Les gauchos de l’Education nationale sont colère après Riposte laïque

Voici une tribune assez intelligemment tournée, mais qui perd toute crédibilité en faisant référence à Breivik, au FN de 1995 ou aux fachos de 1920-1930. Les gauchos de l’Education nationale nous tombent sur le râble à leur manière coutumière de spadassins agissant dans le dos.

Logique.

http://www.ujfp.org/spip.php?article6222

Ils sont extraordinaires, ces sicaires-là. Au nom de la liberté des profs d’histoire, ils réclament le droit de déconstruire le roman national, mais ils refusent cette liberté (comme celle de sauvegarder le dit roman) aux patriotes, qualifiés d’extrême droite, de nostalgiques du nazisme et autres gentillesses.

C’est un grand moment du dogmatisme que l’on pensait à tort enfoui dans le ruines du Mur de Berlin. Il permet de mieux comprendre pourquoi l’Education nationale est irredressable sans l’abandon de doctrines normalement disparues avec Lénine, Staline, Mao et Pol Pot. Pour ne citer que quelques uns des tueurs de masse dont nos indécrottables soixante-huitards et post furent les collaborateurs zélés, engagés jusqu’au trognon au creusement des fosses communes les mieux remplies du 20e siècle.

Ces gens sont orphelins de Trotski, nostalgiques du goulag, assis sur les millions de tombes ouvertes à la hâte par la Révolution Culturelle chinoise. Veillés par des Badiou, des Sartre, des Boudarel et autres Duclos, ils compissent la souffrance indicible des khmers condamnés par l’Angkar de Khieu Sampan. Sans la moindre conscience, ils rotent leur brouet communiste sur les restes de civilisations entières. Impavides. Pétant de trouille. « Nous ne céderons pas ! » Fantastique hypocrisie de ceux qui en vérité ont pris le pouvoir sur une démocratie à bout de souffle, vitrifiée par ses propres lâchetés. À l’agonie.

On rêve de celui, ou de celle, qui leur collera l’historique baffe dans la gueule que leur entreprise absolument masochiste mérite. Ils définissent le mot traître, mieux que n’importe quel feuilletoniste du 19è siècle. Au moment où leur pays, mis en danger vital par l’idéologie sans pitié qui vient remplir les vides laissés par les précédentes, l’Islam, au moment où ce pays va commémorer la fin du long calvaire de 14-18 enduré par nos anciens pour qu’ils soient libres, ils se joignent à notre ennemi le plus obstiné, le plus déterminé, le plus cruel, pour achever une patrie qu’ils exècrent du plus profond de leur cerveau malade.

Ils sont pitoyables et vains, en guenilles morales, ne sachant que salir la France et humilier les Français en les culpabilisant sur leur passé.

Leur drapeau ? Trois couleurs : la honte, le parjure, la lâcheté.

Ils n’existent pas, à force de soumission.

Jean Sobieski

À titre purement documentaire et en complément, voici le dernier poulet de la phalange sus-évoquée. Il y sont tous ou presque.

Nous ne céderons pas face aux menaces de l’extrême droite Actualités, Billets, Education, Extrême droite, Racisme, Syndicats 0 Mediapart, 20 février 2018 Le site ordurier d’extrême droite Riposte laïque a ouvertement menacé un certain nombre de membres de notre collectif. Nous tenons à remercier ici tous nos soutiens. Nous ne céderons pas.
La semaine dernière, des enseignants – et parmi eux un certain nombre membres du collectif Aggiornamento histoire-géographie – ont été violemment menacés par un site ordurier d’extrême-droite, Riposte laïque, qui n’en est pas à son premier coup d’essai en matière d’abjections. L’auteure du billet en question y appelle, sans sourciller, au lynchage sur les réseaux sociaux, à la dénonciation auprès du ministère de l’Éducation nationale, et s’en prend même – toute honte bue – au fils de l’une d’entre nous. Nous considérons ce billet comme une incitation à la haine et à la violence à notre encontre. Notre crime ? Oser déconstruire le roman national et utiliser des outils critiques de l’historien. Plus précisément encore, c’est à la suite d’une vidéo sur les détournements de l’histoire de la bataille de Poitiers par l’extrême-droite que ces racistes et islamophobes compulsifs ont réagi, validant de façon criante nos hypothèses à défaut de les contrer.
Nous ne nous laisserons jamais intimider par ces menaces à ciel ouvert. D’autant qu’au milieu de ce torrent de boue relayé par la fachosphère, de très nombreux soutiens nous sont parvenus : de syndicats, d’associations professionnelles, de collectifs, de collègues et d’un nombre incalculable de gens simplement choqués par la violence des propos.
Nous tenons à les remercier chaleureusement.
Laurence De Cock, pour le collectif Aggiornamento histoire-géographie La liste des communiqués et textes de soutien publiés : SNES, FSU, SNESUP, SUD-éducation, CGT Educ’action, CNT, SNPI, Questions de classe(s), l’APHG, Les Clionautes, et Dimitri Fasfalis.
http://www.snesup.fr/article/menaces-sur-les-libertes-academiques
https://www.snes.edu/Riposte-Laique-des-menaces-intolerables.html
http://www.sudeducation.org/Attaques-de-l-extreme-droite.html
http://snpi-fsu.org/spip.php?article728
http://www.fsu.fr/Soutien-aux-enseignant-es-et-inspectrices-menacees-sur-le-site-Riposte-Laique.html
http://www.cgteduc.fr/actualit-mainmenu-352/communiqus-mainmenu-444/2402-face-aux-attaques-de-riposte-laique
http://www.cnt-f.org/fte/
www.questionsdeclasses.org/?C-est-la-racaille-C-est-la-canaille-Et-bien-j-en-suis
https://blogs.mediapart.fr/dimitris-fasfalis/blog/160218/riposte-laique-ou-la-nouvelle-inquisition
http://www.aphg5962.com/2018/02/soutien-aux-historiens-attaques-par-le-site-riposte-laique.html
https://www.clionautes.org/les-nauseabonds-sont-de-retour.html

 

image_pdf
0
0

49 Commentaires

  1. Ils ont oublié de dire que Riposte laïque, en incitant à manger du cassoulet, contribuait au trou de la couche d’ozone ! Je sais pas vous, mais y’a des torgnoles qui se perdent du côté des gauchistes !

  2. Dans la série #balancetonporcgaucho, je viens de tomber sur un truc de fou :
    Soral (qui me répugne pour tout ce qu’il est) balance que gérard miller le psycho-gocho-islamo..;etc.; est accusé de viol sous hypnose par Muriel Cousin la compagne de l’ignoble stéphane guillon… elle lui aurait confié ça quand soral était son amant… (elle a de bizarres fréquentations)
    miller a écrit un livre dans lequel il évoque ces situations de façon plus qu’ambigüe…
    Odeur de putréfaction dans le camp du bien…
    https://youtu.be/gyqel-G8W80
    Si cela s’avère et éclate au grand jour, ….Champagne !!

  3. Une bonne bande d’abrutis complètement lobotomisé(e) par eux même et ça c’est fort très fort!

  4. C’est pas la SNCF qu’il faut privatiser mais l’éducation nationale et surtout ces minables, un stage de quelques semaines dans les pays des migrants leurs ferait le plus grand bien;

  5. tout ceci n’est que ramassis de collabos,mais des mauvais collabos,si j’etais mohametan je penserais ainsi,vous tous suppo du comunisme qui n’avez dans vos doctrines aucun dieux,aucun prophetes,je vous declare traitres a ma religion,car vous nous mentez,vous ne croyez en rien,sauf votre agenda et votre doctrine,nous allons donc nous debarrasser de vous par le sabre,ne tenant aucun cas de votre soit disant complaisance a notre egard,comme les autres vous allez payez,preparez vous sales traitres,a votre race et civilization.c’est ainsi que ces gens cette religion pense,vous l’apprendrez tot ou tard.

  6. Déjà dit 100 fois ici ! Ils font un « Roman », nous exigeons un « Récit » !!
    Le Roman conduit à l’Imagination. (le Roman des « Renarts » de la République)
    Le Récit est le reflet de la Réalité, la Nôtre !

  7. il en a fallu du temps pour que beaucoup parmi le peuple ouvre les yeux sur la nature du communisme et son avatar le trotskysme. mais apres guerre les intellectuels et ceux qui avaient visite l’Urss ont prefere se taire plutot que deseperer Boulogne Billancourt .
    Combien de jeunes nes dans ces annees la se sont perdus dans des combats douteux.
    J’en fus et m’en mord les doigts.Que de temps perdu. Il n’est pas trop tard pour rjoindre
    le combat contre l’obscurantisme.Tout le monde peut se tromper,les malgres nous et les
    « collabos » .L’Histoire appartenant aux vainqueurs ,faisons donc l’HIstoire !

  8. « de très nombreux soutiens nous sont parvenus… » Ouais, sauf que vous êtes en recule partout en Europe comme aux USA. Et ce n’est qu’un début, il ne vous restera alors plus que le surenchérissement de la rage, bave aux lèvres et goulag socialiste habituel. Ensuite les peuples vous coucheront au tombeau.

    • Mais non, la loi naturelle ne fonctionne pas ainsi. Approfondissez, approfondissez !

  9. Le gauchisme est déjà un cadavre putride qui n’en finit pas de se décomposer et les larves de l’enseignement public font tout pour le ressusciter.
    Le message de ces crétins de profs d’histoire gôchistes n’est rien d’autre qu’un révisionnisme acharné contre ce qui pourrait mettre à mal leur glorification d’une gauche oubliée qui n’a plus aucune raison d’exister.
    Ils sont la lie de ce pays et de son enseignement public.
    Certains enseignants devraient d’ailleurs faire un peu mieux leur boulot et moins de politique pour se faire mousser dans leurs incompétences.

    • Le problème c’est que chaque institution, chaque mouvement, comporte son lot de formatés par le marxisme lequel représente souvent un % fort élevé

  10. Bel article !
    Ces débiles me font bien rigoler avec leur « nous ne cèderons pas » face l’esstrèèème drouate …En attendant, moi qui ai travaillé avec des profs, j’ai bien vu leurs sphincters céder devant le père, la mère et/ou le grand frère de momo, rachid ..;etc, à la sortie de l’école pour une simple réflexion faite à l’un d’eux pour mauvaise conduite…; Maudits bouffons, mâles et femelles, de l’édunaze….

    • Chère Lili Oulla la..!
      Alors là, chapeau bas sur le coup des « sphincters »……j’ai pas fini de rigoler !

      • Coucou lopeCono,
        C’est une réponse à balancer à tous ces guignols gochiottes quand ils braillent: « on lâche rien » ….c’est pas ce que disent vos sphincters !! Imaginez ça avec un haut parleur dans une manif…. Mieux encore : dans la tronche à la merluche, la taubirat et les antifa….. 🙂

  11. Très bel article. La gauchiasse n’a pas de limite et est prêt à toute les interprétations, les insultes, pleurnicheries, pour tenter de se dédouaner de sa crasse intellectuelle ( pour le peu qu’ils ont si elle existe ), des crimes contre l’humanité que leur héros (Polpot, Salline, Trotsky, Che Guevara etc ) ont commis et le pire leur haine de la France et de son histoire. Ces assos et ces trolls type Salsifis (Fasfalshit) sont la honte de l’éducation nationale, la décadence de la culture, les traitres de l’histoire de France mais des vrais criminelles. Soutien à riposte laïque et merde à ces associations de nazillons qui sont réellement les fascistes et raciste de ce 21 ème siècle.

    • Pas mieux Bravo.!
      Il ne reste plus que la girouette à purin gauchisant « Conophobique et consorts trolliens » pour venir sur RL (oui sur RL!!!) pour venir nous vanter les bienfaits du socialopisme macronique qui le sied jusqu’à la « gauche » (pour rester poli)..

  12. ils ont peur de RL!
    bravo, ça prouve l’efficacité du site!
    optimisme quand même; personnellement j’ai eu tant de professeurs socialocommunistes qui tentaient de nous bourrer le mou, tellement que nous prenions systématiquement l’inverse, même si parfois, ils avaient raison

  13. Vous venez de rappeler ce qu’est la VRAIE gauche, la fausse étant la droite molle complice à la Juppé
    Et après les récits sur les goulags, les camps viets et la rééducation asiatique, je ne cesse de me demander comment on peut encore se dire de gauche en 2018

    • « comment on peut encore se dire de gauche en 2018 » …. ?
      Ah ben ça il faut le demander au grand spécialiste gaucho dégénéré à la cervelle de légume affublé de tous ses grotesques sobriquets, le plus célèbre étant « jino » qui ne manquera pas de nous éclairer de ses lumières de simplet persécuté ….

  14. Quand les citoyens se laissent dicter l’histoire par des politicards .Les lois Pleven,
    Gayssot et Taubira sont une insulte à l’honnêteté intellectuelle et à l’esprit critique avec lesquels l’histoire devrait être traitée .

  15. Dans le milieu enseignant, la minorité de droite n’a pas le droit de s’exprimer. Sinon, elle est traitée de fachiste…

  16. Dans ce foutoir,il y a au moins une satisfaction : l’ignoble Sartre qui a fait la pluie et le beau temps pendant presque trois décennies,a rejoint les poubelles de l’histoire .

  17. « Utiliser des outils critique de l’Historien ». Ce serait comique si ce n’était tragique. Falsifier les événements, flétrir les icônes du roman national pour faire coïncider l’Histoire (ou plutôt leur « Histoire ») avec leur idéologie gauchiste hystérique, c’est ce que ces « professeurs » appellent « outils critiques ». Lorsque l’on est sensé et objectif, « Comment effectuer un bourrage de crane massif » semble plus proche de la réalité. Hélas !

  18. Ces gens-là ont oublié depuis longtemps qu’ils sont payés, par nous, pour instruire nos enfants. Tout prosélytisme religieux ou politique (qui semble dorénavant occuper la majeure partie des cours) devrait être considéré comme faute professionnelle grave et entraîner la révocation immédiate. L’état veut réformer le statut des cheminots de la SNCF. Alors que celui de ce qui devrait redevenir « Instruction publique » est bien plus urgent et plus grave pour l’avenir de nos enfants. En tout cas, je constate que le fringuant Blanquer s’est vite dégonflé devant le mammouth, premier budget de l’état, faut-il le rappeler.

  19. Ce qui est cocasse, c’est qu’ils critiquent l’utilisation de l’histoire à des fins idéologiques. Ils ont vraiment beaucoup d’humour.

  20. a l’instar de ceux qu’ils encensent, envoyons ces pseudos intellectuels, gauchos et déconstructeurs de l’histoire national, au goulag , ou bien comme Mao , envoyons les aux champs!

  21. J’ ai toujours pensé que le procès de Nuremberg ( 1945/1946 ) n’ a constitué qu’ une vaste pantalonnade largement responsable de la colossale hypocrisie qui caractérise la  » pensée  » (!) gauchiste d’ aujourd’ hui ; voire celle de la bien pensance en général .
    Car sur le banc des accusateurs , aux côtés des Alliés , figurait l’ ignoble Staline qui réussit à faire oublier que c’ était lui l’ assassin de Katyn et du Goulag .
    Staline , un génocidaire , jugeant Hitler , un autre génocidaire !!! Cette situation absolument ubuesque est à l’ origine de la schizophrénie qui écartèle les (trop) rares neurones de nos penseurs gauchistes depuis 72 ans .
    Comme ils n’ ont pas osé ranger clairement Staline dans le camp du Bien , ils se sont rabattus sur Trotsky … n’ est-ce pas M. Plenel ?

  22. ce qui est incompréhensible, c’est leur haine de la France et de son Histoire…

    • Oui, j’avoue aussi être stupéfait de cette attitude… sauf à y voir un consensus mimétique de groupe (René Girard) éventuellement rétribué part la possibilité d’être payé par les puissants et libres de faire ce qu’on veut comme castagner les meetings du FN ou même
      n’importe quoi comme à Rennes ou à Nantes…

    • Que voulez vous ça remet totalement en cause ce à quoi ils ont cru toute leur vie et envers et contre tout: le communisme et le marxisme et même le bolchévisme c’est « globalement positif » et tant pis pour les Koulaks de tous les pays disparus dans les camps de la mort lente quand ils n’étaient pas exécuter dans les prisons de la Loubianka ou les terrains vagues aux petits matins glauques ! ! Alors c’est la fuite en avant !

    • Ils en ont bien profité pourtant, de la France et de son Histoire. Ils se gavaient de tous les avantages de leur métier. Aucun élève ne mouftait et ça les arrangeait bien. Ils étaient des notables jusque dans les années 70, jusqu’à ce qu’ils détruisent cette profession et, pire, ce à quoi ils auraient dû s’en tenir : prodiguer du savoir et non une idéologie criminelle maoïste. Tous ces braves gens profitent aujourd’hui d’une grasse retraite et ne lâcheraient pas un kopeck pour partager une infime partie de la misère avec les jeunes.

      • jean
        Précision toutefois:jusque dans les année 70, la plupart des professeurs passaient des concours de recrutement (CAPES, Agregation) de très bon niveau.Le métier, mal rétribué, comportait des avantages (mais sans les dits avantages, personne n’aurait affronté les dits concours ) Quant aux retraites , elles ne sont pas des plus grassouillettes. D’autre part, si c’était (ou est) si bien que cela, que n’avez-vous fait de l’enseignement !

  23. Les enseignants sont genetiquement de gauche pour la plupart et cretin de facon irremediable

    • L’inculture et la paresse intellectuelle chez les enseignants sont des phénomènes post-soixante-huitards. Le gauchisme, non, .Le crétinisme, ni plus ni moins que chez la moyenne des Français.

  24. Les pauvres chéris victimes de RL j’en ai les larmes aux yeux à force de rire.

  25. J’ai vu la vidéo de ces dames d’extrême gÔuche où elles déversaient toute leur haine de la France précisément en détournant la vérité historique pour construire un roman tout á la gloire de l’islam !!! Espérons qu’elles n’instillent pas leur poison dans leurs salles de classe. Honte à elles.

    • Espérons aussi qu’elles goûteront à leur tour aux voluptés de « l’amour courtois » de ceux qu’elles protègent contre ces « salauds de français qui aiment la France »…

  26. Il faudrait leur rappeler que le fascisme a été fondé et inventé par la GAUCHE italienne, en opposition au communisme qui a l’époque, faisait parler de lui par ses massacres de masse en URSS nouvellement fondée, après une révolution sanglante. Parce que OUI, être opposé au communisme n’empêche aucunement d’être de gauche, car le communisme n’est pas et n’a jamais représenté la gauche, il n’en est qu’une mamelle.
    Hitler s’est inspiré du modèle italien pour le NSDAP, le fameux parti National-SOCIALISTE, qui, responsable de la seconde guerre mondiale et de toutes ses horreurs, a également mené une politique de GAUCHE dans son propre pays. La gauche réécrit constamment l’histoire, pour cacher ses crimes, comme la collaboration active par la SFIO et le PC à l’occupant nazi, mais nous savons !

    • Mais eux refusent de savoir :ils ne veulent pas même entendre, et il n’est pire sourd que celui qui ne veut pas entendre.

    • Tout de même traiter le site Riposte Laïque de site d’extrême droite, c’est un peu fort de café, quand ont sait que Christine Tasin et Pierre Cassen sont de gauche déçus par le parti du même nom qui a oublié les vraies valeurs de la gauche en devenant les dihmmis de service de l’Islam. (perso mon cœur est à droite) mais je soutiens Riposte Laïque parce que nous avons un combat commun.

Les commentaires sont fermés.