Les Français vont-ils se laisser décapiter, par la faute de Hollande-Valls-Cazeneuve ?

Publié le 29 juin 2015 - par - 9 833 vues
Share

DecapitationisereComme Riposte Laique et d’autres l’annonçaient depuis longtemps, la question n’était pas de savoir s’il y aurait de nouveaux attentats, et des décapitations en France, mais quand. La réponse est tombée, ce vendredi. Un homme de 50 ans, chef d’entreprise, a été décapité par un de ses salariés, musulman, qui a accroché sa tête à la grille d’entrée d’une usine sensible, avec des écriteaux en arabe.

Pendant que nous avons droit à la propagande habituelle des « Pas d’amalgame », pendant que le CCIF explique que ceux qui combattent l’islam sont plus dangereux que les coupeurs de tête, pendant que Sos Racisme nous fait le coup de l’extrême droite, il n’est pas inutile de revenir sur les quelques jours qui ont précédé ce drame, qui, hélas, en précède d’autres.

Le 15 juin dernier, l’islamo-collabo Cazeneuve, qui nous sert de ministre de l’Intérieur, a tenu un discours ahurissant de soumission devant les dignitaires musulmans, place Beauvau, livrant littéralement notre pays à l’islam, comme l’explique Jean-Yves Le Gallou (à partir de 1’41).

http://ripostelaique.com/cazeneuve-sadresse-aux-musulmans-et-flingue-la-laicite-et-les-valeurs-constitutionnelles-de-la-france.html

Une semaine plus tard, Valls disait tout et son contraire, mais assurait que notre pays allait devoir s’adapter à ce dogme, dont il disait qu’il était en France pour rester.

http://ripostelaique.com/valls-exactement-meme-ligne-riposte-laique-reformer-lislam.html

Quelques jours plus tard, en Autriche, une voiture bélier fonçait à toute allure dans la foule, comme cela s’était fait quelques années auparavant en Israël, ou quelques jours avant les attentats de Charlie Hebdo dans quelques villes de France. Les journalistes oubliaient de citer la religion de l’assassin, osant parler d’un Autrichien, et préféraient s’acharner sur le racisme supposé des Américains blancs à l’encontre des noirs.

Le mercredi 24 juin, Eric Zemmour était trainé devant les tribunaux par cinq associations dites antiracistes, qui s’étaient portées partie civile, suite à la plainte du procureur, agissant sous les ordres de Taubira.

Le jeudi 25 juin, Christine Tasin faisait appel, en compagnie de Dominique Jamet, fondateur de Boulevard Voltaire, suite à une première condamnation causée par une plainte de la LDH et de son ineffable président d’honneur Tubiana.

http://ripostelaique.com/justice-taubira-eric-zemmour-christine-tasin-tribunal.html

Le vendredi 26 juin, nous apprenions que l’école de journalisme de Sciences Po avait organisé un concours pour les futurs propagandistes du système. Le premier prix revenait à une jeune femme ayant fait l’éloge d’un aumonier musulman, le deuxième à une nommée Pauline Verduzier, qui se voyait récompensée pour un portrait à charge contre Pierre Cassen et Christine Tasin.

http://www.lejdd.fr/Politique/Pierre-Cassen-et-Christine-Tasin-de-la-gauche-a-la-haine-de-l-islam-739326

Et, ce vendredi, à dix heures du matin, nous apprenions l’abominable nouvelle. Nous avons, dans ces moments graves, essayé d’être le plus réactif possible, et avons publié cet article, montrant la réalité de la macabre mise en scène du tueur islamiste.

http://ripostelaique.com/attentat-de-grenoble-vrais-responsables-a-lelysee-a-matignon.html

Nos lecteurs ne s’y sont pas trompés, puisque, sur deux jours, samedi et dimanche, les taux de visite de notre site ont battu tous les records, et ont été multiplié par sept !

Ces quelques faits résument toute la situation de ce pays. L’Etat islamique déclare la guerre à la civilisation, ses disciples en France sont en place, pour continuer l’œuvre de conquête et mener la guerre à notre pays et à ses habitants. Et nous avons un gouvernement qui se soumet aux envahisseurs, et qui traque sans pitié, avec ses officines, antiracistes, juges, et journalistes, ceux qui refusent l’islamisation de leur pays.

Dans ce contexte, que pouvait faire d’autre Riposte Laïque, Résistance républicaine et nombre de nos amis, que d’appeler à un nouveau rassemblement, place de la Bourse, ce mardi 30 juin, à 18 heures, pour crier la colère des Français devant la trahison de Hollande-Valls-Cazeneuve, et exiger leur démission ?

Ce rassemblement fera des émules dans d’autres villes de France comme Quimper et Montpellier. Il cible essentiellement ce régime, son président de la République, son premier ministre et son ministre de l’Intérieur, incapables de protéger les Français contre la guerre islamique qui leur est menée.

Cazeneuve, qui avait mis tous son poids dans la balance, les 8 et 18 janvier, pour demander à son préfet Boucault d’interdire les rassemblements de Riposte Laïque et Résistance républicaine, osera-t-il, ouvertement, exiger de Carenco qu’il fasse de même, et s’oppose à un rassemblement pacifique qui conteste la politique gouvernementale et l’accélération de l’islamisation de notre pays ? Avec de tels personnages, nous nous attendons à tout, dans les heures qui vont suivre.

Nous demandons donc à nos amis lecteurs de bien suivre, sur notre site, les prochains événements. Nous communiquerons ce lundi, par un nouveau communiqué de Riposte Laïque et Résistance républicaine, quant à la suite des événements. Nous appelons, si l’appel à manifester est confirmé dans la journée, les Franciliens à venir nombreux, place de la Bourse, mardi 30 juin, à 18 heures, pour exiger le départ de ministres socialistes incapables de protéger les Français.

LigueMidiMontpellier

Qu’il ne soit pas dit que dans ce pays, on puisse impunément décapiter nos compatriotes sur notre sol, avec la complicité des traitres qui nous gouvernent, sans réaction des Français.

Réponse dans quelques heures…

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.