Les Islamistes intégristes font peur même en Arabie Saoudite

Publié le 19 janvier 2015 - par

Après les massacres perpétrés par les intégristes islamistes en France, après les massacres commis par les intégristes islamistes en Arabie Saoudite, après la publication du livre de Samuel Laurent “l’Etat Islamique” (lire https://ripostelaique.com/samuel-laurent-publie-letat-islamique-le-livre-qui-derange-lelysee/ ), alors que le pouvoir socialiste Français interdit, le 18 janvier 2015, les manifestations contre les islamistes intégristes à Paris, le royaume Saoudien va investir plusieurs milliards de dollars pour se protéger…. des islamistes intégristes.

Pour se protéger des islamistes intégristes et des terroristes, Israël a armé sa population civile. Ici, la priorité demeure la sécurité des citoyens.

Pour se protéger des islamistes intégristes et des terroristes, Israël a armé sa population civile. Ici, la priorité demeure la sécurité des citoyens.

Pauvre France ! C’est presque le monde à l’envers… Pauvres libertés ! Pauvre Presse Française qui s’autocensure dans sa grande majorité pour plaire au pouvoir socialiste ! A part l’hebdomadaire “Valeurs Actuelles” qui affiche encore une liberté de pensée et des enquêtes menées avec professionnalisme, beaucoup de journaux nous livrent, en période de crise, “l’interview du vrai Père Noël” à l’image du Quotidien “le Dauphiné Libéré”.

D’où l’obligation de consulter, chaque jour, les grands quotidiens étrangers, qui ne s’autocensurent pas, à l’image du quotidien britannique The Daily Telegraph, qui révèle, ce dimanche 18 janvier 2015, que l’Arabie Saoudite “envisage la construction d’un mur de 900 kilomètres à sa frontière avec l’Irak pour se protéger d’une invasion par les djihadistes de l’Etat islamique autoproclamé…”.

Le même quotidien The Daily Telegraph  indique que cette “Grande Muraille se composera d’un mur et d’un fossé destinés à protéger le royaume wahhabite des rebelles de l’organisation Etat islamique qui contrôlent une grande partie de la zone du côté irakien de la frontière et lorgnent la conquête ultime de l’Arabie Saoudite, qui renferme les deux mosquées saintes de La Mecque et Médine, leur objectif essentiel…”. Même si la Grande Muraille de Chine n’a pas empêché la Chine de tomber entre les griffes des envahisseurs !

Le projet de muraille saoudienne (source The Daily Telegraph)

Comme la France, après le massacre de Charlie Hebdo, l’Arabie Saoudite est sous le choc après que deux gardes frontières saoudiens et le général Oudah al-Belawi, commandant des opérations frontalières de la zone nord-est de l’Arabie Saoudite, ont été sauvagement tués dans l’attentat-suicide commis par des militants de l’Etat Islamique au poste-frontière de Suweif, à une quarantaine de kilomètres de la ville saoudienne d’Arar et à 80 km d’An Nukhayb, en Irak.

Dans une France en plein désarroi, où les manifestations populaires du 18 janvier 2015 pour dénoncer les excès des islamistes intégristes sont interdites,  où nos paysans se suicident pour échapper aux huissiers, dans une France où des intégristes Egyptiens utilisent le Pays comme base arrière, dans une France où les projets de mosquées ou de centres cultuels musulmans intégristes se multiplient, comme à Saint Alban d’Ay (lire Ardèche : ce qui se cache derrière le projet de centre d’éducation islamique de Saint-Alban-d’Ay ), dans une France où les entreprises licencient à tour de bras, où le groupe Aoste ferme son usine « Calixte » à Boffres en Ardèche, dans une France où peu d’entreprises innovent, créent des emplois et beaucoup disparaissent , dans une France où beaucoup de magistrats découragés diagnostiquent « La fin des juges », à l’image de Marie-Odile Theoleyre dans son remarquable livre, on a l’amère impression que le Pays réel (La France d’en bas disait le Premier Ministre Jean-Pierre Raffarin en 2002) est à l’abandon, que les responsables politique – encore présents physiquement – ont déserté le pays intellectuellement et ne sont pas à la hauteur lorsque notre Pays traverse des évènements tragiques.

Pourquoi l’Arabie Saoudite tremble ?

oui

L’Arabie Saoudite pleure son général et ses gardes frontières massacrés par les intégristes islamistes.(source The Daily Telegraph)

De nombreux spécialistes du Royaume Saoudien perçoivent dans l’Etat islamique “une créature de l’Arabie Saoudite, par l’idéologie et le financement”. C’est le cas de Farrukh Hussaini, un musulman du Pakistan, qui indique sur Twitter “L’Arabie Saoudite construit un énorme mur lourdement fortifié de 900 km pour empêcher d’entrer le monstre qu’elle a créé….”.

Au lieu de s’attaquer au financement des islamistes intégristes de l’Etat Islamique, l’Arabie Saoudite préfère construire une “Grande Muraille” pour garder l’Etat Islamique hors de ses frontières et édifier 900 km de mur pour se protéger des intégristes. Les Saoudiens ont fini par admettre que leur créature, qui n’est plus contrôlée par personne, va revenir chez eux !

Dans son nouveau combat d’arroseur arrosé, face à un monstre né du credo wahhabite, l’idéologie officielle de l’Arabie Saoudite, le royaume Saoudien cherche désormais à se protéger des hordes dirigées par un calife, Abou Bakr al-Baghdadi.

Dans un premier temps, un “collège’ composé de 140 éminents savants musulmans sunnites a répliqué à l’Etat Islamique par une lettre ouverte notifiant aux responsables du nouvel état intégriste “qu’ils n’avaient nul droit d’utiliser les mots « Etat » ou « islamique » dans leur dénomination car leurs objectifs auto-proclamés d’Etat ou de califat, de même que leurs actes brutaux de destruction et de violence sont interdits dans l’islam…”.

Le capitaine Israëlien Or Ben Yehuda, du bataillon Caracal, en opération le long d'une frontière Arabe, pour intercepter des terroristes islamiques

Le capitaine Israëlien Or Ben Yehuda, du bataillon Caracal, en opération le long d’une frontière Arabe, pour intercepter des terroristes islamiques

Il y a plusieurs mois, Charles Millon, ancien Ministre de la Défense Nationale, écrivait, “Alors qu’avec DAECH, nous sommes entrés dans une guerre de religion, La France, avec près de 1.000 départs recensés depuis 2012, constitue aujourd’hui le premier contingent de djihadistes occidentaux opérant en Syrie et en Irak.

“L’Etat islamique, mais aussi toutes les cellules d’Al Qaida, comme Khorasan, ou celle qui a enlevé l’otage français en Algérie, sont travaillés par le millénarisme et l’universalisme de leur combat. Il n’y aura pas de trêve pour nous car le Djihad leur promet le paradis, et de ce fait ils n’ont pas peur devant la mort…. ».

Une enquête de Francis GRUZELLE

Carte de Presse 55411

Print Friendly, PDF & Email

Les commentaires sont fermés.

Lire Aussi