Les Français victimes de l’immigration, par Gérard Pince (TV-Libertés)

Publié le 30 décembre 2014 - par - 2 494 vues
Share

Sur TV-Libertés, Gérard Pince, auteur du livre « Les Français victimes de l’immigration », répond, lors d’une interview de Jean-Christophe Mounicq, à différentes questions sur les coûts de l’immigration, et tord le cou, avec nombre d’arguments, à la thèse de « une chance pour la France ».

« La facture est salée parce que le coût annuel de la présence de ces quelque 8,1 millions de personnes se monte à 115 milliards d’euros selon Gérard Pince, soit le double du déficit budgétaire de l’État ! Leur présence coûtait 2.000€ par an en 2011 à chacun d’entre nous soit 8.000 € par an pour une famille de quatre personnes.« 

L’auteur démontre l’imposture des chiffres de l’Insee, notamment avec les chiffres officiels de 200.000 immigrés par an. Dans les faits, il confirme que ce sont 600.000 nouveaux immigrés qui, depuis 17 ans, sont arrivés en France, soit 10 millions d’habitants nouveaux en plus.

Parmi les surprises de son enquête, Gérard Pince nous apprend que les dépenses liées à l’AME (1 milliard d’euros par an) ne représentent que 1 % du coût de l’immigration, alors que tout le monde se focalise là-dessus !

De même, sur les dépenses sociales, il conteste le fait que ce sont les immigrés qui pèsent sur elles. Par contre, il estime que six immigrés sur dix en âge de travailler sont oisifs, d’où déficit de recettes.

Il montre l’imposture qui consiste, dans les études officielles, à mélanger les immigrants européens et les immigrés extra-européens. Selon lui, le coût est surtout au niveau de l’insuffisance de travail, insuffisance de cotisations et insuffisance d’impôts. D’où le coût estimé à 115 milliards d’euros par an, selon son mode de calcul.

Il montre que les sommes distribuées aux immigrés sont autant de sommes que les Français n’investissent pas dans la consommation.

Gérard Pince se livre à beaucoup d’autres mises au point. Comme il le dit, on peut contester sa méthode, mais elle a une cohérence…

Martine Chapouton

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.