Les hindous remettent enfin les mahométans à leur juste place

Pendant 1400 ans, ils ont subi les exactions des mahométans, conquérants brutaux, envahisseurs cruels et pillards cupides. Pourtant, des livres d’histoire écrits après l’indépendance vantaient un paisible « vivre-ensemble » qui n’a jamais existé. Fantasmé comme l’âge d’or de l’Andalousie médiévale.

Au mieux il y eut des trêves, avec parfois des alliances tactiques provisoires, assorties d’échanges commerciaux. Mais jamais il n’y eut de vraie paix.

Gandhi était un grand naïf. Il croyait à l’impossible réconciliation des religions. Et ses successeurs se sont benoîtement enfermés dans cette impasse. Mettant entre parenthèses la partition, les trois guerres avec le Pakistan, l’invasion du Kashmir, les temples hindouistes incendiés et saccagés, le terrorisme islamique récurrent et l’hostilité permanente entretenue par les fervents adorateurs du pédo-prophète contre ceux qu’ils tiennent pour des idolâtres.

La Cour suprême a su évoluer avec son peuple

La Cour suprême indienne tient à la fois de notre Cour de cassation, de notre Conseil d’État et de notre Conseil constitutionnel. Loin d’être source de désordre, ce mélange des genres présente l’avantage de permettre sans trop de heurts des revirements jurisprudentiels adaptés à l’état d’esprit de leurs concitoyens.

Ainsi après avoir toléré pendant des décennies la répudiation des femmes musulmanes, la Cour, faute d’un code civil unifié, a condamné en 2017 cette pratique injuste et inconstitutionnelle. Mieux vaut tard que jamais.

Et pour cette cour, il n’y a pas de prescription pour les exactions du passé

Ainsi dans l’affaire d’Ayodhya, une cité antique que hindouistes et musulmans se disputent depuis l’an 1528, quand les envahisseurs ont détruit au bord du fleuve sacré Sarayu un temple de Rāma, septième avatar de Vishnu, pour le remplacer par une mosquée.

En 1992 (la vengeance est un plat qui se mange froid !) la mosquée a été démolie par une foule de nationalistes en colère. S’ensuivirent des années d’émeutes et d’attentats faisant plus de 2 000 morts.

Finalement en novembre 2019, la Cour suprême a attribué en dédommagement aux mahométans un terrain éloigné pour qu’ils y reconstruisent leur mosquée, hors du périmètre contesté depuis 491 ans. Et dans le même temps, les juges ont confirmé la possession aux seuls hindous du périmètre sacré.

Les juges ont clairement disposé que « c’est aux musulmans de justifier leur présence sur place, et que faute de preuves d’achat, le bénéfice du doute ou de la controverse historique doivent bénéficier aux seuls hindous. »

Une décision assortie d’attendus qui vaudraient au minimum la garde à vue à leurs auteurs en France : « Les hindous sont la communauté dominante en Inde et les musulmans, à travers l’histoire, n’y ont jamais été (et n’y seront jamais) que des étrangers qu’on tolère.»

Dans le même temps, la politique du bulldozer contre les édifices commerciaux ou religieux des terroristes ou des criminels islamistes est encouragée implicitement par l’exécutif et les gouverneurs. Mais selon Radio France Pourriture, on ne comprend pas pourquoi les hindous sont si méchants.

Contre l’histoire écrite par des lâches collabos au service des envahisseurs

Omendra Ratnu est un chirurgien passionné par l’histoire de son pays et un des premiers intellectuels à avoir brisé le carcan du politiquement correct. Les patriotes apprécient qu’il ait rendu à la société indienne la fierté de son passé.

Dans son ouvrage majeur « Maharanas : A Thousand Year War for Dharma » (« Nos grands rois : La guerre de mille ans pour sauver notre spiritualité ») il s’attache à reconstituer l’histoire des rois et des guerriers hindous qui ne furent pas toujours vaincus par les Arabes, les Perses puis les Moghols. Ni distancés par la prétendue supériorité intellectuelle et artistique des cavaliers d’Allah.

Avec une mauvaise foi incroyable, les historiens progressistes soucieux de complaire aux mahométans et à leurs relais dans la société civile, n’évoquaient que les batailles perdues par les hindous. Minimisant ou oubliant leurs victoires. Et occultant les plus sauvages massacres commis au nom d’Allah.

Comme il y a 80 % d’hindouistes dans ce pays, pour 14 % de mahométans après 14 siècles de prosélytisme acharné et de coercition forcenée pour les convertir, il faut croire que bien peu ont été sensibles au charme du « vivre-ensemble ».

On est chez nous ! Pas eux…

« Qu’est-ce que les invasions islamiques ont fait pour ce pays en 1 400 ans d’assauts ? » demande Omendra Ratnu. « Ils ont construit trois bâtiments, le Taj Mahal, le Fort Rouge et le Qutub Minar grâce à des architectes et des artistes hindous, et des foules d’esclaves. »

On se demande s’il n’évoque pas le Qatar. Il suffirait de changer « Hindous » par « Occidentaux ». Avec les mahométans, l’Histoire ne cesse de roter.

Les témoignages écrits d’époque, loin de l’angélisme des collabos actuels, décrivent les dynasties musulmanes ayant régné sur l’Inde comme des lignées de dépravés aux mœurs cruelles, des destructeurs implacables et des pillards s’appropriant sans vergogne les femmes, les biens et les connaissances d’autrui.

Des voleurs et des colporteurs qui n’ont rien inventé

Le zéro et le système décimal, mais aussi l’emploi des mathématiques pour décrire et comprendre les sciences auraient été inventés par les géniaux mahométans. Or le manuscrit Bakshali en sanskrit, vieux de 2 500 ans a vu son authenticité confirmée par le C 14. Les intrus ont tout copié !

Idem avec les prétendus chiffres arabes. Il suffit de voyager dans n’importe quelle contrée de la Musulmanie pour constater que la numérotation des maisons et des plaques des voitures sont faites en chiffres indiens approximatifs, qui n’ont rien à voir avec ceux que nous utilisons tous les jours.

Mais les enseignants de gauche, musulmaniaques bornés et incultes, continuent à mentir aux enfants en glorifiant les mahométans qui nous auraient tout appris. Alors que, par des voies de raisonnement différentes en base vigésimale, les Mayas avaient eux aussi inventé le zéro il y a environ 2000 ans.

En astronomie, le calcul des mouvements des planètes, du Soleil, de la Lune et des éclipses ont impressionné les clercs lors de l’invasion de l’Espagne. Mais les « savants arabes » n’étaient que des colporteurs de ce qu’ils avaient dérobé.

Les Rig Veda vieux de 2300 ans montrent comment les astronomes indiens utilisaient des modèles mathématiques et des algorithmes complexes pour associer observations et calculs, posant les bases de la science expérimentale.

Le premier jeu d’échecs il y a 5 000 ans, appelé chaturanga, oppose des armées avec des chars, des éléphants, des chevaux et des fantassins, sur 64 cases. Associant la géométrie dans l’espace à des calculs de probabilités.

Enfin, pour la petite histoire, côté sexe, tandis que le fondamentalisme islamique justifie la pédophilie et le viol, corollaires de la soumission des femmes… Les hindous, délicats et raffinés, ont inventé le Kama Sutra valorisant le plaisir partagé, dont témoignent les fresques érotiques sculptées de Khajuraho dans le Madhya Pradesh.

N’en déplaise aux islamolâtres qui voudraient mettre sur le même plan les deux cultures, les Indiennes ont eu le droit de vote avant les Françaises et l’Inde a été la première nation moderne à être gouvernée par une femme. Des femmes occupent des postes au gouvernement, dirigent des banques et des entreprises, et elles sont nombreuses à exercer un métier ou une profession… Sauf bien sûr dans des familles de stricte confession islamique qui les séquestrent.

La dynastie des collabos a pris du plomb dans l’aile

« Avant, les visiteurs venaient ici, pleins d’humilité et de déférence », témoigne Vinod Mishra, employé du musée à la mémoire de Nehru, Premier ministre de l’Inde à l’Indépendance. « Désormais, ils glosent sur sa demeure, ses biens, et sous-entendent qu’il s’est beaucoup enrichi comme tant de politiciens corrompus », déplore cet admirateur inconditionnel du nez rouge.

Le parti du Congrès et la dynastie qu’il a fondée, sa fille Indira Gandhi et son petit-fils Rajiv ont aussi occupé le poste de Premier ministre, dominent la politique indienne depuis des décennies.

Mais depuis 2014, Narendra Modi et le parti nationaliste hindou Bharatiya Janata Party (BJP) sont au pouvoir pour balayer les vieilles lunes faites de lâchetés, de compromis, de compromissions, et de soumission rampante aux mahométans dans l’espoir vain d’avoir la paix. Civile et aux frontières.

L’histoire revient aux sources rédigées en sanskrit au détriment des contes des mille et une nuits enjolivés par les « historiens » arabes.

Le courant dominant de l’Histoire de l’Inde était, selon Omendra Ratnu, une suite d’affabulations. Et il se félicite de la réforme actuelle des manuels scolaires constituant « un petit pas, mais un pas dans la bonne direction ».

Scandale chez la gauche indienne collabo quand Allah’abad, où se trouve la demeure de Nehru, a retrouvé son ancien nom hindou de Prayagraj ville sacrée ruinée et annexée sous le règne d’Akbar, empereur moghol de 1556 à 1602.

Musique déjà entendue en France : « Il ne faut pas le dire, ça va attiser la haine contre les musulmans ». Comme si les gens intelligents, dignes et libres avaient besoin de ça pour les apprécier à leur réelle valeur.

À court d’arguments, la gauche fustige les auteurs d’un livre pour enfants qui raconte que Vinayak Damodar Savarkar, révolutionnaire nationaliste et idéologue de « l’Hindutva » (hégémonie hindoue), faisait, lorsqu’il était prisonnier des Britanniques, de fréquentes excursions hors de sa cellule sur les ailes des oiseaux. « C’est historiquement inexact ! » couinent-ils en chœur. Heureusement pour eux que le ridicule ne tue pas les cuistres.

Il n’y a pas que le lointain passé qui a été écorné

Les nationalistes hindous reprochent aux historiens de gauche d’avoir non seulement glorifié les Arabes, les Perses et les Moghols, occultant les accomplissements des seigneurs hindous, mais aussi d’avoir exagéré le rôle du Parti du Congrès dans la lutte pour l’indépendance, en oubliant des figures nationalistes qui ont pris plus de risques qu’eux et y ont perdu la vie.

Autre scandale pour les collabos de l’islam, les États de l’Haryana et du Gujarat, gouvernés par le BJP, ont ajouté un livre sacré hindou aux cours d’histoire, faisant selon eux du prosélytisme au cœur du système éducatif, en principe laïc.

Mais les mêmes soumis ne voyaient aucune objection à l’étude des chapitres de propagande consacrés aux mahométans et à leurs incomparables « bienfaits ».

« C’est honteux de prodiguer aux enfants un enseignement au goût safran (en référence à la couleur emblématique de l’hindouisme) et c’est une insulte à la diversité » clame le traître Rahul Gandhi, arrière-petit-fils de Nehru et dirigeant du parti du Congrès. Traître mais courageux, ou inconscient, quand on sait le sort réservé au reste de la famille Gandhi-Nehru, chaque fois qu’ils ont tenté de compisser leur pays et sa culture.

Pendant la campagne des législatives de 2019, Rahul Gandhi a été photographié priant dans une mosquée. Et il s’est fait élire dans une circonscription à majorité musulmane. Obligé de démissionner peu après, ce traître et plusieurs de ses acolytes, responsables du Parti du Congrès, avaient été espionnés par le gouvernement indien grâce au logiciel israélien Pegasus.

Accessoirement, des journaleux et des politicards français, dont Macronescu, ont été secrètement enregistrés par Pegasus. Les verbatims circulent dans les rédactions. Mais comme personne ne sera assez couillu pour les publier, on attend avec impatience que l’ami Vlad, qui a été servi, nous fasse ce cadeau.

Christian Navis

Climats sous influence (climatorealist.blogspot.com)

image_pdfimage_print
45

68 Commentaires

  1. Cela peut il signifier qu’ une religion « païenne » est plus apte à défendre ses adeptes qu’une religion du renoncement et de la contrition comme celle de la plupart des fds ???

    • Les Hindous ne défendent pas une religion fermée aux influences extérieures, bien au contraire, puisque chez eux le syncrétisme et les fluctuations métaphysiques sont aussi courants que les avatars de leurs divinités.
      Par contre, ils défendent leur pays et leur culture contre une double invasion mahométane qui prétend accaparer les esprits et confisquer les richesses par les seules voies qu’ils connaissent : l’infiltration, l’intimidation, l’occupation et la violence.

  2. Je ne sais pas pourquoi on a retiré mon commentaire, qui apportait pourtant des informations… C’est la seconde fois que ça m’arrive ! J’y parlais entre autres du Tejo Mahalaya, vrai nom du Taj Mahal qui était un temple hindou consacré à Shiva et ‘volé »‘ par Shah Jahan au Maharaja de Jaipur Jai Singh. Je donnais des références (Pr Oak, S. Knapp entre autres). J’indiquais que le Qtb Minar était lui aussi hindou à l’origine et, lui aussi, comme le Taj Mahal, transformé par les musulmans. Cela a été démontré et prouvé par Pravin Mohan.
    Je disais aussi que l’affirmation suivant laquelle un des attendus de la Cour Suprême était que les musulmans étaient des étrangers qui n’étaient que tolérés en Inde etc… était totalement fausse. Jamais cela n’a figuré dans un jugement de la Cour Suprême.

  3. Mon commentaire était en réponse à jobig pas à MR NAVIS dont j’approuve l’article de A à Z

  4. Ils n’ont construit que 3 batiments majeurs. Et encore avec l’aide des architectes et ouvriers Indiens.
    Comme en Perse, comme en Espagne oû les realisations remarquables furent le fait des Mudéjars espagnols et chretiens convertis de force à l’islam.
    Ce sont des bons à rien incapables de tels chefs d’oeuvres.
    Jugez en, après leur expulsion d’Espagne et leur repli au Maghreb ils furent totalement incapables
    d’y exporter leur prétendu génie de bâtisseur. Et ils font construire leurs mosquées par Bouygues.
    Car quand ils s’y essaient, leurs minarets s’effondrent sur les fidèles comme à Meknès en février 2011.
    Tout ce que les touristes peuvent voir à Séville a été réalisé par les juifs et les chrétiens d’Al Andalus.

  5. Les Hindous sont aussi fanatiques et barbares que les Musulmans. Depuis des siècles, ils persécutent violemment les Chrétiens, font encore des sacrifices humains clandestins et imposent leur saloperie de yoga dans les écoles publiques, même pour les non-hindous. Gandhi n’est pas le gentil qu’on croit. Il a écrit plusieurs lettres à Hitler et était un lecteur assidu de mein kampf.Par son refus de la médecine européenne, il a laissé crever sa femme.
    Ses moeurs étaient assez douteuses aussi avec des jeunes filles qui lui faisaient des lavement dans son ashram.

    • Il y a environ 30 millions de chrétiens en Inde, et le christ fait partie de leur panthéon.
      Mais on leur reproche de trop se mêler de politique et surtout d’un copinage contre nature avec les mahométans, en prêchant contre le BJP de Modi. S’ils se prennent des baffes, ils les ont un peu cherchées.
      Ceci précisé, le sort des chrétiens en Inde est bien plus enviable que celui que leur ont réservé vos coreligionnaires du Proche Orient qui, entre exils forcés, conversions obligées et assassinats, les ont quasiment éradiqués.

    • et que dire de sati?la veuve doit s’immoler par le feu sur le bucher funéraire de son mari,cela perduré pendant de siècles,même si elle a 5 ans et mari 70.Les( Anglais ont interdit cette pratique,mais elle a perduré jusqu’à années 60).Le sort des veuves fut cruel,si elle ne suivait pas cette coutume:non seulement elle n’héritait rien (contrairement aux musulmanes),mais devait se raser la tête et quitter le village pour un ashram ou elle se prostituait si elle etait jeune ou mendiait si elle était vielle

  6. Je pensais que l’Inde était un pays de misère. Je doute que ce pays soit le « paradis » que vous décrivez.

    • L’Inde fait partie des puissances émergentes du XXI ème siècle, en pointe dans les secteurs de l’informatique, de l’astronautique, de la chirurgie et du nucléaire.
      Sans avoir sacrifié bêtement comme nous sa métallurgie, ses énergies fossiles, ses chantiers navals et son agriculture.
      Selon Bloomberg, l’Inde vient de prendre aux Anglais la place de cinquième puissance mondiale. Avec depuis 20 ans, une croissance de 15%/an.

    • Euh, vous mélangez un peu tout ! Je suis allée en INDE dans le nord surtout, et franchement je n’y ai vu aucune haine envers les chrétiens. Faut dire que certains chrétiens sont un peu perchés et voudraient que tous les hindous changent de religion, même tare sur ce plan que le mahométant. Les hindous sont hindous , point barre et ils ont le droit de ne pas aimer ceux qui veyulent leur imposer autre chose. Ce ne sont pas des saints, mais qui l’est ? En tout les cas, je ne crois pas qu’ils cherchent à imposer l’hindouisme aux chrétiens d’occidents !

      • Ben oui ,mais pour les hindous nous sommes impurs,pires que les intouchables,pour les croyants même notre ombre les souille….
        Et snobs avec ça!Dans les annonces matrimoniales ils demandent des femmes a peau blanche…

  7. Et n’oublions le YOGA que nous devons aux habitants de la Vallée de l’Indus, et qui commence en -3000 av. JC.
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Histoire_du_yoga
    Une très belle invention pour le physique et pour le mental.
    Evidemment, là on a perdu les mahométans, loin derrière, qui ne connaissent que la posture du Q en l’air !

    • bien dit et l’on commence seulement à découvrir ce que cette civilisation
      a élaboré depuis des millénaires: yoga, ayurveda(medecine), vasta shastru(science de l’habitat),connaissance approfondie des corps subtils….

      • Alberr : Bravo ! J’admire vos connaissances sur l’Hindouisme !
        Je pensais que la science de l’Habitat était le Feng Shui, mais peut-être que les Chinois ont été influencés par les Hindous sur certaines découvertes…
        De toute façon, les Asiatiques sont extrêmement forts lorsqu’ils le veulent bien. Je les admire énormément, sauf pour leur façon de traiter les animaux, alors là, je pique des colères… mais bon, le monde entier est concerné par la bêtise humaine envers les animaux !

  8. Au lieu de lutter contre le pseudo réchauffement climatique, d’appliquer le principe de précaution pour un oui pour un non, ces salopards feraient mieux de lutter contre le vrai danger mortel que subit la France, à savoir la secte satanique appelée « religion » islamique qui pourrit la planète depuis 1400 ans, protégée par tous les lâches qui ont pris le pouvoir depuis 40 ans. Chaque jour la France compte ses morts assassinés par ces rebuts de l’enfer !!! Ça me dégoûte !

  9. Les ennemis de mon ennemi (L’islam) sont mes amis. Les hindous – On peut y ajouter les bouddhistes et même les sikhs (Pourtant un mix d’hindouïsme et d’islam) – ont toujours du lutter dans leur Histoire contre l’infection et la pestilence islamique. Même si les pratiques hindous peuvent parfois choquer (Les castes, le rapport avec les femmes, …) j’ai un profond respect pour cette religion et mon voyage en Inde n’a fait que conforter mes convictions. A noter que les indiens de cette confession ne nous posent jamais de problèmes de société et d’identité dans notre pays la France.

    • Pour ce qui est du rapport avec les femmes, la crémation des veuves (sati) certes interdite depuis longtemps, même au Népal qui a toujours été indépendant, est quand même dure à avaler.

      • N’oubliez pas que dans le villes assiégées, sur le point d’être conquises par les mahométans, les femmes préféraient s’immoler par le feu plutôt que d’être livrées aux barbares pour donner naissance ensuite à de futurs soldats d’Allah.
        Quant au « sati » dont la pratique marginale a horrifié les Occidentaux, c’était sous l’impulsion de quelques brahmanes tordus qui leur promettaient le « paradis » et elles étaient volontaires !

        • Christian Navis veuves pas si volontaires ! elles devenaient surtout une charge économique pour la famille…Prouver son attachement au mari en l accompagnant, brulée vive, en public, lors de la cremation du cadavre, est une façon de…s en débarrasser !

        • Elles ne furent pas volontaires , mais droguées!Sati n’était pas la pratique marginale,car le sort de la veuve était cruel.Et sati bien qu’interdit perdurait jusqu’à années 60.Vous faites allusion à la maharani Padmini de Chittor(probablement XIV siècle), qui se jeta dans le feu avec toutes ses femmes pour échapper au Alauddin Khilji,sultan de Delhi .Ce fut une exception car les rajas hindou nouaient plutôt les alliances avec les Moghols en leur offrant leur filles…Quant aux apports de culture musulmane il faut aller à Lucknow et Hyderabad pour les connaitre…

  10. Quand j’étais jeune, un jour un « missionnaire » hindouiste sonna à ma porte. Il était en longue robe orange.
    Il me proposa un disque (avec une chanson de Georges Harrison entre autres) et « Le livre de Krishna ». Si je ne lui avais rien donné il me les aurait laissés gratuitement. Je lui donnais 50 francs de ‘époque.
    Un de mes meilleurs « achats. J’ai heureusement pu connaitre ainsi la parole libératrice , et marcher comme j’ai pu dans la poussière des pas immémoriaux de Krishna.
    J’ai complété ensuite ma conaissance avec la Bhagavad Gita, les livres de Jean Claude Carrière, les upanishads ( kata, Uddhava..) , etc..
    Krishna : « impulsion créatrice initiale »
    Krishna : « absolu personnifié »
    Krishna : « etre et non etre »

    • Les krishnas sont une secte. Leur « hindouisme » n’a pas très bien supporté le voyage. L’hindouisme n’est d’ailleurs pas prosélyte.

  11. Mille MERCIS pour cet article très intéressant !
    Quelle belle Culture Générale vous avez !
    Personnellement, je suis fidèlement « Animal Aid Unlimited India ».
    https://www.youtube.com/user/AnimalAidUnlimited/videos?app=desktop
    Situé au nord-ouest de l’Inde, proche de la maudite frontière avec le maudit Pakistan, cette Association sauve des centaines d’animaux maltraités par les mahométans qui font leur subir les pires tortures.
    Sur une simple table et quelques médicaments, les vétos redonnent vie à des animaux à bout de force et mourants. C’est miraculeux et beau !
    Si je gagne au LOTO, je penserai à eux prioritairement : ce sont des Anges pour tout le bien qu’ils font dans cette région !

    • Merci Fabiola.
      On pourrait envoyer ces terribles photos à Mélenchon, Taché, Macron, et bien d’autres. même si ça ne changerait rien à leur mauvaise foi.

      • Merci WIKA !!
        Je me tiens informée sur la protection animale par des associations dans le monde entier. Depuis toute petite, je n’ai JAMAIS pu supporter qu’on fasse du mal à ces créatures souvent très belles et si innocentes.
        Lorsqu’on nait dans une famille de chasseurs, croyez-moi, c’est très difficile de tenir tête en étant une petite fille…
        J’ai remarqué que les musulmans n’ont JAMAIS AUCUNE empathie pour les animaux.

        • Fabiola Pour un musulman, les animaux n ont pas d ame donc disparaissent totalement apres la mort Ce sont des « objets » utiles ou inutiles Pire, mahomet leur commande d en tuer certains ( assimilés au diable) et d autres ( chiens, chats) sales ( prieres à refaire) + le sacrifice hallal etc Dans mon quartier, il vaut mieux surveiller son chien, ne pas avoir de chat et comme ils ont tué les chats libres, on a beaucoup de rats, les oiseaux ( sauf le canari en cage)y en a plus beaucoup non plus…cela devient le désert…

    • Au Rajastan le temple de Karni Mata foisonne des rats sacrés bien gras
      tandis que les enfants manquent de nourriture.Quel ange les sauvera-t-il?La « maudite »frontière avec le Pakistan avait été tracé par les Anglais en 1947(Partition)….

  12. Quand je bossais en Afrique du Sud, on m’envoyais parfois à l’hôpital indien. C’était là où il y avait les meilleures infirmières, et de très loin, et aussi la meilleure bouffe. Le cuisinier indien était tellement content que j’adore sa cuisine qu’il m’appelait à minuit pour me faire goûter son dernier plat du jour ! Puis quand j’avais finit ma garde de 24 heures d’anesthésie j’allais faire de la chasse sous-marine à la plage du coin. Je ramenais des petites langoustes qui ne faisaient pas la taille aux pêcheurs indiens comme appâts. Ils me gardaient ma bagnole et m’offraient un cognac, probablement de contrebande, en échange. De grands souvenirs pour moi.

  13. C’est l’islam , son fondement et fondations mortifères , et non les musulmans , qui doit être attaqué et détruit . La chrétienté le pouvait et l’avait fait plus ou moins malgré les reniements et faiblesses de ses représentants car seule , que cela plaise ou pas , la « religion » ou la postérité du Verbe incarné le Christ le peut réellement en nous libérant des charias et torahs…..
    C’est pour cela que nous sommes islamisés en proportion inverse de nos apostasies .

  14. J’ai vécu de 2004 à 2017 à Pondicherry, India et le problème muslim est une réalité qui échappe aux touristes. Les muslims ont leurs quartiers, leurs supermarchés, leurs écoles, leurs hôpitaux et même leurs ambulances dont certaines portent l’inscription « muslim only ». Ils sont de tous les trafics, des faux-papiers aux armes et à la drogue, en passant par la prostitution et l’enlèvement. Un proverbe plusieurs fois entendu : « il est plus raisonnable de faire confiance à 1’000 cobras, plutôt qu’à 1 muslim » Bref, ils sont la maladie dans un corps qui était sain.

    • En 1973, alors que la troisième guerre contre le Pakistan avait été gagnée 2 ans auparavant, on trouvait encore dans les zones musulmanes de Bombay des « Crush India » rageurs sur les murs.
      Sur ce, par des émeutes communautaristes et des attentats tuant plus de 1.000 personnes, les mahométans tentèrent d’intimider les Indiens pour les soumettre.
      Mais ceux-ci, à la différence des Français, réagirent courageusement, et ce fut le début du réveil du nationalisme hindou dont les intrus subissent encore les conséquences aujourd’hui.

  15. Il est utile de se remémorer sur quels massacres gigantesques les divers conquérants musulmans en Inde se sont appuyés pour régner…Total estimé: 😯 millions de morts…Il n’y a rien à tirer de l’Islam, hérésie meurtrière du
    judéo-christianisme ancien (lire le RP Pagès)parfaitement contraire à nos moeurs
    sinon à la Ripoublique de Macrenchon et les autres depuis 1789.

  16. Il faut rajouter l’influence des Indiens dans les sciences et la médecine. En particulier en Perse Sassanide, l’université de Gondichapur réunissait des scientifiques indiens et byzantins. L’arrivée des arabo-musulmans a mis fin à cette université et réussi à nous faire croire que nos sciences modernes ont des sources arabes … Heureusement le monde indien se réveille, et n’a pas oublié

    • Les indo européens proviennent du N et NW de l’Inde. Ce sont eux, les vrais Aryens. Adolf avait tout faux.
      Au centre et S SE, ce sont des Dravidiens.
      Au N du N, Himachal Pradesh, des Tibétains.
      Pour ne parler que des principaux groupes ethniques.
      Les Européens sont, par la génétique et la linguistique, des tribus IE

      • Précision utile car, de retour de mon séjour en Inde, Pondicherry, qui a duré de 2004 à 2017, je me suis aperçu que les gens, ici, ne connaissent absolument rien de ce merveilleux pays. Pire, ils sont plein de croyances fausses, comme de croire que tous les indiens aiment Gandhi, ou qu’ils sont tous vég. Exemple, un mec, pourtant instruit, m’a dit : « Alors tu parles indien ?? »… or il y a 22 langues officielles en Inde et plus de 1’000 dialectes…

        • Lorsque j’étais à Pangim, il y avait sur l’autel familial de mes hôtes, parmi les divinités hindoues, un bouddha et un christ, bel exemple de syncrétisme, une icone de l’assassin de Gandhi vénéré comme un demi-dieu.
          Convaincus que le mahatma adoré en Occident était un abruti et un traître qui aurait donné encore plus aux mahométans si on ne l’avait pas éliminé.

          • A propos du mahatma, ce collabo dhimmi était aussi un vrai antijuif. Cette réalité fut occultée en occident, jusqu’à il y a quelques années. Aujourd’hui, il existe une coopération militaire fructueuse entre Israël et l’Inde. L’excellent article en explique le principal fondement.

          • Surtout dans le nord de l’Inde, beaucoup pensent que Bouddha et Jésus sont des avatars (réincarnations) de Krishna.

        • Toujours une pique contre les végétariens. Des régions entières de l’Inde le sont.

  17. Fascinante et inépuisable civilisation Indienne !

    Et superbe article que je vais imprimer de suite.

    Merci !

  18. J’ai lu que même le Taj Mahal a été construit par un prince indien et seulemet transformé sur le tard par un aautre prince musulman.

    • Pour construire un temple pour un humain (femme de surcroît) il fallait de toute façon être un très « mauvais » musulman !

        • Etait-ce pour une femme ? Si oui, pour ces architectes les 72 vierges au paradis : walou ! Un temple ne saurait être construit que pour Allah, c’est le B-A BA.

        • Absolument FAUX. La Taj Mahal est au départ un temple hindou dédié à Shiva (vrai nom : Tejo Mahalaya). J’avais fait un commentaire là-dessus mais on ne l’a pas publié ou on l’a enlevé, allez savoir pourquoi, alors même qu’il donnait des références où l’on peut trouver des preuves.

    • Exact, j’ai fait un commentaire à ce propos mais je ne sais pas pourquoi on l’a retiré ! Alors j’en ai refais un plus court ce matin. Pourquoi n’a-t-on pas publié mon commentaire ? Je n’en sais rien, peut-être parce que ma patrie s’appelle Bharat (vrai nom de l’Inde) et que je sais de quoi je parle.

  19. Quand j’étais gosse, des hindous qui faisaient la route sont passés dans notre coron. Maman, intriguée par ces voyageurs venus de loin, les invita à la maison pour partager le café.
    C’était en 1974,et ils lui ont offert cet album vinyle :

    https://youtu.be/ZfWPNnM2-50

    Je tenais à tous vous faire découvrir cette merveille.
    Bonne écoute.

    • Pour avoir vécu en Inde (Pondicherry) de 2004 à 2017, cela me rappelle bien des souvenirs. Il y a un mantra très connu, le Gayatri mantra, que l’on entend souvent dans les temples ou avant et lors de certaines fêtes. Cette version avec les sœurs Paudwal est celle que diffusait un temple, non loin de ma maison, tous les matins et soir de 6h à 9h et cela durant 28 jours. Anecdote : lorsque j’avais demandé la traduction, un copain hindous m’a simplement dit : « oh c’est compliqué… ça veut dire que tout va bien… » bonne écoute… https://www.youtube.com/watch?v=dTaChOdz0y4

      • Bonjour Hurzi
        Je travaille en ce moment sur la francophonie en Inde , y aurait – il moyen de vous contacter pour vous poser quelques questions ?
        Merci !

      • Il est exact qu’il est difficile, voire impossible, de traduire le Gayatri mantra en français (aum bhuh bhuvah svahah tat savitur varenyam, bhargo devasya dhimahi diyo yo nah prachodayat). En résumé, on se tourne vers le soleil (savitur), vers la Lumière en lui demandant de venir éclairer notre intellect. Mais tout l’univers est compris dans la Gayatri (bhuh : plan physique, bhuvah, plan subtil, svahah, plan spirituel au-delà du mental). Aussi chante-t-on souvent ce mantra au lever du soleil, pazrfois en faisant le surya namaskar (salutation au soleil).

  20. Pour ceux qui désirent mieux comprendre le bienfaits de la colonisation de l’Inde par les musulmans se renseignent sur ce site . file:///Users/Lionel/Desktop/Ibn%20Khaldoun%20/3%20L’invasion%20islamique%20de%20l’Inde:%20le%20plus%20grand%20ge%CC%81nocide%20de%20l’histoire%20-%20Islam%20&%20Ve%CC%81rite%CC%81.html

  21. Excellent
    Article passionnant.
    Instructif.
    Om shanti. Namaste
    Oui hélas en France il y a trop de journalistes ignorants crasses renvoyant dos a dos alors que depuis 6 siecles c’est toujours les mêmes razzieurs qui emmerdent le peuple Hindou…. Qui ne se laisse plus ecraser….
    Daniavad (merci)

  22. Un grand merci pour cet éclairage. A noter qu’il y a les mêmes traîtres clientèlistes qu’en Europe ce qui complique d’autant l’assainissement souhaité par la société hindoue.

  23. Mahomet et L’Islam, n’ont jamais rien inventé ni créé, si ce n’est le crime, le pillage et la mort de ceux qui lui resiste.

Les commentaires sont fermés.