1

Les islamistes imposent partout la peur aux Européens

Faire sauter un immeuble des beaux quartiers, tel est l’objectif des terroristes musulmans, qui souhaitent répandre la terreur à travers tout le pays. Objectif atteint.

La découverte d’un dispositif explosif élaboré, dans un immeuble du XVIe arrondissement de Paris, prouve que dorénavant la menace est partout.

Un coup de filet dans l’Essonne et le Val-de-Marne, a permis d’arrêter 5 suspects évoluant dans la mouvance radicale. L’un deux était fiché comme individu radicalisé, mais resté en liberté bien entendu.

Car le principe de précaution, dont usent et abusent nos élus dans bien des domaines plus ou moins justifiés, n’existe malheureusement pas en matière de terrorisme.

La liberté des individus potentiellement dangereux, c’est sacré.

Il en est de la prévention des actes terroristes comme de la légitime défense. Il faut attendre qu’on vous ait tiré dessus pour avoir le droit de vous défendre, et de façon proportionnée s’il vous plaît !

Sur le choix de l’adresse, le mystère reste entier.

L’hypothèse selon laquelle les terroristes se seraient mépris sur l’identité et l’homonymie d’un résident, semble être écartée. A suivre.

Il semblerait qu’aucune cible particulière n’était visée, mais que les terroristes appliquent la tactique de la terreur voulue et réclamée par Daech à tous les musulmans vivant en Europe.

Dans sa propagande anti-occidentale, Daech explique en détail les “bienfaits” des attaques incendiaires, qui permettent de détruire des immeubles entiers et de répandre la terreur sur tout le territoire, ne laissant aucun mécréant à l’abri.

En conclusion, la peur est désormais dans la rue, dans les maisons, les immeubles, dans les stades et lieux de rassemblement. Elle est partout.

A ce jour, ce sont les islamistes qui sortent grands vainqueurs en Europe, même s’ils perdent sur le terrain en Irak et en Syrie. Ils ont gagné leur pari.

500 millions d’Européens sont désormais les cibles potentielles des fous d’Allah.

Et ce n’est pas la nouvelle loi antiterroriste qui vient d’être votée qui pourra changer la donne et rassurer les citoyens.

La plupart des mesures contraignantes se feront sous le contrôle d’un juge de la liberté et de la détention. Autant dire que cette loi n’est qu’un petit bricolage totalement inadapté à la hauteur des enjeux.

Nous sommes en guerre, oui, mais la nation refuse encore de s’armer militairement et juridiquement pour la gagner.

L’effondrement moral de la nation est tel, que le peuple et ses élus n’ont toujours pas mesuré la gravité de la menace : c’est la civilisation occidentale que veulent détruire les islamistes.

Il serait temps de faire preuve d’un peu de courage politique et de patriotisme pour sauver le pays.

Face aux défis, on peut toujours, il suffit de vouloir.

Jacques Guillemain