Les gauchistes veulent encore installer les clandestins dans l’église Saint-Bernard

Publié le 6 juin 2015 - par
Share

Stbernard4Hier, en fin d’après-midi, au pied du clocher Saint Bernard, c’est par hasard, me tenant debout en téléphonant devant la fenêtre de mon bureau, que je constate un remue-ménage policier massif, déployé tout autour de l’église. J’en ignorais les causes.

https://www.youtube.com/watch?v=WCCbSt6RG9g&feature=youtu.be

Jusqu’à ce matin en allant à ma boîte postale, près de la mairie du 18ème arrondissement.

Que vois-je sous le soleil déjà ardent, en passant devant le parvis de Saint Bernard ? Bien sûr,  des policiers en faction devant l’entrée de l’église et, assis à terre, sur les pavés du parvis, un petit groupe d’Africains, de ceux qui se trouvaient sous le métro de la Chapelle il y a quelques jours, dont on annonçait à grand renfort médiatique, qu’ils avaient été transportés dans des lieux plus salubres, leur nombre menaçant l’éclosion d’épidémies de je ne sais quoi. Et voilà que les activistes d’extrême gauche, la Propaganda Staffel des socialistes, nous contraignent à les subir sous nos fenêtres.

J’interroge les policiers qui me déclarent qu’ils les avaient déjà délogés, hier, du Boulevard Ney. Qu’à cela ne tienne, le lieu « mythique », qui fut « historiquement »  investi, que dis-je, envahi, en 1996, est l’endroit idéal pour attirer l’attention et faire pleurer dans les chaumières. Les résidents s’en souviennent encore. Surtout du bordel occasionné par la très boboïste bonne âme, Emanuelle Béart, venu les soutenir de sa notoriété. Cette fois, la Préfecture, qui ne souhaite pas voir les événements de 1996 se reproduire, quand la police avait dû pénétrer dans l’église à coups de hache pour déloger les occupants, a déployé toute une division policière pour protéger l’accès à l’église. Imaginez ce que nous coûte ce déploiement ?

stbernard5Cette Propaganda Staffel des gauchistes et des socialistes, qui ont installé ces gueux venus d’ailleurs chercher bonne fortune, le gîte, le couvert et des papiers, sachant que la France est bonne fille,  devrait être trainée devant les tribunaux d’une résistance encore inexistante. Espérons que ce jour là viendra.  Alors je dis, face à cette invasion de ce que la Propaganda Staffel désigne comme «  migrants » : BASTA YA ! Nous ne voulons plus de cette invasion destinée à nous ethnocider. Il est évident que le calcul est de créer un nouvel électorat qui remplacera celui, devenu indocile, ce « salaud de peuple de souche », afin de bourrer les urnes en leur faveur.

Pour illustrer ce qui se passe, je citerai la célèbre phrase de Bertold Brecht, auteur Allemand:  « Puisque le peuple vote contre le gouvernement, il faut dissoudre le peuple. » C’est bien ce que les socialistes terranovistes sont en train de réaliser, à l’aide de leur Propaganda Staffel, sous les ordres de l’UERSS !

Sylvia Bourdon

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.