiment grand remplacée.
    Aujourd’hui lorsque j’effectue de petites randonnées dans la vallée de l’Hers et que je traverse des petits villages qui autrefois n’étaient occupés que par les Autochtones paysans occitans et qui sont maintenant à 90% habités par des bobos gauchistes, je croise donc systématiquement des africaines accompagnés de leurs marmots braillards.
    Donc le gauchiste remplace le paysan, et fait venir le tiers-monde au cœur de nos campagnes ancestrales nourricières.
    📯🇫🇷⚔️⚰️🧳

  8. Il est sous influence grave, très grave Macron. Qui va oser voter pour ce fossoyeur de la France en 2022 ?

  9. Les juges doivent être RESPONSABLES de leurs décisions et donc doivent pouvoir être condamnés si leur décision a des effets graves.

  10. Le nom du juge ! Vite.
    Et que les familles portent plainte contre lui pour complicité de meurtre .

  11. UNE TRES BELLE COMPILATION DU TSUNAMI MIGRATOIRE ! UN TRES BON REQUISITOIRE POUR STOPPER LA FRANCE DANS SA PLONGEE VERS L ABIME ET LE NEANT ! un grand merci pour ce moment !

  12. avec la complicité des juges des journaleux aux ordres, des politicards généreux avec nos sous envers les envahisseurs mais pas les agriculteurs, les sdf, les travailleurs pauvres gaulois

  13. Quel regard énamouré lancé aux clandestins basanés. C’est touchant (sic).

Les commentaires sont fermés.