1

Les Français n’en peuvent plus des rodomontades de Valls et du laxisme de Taubira

On peut toujours établir une « charte de la laïcité », en appeler au « pacte national », envoyer l’armée à Marseille et dans les quartiers sensibles de quelque ville que ce soit, voire décréter l’état d’urgence dans tout le pays : ce n’est pas ainsi qu’on sauvera la République de la violence quotidienne dans laquelle elle s’enfonce de plus en plus. Le mal est déjà là. Il rôde, et se propage notamment dans les consciences anti-républicaines – que nous aidons de nos subsides et de notre tolérance ! Les propositions de Monsieur Myard sont le « b » et « a » « ba » de ce qu’il aurait fallu faire il y a plus de vingt ans, car un pays qui laisse faire est un pays qui se laisse faire, et un pays qui se laisse faire est un pays qui perd sa dignité, comme le prouve, entre autres, la décapitation de la statue du général de Gaulle à Vitrolles !

Commençons donc par arrêter de « condamner avec la plus grande fermeté » ce type d’agissement, et passons aux actes en punissant lourdement le criminel ! Si ce dernier relève de l’immigration, qu’il soit renvoyé dans son pays d’origine, où il aura peu de chances de rencontrer une statue du général de Gaulle !

valls-taubiraAutrement dit, cessons de financer l’incarcération de ceux qui ne méritent que l’expulsion ! Cessons d’essayer de comprendre ceux qui se moquent qu’on les comprenne et qui n’aspirent qu’à réitérer leurs actes délictueux ! Cessons de remettre en liberté, même surveillée, les récidivistes et, a fortiori, les multirécidivistes : s’il est des criminels récupérables, la majorité d’entre eux ne l’est point !

Dans un tel contexte, le bracelet électronique est une mauvaise plaisanterie, et la compassion pour l’assassin, une ignominie. La déliquescence juridique de la France place chacun de nous au pied du mur, car si, par aveuglement idéologique, un gouvernement est capable d’abdiquer face à la barbarie, un peuple n’est pas près de le faire, et sa réaction peut être brutale.

Les Français de tout bord sont saturés d’apprendre que ceux qui tuent, braquent, caillassent, incendient, détruisent, insultent et appellent au meurtre bénéficient systématiquement de l’indulgence des autorités, comme si l’indulgence était la porte ouverte à l’acceptation bienveillante des règles sociales, alors que ce type d’indulgence ouvre exactement sur le contraire ! Les Français le savent mieux que personne, puisqu’ils le paient de leur personne !

Or, ils en ont assez de payer de la sorte ! Ils en ont assez de voir que la France recule devant la montée de l’intolérable ! Ils en ont assez des rodomontades de Manuel Valls et du laxisme de Christiane Taubira !

Ils en ont tellement assez que la Résistance vient de sonner : le peuple de France est en marche, car il ne veut plus qu’on lui marche dessus !

Maurice Vidal