Les islamo-gauchistes alliés du terrorisme islamiste du troisième millénaire

Les événements dramatiques en cette fin de 2020 ont amené sur le devant de la scène politique des interrogations sur le sens de la politique immigrationniste à tout va de Macron vis-à-vis du terrorisme islamiste face à la fragilité de plus en plus inquiétante des équilibres sociaux de nature ethnique et religieuse.

On croyait, non pas notre civilisation, mais la république socialiste laïque indifférente au phénomène religieux et la voilà forcée à se réveiller par les nouvelles guerres islamiques incessantes livrées à la France.

Depuis longtemps, les progressistes ont refusé de se questionner sur les notions de Bien et de Mal.

Depuis longtemps, les progressistes ont refusé de s’interroger sur les notions de responsabilité. Ce mot que tant de progressistes ont voulu rayer de leur vocabulaire, ce concept de responsabilité que la plupart des progressistes ont voulu éliminer de leur pensée, cette idée tellement chargée de sens et d’intransigeance, d’une redoutable efficacité à l’origine de tant de conséquences pour les irresponsables politiques en France.

Le terrorisme islamiste est de retour et il continue d’alimenter les croyances et les rêves de conquête de l’Islam politique. Car, qu’on le veuille ou non, le monde reste gouverné par la violence politique, malgré la croyance dans la démocratie, par des principes intrinsèquement reliés à la laïcité et cette réalité concerne aussi les incroyants. Si bien que la question n’est pas de savoir pourquoi et comment le terrorisme islamiste existe en France, mais de comprendre pourquoi et comment un tel terrorisme est apparu avec le soutien des islamo-gauchistes en France, contre toute référence à la conscience humaine. Qu’est ce que l’on en a fait ? Et quelles représentations du terrorisme islamiste avons-nous adoptées pour finalement saisir l’incroyable filiation entre l’Islam politique et le terrorisme islamiste du fait de l’extraordinaire continuité historique de l’Islam et de l’islamisme à travers les siècles jusqu’à la décadence religieuse et philosophique de l’Europe moderne !

Une chose est sûre, l’islamisme, depuis sa naissance à nos jours, a toujours été à la recherche d’une domination islamique totalitaire. C’est la réponse jugée opportuniste aujourd’hui à la décadence religieuse de l’Europe moderne ! Macron gay-friendly et les progressistes LREM-GOF-LGBT socialistes libertaires nient que la spiritualité soit au centre de toute vie psychique et que c’est elle qui donne son sens à la vraie vie.

Force est de constater, par l’étude des mythologies universelles, qu’on ne connaît pas d’époque où la spiritualité aurait été absente de la vie et du destin de l’homme. De tous temps, la spiritualité est au centre des conceptions du monde et des systèmes de valeurs correspondant à chaque religion. L’histoire de l’humanité montre que la spiritualité n’est pas statique mais dynamique et qu’elle évolue au gré de nos connaissances.

Le terrorisme islamiste ignore que l’histoire de l’humanité n’est faite que de l’évolution des idées dans le monde. Le début du XXIème siècle marque un retour en grâce de la conception du terrorisme islamiste due aux islamo-gauchistes adeptes de la diversité violente des pratiques révolutionnaires. Mais avant d’y parvenir, nous devons saisir comment l’ère du terrorisme islamiste s’est constituée et surtout comprendre pourquoi ce déclin moral de la civilisation de l’Occident chrétien affecte toujours la destinée de l’homme. Une fois ce constat établi, nous pourrons plus sainement aborder la fonction révolutionnaire du terrorisme islamiste.

Le projet politique des islamo-gauchistes est de créer partout le chaos pour justifier leurs perspectives révolutionnaires où selon eux se cache l’infini de tous les possibles en référence à la dictature bolchevique.

C’est selon eux l’espérance de toutes les promesses révolutionnaires. C’est le règne de l’errance que promeut le chaos du terrorisme islamiste où chacun est confronté aux risques de sa survie. Pour l’Islam politique pas question d’une coexistence pacifique entre les groupes sociaux dans un monde progressiste sans âme, totalement déshumanisé et cruel. La violence islamiste est essentiellement de nature politique pour comprendre que l’Occident chrétien doit être régulièrement attaqué par la violence du terrorisme islamiste.

De même que l’Occident chrétien doit être sans cesse attaqué par la violence politique des islamo-gauchistes révolutionnaires. C’est pourquoi Michel Tubiana, anti-k.org, a pu écrire : Il y a un degré de haine qui nous renvoie à être des ennemis de la nation ! Sur la réaction du gouvernement après la décapitation de Conflans : Il y a du cynisme de la part du gouvernement et du pouvoir politique. Il y a un mépris assez affiché de l’État de droit. Aucun texte n’autorise le ministre de l’Intérieur à utiliser la loi pour passer un message. On est dans le domaine de l’abus de droit manifeste. Derrière ces décisions du gouvernement qui pourraient être remises en cause par le droit, c’est la crédibilité de l’État qui risque être atteinte. La fermeture de la mosquée de Pantin est une des scories nombreuses de l’État d’urgence. À propos de la dissolution des associations, c’est une très vieille disposition : pendant la Seconde guerre mondiale, elle permettait de dissoudre des ligues factieuses. À ce jour, le conseil d’État a toujours exercé un regard extrêmement vigilant sur les dissolutions des associations. On touche là directement à nos libertés essentielles. La laïcité, ce n’est pas la laïcité de la société, c’est la laïcité des institutions de la République et on ne doit pas contraindre la pensée de chacun.

À droite fièrement : Pour tout savoir sur l’islamo-gauchisme. Comment des gauchistes anticléricaux, qui ont bouffé du curé pendant des décennies, des laïcards purs et durs, ont pu en venir à défendre l’islam qui est une religion peu compatible avec les valeurs de la République et avec la laïcité plus que le catholicisme ?

Comment des islamo-gauchistes féministes, qui se sont battues pour le droit et l’émancipation des femmes, peuvent se soumettre aux diktats d’un islam dont la caractéristique est la discrimination entre les femmes et les hommes ? Les réponses à ces questions sont décrites dans un film réalisé par Yves Azeroual et intitulé : Islamo-gauchisme, la trahison du rêve européen. Une multitude d’interviews de philosophes, de spécialistes de l’Islam et d’historiens apportent un éclairage sur les rapports entre le gauchisme et l’islam.

La réponse à ces deux interrogations tient en un mot : (le totalitarisme) le dogmatisme qui permet à ses adeptes de tordrent la réalité pour la faire entrer dans leur idéologie totalitaire.

À droite fièrement : L’islamogauchisme, cet ennemi de l’intérieur ! Toutes ces minorités de la diversité aigrie, tous ces Français (?) qui nous haïssent, prendront-ils les armes contre nous parce que nous sommes Blancs, chrétiens ou hétérosexuels ? C’est un flot de haine qui se déverse quotidiennement, via une presse complaisante, sur les Français de souche. Nous serions d’abominables colonialistes, d’affreux misogynes, d’horribles homophobes, doublés de fieffés salopards (islamophobes et) racistes !

À droite fièrement : Oui, les islamo-gauchistes ont du sang sur les mains ! Si un jour, une guerre civile éclate, l’extrême gauche sera dans les rangs des ennemis de la France. Les islamo-gauchistes ont déjà pris les armes contre la France. Ils haïssent la Nation, ils haïssent l’histoire de la France. Ils piétinent ses valeurs !

Oui, les islamogauchistes sont en pointe dans ce combat contre la France. Au pouvoir, ils ont fait voter des lois qui considèrent l’esclavage occidental comme un crime contre l’humanité ignorant l’esclavage arabo-musulman de plus grand ampleur. Ils sont en pointe pour victimiser les immigrés et donc les pousser au communautarisme. Ils sont en pointe dans la culture de l’excuse qui a paralysé les policiers et asphyxié la justice. Ils sont en pointe dans ces compromissions avec les exigences de l’islam afin de récupérer les votes des musulmans. Et tout ça ne peut qu’inciter les islamistes à pousser leurs avantages et pour certains à passer à des actes violents légitimés par cette idéologie anti-occidentale, anti-chrétienne, anti-Blancs.

Une partie de la gauche a violemment condamné Charlie Hebdo après la parution des caricatures de Mahomet. Toutes leurs actions et leurs discours ont contribué à légitimer les attentats contre Charlie Hebdo et la décapitation de Samuel Paty. Ils ont du sang sur les mains ! C’est exactement ce que dit Pascal Bruckner face à la militante racialiste Rokhaya Diallo : « Vous avez poussé à la haine contre Charlie Hebdo et armé le bras des tueurs. Assumez la responsabilité de vos actes. » Edwy Plenel a déclaré : C’est une immense chance pour la France d’être le premier pays musulman d’Europe ! Les Français mesurent chaque jour cette chance !

Gilles William Goldnadel, dénonce le discours islamo-gauchiste qui encourage l’immigration et refuse de prendre la menace islamiste au sérieux. La tragédie française a pour nom l’immigration massive !

Goldnadel, dreuz.info : La tragédie française a pour nom l’immigration ratée, massive, illégale et violente. Le drame d’aujourd’hui, c’est ce jeune migrant pakistanais venu venger le prophète caricaturé, le hachoir à la main, sur l’ancien site martyr de Charlie Hebdo. Deux victimes défigurées. Ce drame montre que la tragédie française continue et qu’elle n’est pas finie. Les policiers ont à faire face à un pouvoir judiciaire ou politique désespérément lénifiant. Les services de renseignements doivent faire face à un vivier humain à surveiller arithmétiquement trop nombreux pour ne pas être dépassés. C’est la cruelle et ingrate vérité.

Le journaliste de Charlie hebdo, Fabrice Nicolino, l’a expliqué sans faux-semblants. La France est malade de cette génération d’intellectuels biberonnés au stalinisme. En 2015, les journalistes résistants sont la cible de l’islam radicalement conquérant. Le journaliste ne craint pas de mettre en cause le pape de l’islamo-gauchisme Edwy Plenel : Plenel ose écrire que Charlie mène une guerre aux musulmans.

Il faut savoir ce qu’on écrit, si vraiment Charlie mène une guerre, alors tout est permis en retour ! Comment un homme comme lui a mené une infamie pareille. La France est malade de cette génération d’intellectuels biberonnés au stalinisme, qui se sont mentis à eux-mêmes sur la nature de cette idéologie-là, qui aujourd’hui refusent leur responsabilité et nous regardent crever dans notre coin sans broncher.

Pour Fabrice Nicolino, ces gens ont préparé le terreau terroriste. Le Monde a omis très curieusement de rapporter cette mise en cause de son ancien rédacteur en chef sur les attentats de janvier 2015 !

Amedy Coulibaly à la jeune caissière de l’Hyper Casher Zarie Sibony : « Vous êtes juifs et français, les deux choses que je déteste le plus. » La responsabilité anti-occidentale, antifrançaise, antisémite, des islamo-gauchistes dans la fabrication de la haine en milieu immigré islamique est totale. Les journalistes de Charlie hebdo luttaient contre l’islam radical, ils étaient aussi français. Les clients de l’Hyper mangeaient casher, ils étaient français. Aujourd’hui, ce n’est plus seulement le français, le chrétien, le juif qui est détesté, c’est de manière cette fois construite et assumée : le blanc, raciste systématique. Il paye tous les jours comptant dans les banlieues comme dans les cités périphériques, à coups de couteau reçus. Cela s’appelle pourtant la violence gratuite. Le drame de la tragédie française est survenu par un jeune migrant islamiste pakistanais, fanatisé et isolé. Il faisait partie de cette cohorte grandissante de mineurs supposés, évalués aujourd’hui à 40 000 individus qui causeraient 60 % des crimes et délits en région parisienne. Et en même temps, les médias convenus n’interviennent que pour stigmatiser la France de ne pas savoir traiter convenablement ces gens qu’elle n’a pas invités et dont elle ne sait que faire. Bien entendu, des ONG politisées et que ne renieraient pas les organisations islamo-gauchistes sauce Mélenchon font tout pour que le drame continue.

Quant à l’Europe, qui hier encore chantait béatement l’air immigrationniste du pacte de Marrakech (ce traité onusien qui n’existait que dans l’esprit complotiste de la fâcheuse sphère), elle reconnaît la nécessité de résister à ce qu’elle ne peut faire autrement que décrire que comme une invasion difficilement résistible.

Gageons sans grand risque que derrière les slogans elle demeurera impuissante.

Seuls les États-nations le peuvent, encore faut-il que leur gouvernement le veulent ! Moralité : La tragédie française, celle de son peuple détesté, à la voix étouffée et à la volonté méprisée, continue.

Titiou Lecoq, sur slate de la gauchosphère bobo écolo-islamiste : Le gouvernement sort des phrases dignes de l’extrême droite et c’est nous les islamo-gauchistes ? Après la mort de Samuel Paty, les vannes de la haine idiote et démago ont été grandes ouvertes. Un prof a été décapité pour avoir enseigné la liberté d’expression. Brusquement, les vrais coupables, ce n’était plus le terroriste. Ni certains parents d’élèves. Ni certains imams. C’était toute une partie des discours de gauche. Manuel Valls accuse qui d’être responsable de la mort de Samuel Paty ? Rien de moins que La France insoumise, la gauche journalistique, Edwy Plenel, la gauche radicale, l’UNEF (mais voilée !), la Ligue de l’enseignement, la Ligue des droits de l’Homme.

Jean-Michel Blanquer a parlé de complicité intellectuelle du terrorisme, visant les universitaires qu’il soupçonne du fameux islamo-gauchisme ! On est catalogué islamo-gauchiste quand on soutient la présence des femmes voilées dans l’espace public. Vous êtes complice du terrorisme. Après la décapitation de Samuel Paty, comme le disait Leïla Slimani où est la nuance ? Où est l’humain ? Ben voyons ! TAKAYCROIRE !

Après la décapitation de Samuel Paty, on voit s’ouvrir les vannes de la haine idiote et démago, une turbine géante qui brasserait de la haine à plein régime. Sur le site gauchiste de Télérama, Samuel Gontier a écrit : Après le meurtre (décapitation) de Samuel Paty, le concours Lépine des idées d’extrême droite. Quand Pascal Bruckner accuse Rokhaya Diallo d’être responsable de l’attentat contre Charlie, on voit l’ignominie.

Il n’y a aucun avantage moral à être la victime de soutenir le terrorisme ! Ce que dit Bruckner est extrêmement dangereux. En tenant publiquement ces propos, il désigne Diallo comme cible. Il fait ce qu’il lui reproche. Dans cette période de grande violence, de tous côtés, accuser ainsi quelqu’un est irresponsable. Il suffit de voir la manière dont a été traitée Alice Coffin ! Le néo-féminisme serait menaçant condamnant des hommes, faisant régner la terreur dans les médias. Et il a ressorti une déclaration de Caroline de Haas ! C’est toujours un bonheur d’entendre Pascal Bruckner dénoncer cette hyper-présence médiatique des féministes !

Thierry Michaud-Nérard

image_pdfimage_print

8 Commentaires

  1. tout ça pour avaoir quelques voix aux élections, sans se douter que bientot les muzz n’auront plus besoin de ces idiots utiles, et les décapiteront aussdi

      • Les choses ne sont pas si simples. C’est les bobos de droite qui ont fait venir les Muzzs et les noirs africains pour tirer les salaires vers le bas et faire d’innombrables profits. La gauche a défendu ces nouveaux travailleurs, les victimisant souvent en confondant prolétariat et immigration musulmane. C’est le patronat qui a insisté pour le regroupement familial, ce qu’à applaudi la gauche. Main dans la main, chacun y a vu ses intérêts. Parler d’islamo-gauchisme uniquement c’est occulter une responsabilité commune. Les apprentis sorciers ont ouvert la boîte de Pandore. Ils ont tous été inconséquents. Depuis la guerre d’Algerie, ils savaient pourtant de quoi étaient capables les islamistes.

  2. L’idéologie politico sociétale martelée depuis des décennies, est aussi dangereuse que l’idéologie religieuse, elle est tellement ancrée dans le mental des individus, qu’ils n’ont plus aucune objectivité ni lucidité sur les réalités qu’entrainent ces idéologies souvent en totales contradictions civilisationnelles.
    Toutes les personnes sur la photo sont convaincues d’avoir la parole vraie, et se renforcent les unes avec les autres, c’est exactement le même fonctionnement que chez les adeptes d’une religion.

  3. On peut constater toutefois que l’idéologie de la gauche française s’exprime dans toutes ses contradictions. Après avoir facilité l’accroissement des populations étrangères et de la religion musulmane sur notre sol, les mouvances gauchistes (et autres) qui règnent dans les médias et dans l’enseignement se mettent à jouer aux incendiaires en prônant la diffusion tous azimut d’images et textes provocateurs et souvent scabreux et vulgaires à l’égard de la religion d’islam. Vu que de nos jours la moindre image fait le tour de la planète en quelques heures. Pas sûr que cela soit judicieux en cette époque trouble et risquée, vu le nombre de fanatiques islamisés qui circulent. Nombre de français, à tous les niveaux seront toujours aussi incapables d’anticiper les conséquences de leurs actes.

  4. Les islamo gauchistes sont des collabos qui anéantissent la France même si ce seront les premiers a être persécutés a cause de leurs mœurs quand l islam politique sera au pouvoir.

  5. 2 sur 2 /enfin pour les pompiers qui encore ont une paire de couilles déclencher les sirènes caserne « accidentellement » et tout ça pour faire bonne mesure et que même ceux qui étaient aux chiottes ne puissent dire qu’ils n’ont rien entendu , pendant 10 minutes minimum ! ! ! faites circuler partout ce mot d’ordre tous a 20 h30 tous les soirs jusqu’à ce que cette dictature cesse !

  6. 1 sur 2 /Je n’ai ni compte youtube ni face de bouc ni twitter je suis donc muette ! MAIS ! vous qui en avez un vous pouvez relayer ce message ! :RESISTANCE MODE D EMPLOI / CONTRE ATTAQUE MINIMALE PAR LA COM :Sensibilisation et prise de conscience du populo a la guerre que merdacron mène contre lui :Le « couvre feu » (expression d’occupation NAZIE ) débutant a 21 heures , non seulement taper dans des casseroles mais aussi , klaxonner sans arrêt , et pour ceux qui ont une alarme de voiture actionner à distance depuis leur appartement le bouton « panique » qui déclenchera la sirène , claquez des petards faites la maximum de bruit possible que les gens comprennent bien que c’est la guerre

Les commentaires sont fermés.