Les gauchistes seraient-ils des fondamentalistes chrétiens qui s’ignorent ?

Publié le 2 janvier 2012 - par - 575 vues
Share

Je suis sans doute parmi les premiers lecteurs de Riposte Laïque. J’ai commencé à observer l’islamisation en Europe suite à des séjours au Pakistan en 1990, 1991, 1992, surtout pour y aller en montagne. Je persiste et signe: ce pays est l’un des plus beaux au monde et s’il se tournait vers le futur au lieu de rester empêtré dans le passé, ce pays deviendrait un des buts touristiques les plus intéressants. Ses vestiges culturels, même préhistoriques, la beauté des paysages, les extraordinaires montagne, la gentillesse des habitants, bref tout de ce pays pourrait jouir d’un succès international. C’est le contraste entre l’impression vécue au Pakistan et l’islamisation observée en Europe qui m’a alarmée depuis les années +- 1996.

Régulièrement, et à juste titre, vous dénoncez le parti pris islamophile non seulement de la presse, mais aussi de la plupart des “élites” et des politiciens. Même l’église se range aux côtés de ceux qui tuent les chrétiens. Le Vatican n’a-t-il pas déclaré qu’il fallait être fier d’être martyr ?…

Évidemment devant la croissance de l’athéisme, les religions ont intérêt à se serrer les coudes, mais de là à sacrifier ses propres fidèles…

La gauche qui dans le passé était anticléricale, pour quelle raison ne l’est-elle qu’envers le christianisme et pas envers toutes les religions?

Nous nous sommes entichés du bouddhisme tibétain, mais ne s’agit-il pas d’une “théocratie moyenâgeuse”?

Évidemment les arabes avaient le pétrole. En 1967, le roi Baudouin n’a-t-il pas offert le Pavillon Oriental du parc du Cinquantenaire  au roi Fayçal pour en faire une mosquée? Ce que le roi Fayçal s’empressa de faire “pour qu’il devienne le phare de l’islam en Europe” (juste à côté des institutions européennes).

http://www.centreislamique.be/node/26

Mais quel est l’intérêt des journalistes à occulter la moitié de la réalité ? Pourquoi, ne parle-t-on jamais d’esclavage ou du colonialisme pratiqués par des non-européens ?  Pourquoi refuse-t-on de replacer les événements historiques dans leur contexte historique ? Pourquoi tente-t-on même d’occulter des faits historiques ?

Qu’y a-t-il derrière ce parti-pris ? Les actionnaires principaux des journaux sont-ils « arabes » ? Y a-t-il  discipline du parti ? et qu’est ce  qui motive cette idéologie ?

Mais étant donné que cette islamophilie et xenophilie sont généralisées, y a-t-il d’autres causes ?

J’en viens à me demander si cette « haine de soi » n’est, en fait, pas le résultat du christianisme qui depuis 2000 ans nous inculque que « Les premiers seront les derniers »,  qu’« Il est plus difficile pour un chameau de passer par le chas d’une aiguille que pour un riche d’entrer au paradis »… Depuis des siècles les chrétiens sont éduqués à être humbles, à s’effacer, à se mortifier, à faire passer les autres d’abord. Quand j’étais petite et qu’on récoltait des jouets pour les pauvres on nous encourageait à donner ce que nous possédions de plus beau, le jouet qu’on aimait le plus. Encore aujourd’hui on nous incite à faire carême « de partage », c.-à-d. à nous priver pour donner aux autres.

Au lycée nous nous infligions nous-mêmes la « discipline librement consentie »… Les mystiques ne se flagellaient -t-ils pas ? Nos parents ne nous ont-ils pas cité les enfants des autres en exemple ?

Quand nous recevons une gifle, ne devons-nous pas tendre l’autre joue pour en recevoir une deuxième ?

Et cette magnifique modestie : « Tout ce que je sais, c’est que je ne sais rien… »

Cela marche fort bien aussi longtemps que l’on a à faire à des gens qui ont la même culture et qui vont avoir honte de leur brutalité quand on leur tend l’autre joue… L’histoire se corse quand  « l’adversaire » pense au contraire « pauv’con » et profite du cou tendu pour le décapiter… Idem, si au lieu de vous trouver avec quelqu’un qui va vous répondre « mais non cher ami, vous êtes un grand philosophe », votre patron vous répond « Ah ah ! vous le dites vous-même que vous ne savez rien. Vous êtes viré car moi j’ai besoin de gens compétents dans mon entreprise… »

Bref pendant 2000 ans nos interlocuteurs étaient des chrétiens formés par des schémas de pensée et des comportements chrétiens comme nous. Mais aujourd’hui nos interlocuteurs proviennent d’autres civilisations et d’autres mentalités bien plus pragmatiques que les mièvreries altruistes dans lesquelles on baigne depuis des siècles…

J’avance donc l’hypothèse que parmi les causes de l’attitude de « victime consentante » même de « martyr »,  devant les agissements des nouveaux venus en Europe, il y a 2000 ans de masochisme chrétien.

Je n’irai pas jusqu’à dire que les gauchistes sont des fondamentalistes chrétiens qui s’ignorent… mais quand même…

Anne Lauwaert

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.