Les francs-cochons plutôt que les francs-maçons

Publié le 8 février 2021 - par - 11 commentaires - 1 180 vues
Traduire la page en :

Je ne vais pas me risquer à développer des idées nouvelles, alors que je partage celles exprimées par les intellectuels et philosophes de FRONT POPULAIRE et aussi de mes amis Pierre CASSEN de Riposte Laïque, de Christine TASIN de Résistance Républicaine, sans oublier le franco-belge Alain WAGNER et ses remarquables vidéos visibles sur youtu.be et la chaîne verte de l’avocat Philippe CHANSAY-WILMOTTE et tous ceux que j’oublie, car la liste est longue

Comme je ne suis qu’un homme d’action, ce qui m’a permis de passer de ma situation d’ouvrier à celle d’ingénieur. Puis, comme j’étais lancé, j’ai fait la célèbre école parisienne HEC d’où j’ai décroché un diplôme de MBA.

Ayant fréquenté quelques temps une association que l’on dit discrète (mais pas secrète), je m’en suis éloigné, ne partageant plus leur finalité mondialiste avec un gouvernement mondial, etc.

Par contre, retenant les qualités organisationnelles de cette structure, j’ai créé à titre expérimental, avec l’idée d’étendre à toute la France ce type de structure, une association, Les FRANCS-COCHONS, qui a pour but d’approfondir et de diffuser les connaissances historiques de ce qui a fait la France en couplant avec une gastronomie exclusivement à base de PORC, sans oublier un peu de folklore (cerise sur le gâteau).

Plutôt que du bla-bla , que je ne maîtriserai pas forcément aussi bien que vous.

Le PORC sera pour moi un outil de reconquête des traditions et un moyen d’asseoir notre grande CIVILISATION, car ceux qui veulent aujourd’hui envahir la France et l’Europe ont PEUR de cet animal. Donc, pour moi, se sera le seul moyens de vaincre la timidité et la couardise de nos concitoyens face à l’envahisseur (partout des amateurs de cochons et nos envahisseurs reculeront).

Dans toutes les villes, tous les villages, tous les quartiers je souhaite ouvrir des succursales de l’association des FRANCS-COCHONS avec au moins sept personnes motivées (pour débuter) et avec la même organisation que ces sociétés discrètes pour sauver notre civilisation en promouvant le folklore, la culture historique et la gastronomie à base exclusivement de cochons.

Bien à vous, et merci de faire connaître cette initiative

Alain GUILLON

francs.cochons@gmail.com

alainguillon69340@gmail.com

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
Patapon

Vive le porc noir de Bigorre.(les Bigourdans ne sont pas racistes ;il existe bien chez eux des cochons noirs de race très ancienne).Une succulente tranche de jambon arrosée d’un franc Madiran,et le monde ,tout à coup ,vous semble meilleur…C’est pas hallal ,mon frère ,mais Dieu que c’est bon!

Soazig NEDELEC

C’est une très bonne idée..le cochon est facile à apprivoiser..il peut faire un excellent animal de protection..je me vois très bien promener mon cochon..et mon chien..

DURADUPIF

Sans tablier bien sur. Des parcours longs et sinueux qui mènent à tout et souvent nulle part.

François BLANC

Faudrait quand même demander l’avis des cochons car ils n’ont pas bon caractère déjà que leurs cousins sauvages se mettent à attaquer les progressistes ou islamo-écolo-marxistes quand ces derniers leurs disent que c’est bon de s’enculer

Guy JULIEN

C’est une Super-Idée pour le rapprochement entre les communautés et l’intégration

BAUDINAUD Dominique

et quel sera le signe de reconnaissance des Francs-cochons ???

charlot

Naturellement la queue en tire bouchon !!!

René

La France ne manque pas d’histoire et de symboles pour ne pas utiliser des (pauvres) cochons (morts) comme symboles.

Et pourquoi pas des têtes coupées de cochons tant qu’on y est. Ça serait pas mal pour se faire défenseur de la Civilisation face aux barbares hallal ?

Définitivement : non. Il y a Rome, l’Église, Louis XIV, les arts, la galanterie, … et tant d’autres concepts, histoires, valeurs, … qui puissent être prises pour étendard pour ne pas se vautrer dans la facilité et une trivialité ici non pas “simple” mais stupide.

S’il y a bien une chose à tirer du XXème siècle (en tant qu’aboutissement de la révolution industrielle), ce sont l’écologie et la condition animale qui *devront nécessairement* accompagner la reconquête nationale.

Antoine FITIPALDI

A condition d’interdire cette barbarie qu’est le hallal

Platon du Vercors

Dans son ouvrage “Tas de cochons ! Odyssée du fameux marin breton”, Jean de Dompierre attaquait les francs-maçons en les qualifiant de francs-cochons. Je n’ai pas lu l’ouvrage en entier qui semble contenir des passages antisémites.

Theodore

Les francs-cochons plutôt que les francs-maçons / dixit

Chapeau ! Alain GUILLON je suis drolement impressionne par vos idees super “lumineuses”…
c est un peu normal vu votre parcours avec la célèbre école parisienne HEC… rires

vous allez aussi faire rire les adorateurs du mechoui de moutons…( avec le ralouf les muzz c est vrai qu ils ont du mal a digerer )

Lire Aussi