Les islamistes sont prêts à tout pour nous imposer la charia : attentats, menaces de mort…

Résistance républicaine contre l’islamisme radical : la voie qu’il faut suivre…

La menace terroriste islamiste plane sur la France, cela n’est pas le fantasme de quelques « islamophobes » qui le disent, c’est tout simplement le ministre de l’intérieur Brice Hortefeux.
Cette déclaration a été faite le lendemain d’une fausse alerte à la bombe à la Tour Eiffel et à la station Saint Michel.
Le plan Vigipirate a été renforcé, voire musclé, pour faire face au risque élevé d’un attentat sur le sol français.
L’ex patron de la DST, Louis Caprioli a déclaré le 17 septembre 2010 sur TF1 : « Je pense que si le ministre est intervenu jeudi, quelques jours après les déclarations du patron de la DCRI et deux jours après les alertes à la bombe à la Tour Eiffel et au RER Saint-Michel, c’est qu’il dispose d’informations concrètes sur des projets d’attentats en cours de préparation. »
« Quand le patron de la DCRI dit que la menace est au même niveau que 95, c’est que les autorités redoutent d’avoir une série d’attentats comme à cette période. Ce qui est sûr, pour l’instant, c’est que les alertes montrent que ça devient ‘chaud’, qu’il y a des types qui essaient de commettre un attentat. Le problème et que, malgré toutes les dispositions qui peuvent être prises, on ne peut pas être partout à la fois et c’est cela qui peut être angoissant. »
Ces menaces ont été perpétrées le jour même ou le Sénat votait la loi d’interdiction du port du voile intégral dans l’espace public, adoptée en juillet 2010 par l’Assemblée Nationale.
Que l’on ne s’y trompe pas, les islamistes n’ont pas renoncé à vouloir nous imposer la charia et ses préceptes archaïques et rétrogrades. Pour ce faire ils utiliseront tous les moyens de propagande, de pression et d’aides financières venant des pays du Golfe ou ils ont beaucoup d’amis, plus que jamais déterminés à provoquer les démocraties occidentales, qu’ils jugent pervertis et impies.
La France est une cible privilégiée, car elle représente le pays de la déclaration des droits de l’homme, que ces fanatiques d’Allah ne supportent pas.
L’on reproche à la France sa présence sur le sol afghan, au côté des américains, pour tenter d’éradiquer la clique talibane qui rend impossible la vie des civils depuis plusieurs années, avec l’aide d’Al Qaida et du jeu trouble de son voisin pakistanais, tout aussi gangréné , par cette peste islamique.
En France, une fatwa a été lancée contre une militante laïque, Christine Tasin, Présidente de l’association Résistante Républicaine et rédactrice de Riposte laïque pour avoir osé avec courage et ténacité dénoncer les dangers de l’islam radical sur notre sol, contraire aux idéaux de notre République une et indivisible.
Tout comme Robert Redecker qui doit se cacher et vivre dans la clandestinité, pour avoir critiqué l’islam, les sbires de cette idéologie fasciste s’en prennent aujourd’hui à une compatriote, attachée à la France et ses valeurs et veulent par la terreur, l’empêcher de parler, de s’exprimer et d’écrire, un droit fondamental en démocratie.
Nous n’entendons pas les pseudos laïques médiatiques tels que Caroline Fourest, Mohamed Sifaoui et les défenseurs des droits de l’homme tels que Bernard Henri Levy et toutes les associations féministes lui venir en aide, alors que nous devrions mener ensemble le combat contre l’obscurantisme.
Nous sommes tous derrière Sakineh pour lui éviter une mort par lapidation, pratique barbare perpétrée, par les mollahs iraniens, nous devrions être tous au côté de Christine Tasin, pour refuser que la charia nous dicte ses règles de vie, qui ne seront jamais les nôtres , car totalement opposée à nos valeurs de liberté, de fraternité et de liberté.
La droite et la Gauche républicaine défendent mal le pacte républicain qui devrait nous unir et ne semblent pas avoir le courage nécessaire pour défendre une femme menacée de mort par ces fous d’Allah.
Nous avons la nette impression qu’il est plus facile de s’émouvoir contre les atteintes aux droits de l’homme qui sont bafouées en dehors du territoire Français que de se mobiliser pour défendre une militante laïque menacée de mort en France.
Pendant ce temps là, les islamistes viennent d’enlever cinq ressortissants français au Niger, et il n’est pas insensé de penser qu’ils souhaitent faire payer à la France, sa décision de bannir de son sol le port du voile islamique.
Il est vrai qu’il est plus facile aux pseudos laïques de s’en prendre aux excès de la hiérarchie catholique que de s’en prendre aux islamistes radicaux, les risques ne sont pas de même nature.
La République doit se vivre à visage découvert, sans tabou et sans interdit. Le droit au blasphème doit être défendu, car le remettre en cause, serait abdiquer face à un islam conquérant qui ne vit que grâce à la privation des libertés fondamentales que nos ainés ont eu tant de mal à conquérir.
La République ne peut pas accepter que l’on piétine sans vergogne le vivre ensemble au-delà de nos différences et ne peut accepter que l’on menace de mort ceux qui risquent leur vie pour la défendre.
Il m’arrive parfois d’avoir honte, quand je vois que le politiquement correct ne permet pas à la démocratie de respirer et d’aborder les sujets dits sensibles (délinquance, immigration clandestine, islamisme, ghettoïsation de nos cités ), que nos concitoyens vivent au quotidien et qu’ils n’ont pas peur de dénoncer, alors que nos politiques tergiversent ou cherchent de fausses excuses pour fuir leurs responsabilités devant les difficultés du moment.
La République ne sortira pas grandie, si elle n’est pas capable de relever les défis de demain que sont l’intégration et l’assimilation des étrangers qui veulent vivre sur notre sol, à condition qu’ils en acceptent les us et coutumes.
Si nous ne réussissons pas cette assimilation, c’est la République qui se trouvera en danger et son unité menacée.
La gauche compassionnelle et les biens pensants se trompent de combat, quand ils dénoncent ceux qui s’en prennent à l’islam. Ils ne s’aperçoivent que nous sommes en guerre contre une idéologie fasciste qui veut nous détruire et dominer le monde en imposant des préceptes qui datent du 7éme siècle, croyant qu’ils détiennent leur puissance de la parole divine d’un livre obsolète et criminogène que l’on nomme le Coran.
Quand on n’y lit des sourates telles que celles-ci :
« Certes, ceux qui ne croient pas à Nos Versets, (le Coran) Nous les brûlerons bientôt dans le Feu. Chaque fois que leurs peaux auront été consumées, Nous leur donnerons d’autres peaux en échange afin qu’ils goûtent au châtiment. Allah est certes Puissant et Sage! »,
« Ils aimeraient vous voir mécréants, comme ils ont mécru : alors vous seriez tous égaux ! Ne prenez donc pas d’alliés parmi eux, jusqu’à ce qu’ils émigrent dans le sentier d’Allah.Mais s’ils tournent le dos, saisissez-les alors, et tuez-les, où que vous les trouviez; et ne prenez parmi eux ni allié ni secoureur »,
« Lorsque vous rencontrez (au combat) ceux qui ont mécru frappez-en les cous. Puis, quand vous les avez dominés, serrez le garrot. Solidement, »
Il est évident que tout nous oppose et que nous n’avons rien en commun et qu’il n’est pas possible que cette religion ségrégationniste, rétrograde et archaïque se propage dans nos cités, car elle ne véhicule que la haine et la violence.
Quand j’entends que certains de politiques prônent un islam de France, d’une part, ils sortent de la réserve que leur impose la loi de 1905 de séparation de l’Etat et des Eglises et que d’autre part , ils se trompent, car il n’existera jamais un islam de France, car cette religion n’est en rien liée à notre culture judéo-chrétienne, que l’on le veuille ou non.
La plupart des imans qui prêchent dans nos mosquées et qui font du prosélytisme sur notre sol, sont formés dans les pays musulmans.
Il est grand temps d’organiser la Résistance républicaine afin que nous fassions barrage à l’obscurantisme qui ne pourra que semer le trouble et le désordre et mener au chaos notre civilisation que les islamistes radicaux se sont jurés d’anéantir.
Fabrice LETAILLEUR
Voir son blog :
http://lebloglaicdechamps.over-blog.com/

image_pdf
0
0