Les grossiers mensonges d’Etat pour racketter les automobilistes

Publié le 31 janvier 2018 - par - 33 commentaires - 2 577 vues
Share

Hausse des carburants. Limitation de la vitesse sur les routes. Augmentation des péages. Haro sur les voitures diesel…
Depuis le début de l’année, les mauvaises nouvelles s’accumulent pour les conducteurs sur lesquels s’acharne le nouveau pouvoir. Certes, comme toujours, les arguments avancés se veulent vertueux. La réduction de la vitesse de 90 à 80 km/h sur les routes secondaires ? C’est pour notre bien. Il faut réduire la mortalité sur les routes et diminuer la pollution. Des sornettes qui ne s’appuient sur aucune étude sérieuse qu’on nous ressort depuis des décennies et auxquelles ne croient plus les automobilistes convaincus qu’ils sont les vaches à lait du pays.

Cette année une centaine de nouveaux radars automatiques seront installés, ce qui portera leur nombre à 4700. Une pompe à fric qui rapportera plus d’un milliard aux finances de l’Etat en 2018. Des radars de plus en plus sophistiqués et performants qui permettent de flasher dans les deux sens et peuvent désormais faire la différence entre les voitures et les poids lourds. Et comme on n’arrête pas le progrès, on découvrira bientôt sur nos routes des supers radars cachés dans des poubelles. La politique du tiroir-caisse a remplacé la peur du gendarme.

Mensonge éhonté

Autre lubie du pouvoir : la chasse aux véhicules diesel pour cause de pollution. Là encore il s’agit d’un mensonge éhonté. Depuis des années les constructeurs automobiles ont fait de gros progrès pour réduire l’émission de particules fines dans l’atmosphère grâce au filtre qui permet d’en éliminer 99,9%. Autant dire la quasi-totalité. Les analyses prouvent que les véhicules diesel ne polluent pas plus, sinon moins que les voitures à essence.
Alors pourquoi cet acharnement du gouvernement à vouloir à tout prix culpabiliser les automobilistes qui roulent au diesel ? L’explication est simple. Elle nous est fournie par un ingénieur chimiste de Total.

Prenons deux automobilistes parcourant 15.000 kms par an. L’un possède un véhicule à essence qui consomme 8,5 l au 100 kms. L’autre dispose du même véhicule venant du même constructeur équipé d’un moteur diesel d’une puissance équivalente consommant 5,8 l aux 100 kms. Dans le premier cas, la consommation annuelle est de 1.275 litres taxés à 0,86 euros, soit 1096,50 euros. Dans le deuxième cas, la consommation annuelle est de 870 litres taxés à 0,66 euros, soit 574,20 euros. Une différence de 522,30 euros qui ne va pas dans les caisses de l’Etat.

Si l’on considère que le parc automobile français est de 38 millions de véhicules et qu’il est composé à 60% de véhicules diesel, il n’est pas nécessaire d’être un matheux confirmé pour calculer que le remplacement du diesel par l’essence permettrait à l’Etat de rafler plus de 11 milliards d’euros par an. Voilà la véritable raison de la soudaine campagne quasi paranoïaque pour inciter les automobilistes à changer leur véhicule diesel pour un véhicule « propre ». Et cela, aucun journaliste, ni homme politique ne le dénonce !

Personne non plus pour s’étonner que seuls les automobilistes soient concernés par la question de la pollution par les particules fines. Elle ne s’applique en effet ni aux poids lourds, ni aux autocars, ni aux avions, ni aux navires. Une étude de l’industrie maritime montre qu’en considérant la taille des moteurs et la qualité du carburant utilisé, les 15 plus gros navires-cargos du monde polluent autant que les 760 millions d’automobilistes de la planète. Quand on sait qu’il faut 10 000 tonnes de carburant pour un aller retour Asie-Europe et que 100 000 navires de toutes tailles sillonnent les mers, on comprend vite qu’on prend les automobilistes français pour des gogos. Des cochons de payants auxquels on sert l’alibi de la protection de la planète pour les culpabiliser et mieux les racketter.

Cascade de nouvelles ponctions

Et ce n’est pas fini ! L’année 2018 nous promet une cascade de nouvelles ponctions. A compter du 1er février, prendre l’autoroute coûtera plus cher. Une augmentation de 1 à 2,2% selon les sociétés. Le gouvernement qui n’est jamais à court d’idées pour taxer les automobilistes prévoit la mise en place de péages à l’entrée des grandes villes. Il s’agit, ni plus ni moins que de rétablir l’octroi avec cette « loi sur les mobilités » que l’on nous concocte pour le mois d’avril. A compter du 20 mai, il faut s’attendre à une hausse de 15 à 20% du tarif du contrôle technique consécutif à l’augmentation des points de contrôle qui passera de 123 à 132. La contre-visite aujourd’hui gratuite coûtera environ 20 euros. Ajoutons à cela la carte grise qui prend désormais le nom de « certificat d’immatriculation » et dont le prix variera en fonction du nombre de chevaux fiscaux, du type de véhicule et de la région. Le tarif des primes d’assurances va aussi subir une hausse de 2 à 3% selon les compagnies. Sans oublier le forfait de post-stationnement, nouveau nom du PV de stationnement désormais décidé par la commune et qui, à de rares exceptions, est plus élevé que celui fixé au niveau national d’un montant de 17 euros.

« Il n’y aura pas d’augmentation d’impôts » avait promis l’été dernier le gouvernement. Six mois plus tard, force est de constater que c’est l’automobiliste qui va, une fois de plus, alimenter le tiroir-caisse de l’Etat. Coupable désigné, il est une cible facile. Bien incapable de se passer de sa voiture – surtout en zone rurale – il ne peut guère que râler devant cette avalanche de nouvelles ponctions financières. Mais il lui arrive parfois de se rebeller. Des radars ont été incendiés dans plusieurs régions. Automobilistes et motards ont défilé samedi dernier dans de nombreuses villes. Une manifestation nationale est prévue pour le 3 février à Paris. Quand elles se mettent en colère, les vaches-à-lait peuvent aussi prendre le taureau par les cornes !

Alain MARSAUGUY

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Clamp

« Quand elles se mettent en colère, les vaches-à-lait peuvent aussi prendre le taureau par les cornes ! » Oui mais là, c’est plus une traite, c’est une saignée ! Juste pour dire, tout comme la loi sur la priorité des piétons envoie j’en suis certain chaque année des enfants au cimetière, les 80 feront de même. De plus en plus de gens prendront des risques pour doubler ceux qui se seront soumis et il y aura plus de collisions frontales.

mauvaisedent

Bla, bla, bla. Dans une dictature, discuter c’est perdre son temps. Vous feriez mieux d’acheter des armes avant qu’il ne soit trop tard.

Pierre

Pour le 80 km/h il y a beaucoup d’automobiliste qui quittent les autoroutes à prix prohibitif et prennent les nationales,donc les obliger à reprendre l’autoroute

Une patriote

Tout les idées sont bonnes pour que le gourou et sa secte fasse rentrer le pognon des gens qui travaillent encore pour entretenir toute l’invasion d’étrangers qu’il nous impose. Le pire de ses rackets, c’est qu’il nous fait payer un max pour la pollution, au lieu de s’attaquer aux vrais pollueurs qui sont les capitalistes et le fret maritime où 60 000 navires consommant du fioul résiduel, dispersent des poussières de souffre dans l’atmosphère, qui pénètrent ensuite très facilement dans nos poumons. EXP 1 voiture émet 15 ppm de souffre /// 1 bateau émet autant de souffre que 50 millions de voitures RESULTAT 20 NAVIRES POLLUENT A EUX SEULS PLUS QUE TOUTES LES VOITURES QUI SONT SUR LA PLANETE ET C’EST NOUS QUI PAYONS, parce qu’une fois de plus le psychopathe NE S’ATTAQUE PAS AUX RICHES !

dufaitrez

Chiffres incontestables !
« Prendre l’argent là où qu’il est » (Georges Marchais) Rien de changé !!
3.600 mort en 2017, contre 12.000 dans les années 60, avec 3/4 fois plus de voitures !
Donc de taxes…
La Belle Histoire !

MAUREL

Rouler à 80 en 6eme est impossible on est obligé de passer en 5eme d’où augmentation de la consommation et pollution . Pour les poids lourds leur limitation est affichée à l’arrière du véhicule 70 90 quelquefois 110 , suivez les sur les autoroutes ils sont à 120 130 mais pas de problème pour eux les radars déclenchent à 130 . Vu le pouvoir de nuisance des pl ,blocage de routes on ne les embetent pas pas de radar pour eux les politiques sont sont des sans fouilles.

monolithe

houla ,les grosses betises !
a l’arriere des pl ,deux disques de vitesse : 80 et 90 ( route ou autoroute)
si une remorque : 60 80 90 ( route non prioritaire , prioritaire , autoroute)
vitesse des pl limitée par limiteur de vitesse obligatoire a 90 km /h pour la marchandise , 100 km/h pour les transports de voyageurs
les radars discriminants volumetriques font la difference entre pl et vl
toutes vos histoires de camions roulant a 110 , 120 voir plus sont de vieilles legendes
racontées dans les bistrots.
l’inhibition du limiteur de vitesse est puni de 30 000 euros d’amende et un an de prison ( s’il n’y a pas d’accident , voire pire )
les chauffeurs pl ( francais) ont une formation sérieuse (permis et fimo) et un rappel tous les 5 ans ( fco)

MAUREL

Vous ne devez pas souvent rouler sur autoroute s’ils roulaient à 90 on pourrait les doubler facilement . Vous êtes peut être chauffeur pl .dans les accidents sur autoroute dans 90 pour cent des cas un pl est impliqué.

centaure62

Pour soit disant sauver 400 morts par an sur les routes! Que font ils pour les 45000 décès par l’alcool ? Alors qu’ils coupent les subventions aux associations des malades alcooliques !

contento

centaure62 : Chere centraure, vous oubliez les suicides, vous oubliez les accidents domestiques, vous oubliez la cigarette……et bien d’autres choses encore….
Allez donc vérifier sur internet le nombre de morts provoquées par tous ces « fléaux » . Et bonne journée.

Hollender

Et ceux qui crèvent à cause du tabac? C’est un drogue, comme le chanvre !
Je cherche une calèche et un cheval…..pour aller le faire CHIER à Paris, devant l’elysee et matignon.

incertitus

Bien vu, moi aussi, à 70 ans je vais acheter un cheval et la calèche et comme les lignes blanches et les casse vitesse sont tout partout; je mettrai 2 h pour aller chercher ma baguette mais j’aurai la satisfaction d’en avoir 100 derrière moi qui ne pourront me doubler !

Supertramp

Il y a un bon moyen pour lutter contre la présence des radars sur les routes : respecter les limites de vitesse. Si ces radars ne rapportent plus rien, que fera l’ « Etat » ?

Peg

Il baissera de nouveau la limite de vitesse jusqu’à ce que ça rapporte.

contento

Supertramp : J’adore les donneurs de leçons comme vous qui disent qu’il suffit de respecter les vitesses limites !
Si vous êtes réellement un automobiliste, ce dont je doute fortement, vous allez vite vous rendre compte que de rouler à 80 km/h sans dépassement, est extrêmement difficile et parfois même impossible. Même avec un régulateur…
Je ne parle pas du limiteur de vitesse qui, lui, est un système beaucoup trop dangereux..

bakoulupin

ok supertramp on peut aussi limiter un max nos déplacement en voiture ou faire du co-voiturage !!!!

Vergès Patrice

des limitations impossibles à respecter, voilà pourquoi ils mettent les radars dans les endroits piégeux .

wika

Quand on se déplace beaucoup, comme c’est mon cas, il est parfois difficile de respecter les limitations quand les panneaux passent brutalement du 110 au 70 et cela de préférence dans les descentes ou autres endroits « piégeux »
Sans compter qu’avec tous ces changements sur un même tronçon de route, on ne sait parfois plus quelle est la vitesse imposée, le GPS lui-même se trompe parfois
J’ai même été verbalisée pour avoir soi-disant roulé trop vite sur un tronçon limité à 50 qui était en réalité limité à 70. Il y aurait donc à redire sur les bouffons assermentés qui verbalisent de façon mensongère

pbk

D’accord avec vous sauf pour le diesel. C’est une vraie calamité pour le piéton en ville. Certes le filtre a particule est une vraie amélioration sauf que les gens ne les remplacent pas car trop cher et c’est encore pire.

Joël

Ils ont même des radars de poche maintenant :
https://www.ouest-france.fr/societe/securite-routiere/radars/radar-de-poche-laser-1-000-exemplaires-deja-commandes-par-l-etat-5385142
Quant au diesel, il faut tout de même rappeler qu’il revient plus cher au raffinage que l’essence et que c’est mitterrand qui l’a détaxé pour relancer la vente des autos françaises. Pour bien comprendre comment le diesel a réussi à s’imposer en France, il faut remonter aux années 1980. A cette époque, seuls les professionnels roulent au gazole : transporteurs routiers, bus, artisans et tracteurs. Ils bénéficient, en leur qualité de professionnel, d’un carburant détaxé, et ce depuis les années 1950.
http://maveritesur.com/arretons-le-diesel/le-scandale-francais-du-diesel/551

contento

Joël : Et bientôt le radar en suppositoire, je suppose ?
Ca, je pense que ça leur ferait du bien !

inconnue

et eux pendant ce temps là vivent comme des rois, sur notre dos, invoquent tout et n’importe quoi pour mieux nous saigner

Anton

Et l’Etat, hypocrite comme toujours (drogue, prostitution, etc.), autorise la mise sur le marché de véhicules dont le plus petit moteur (ex. Twingo ou C1) permet des vitesses jusqu’à 160 km/h ou plus pour une limite obligatoire à 80, 70, 60 voire 30 en ville…On marche sur la tête de plus en plus.

jan le Connaissant

Des radars incendiés !!….
Des radars détruits !!…
est ce qu’on peut craindre une épidémie ?….
:-)

contento

Une épidémie serait en effet souhaitable.

Hollender

Un sac poubelle noir de 150 litres pour encapuchonner ces saloperies. Pas de dégradation = pas de sanctions mais des pertes de rentrées €€€€€

Paganel

Et les mêmes viendront pleurer ensuite parce que les Français écœurés renonceront à ces voitures qui les ruinent et que le nombre d’immatriculation sera en chute libre.

asterie85

On nous parle toujours du nombre de décès et de blessés sur les routes qui est en diminution depuis des années et tant mieux . Il faudrait comparer le nombre de décès depuis 25 ans et le nombre de véhicules aussi . les accidents diminuent et le nombre de véhicules a beaucoup augmenté . les véhicules sont plus sécurisant qu il y a une vingtaine d années et on diminue toujours la vitesse sur les routes .a 80 km h on ne va pas souvent passer la 5eme ou la 6eme . Tout ça c est uniquement pour racketter les automobilistes .qu on supprime l’AME et les allocations de toutes sortes aux crasseux , clando ….. là il y a des milliards d économie a faire et pas sur le dos des Français comme c est fait habituellement . Marre de payer des impôts et taxes pour nourrir les crasseux et leurs merdeux .

Esprit critique

Vous commettez une erreur en reprenant le terme « Routes secondaires » un mensonge pour essayer de nous endormir. La limitation a 80 Km/h , c’est pour la totalité des 400 000 km des routes de France. Le reste ça s’appelle « AutoRoute » presque toutes payantes. L’immense majorité des quatre voies sont autour de Paris.
L’ensemble du réseau « ROUTIER » français ce n’est pas secondaires pour les habitants de la Lozère, du Tarn, Corse , Aveyron, Haute Loire, Creuse, Lot, Alpes de Hautes Provences, Ardèche, Drome , Meuse, bref de plus de la moitié de la France ou il n’y a quasiment que des « routes »
Certaines de ces routes ont des chaussées de 10 M de large, de longues lignes droites, celui qui rentre chez lui le soir dans la France rurale est condamné a s’endormir au volant.

Supertramp

Venez en Bretagne où toutes les routes nationales sont très bien entretenues, à 2 fois 2 voies, limitées à 110 km/h et GRATUITES.

Esprit critique

Si c’est une invitation, ma préférence va a St Malo.

Stratix

selon la presse généraliste le nombre de points de contrôle passera de 130 environ à plus de 400 !!

Joël

Futur très proche : en vigueur à partir du 20 mai cette année.