Les jeux sont faits, rien ne va plus !

Le prochain président de la République sera Emmanuel Macron, et nous allons en consommer durant cinq ans, que cela nous plaise ou non et cela ne nous plaît pas, mais nous n’y pouvons rien !

Tous ont déjà rejoint Emmanuel Macron, ceux qui hésitent encore, peu nombreux, ne tarderont pas à se prononcer également pour lui.

Même François Fillon n’a pas eu la décence de patienter jusqu’à aujourd’hui, il s’est soumis dans la minute qui a suivi, comme il s’était soumis durant un quinquennat à Sarkozy.

Mais ses électeurs se soumettront-ils ?

Qui seront les ministres d’Emmanuel Macron ? Ils veulent tous une place. Les plus rapides à le rejoindre seront les mieux servis.

Premier ministre ? Pourquoi pas Baroin ? Dès l’affichage des pourcentages il lui a fait parvenir sa carte de visite. Il aurait été le Premier ministre de Sarkozy, puis de Juppé et ensuite de Fillon, alors pourquoi pas celui de Macron !

Nicolas Dupont-Aignan ne s’est pas encore prononcé mais il va le faire à son tour, ce début de semaine et pourtant sa seule étincelle de génie serait de se taire car non seulement il est un perdant mais, ce qui est bien plus grave, il fait perdre les autres, ceux qu’il pourrait aider.

Quel mot d’ordre a-t-il la prétention de donner ? Aucun.

Tous ses électeurs vont rejoindre Marine Le Pen au second tour, que cela lui plaise ou non.

Nicolas Dupont-Aignan se retrouve, comme on dit chez nous : « une main devant, une main derrière ».

Qu’il ait au moins un ultime sursaut courageux : que « Debout la France », pour ce qu’il en reste, rejoigne le Front National pour les législatives, puisque personne d’autre ne veut de lui : ni Les Républicains, ni les Centres, ni Macron qui pourtant accueille tout le monde à bras ouverts !

Puisse-t-il avoir un dernier sursaut intelligent : qu’il se retire définitivement, qu’il quitte le royaume des illusions, qu’il revienne sur terre et qu’au lieu de rêver aux lendemains chantants il se contente des Yerres présents !

Manuel Gomez

image_pdf
0
0

6 Commentaires

  1. M.Gomez, vous avez depuis quelques temps  » baissé les bras » dans la lutte pour soutenir notre France.
    Prenez quelques temps de repos…par ces temps difficiles nous avons besoin de lire des analyses sur la politique, nous rassembler pour faire front, nous soutenir mutuellement, avoir une note d’espérance, de résistance patriotique.
    Vous êtes négatif, battu d’avance et vous lire (ne serait ce que vos titres) est pénible.
    A plus tard…

    • D’accord avec vous @a.picadestats. Nous sommes tous suffisamment effondrés par le résultat de ce vote, qui à mon avis a été largement truqué dans certaines communes (voir l’artcle de Alice Braitberg du 24 avril dans RL)
      Nous devons au contraire essayer de garder espoir et surtout d’être très vigilants durant les votes et dépouillements

    • Désolé cher monsieur, mais je ne suis pas responsable des titres et je suis bien loin de baisser les bras, alors que nombreux les baissent, mais je suis lucide, alors que nombreux ne le sont pas. A bientôt.

  2. Voter Macron : un crime contre la raison et notre civilisation …pour l’islamisation,par contre c’est tout bon .Ceux qui seront la cause du malheur de notre pays par leur vote se plaindront ;mais il sera trop tard .

  3. Dupont Aignan est une merde s’il avait à coeur de sauver la France et non pas de satisfaire son égo il aurait su quoi dire le soir de l’élection …mais lui comme Asselineau sont des sous marins du système qui sont la uniquement pour que le FN ne puisse pas arriver au pouvoir ….le truc est vieux comme le monde mais il a des cons qui se font avoir à chaque fois ….si les voix de ceux qui se sont porté sur ces clowns avaient servi la cause Patriote nous n’en serions pas là….il attend quoi Ducon Aignan pour annoncer son ralliement à Macron pour faire barrage à la « bête immonde »,un de plus ou de moins plus rien ne m’étonne dans tous ce cirque électoral…les masques sont tombés mais les veaux ne s’en rendent même pas compte..

Les commentaires sont fermés.