Les Français ont peur de la violence migratoire, pas de Zemmour !

 

Dans sa récente interview, chez Jean-Jacques Bourdin, après avoir réitéré son allégeance à son héros Manu, pour lui prouver  sa fiabilité, Robert la carpette a bien sûr attaqué « son ami » Zemmour.

Comme à  son habitude, Ménard a aligné lieux communs et stupidités pour déclarer qu’Éric « fait peur » et  que si Macron a gagné, « c’est parce qu’il incarne l’espoir ». En 2017, Macron a pu l’incarner pour certains naïfs, cependant, en bientôt cinq ans, beaucoup d’entre eux en sont totalement  revenus… et c’est lui qui fait peur de par sa gestion économique, ses mesures liberticides, ses maltraitance à enfants à cause du Covid, ses mensonges permanents, sa brutalité avec les Gilets jaunes, son mépris des Français, l’explosion de la délinquance…  et sa propension à favoriser la submersion migratoire et donc l’islamisation.

Ce n’est pas Zemmour qui inquiète, c’est l’état de la France, ruinée, malmenée, avec une insécurité galopante, se déclinant en coups de couteaux, vols et agressions, presque 25 000 viols par an… et une justice de plus en plus laxiste à l’endroit des clandestins.

Ce que le petit maire présomptueux  sait fort bien, tant sa ville n’est pas exempte de ce que son Manu adoré tient à qualifier de « faits divers », pour mieux camoufler les violences générées par les migrants.

 En juillet dernier, trois chances pour la France avaient violemment agressé un boulanger, lui portant plusieurs coups (ITT de deux jours avec notamment, une fracture du nez), lui volant son portefeuille et son téléphone.

Rapidement, les policiers du commissariat de Béziers identifièrent trois suspects, grâce aux vidéo-surveillances de deux commerces, faisant des emplettes avec la carte bancaire volée. Placés en garde à vue, ils nièrent les violences, ne reconnaissant que le vol et l’usage frauduleux de la carte bancaire, accusant le troisième suspect d’être le principal auteur des coups, du fait d’un conflit avec le boulanger pour non-paiement de salaire.

 Âgés de 18 ans et 20 ans, ces charmants jeunes gens avaient été placés en détention provisoire dans l’attente de leur procès.  Entre-temps, le prévenu âgé de 18 ans, jamais condamné jusqu’à présent, avait été remis en liberté, le 8 septembre, par le tribunal et placé sous contrôle judiciaire. Le second, déjà été condamné à six reprises… notamment pour des vols, lequel en garde à vue avait donné une fausse identité, les policiers découvrant aussi qu’il était en plus en situation irrégulière…

 Le tribunal condamna le plus jeune à un an d’emprisonnement, avec maintien en détention et interdiction du territoire français pendant dix ans. Au plus âgé fut offert huit mois d’emprisonnement avec sursis, frapper et voler un homme étant très bénin, même à Béziers.

Le troisième agresseur était en fuite. Algérien en situation irrégulière depuis plusieurs années… il était en récidive  pour avoir déjà été condamné en 2020 pour un vol avec violences et faisait l’objet d’une interdiction judiciaire du territoire français.

 Âgé de 29 ans, il fut interpellé à Marseille, en novembre,  en exécution d’un mandat de recherche du parquet de Béziers. Évidemment, Il affirma que c’était le boulanger qui l’avait frappé avec un bâton au point de le briser sur son bras, car celui-ci refusait de lui payer le travail non déclaré qu’il aurait effectué dans la boulangerie. Il n’aurait fait que repousser le boulanger qui aurait alors chuté au sol. Il nia donc toute violence directe comme d’avoir volé quoi que ce soit, accusant les deux autres d’avoir profité de la situation.

 Tout d’abord, il fut placé en détention provisoire dans l’attente de son procès. Puis, conformément aux réquisitions du parquet, à l’audience, le tribunal le relaxa pour le vol, mais le condamna pour les violences en réunion, en prononçant six mois d’emprisonnement avec maintien en détention.

Des étrangers dangereux, en situation irrégulière, qui ne devraient pas être sur notre territoire, très légèrement condamnés, jamais expulsés, c’est le quotidien de la France. C’est, entre autres, ce qu’Éric Zemmour dénonce. Il veut que la peur change de camp. Il veut que les Français vivent en paix. 

Outre les migrants violents ou assassins, ceux qui font aussi très peur sont les dissimulateurs qui nient les meurtres et exactions, tel Macron, son garde des Sceaux, ou comme Robert la carpette qui préférerait que l’on n’en parle pas, que l’on endorme le peuple à coup de bobards éhontés…

Faut-il être sot pour croire que confrontés au quotidien à une insécurité exponentielle, au Grand Remplacement, à l’argent qui leur est extorqué pour mieux entretenir des migrants oisifs et hostiles… les Français vont encore avaler les falsifications étatiques ou politiciennes !

Une fois de plus, Bob Ménard ment : Zemmour ne fait pas peur, Zemmour fait rêver tout ceux qui aspirent à être sauvés, à sauver leur pays, leur identité et ils sont très nombreux. D’où la fureur des bien-pensants…

Daphné Rigobert

La délinquance à Béziers

image_pdfimage_print
26

18 Commentaires

  1. « Les Français ont peur de la violence migratoire, pas de Zemmour ! » en fait a ce minable gouvernement ils/elles ont enfin compris la réalité des choses en France et commence a réaliser que les francais commencent a se réveiller,bien sur ils feront tout pour descendre Zémmour via tv et medias mais il va bien se passer quelque chose a cette présidentielle,macron n’est plus sur de gagner malgrés les merdias avec lui et la propagande anti-Zémmour.

  2. Ménard, gauchiste sous la gauche triomphante, semblant se droitiser quand l’opinion a basculé définitivement à droite,élu grâce aux électeurs du RN mais refusant la moindre consigne du RN, opportuniste fin a heureusement cet aspect geignard et chafouin insupportable qui fait comprendre qu’il en faut pas lui tourner le dos. Là, il a éructé plusieurs avis contradictoires et revenant sur ses pas puis basculant de nouveau, qui font penser qu’il est soit acheté par de puissants intérêts, soit a des problèmes psychologiques.

  3. il est évident que zemmour est le plus dangereux! il dénonce la réalité, il doit être exécuté !

  4. Nul n’est plus détesté que celui qui dit la vérité (Platon) 2022 ZEMMOUR pour faire le ménage .

  5. les é(r)lecteurs de ce sale petit avorton se sont bien fait « Béziers »

  6. Les français veulent tout et son contraire, la liberté jusqu’au chaos, sauf qu’il n’y a pas de liberté sans maturité psychique et comportementale, sans être dégagé de ses émotions et névroses individuelles. Les dirigeants qui gouvernent les nations sont les premiers à être de grands névrosés, qui ignorent quasi tout de ce qui fait agir et réagir les individus y compris eux même. L’humanité est toujours quasi « Moyen-âgeuse » en connaissance de soi, ce sont les névroses familiales, ethniques, culturelles, et les carences cognitives, éducatives et comportementales qui gouvernent les êtres et donc les populations et sociétés. L’évolution dont on se vante n’est qu’un leurre lié aux avancées technologiques purement matérielles, qui en vérité ne font qu’exacerber les frustrations, jalousies, conflits, et déséquilibres entre les peuples. La démographie galopante accélère tout ce processus qui va de nouveau nous exploser mondialement à la figure.

  7. Ce qui fait peur ce n’est pas un Eric Zemmour et son amour de sont pays, notre pays. Ce qui est inquiétant c’est Robert Ménard la girouette qui, comme le RN, a perdu son âme. Bien sur le plus urgent ce sont les adeptes du Coran protégés et mêmes incités à venir en France par certains partis politiques, certains religieux et ligues des droits de l’homme. La vermine aura-t-elle toujours la main sur notre pays ?

  8. tout à fait d’accord, de plus en plus de gens me parle de voter Zemmour, soit oparce qu’ils sont ok avec lui, soit parce qu’il derange, soit parce qu’il incarne ce qui reste de la France, soit parce qu’ils ne croient plus en MLP ou Macron ou les autres….bref, surtout parce qu’ils veulent continuer a vivre dans un pays qui s’appelle la France et pas dans un de ces foutoirs islamisés…

    • Geronimo le grand voyageur qui récolte les avis des Français ,c’est grotesque. Zemmour a vraiment lobotomisé ses adeptes.

      • Chez vous , La Fraude , nul besoin d’ être lobotomisé par la chirurgie car dame nature y a veillé dès votre naissance !
        Si vous êtes lepeniste ou de gauche , tout s’ explique

  9. Ménard:Mr Méteo
    – » Chérie d’où vient le vent ce matin? »
    -« Je ne sais pas mon RORO il tourne encore, mais ce matin ,moins vite que toi! »

  10. le camp du bien a dû promettre bien des choses à l’homme de gauche qui se faisait passer pour un résistant, pour qu’il renverse ainsi ses propos en un rien de temps : mais cela à le mérite de montrer son vrai visage de collabo

  11. Bob, cher Bob, voilà tu es devenu un adepte des bobards d’or, un macronaute averti qui a trahi ses potes. Après avoir essayé de t’élever au niveau du citoyen responsable, tu es retombé au niveau de la chienlit de gauche. Es tu sur que ton Emmanuelle ( devines laquelle ) va encore avoir envie de ton petit Jésus ?

  12. EXCELLENT !
    Bravo superbe documentation et superbe démonstration de l’inefficacité de ce branleur qui ne sait qu’imposer sa tronche d’abruti devant les caméras et son ton pleurnichard pour attaquer Zemmour !
    Vous avez raison, au vu de ses résultats, il ferait mieux de se cacher…
    et de penser un peu plus à la gestion de sa vile, ce pour quoi il est payé.
    Sale type !

  13. Hé oui, rien ne sert de mettre systématiquement la poussière sous le tapis… Tôt ou tard elle se verra et ce sera infiniment plus difficile de la désincruster… La peur de la poussière pousse la plupart de nos dirigeants à éviter de prendre l’aspirateur. Mais il faudra pourtant bien l’utiliser un jour, sauf à être étouffé par le trop plein de poussière. Alors, ne vaut-il pas mieux l’utiliser aujourd’hui plutôt que demain ?

  14. Les français n’ont peur de rien.
    Et surtout pas de l’immigration et des migrants que nous allons virer manu militari.

Les commentaires sont fermés.