Les islamistes utilisent les enfants pour communautariser l’école

Publié le 19 janvier 2009 - par
Share

Nous avons reçu, sans doute accidentellement, la lettre ci-dessous. Elle était adressée à une dizaine d’organisations, dont le Secours islamiste, Islam et Laïcité, l’Union des Associations Musulmanes du 93, l’UOIF, le site oumma.com, Ni Putes Ni Soumises… Nous avons décidé de la rendre publique, pour mieux informer nos lecteurs de la réalité des pressions que les islamistes mettent sur l’école, en utilisant les cantines scolaires, et surtout pour mieux encourager les élus à rappeler cette évidence : la cantine n’est pas obligatoire, nous sommes dans une République laïque, et il n’y a aucune raison de céder à des revendications religieuses communautaristes. C’est ce que Cyrano a répondu (voir ci-dessous) à cette dame.

Bonjour,

Par la présente, je souhaiterais vous transmettre le lien de ma pétition mise en ligne sur internet, suite au souci que rencontrent actuellement de très nombreuses familles dont les enfants déjeunent en restauration scolaire :

http://www.lapetition.be/en-ligne/menus-de-cantine-3129.html

Elle demande la séparation viande et légumes dans les menus ou des plats végétariens afin de respecter les enfants ne consommant pas de viande pour différentes raisons.
Elle ne demande en aucun cas la présence de viande hallal dans les cantines, par respect du principe de laïcité.

– Je vous invite donc à lire la pétition et à signer si vous soutenez : pour bien apparaitre ensuite dans la liste des signataires, il ne faut pas oublier de valider votre signature en cliquant sur le lien qui sera envoyé sur votre adresse mail.
Une fois signé et validé, je compte sur vous afin de transmettre ce lien à vos contacts (proches, amis, collègues…) et à d’autres associations.

En effet, j’ai reçu jusqu’à présent du soutien individuel (famille, amis, collègues, personnes par le biais de blogs, forums,…) mais pour que cela avance réellement, il faudrait le soutien de diverses associations. C’est pour cela que je compte sur vous.

– Si vous comprenez notre démarche, et si cela ne vous pose pas de difficultés techniques, vous serait-il possible de diffuser le lien de cette pétition sur votre site afin que les adhérents et les consultants puissent la lire, la signer et la transmettre ?

Je pense que c’est plus que nécessaire que nous soyons de très nombreux signataires pour cette cause, sachant que nous sommes depuis pas mal de temps dans diverses démarches avec la Mairie pour tenter de faire évoluer cette situation.
(Une démarche si elle est fortement soutenue au niveau national, et surtout par différentes associations pourra avoir plus d’impact sur une municipalité…)

Dans l’attente d’une réponse prochaine, je vous remercie d’avance pour votre soutien et vous prie, Madame, Monsieur de croire en l’expression de mes respectueuses salutations.

P.S. : Je souhaitais préciser également que cette démarche n’est pas uniquement mise en place pour des motifs religieux mais surtout pour des raisons de respect des droits humains et des choix individuels (n’oublions pas les végétariens par exemple…)

Soumia C.

REPONSE DE CYRANO

C’est cela, prenez-nous pour des imbéciles.

En gros, vous savez qu’en réclamant de la viande hallal, votre demande sera rejetée.

Mais vous ne voulez pas que vos gamins mangent de la viande « impure », donc vous essayez de noyer le poisson en mêlant une revendication végétarienne à vos exigences.

Vous la jouez en deux temps. On vous fait confiance, si vous obteniez satisfaction, pour, dans un deuxième temps, orchestrer des campagnes sur le déséquilibre alimentaire des gamins qui ne peuvent pas manger la viande de leur choix à la cantine, et demander alors la viande hallal, qui rapportera des fortunes à trois mosquées qui ont le monopole des subsides liées aux ventes de la viande sacrée.

Votre post-scriptum lève le pot-aux-roses, puisque vous dites que cette démarche n’est pas UNIQUEMENT mise en place pour des motifs religieux. Donc, le motif religieux est bien présent.

Vous cherchez à communautariser l’école publique, et vous vous servez des gamins pour cela.

J’espère que vous allez tomber sur une mairie qui vous répondra une chose simple : la cantine n’est pas obligatoire. Si vous n’êtes pas contente des menus affichés, faites manger vos gamins chez vous, ou bien trouvez une solution hors de l’école.

On vous voit venir de loin, quand même, avec vos gros sabots.

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.