Les Français sont las de nos politiciens


Les Français sont las. Fatigués de tout ce cirque politico-médiatique qui ne résout aucun des problèmes de la Nation.
Les Républicains, les centristes, les écologistes, les socialistes, la gauche et la droite classique ne représentent plus rien, juste une mauvaise troupe de mauvais guignols qui ont la même promesse en bandoulière qui n’a jamais été respectée depuis 50 ans.
Ils ne font plus rire, ils incitent le plus souvent à la haine par leur inconséquence, leur incompétence, leur ignominie, leur légèreté alors que l’heure est on ne peut plus grave, ils respirent leur connerie de naissance alors que l’heure imposerait de l’intelligence, leur veulerie alors que l’instant nécessiterait de la volonté, leur faiblesse insigne alors qu’il est devenu vital au sens de survie de devenir violent et même assassin avec les envahisseurs de tous ordres qui ruinent le pays.

Les Français sont las de ces gens qui se lamentent à chaque fois qu’un fait divers survient, un dealer ou une racaille de 15 ou 20 ans qui se fait buter, des policiers ou des pompiers qui se font agresser dans les zones de non droit qui se sont multipliées plus que les petits pains du petit Jésus, et qui utilisent les mêmes qualificatifs depuis 50 ans : intolérable, inqualifiable, insupportable, il n’y a pas de zone de non droit.

Même d’autres arlequins des syndicats de policiers, pas tous il est vrai, viennent affirmer qu’il n’y aurait pas de zones où la police ne pourrait pas aller, alors que le pékin de la rue voit tous les jours sur ses écrans des images montrant des policiers qui décampent de tous ces no man’s land, la queue entre les jambes, priant le ciel de ne pas se faire lapider et brûler vif comme dans les bleds de certains pays, n’ayant toujours pas compris que maintenant, le bled c’est ici !
On en est là, la police est devenue le nouveau temple de la modernité de la nouvelle religion imposée du bien-vivre ensemble avec des populations de culture et de valeurs exotiques dignes des arts premiers où l’on prie chaque jour pour que le ciel ne nous tombe pas sur la tête.

Reconnaissez-le, ils ont une drôle de gueule nos Astérix d’aujourd’hui, c’est la fuite devant les légions romaines dès les premières mandales, ils ne font pas davantage le poids devant les Numides non plus.
Un avantage pour le dessinateur qui voudrait reprendre la série de la BD toutefois, un nouvel opus qui voudrait relater les aventures du petit gaulois, « Astérix en Afrique » ou « Astérix au Moyen-Orient » par exemple, pourrait tout à fait être croqué dans les cités de Seine Saint Denis, ou dans les quartiers fétiches du Président Macron à Marseille, ou encore dans les banlieues de toutes les grandes villes de France.

Les français sont las de cette classe politique qui monopolise les médias à ne rien dire, ou répéter en boucle les mêmes phrases, ce qui revient à ne rien dire, les mêmes arguments entendus depuis 50 ans et jamais suivis d’actes réels : sauver la France, réindustrialiser le pays, en finir avec le chômage, désendetter le pays, protéger les habitants de l’hexagone, stopper le trafic de drogues, alors qu’il n’y a jamais eu autant de chômage, de dettes, d’insécurité, de manque de souveraineté en tout : industrie, alimentation, médicaments, où l’insécurité renvoie la France au niveau des pays en voie de sous-développement, et où le trafic de drogue est florissant, la police se contentant de recenser les points de deal, plus de 2000 au dernier comptage, pour demander à la sécurité routière de mettre en place des signalisations afin que le consommateur n’ait plus à se perdre dans les dédales de rues de cités de non droit, des fois que cela n’entraine de nouveaux embouteillages automobiles, chose insoutenable par ces temps de transition écologique.

Du délitement politique, la gangrène gagne toute l’administration de ce pays : en effet , à quoi sert encore une police qui ne police plus rien sauf les gilets jaunes blancs de peau ou les petits retraités qui en début d’Alzheimer auraient oublié leur masque à la maison, qui sont habiles à dresser des PV pour excès de vitesse ou mauvais stationnement mais ne veulent surtout pas butter une racaille en rodéo urbain qui va tuer une personne âgée car ils ont peur, avec le plus grave : c’est la victime qui sera incriminée pour avoir eu le tort de sortir au mauvais endroit au mauvais moment pour faire la mauvaise rencontre, c’est de sa faute en somme, la rue est à la racaille, la police y veille, sachez-le bien maintenant, l’entière responsabilité de l’agression dont vous êtes la victime vous incombe.

Tout autant, à quoi sert une justice qui ne justicie plus mais fait de l’idéologie politique et de l’envahissement migratoire du pays l’une des obligations du nouveau monde in progress contre lequel il est interdit de s’élever ? On va ici condamner une Thais d’Escufon à la prison pour avoir seulement osé se lever pour la protection des frontières du pays conformément à la Constitution puisque la souveraineté nationale est l’affaire de chacun puisqu’encore cette souveraineté appartient constitutionnellement à chaque membre du peuple, là on va relaxer des négriers passeurs, laisser libres de vaquer plusieurs millions de musulmans, qu’ils soient haineux ou S prêts à passer à l’acte, et encore libres un ou deux millions de racailles qui terrorisent des millions de français qui voudraient travailler, être au repos ou étudier en paix.

Le délitement touche également toutes les administrations des territoires, comme ces Conseils Généraux qui détournent l’argent public par milliards à raison de 50 000 € par personne, somme inouïe pour les millions de smicards français, pour la prise en charge de mineurs isolés étrangers, et laissent des centaines de milliers d’agriculteurs, d’étudiants ou de gilets jaunes dans la misère noire au resto du cœur.
Et ces maires et Conseils Régionaux qui dilapident l’argent public à milliards pour des mosquées ou des associations de destruction massive du pays à qui il faudrait probablement rappeler l’illégalité constitutionnelle de leur dilapidation, et leur asséner que le consentement à l’impôt a pour contrepartie son utilisation pour l’intérêt général et l’utilité commune, chaque citoyen étant fondé à vérifier « la nécessité de la contribution publique » ( article 14 de la déclaration des Droits de l’homme et du Citoyen de 1789 en préambule de la Constitution de 1958).

Il n’y a aucune nécessité à financer des mosquées ou des associations dont les objectifs sont de répandre la haine des français de souche et de leur mode de vie de gaulois réfractaire et ruiner ou de pourrir continuellement la vie de citoyens qui veulent vivre selon leurs convictions sans nuisances et sans se voir imposer des règlements, lois ou coutumes d’allogènes qui n’ont jamais eu cours dans nos campagnes et qui nous entrainent vers une société tribale dont tous les blancs de souche français nés de l’ancienne Education Nationale ne veulent absolument pas, et qu’ils combattront les armes à la mains quoiqu’il en coûte jusqu’à la résolution finale : libération totale, le cas échéant après avoir éliminé toute cette classe mondialiste qui ruine le pays quand la guerre ouverte prendra le relais de la guerre larvée de basse intensité actuelle.

Les Français sont las de ce recyclage permanent de mauvais lisier qui se répand régulièrement en tous points du territoire, qui cancérise désormais jusqu’aux plus petits villages et hameaux autrefois havres de tranquillité et de ressourcement, ils sont las de ces décisions parisiennes ou de grandes villes qui n’ont d’autre but que d’emmerder avec mépris le reste de l’espace national, ils sont las du fonctionnement à vide de ce pays où les mêmes problèmes jamais résolus sont ressassés à intervalles réguliers par des médias aux ordres quand le temps politique l’exige, juste pour cette « séquence du récit » comme disent les publicistes à la con, pour ensuite tout oublier jusqu’à ce que l’ordre d’en reparler soit donné aux journalistes à la botte, tenus par la grasse subvention par ligne de bon goût pour « faire l’opinion ». Comme si la classe politique avait encore un récit qui vaille à nous conter, mieux vaut lire la Fontaine ou Perrault, énormément plus riches d’enseignements.

Le 15 mars 1968, un chroniqueur du Monde remarquait que « la France s’ennuie », peu avant les événements qui vont réveiller les politicards.

https://www.lemonde.fr/le-monde-2/article/2008/04/30/quand-la-france-s-ennuie_1036662_1004868.html

Aujourd’hui qu’ils sont las, pourraient-ils nous réserver une bonne surprise du même ordre qui balaierait bien des choses ?

Jean d’Acre

image_pdf
0
0

11 Commentaires

  1. Il faut quand même reconnaître que la classe politique française contemporaine, de l’extrême gauche en passant par les écolos verts pour arriver au RN est d’une médiocrité ahurissante.
    Précisons qu’en France les gens intelligents et honnêtes ne veulent pas faire de politique, ce qui amène dans ce secteur le rebut de la société, n’est ce pas Debile Rousseau ?

  2. Les Français sont las d avoir voté comme des savates depuis
    40 piges . A présent malgré le cerveau ramolli par les masques, les
    smartphones , la piquouze tri doses , ils se réveillent enfin pour
    le prochain vote , trop tard , Macron a un allier de poids : FRAUDON
    et VOTPARCORRESPONDANCE ! sinon PASS ton tour !

  3. Beau discernement qui malheureusement n’occupe pas l’esprit de tous les français..

  4. Les FDS st las, mais ils ne savent pas se mobiliser + manifester contre l’invasion barbare.
    Ils sont las, mais ils frissonnent 2 terreur rien qu’au nom 2 FN ou RN.
    Ils sont las, mais aux régionales, ils ont revoté pour ls mêmes ordures.
    Ils sont las et aux municipales, ils ont fait la même chose.
    Ils sont las, mais bcp ne votent pas, touchant quand même les alloc et autres aides sans sourciller.
    Ils sont las, mais il ne faut pas trop toucher à leur confort.
    Ils sont las et ils disent pour les prochaines président. : « pour qui voter ? » écartant de fait le RN-FN.
    Ils sont las et ils revoteront pour maquereau el arabia ou une autre ordure, ce qu’ils font depuis X années.
    Oui, ls FDS st las, mais ils perpétuent leurs mêmes c**ries et ne bougeront que lorsqu’ils se verront nus comme des vers.

  5. ‘Las’ ? ho non !!! nous les voyons comme ils sont : des destructeurs de ce que ceux qui ont fait ce pays ont souhaité nous léguer… Mais ils payeront… pas tous hélas mais ceux que nous pourrons attraper !!!

  6. Excellent…ils sont las mais pas là où il faut quand il faut pour défendre leurs intérêts…pays en grosse fatigue…en mode brejnevien.

    • Be cool,
      Quand les FDS se retrouveront les c** à la main, en slip ou pas, là, ils bougeront leurs miches.
      Je vous dis que ce sera un second 1789 en pire !

  7. les francais sont las de nos politicards mais se laissent envahir par les muzz,qu’ils apprennent a bien voter ca ira mieux aprés.

Les commentaires sont fermés.