Les journalistes de gauche refusent la vérité sur l’antisémitisme musulman

Les journalistes de la gauche collabo ne peuvent pas dire ni jamais laisser dire la vérité sur Macron.

Leur combat est politique. C’est pourquoi ils ne peuvent jamais dire la vérité. Les journalistes de gauche sont les porte-voix de Macron, cette presse de la gauche collabo au service du mensonge de la bien-pensance, cette presse de gauche de la pensée unique qui refuse la vérité sur l’antisémitisme musulman.

Un rappeur noir veut pendre les Blancs, assassiner des enfants blancs dans les crèches, mais pas question de soulever le moindre problème de l’encouragement public et de l’incitation à la haine des Blancs !

On se demande pourquoi la presse de gauche de la bien-pensance ne juge jamais condamnable la propagande de haine immonde du rappeur noir anti-Blancs ! Sa spécialité, c’est la dénonciation des propos antisémites, homophobes, racistes, islamophobes et misogynes, et même du nazisme disparu depuis 1945 !

C’est pourquoi on s’interroge sur les hypocrisies de cette presse de gauche de la bien-pensance.

Sur les réseaux sociaux, la haine des Blancs reste impunie. Macron s’affiche aux Antilles avec des jeunes délinquants noirs à demi-nus dans les bras : une propagande LREM nettement idéologique. Macron gay-friendly anti-Blancs crève l’écran sur toutes les télés et les journalistes de gauche ne veulent pas le voir.

L’Anti-France de Macron gay-friendly est clairement affichée toujours et partout sans que jamais on ne reproche à la presse caricaturale de gauche, symbole de la collaboration, de défendre l’indéfendable !

Les journalistes de gauche considèrent qu’il y a beaucoup à gagner dans la macronnerie vulgaire à défendre un activiste issu de la diversité débitant insultes et appels antisémites sur les réseaux sociaux.

La haine antisémite immonde qui se répand dans les banlieues islamisées et les quartiers de non-droit reste parfaitement tolérable pour les journalistes de gauche. Le but de la presse de gauche de la pensée unique est de promouvoir l’idéologie de la diversitude et le communautarisme en rupture de la république.

Pour les journalistes de gauche militants et justiciers, le seul danger, c’est l’extrémiste de droite !

Le journaliste de gauche ne se préoccupe pas des faits, mais seulement de son opinion partisane.

La pratique normale des journalistes de gauche est de colorer et de présenter les faits de manière partisane pour toujours plus de diversité idéologique islamo-gauchiste. Du coup, le journalisme militant trouve tout naturellement de quoi faire son beurre en France dans sa dévotion consacrée à la macronnerie vulgaire.

Le pluralisme partisan de la presse de gauche est payé en retour par les riches subventions de l’État-Macron aux fins de diffusion des seules idées politiques de la macronnerie vulgaire qui sont imposées à tous les Français. Bien sûr, la presse de gauche ne parle que de ce que disent tous les médias de gauche ! Dans la réalité, le journalisme de gauche est au service de la propagande des médias de gauche pro-Macron !

Le journaliste de gauche de la pensée unique dénonce tout ce qui serait islamophobe et xénophobe, tout ce qui touche à la question des migrants et toute pensée critique au sujet de l’Islam et des migrants.

Le journaliste de gauche de la pensée unique dénonce la pensée de droite radicale, donc le danger nationaliste et raciste qui se développe en France, sans jamais en critiquer les causes islamo-gauchistes.

Dire la vérité sur l’Islam conquérant, l’islamisation de la France et l’invasion des migrants encouragée par Macron ferait le jeu de l’extrême droite en décrivant une réalité favorable à une réaction identitaire. Son obsession maladive en tant que journaliste de gauche, c’est la dénonciation des suspects de l’extrême droite et de la soi-disant fachosphère. Pour les journalistes de gauche, les terroristes islamistes baignant dans le sang des Français ne seraient pas ceux que l’on veut nous faire croire ! Pour la gauche, les terroristes sont les islamophobes de droite qui accusent le terrorisme islamiste malgré le Padamalgam de la religion officielle.

Pourtant, le terrorisme réel ne sera jamais évoqué par le pluralisme partisan de la presse de gauche.

Le journaliste de gauche de la pensée unique veut témoigner avant tout de l’Islam d’amour et de paix.

Une façon de nier où sont les ennemis véritables de la France baignant dans le sang des Français.

Officiellement, il n’y a aucun problème à propos de l’Islam, mais seulement à propos du salafisme. Et c’est bien ce que dit le sinistre de la répression intérieure de gauche Castaner à propos de l’islamisme.

En cas d’attentat islamiste, le journaliste de gauche de la pensée unique ne doit jamais prononcer les mots de migrants, Islam et islamisme. Par contre, il doit résister à la polémique créée par les médias suspects de l’extrême droite et contester la peur des migrants, de l’Islam et de l’islamisme générée par les attentats.

C’est pourquoi évoquer l’Islam et l’islamisme baignant dans le sang des Français comme la raison pour laquelle un terroriste sort un couteau et égorge des gens innocents, la presse de gauche n’en parle pas.

Par contre, le journaliste de gauche de la pensée unique célèbre cette fiction inventée par les médias de gauche : « Les Français, dont on a mesuré la maturité démocratique après chaque attentat islamiste« .

Le journaliste de gauche de la pensée unique refuse de condamner l’antisémitisme islamique ! C’est la loi de la pensée unique de gauche. Au moins et pour la première fois, on nomme clairement les antisémites contemporains. C’est l’islamisme et les versets du Coran appelant au meurtre et au châtiment des juifs !

Car les faits sont têtus. L’islam et les musulmans partagent cette haine des juifs prophétisée dans le Coran à longueur de versets. Mais pour le journaliste de gauche de la pensée unique, dénoncer la haine des juifs prophétisée dans le Coran, c’est faire le jeu de l’extrême droite. C’est intolérable et odieux de vouloir dénoncer les violences faites aux juifs et ceux qui les commettent. Pourtant les juifs ne sont pas persécutés par des crânes rasés de l’extrême droite, mais par des caïds de banlieue islamisée qui veulent « leur or » !

Peut-on longtemps encore ignorer la réalité du fait que ce sont des délinquants musulmans qui ont torturé et mis à mort Ilan Halimi, Lucie Attal-Halimi et Mireille Knoll ? Ce sont eux qui, année après année, font fuir les Français juifs des quartiers islamisés où ils vivent. Ce sont eux qui profèrent insultes et menaces sur la voie publique à l’encontre des porteurs de kippas. Peut-on vouloir longtemps encore ignorer cette réalité que dans la France de Macron, les attentats contre les juifs sont prioritairement le fait des musulmans ? L’islamo-gauchisme partisan de la presse de gauche refuse le réel. Il préfère assimiler les juifs de France à la politique de défense israélienne dans la guerre des palestiniens et des arabes contre Israël pour nier la responsabilité des véritables auteurs des actes antisémites et les vraies causes politiques du terrorisme islamiste en France.

Thierry Michaud-Nérard

image_pdf
0
0

19 Commentaires

  1. Quand on voit ces faciès de kollabos, sur le tableau ci dessus, on se dit qu’il y a des piques qui attendent des têtes!! …

  2. Voilà une belle brochette de 40 abrutis, tous blancs, qui tend à prouver que la race blanche n’est pas toujours la race supérieure. Dans le journalisme, c’est maintenant prouvé… Réagiront-ils quand leur femme respective ou leurs filles auront été islamisées de force ? Ce sera trop tard pour elles…
    https://www.bing.com/images/search?view=detailV2&ccid=IoAr3AVq&id=3BF1EB08FD6402FA9E2CD13CE99FDDFFFFBF4442&thid=OIP.IoAr3AVqAe-5n39C9C3I2wHaER&mediaurl=https%3a%2f%2fi0.wp.com%2fstatic.ripostelaique.com%2fwp-content%2fuploads%2f2016%2f02%2fMusulmanespunies.png&exph=354&expw=614&q=femmes+contre+l%27islam&simid=608008188372844950&selectedIndex=18&ajaxhist=0

    • Non meulien c’est un comte wisigoth qui a ouvert les portes des colonnes d’Hercule aux hordes kabylo musulmanes pour venger le viol de sa fille Fiorinda par le roi wisigoth de l’époque Roderic soit Rodrigue en espagnol.

  3. plus largement il convient de constater que de façon constante les formatés par le marxisme refusent tous les faits de nature à contredire leurs thèses internationalistes mortifères le plus souvent en masquant la forêt derrière un arbre, comme en 39-45 où pendant des années des millions de collabos communistes ont été planqués derrière quelques fourvoyés de droite

  4. Les journaleux de gauche sont tellement nombreux et assistés par le système macron que des journalistes RN n’arriveraient pas à s’infiltrer sur les plateaux TV, la gauche a le monopole et leur fait barrage…Imaginez qu’a la télé, il y ait autant de journalistes RN que de journaleux de gauche ???

  5. La langue « sémitique » arabe n’est plus un marqueur de l’anti-judaïsme.
    L’hébreu, comme l’araméen des temps pré-christiques sont des langues sémitiques. Ce qui distingue la culture juive de la culture islamiste, c’est la croyance qui en est le fondement, précisément.
    L’anti-judaïsme est très majoritairement le fait des musulmans: les sémites arabes évidemment, mais également les africains et leurs wolofs, les indonésiens, les rohingas birmans, les ouigours chinois et les salafistes et  » frères musulmans » français.
    12 églises incendiées depuis un an et des dizaines d’autres vandalisées, ajoutées aux synagogues et cimetières saccagés, cette intolérance absolue des islamistes aux cultures des Nations civilisées ne justifie plus l’emploi de ce mot dévoyé « d’antisémitisme ».

  6. on appelait ça « mensonge par omission » dans ma jeunesse
    mais comme aucun de ces brillants journaleux n’a ouvert un coran, leur pleutrerie se double d’illettrisme

    • mais si ils lisent, même le coran, mais ils ne tiennent pas les rênes de leur journal.
      ne pas déplaire surtout, car il n’y a pas beaucoup de place dans les médias de droite (rire)

  7. La fachosphere existe même si elle est infiniment minime dans la faune internet. En prévenir les dangers est juste, ne pas voir le danger antisémite dans l’idéologie musulmane est un crime. A ce jeu, peu de médias et de journalistes osent en parler. Ceux de droite prennent beaucoup de pincettes pour en chuchoter du bout des lèvres quelquefois mais ils sont aussi très rares.

  8. Antisémitisme musulman ?
    Pourtant, à l’époque du prophète il y avait bien des tribus juives!
    Et avant que l’armée musulmane ne s’attaque à la péninsule ibérique, les juifs subissaient des injustices et même la population locale cela dit en passant…
    Et lors de le reconquista, ce ne sont pas les musulmans qui ont massacré ou expulsé les juifs d’Espagne…
    Je continue?😉

    • tout est logique, la Reconquista devait passer par l’expulsion des religions qui symbolisaient la main mise sur l’Espagne . Dans des périodes favorables de l’histoire il est des biens et des postes à récupérer, n’est ce pas ?
      En tout cas je ne pense pas que les espagnols aient regretté la Reconquista.

  9. Les journalistes de gauche refusent la vérité sur l’antisémitisme musulman////////////////////

    C’est normal qu’ils ne veuillent pas dénigrer leurs cousins ….en accablant le goym il est plus facile de le présuriser comme le fait merdekel qui méprise les descendants de l’allemagne de 1940 . Dans ma Vendée natale des familles misérables ont nourri et caché des petits israëlites en remerciement quarante plus tard et pour du fric on filait du sang contaminé aux hémophiles….les journalistes anti FDS filent un tres mauvais coton en niant ou omettant des vérités pour des raisons pécuniaires
    https://yadvashem-france.org/la-vie-du-comite/histoires-du-reseau-villes-et-villages-

Les commentaires sont fermés.