Les Français victimes du syndrome de Stockholm ?

Lorsque nous constatons les résultats du premier tour des élections présidentielles de cette année, nous pouvons nous poser la question : crise de masochisme aigüe ou syndrome de Stockholm ?

En cinq ans, le Foutriquet de l’Élysée n’a cessé d’insulter, d’humilier, de blesser, d’écraser et de remplacer les Français par tous les moyens en sa possession, et ils en redemandent. Pas de doute, ce monde peuplé de moutons bêlant en mal d’abattoir est devenu fou !

Le syndrome de Stockholm se caractérise par la création d’un lien d’attachement, d’empathie, de compréhension voire d’amour entre une victime et son agresseur ! Ce syndrome, qui apparaît dans une situation de stress psychologique extrême, se développe de manière inconsciente et involontaire chez celui ou celle qui est victime d’une agression. Or, quelle plus grande agression que celle que les Gilets jaunes, puis les soignants et les pompiers manifestants à leur tour, ont subit deux années durant avec les LBD des CRS ? Mains arrachées, yeux pochés, éborgnements, blessures en tout genre… sous l’œil goguenard du malfrat devenu ministre de l’Intérieur et de sa majesté Macron pour qui la situation était a minima jouissive. Autres agressions, verbales, celles-ci : fainéants, gueux, alcooliques, analphabètes, procureurs… la liste est tellement longue que j’en oublie certainement.

Dans la même situation, le syndrome de Stockholm n’affecte pas chacun d’entre nous de façon similaire mais il se développe dangereusement, rapidement, en l’espace de trois ou quatre jours selon les facteurs suivants :
• un individu, perçu comme capable de passer à l’acte, vous menace de mort ;
• vous n’avez aucun moyen de vous échapper et vous êtes dépendant de l’individu qui vous menace ;
• vous n’avez aucun contact avec l’extérieur ;
• votre agresseur vous laisse entendre qu’il ne veut que votre bien !

Ça ne vous rappelle rien ? Réfléchissez bien ? Que s’est-il passé le 17 mars 2020 ?
Macron nous annonçait d’un ton martial : « Nous sommes en guerre ! » En cela il nous menaçait. Dans le même temps, il nous enjoignait de nous terrer chez nous, avec interdiction d’en sortir, il nous obligeait à obéir en nous créant un ausweis pour avoir le droit de faire nos courses, de demander son approbation pour le moindre geste de la vie courante… À votre avis, ça s’apparentait à quoi ? Tout simplement à une prise d’otage à l’échelle nationale ! En nous interdisant de vivre normalement, en nous confinant chez nous, en nous obligeant à « demander la permission » pour des gestes simples comme sortir son chien, il nous mettait dans la même situation que la victime d’une prise d’otage.

Si vous ajoutez à cela que c’était « pour votre bien », « pour vous protéger d’une mort certaine »… vous êtes susceptibles d’avoir développé le syndrome de Stockholm ! Ce qui expliquerait que les « malades » aient voté à 28 % pour leur bourreau.

La majorité des Français ont en effet développé ce sentiment de compréhension face à l’agression qu’ils enduraient. Ils ne se sont pas plaints d’agression, de violence ou de maltraitance, ils ont été « convaincus » que c’était pour leur bien en cherchant à justifier les abus qu’ils subissaient de la part d’un État qui, en la personne d’Emmanuel Macron, ne leur voulait que du mal !

Lorsque l’agression a débuté, le choc psychologique subi par les Français victimes s’est avéré extrêmement puissant. En effet, en quelques minutes de discours, nos vies ont basculé et se sont trouvé menacées. Par quoi ? Par un virus ? Non ! Par Macron !

Pourtant, la manœuvre n’a pas fonctionné aussi bien sur l’ensemble de la population, loin s’en faut. Certains se sont rendu compte rapidement que le Foutriquet voulait les placer sous son emprise ; d’autres ont compris au fil du temps et ont commencé à réagir ; mais la grande majorité n’ont pas pris conscience qu’ils adoptaient le point de vue de leur geôlier. Ils n’avaient plus aucune autonomie et dépendaient totalement de leur bourreau pour satisfaire tous leurs besoins. Finalement, c’était « grâce à Macron » s’ils pouvaient manger, dormir, voire aller aux toilettes… percevant le monstre comme « quelqu’un de bien ». Car le danger de ce syndrome est qu’il peut se manifester dans une grande variété de faits : crimes sexuels ; attaques à main armée ; prises d’otages ; chantages en tout genre ; violences à l’encontre des individus. Et c’est là toute la manipulation de l’État Français, conseillé par McKinsey, qui a réussi un véritable tour de force en prenant en otage la totalité de la population, qu’il a ensuite fait chanter (« si vous voulez retrouver une vie normale, vous devez obéir »), pour en arriver à des violences pécuniaires avec les amendes pour ceux qui n’obéissaient pas et essayaient de se rebeller.

Face à la menace et au syndrome qui s’en est suivi, le travail de reconstruction psychologique des victimes est long. Dans certains cas, le traumatisme subi a été si profond que la personnalité de la victime est profondément affectée. La preuve en est encore aujourd’hui, ces personnes qui n’arrivent pas à se débarrasser de leur muselière ! On leur a dit qu’elle n’était plus obligatoire ; on leur a expliqué qu’elle n’avait jamais servi à rien mais… la peur est ancrée tellement profondément, le syndrome tellement enraciné que rien n’y fait. Posez-leur la question : pourquoi n’enlevez-vous pas le masque devenu inutile ? La réponse est sidérante : « ça me rassure ». Ils ont été tellement persuadés qu’ils allaient mourir que leur personnalité en a été durablement affectée et qu’ils sont incapables de reprendre leur vie en main.
Ils se sont fait inoculer non pas un « vaccin » mais un marqueur génétique ne visant qu’à les « pucer » comme des chiens, ou à « exterminer » ceux d’entre eux considérés comme inutiles, et ils en redemandent…

Et le pire dans tous ça, c’est qu’après deux ans d’enfermement et de mensonges, ils sont tout de même persuadés que le Foutriquet ne voulait réellement que leur bien.

Mais le phénomène ne s’arrête pas là… puisque les victimes ont même développé un sentiment de gratitude envers leur bourreau en adoptant sa pensée et son code d’immoralité. Et plus la situation a perduré et plus cette nouvelle personnalité s’est implantée profondément en eux, allant jusqu’à lui trouver des excuses.

Après le chantage durant deux ans, « Gloire à Moi » et milliards de promesses aux Français, plaidant pour sa réélection, vantant son extraordinaire bilan :

Mais n’oubliez pas ce sage adage : « Les promesses n’engagent que ceux qui y croient ! » Et vive notre argent… que Macron dépensera allègrement en nous laissant exsangues. Après tout, pourquoi se gênerait-il puisque les moutons en redemandent ?


Valérie Bérenger

image_pdfimage_print
19

27 Commentaires

  1. VOTE GAULOIS CONTRE VOTE IMMIGRE : Seul le DECLIC du vote Gaulois contre le vote des « fronssais » de papiers arabo-islamiques peut encore sauver la France .Marine C’est le seul avantage et son seul mot d’ordre de Marine et des forces nationales pour gagner. L’élection doit sortir de la Matrice imposée à La Conscience nationale par le régime cosmopolite judaïque immigrationniste totalitaire et ses marabouts.la France n’a pas un problème de pouvoir d’achat elle a un problème de Pouvoir politique français autochtone usurpé que le CRIF et l’UMPS veulent empêcher au nom du chantage du Totem , et du Tabou de la 2eme guerre mondiale et sa nouvelle Religion

  2. Toutes les religions s’appuient sur la prière, des phrases choisies répétée indéfiniment. Le progrès aidant les merdias ont remplacés le chapelet. Un mensonge répété sans fin devient une vérité évidente. De plus pourquoi se décarcasser à réfléchir quand l’analyse d’une situation arrive ruminée, ont à tant d’autres choses à faire. L’important c’est la détente dans son petit univers, il y aura toujours des soucis par la faute de l’autre, qui ne comprend rien que ça ne sert à rien de débattre. C’est la société libérale en marche.

  3. Au 1er tour 27 moutons sur 100 en redemandent, donc pas tous les moutons.
    Les chiens de berger veulent que
    tous les moutons suivent le troupeau. Ces clébards s’appellent Valoche-Caniche, Méluche-pitt-bulles-de savon, Jadosse-à-moelle, etc…
    Aux brebis non égarées et au moutons pas tondus de renvoyer cette gente canine à la niche.
    Et si certains chats peuvent aider, tant mieux !!!

  4. Excellente analyse ! Force est de constater que l’âme humaine est encore bien fragile !

  5. POLITIQUE ET PEDOPHILIE : Tous ceux qui ont voté contre le nationalisme français Gaulois non –circoncis contre jean Marie Le Pen et le FN , depuis les années 80 et tous ceux qui voteront le 24 avril 2022 , pour Macron pour faire barrage à FICHY …Ils danseront leur belle Victoire , le soir , au son des Tam Tam des Griots et des You You des Voilées ; sous les drapeaux Maghrebins et arabo-islamiques .. Le lendemain, ils se réveilleront, à coup sûr, avec leur gueule de bois pédophilique …Ceux qui regretteront leurs forfaitures contre la France , ce sera trop tard pour eux , ils iront alors à « Causeur » , se lamenter ou chez Dreuz , pour quelques années encore ….OU POUR LA DERNIERE FOIS

  6. « COUP DE GUEULELes Français victimes du syndrome de Stockholm ?
    Les Français victimes du syndrome de Stockholm ? »

    Non du tout, en fait, c’est plus simple qu’il n’y paraît et la triste réalité, c’est qu’il n’y a aucun syndrome de Stockholm ; non, en fait, vous avez 30% de votant qui n’ont plus aucun liens avec la nation française, aucune accointance, ils ne ressentent plus aucun lien charnel avec le pays de leurs ancêtres, grosso-merdo, ces 30% de votants chient et conchient le pays et les « merdeux » que nous sommes.

    Ces fameux 30% en fait se présentent sans aucune attache, en fait, tel est le but de la nouvelle élite autoproclamée, tels les marxistes-léninistes, forger l’homme nouveau, le clodo apatride citoyen du monde et transhumaniste prêt à se vendre telle une prostituée.

    Après, je leur concède le droit d’être des vendus ou des collabos, c’est cela la liberté de conscience, mais la réalité, c’est celle-ci.

  7. ils sont contents :
    -de s’être fait insulter (alcooliques, illettrés, criminels contre l’humanité, incapables de traverser la rue pour trouver du boulot, des qui ne sont rien etc.)
    -de s’être fait éborgner, tabasser
    -de s’être fait dépouiller par les mackinsey
    – de s’être fait envahir par des migrants
    ils en redemandent ! étonnant, ahurissant

    • Aucune fraude visible avec le vote « papier »…j’ai suivi un bureau H24 (dans une ville qui paye une amende chaque année pour non respect des quotas « sociaux » -lol-), pas quitté des yeux l’urne transparente et participé physiquement au dépouillement…tout est clair mon bureau avait le même profil à un poil près du résultat national…c’est juste que la population change plus vite que ce que vous croyez c’est tout…

      • C’est ce que je pense moi aussi. ça corrobore mes propres observations durant toute la campagne quand je parlais avec les gens ou que je les écoutais parler (il y en BEAUCOUP qui étaient favorables à macron !).
        Dans notre petit milieu, on n’ pas encore bien pris la mesure de l’immense bêtise, incurable, des français. Comme je l’ai toujours dit – et écrit maintes fois sur ce site – le principal problème de la France, c’est les français !

        Il y a peut-être de la fraude, mais au plus haut niveau, à l’extrêmité de la chaîne quand remontent les résultats : au niveau du ministre de l’intérieur et du président de la raie-publique. Souvenez-vous cette petite phrase qu’avait eue sarkozy : « Il ne faut pas que le Front National atteigne 20 % »… Cette année-là, il avait seulement frôlé les 20 %… Comme par hasard.

  8. A ce train la il peut rester à vie ! Avec les mois et les années il y aura toujours de nouvelles victimes qui en redemanderont !

  9. Ce qui m’a le plus étonné avec le virus, c’est la soumission immédiate des gens aux mensonges des politiques et des médias, aucune recherche personnelle, le « y z’ont dit à la télé » a marché à fond
    Tout comme les attentats du Bataclan et de Nice pour ne parler que de ceux là, aussitôt ça a été le pas d’amalgame y sont pas tous comme ça, alors que ça aurait dû provoquer une réaction de rejet comme ça a toujours été le cas dans le passé
    Des gens meurent du vaccin dans l’indifférence générale

  10. entièrement d’accord avec Marco: syndrome de Stockholm !que nenni, une majorité de Français sont ramollis du bulbe et comme on ne peut faire boire un ane qui ne le veux pas, il est inutile d’essayer de leur ouvrir les yeux . Pauvre France

  11. les résultats du premier tour, avec 75% de votants (bien plus que ne votent les autres européens) montrent qu’une candidature unique du « camp populiste », rassemblée derrière sa meilleure championne , aurait permis de la pousser au delà des 30%, et ça changeait la donne pour le second tour . On mesure aujourd’hui la nocivité de la candidature Zemmour et la puanteur imbécile des traites qui ont abandonné en pleine course un bateau gagnant pour courir derrière des prébendes qu’ils n’auront pas!

    • Je n’en suis pas si sure… Je pense au contraire que la candidature d’Eric Zemmour a largement profité à Marine. En mettant au coeur de la présidentielle la question identitaire (qu’elle même esquivait…) et à la manière dont il l’a fait c’est-à-dire en tapant du poing sur la table, il a décomplexé le débat, il a contribué à réveiller des consciences, à secouer les esprits. Des positions initialement hostiles au RN ont probablement été reconsidérées grâce à lui. Je pense que cette claque était nécessaire. Il n’est absolument pas certain que MLP aurait obtenu 30% sans la partie d’Eric Zemmour, entendez le bien! Même ses 22% n’auraient eu aucune garantie… Rien n’est acquis en politique, les lignes bougent tout le temps, chacun a le droit d’apporter sa voix au débat, c’est le jeu de la démocratie, il faut l’accepter…. Je ne remercierai jamais assez Monsieur Zemmour avoir eu ce courage!

      • Demandez-vous plutôt pourquoi, alors que ni Jean-Marie Le Pen ni plus tard Marine le Pen n’avaient jamais pu mettre cette question au coeur des « débats », on a LAISSE Eric Zemmour en parler tous les jours sans même l’interrompre une seule fois.
        Le résultat, ça a été ce que Robert Albarèdes écrit dans son post. Et nous avons été à un cheveu de voir mélenchon au deuxième tour.
        Que Marine Le Pen soit malgré tout parvenue au deuxième tour relève d’ailleurs du miracle, car parti comme c’était, quand Zemmour était crédité de 15 % des voix, on a failli se retrouver avec ni MLP, ni EZ au deuxième tour !
        Et tout cela, c’est le résultat de cette « OPA sauvage » qu’a menée Zemmour, qui se voyait déjà faire le hold-up de toutes les voix du RN + celles de ces abrutis de LR + celles de tous les abstentionnistes… Ben voyons !…

    • Exact ! Hélas… Les Français, qui arrivent encore à être des cons même quand ils sont patriotes, sont en plus restés des Gaulois incapables de s’entendre entre eux. Une vraie misère, on ne s’en sortira plus. Je n’arrive plus à y croire.

  12. La VRAIE citation de Pasqua est : « les promesses n’engagent que ceux à qui elles sont adressées », et non « ceux qui y croient » comme vous dites, car même si vous n’y croyez pas, elles vous engagent quand même.

    • Je n’ai jamais prétendu que la citation était de Charles Pasqua. Nombreux ont été ceux qui ont utilisé cette formule depuis 1940.

  13. Je pense qu’il est mathématiquement impossible que Macron soit à 28 % , MLP à 23 % et Zemmour à 7 % !
    Il y a eu fraude avec les machines à veauter !

  14. Le foutriquet, le paltoquet, le poudré, Jupiter, choupinet… Franchement ça ne manque pas de poésie par ici pour qualifier ce petit autocrate narcissique :)) et il ne l’aura pas volé! De toute façon entre les brebis abêties qui se rassemblent en troupe sous les lames de leur boucher en lui disant MERCI et le triste score obtenu par la candidature exceptionnelle d’Eric Zemmour, j’avoue ne plus avoir grand espoir en la capacité des français à sortir de leur état hypnotique et faire la part des véritables dangers… Si les tristes perspectives dans lesquelles cet aveuglement nous enferme n’étaient pas aussi tragiques, j’en rigolerais tout mon soûl, jusqu’à l’extinction de voix… Mais nous voilà à l’aube d’un deuxième tour dont l’issue offre assez peu d’espoir au vu des sondages. Quelques jours encore et nous seront définitivement fixés sur la France souhaitée par nos concitoyens; réveil salutaire ou clap de fin, nous verrons…

  15. bof, les français « actuels » sont toujours victimes de ci victimes de là, des appréciations en général revendiquées par les minorités exploiteuses d’argent et de valeur humaine qu’elles ne possèdent pas alors que les français mériteraient au contraire d’être dressés à la manière de Sparte s’ils veulent un jour sortir de leur merde à frimer, massivement assis sur les terrasses de bistrot au soleil en tant que nec plus ultra du contentement français abouti des années 2020.

    • « s’ils veulent un jour sortir de leur merde à frimer, massivement assis sur les terrasses de bistrot au soleil en tant que nec plus ultra du contentement français abouti des années 2020. »
      je reconnais que c’est exact et bien dit : nec plus ultra du contentement français abouti
      rien ne manque

  16. Les français sont des veaux. En ce qui les concerne, il faudrait dire « syndrôme du bovidé ».

1 Rétrolien / Ping

  1. Les Français victimes du syndrome de Stockholm ?Lorsque nous constatons les résultats du premier tour des élections présidentielles de cette année, nous pouvons nous poser la question : crise de masochisme aigüe ou syndrome de Stockholm ? – PA

Les commentaires sont fermés.