Les journalistes islamo-collabos en guerre totale contre Zemmour

Publié le 4 octobre 2019 - par - 1 119 vues
Share

La France dite « des droits de l’homme », les gauchistes Ponce Pilate qui se lavent les mains de « la liberté d’expression », les calamiteux de la pensée unique, les maoïstes journalistiques, les gouvernements dits socialistes du monde nouveau à la Orwell doivent être ravis de voir que Facebook est en phase avec leurs petites magouilles pour faire taire les peuples

Nous avons des plateaux de télévision qui sont pleins de ces experts en tout et en n’importe quoi, toujours prêts à tuer la veuve et l’orphelin si cela doit correspondre à leurs élucubrations et autres fantasmes, à pleurer sur la liberté de leurs expressions, et surtout pas celle qui pourrait les contredire.

Nous avons plein de députés, sénateurs, présidents de tout et de n’importe quoi, gouvernementaux, de régions, de départements, d’associations diverses abreuvées de subventions, d’impôts, qui s’autocensurent et se châtrent mutuellement même si c’est symbolique, et trouvent que finalement cela va mieux de jour en jour.

La justice du peuple de France n’est plus depuis longtemps rendue par des hommes ayant la justice au cœur et à l’âme ! Elle déchiquette, réduit à la misère sociale, détruit des hommes qui ont l’outrecuidance de parler librement et de défendre une certaine idée de la France.

Elle interdit la parole un peu rude, le débat un peu musclé, l’échange civilisé, les écrits venant du fond de l’âme française, les interrogations diverses et variées, les angoisses existentielles d’un peuple qui voit bien, dans les métros, les RER, les trains, et désormais dans les campagnes et mêmes dans certains villages, qu’on lui a menti depuis des années. Au nom de la tolérance obligatoire, les politiques ont fait taire les libertés !

Facebook en est l’exemple premier car la France est vice-championne du monde de la censure sur Facebook. Ce ne sont pas les patriotes, les révoltés, les gens d’en bas, les sans- dent qui le disent, même s’ils le vivent pour ceux qui ont encore les moyens d’avoir un ordinateur, une connexion internet ! C’est un site américain qui a compilé toutes les demandes de retraits de contenus adressées à Google et aux réseaux sociaux. Et devinez qui sort de cette défaite de la liberté d’expression ? La France est deuxième pour les requêtes auprès de Facebook.

Nous avons donc la médaille d’argent de la lutte contre la libre expression ! Juste derrière l’Inde. La France est pourtant un pays dont les gouvernements passent leur temps à donner des leçons de démocratie ? Cherchez l’erreur !

La France fait donc aussi partie du peloton largement en tête des pays qui ont le plus demandé le retrait de contenus auprès de Facebook, Google, Microsoft, Twitter ou encore Wikimédia, l’éditeur de Wikipédia.

La France est quatrième sur l’ensemble de ces plateformes devant l’Inde, la Russie et la Turquie, mais médaille d’argent pour Facebook !

Loin devant des pays comme le Pakistan par exemple ! Elle n’est pas belle, cette France que des macronistes nous vantent comme étant une terre de liberté, d’égalité et de fraternité ? Foutaises et hypocrisie manifestes comme l’islam, qui serait une religion d’amour de paix et de tolérance !

Des journalistes assassinent un Éric Zemmour. Des directions de chaînes menacent d’exclusions des antennes, toute personne qui sortirait de la doxa « droits-de- l’hommiste » à la mode « ministère de la Vérité« , et qui dénoncerait les complicités avec par exemple, les passeurs de clandestins, les ONG devenues des esclavagistes des temps modernes. Toute personne qui ferait allusion au Grand Remplacement devenu si évident dans nos transports en commun et qui pourtant semble invisible pour ceux qui sont dans leurs bulles, protégés par les moyens offerts par les villes, par les maisons, par leur mode de vie décalé, car vivant partout et ailleurs qu’en France ! Se sentant chez eux à Berlin, New-York, Londres, Rome, Los Angeles, parce que citoyens privilégiés de leur monde !

C’est tellement facile de parler du vivre-ensemble quand il s’agit de vivre avec des gens du même milieu social, de même niveau salarial. C’est toujours mieux de pleurer dans une Rolls que dans une « deux chevaux » disait-on autrefois, dans les milieux populaires, sauf qu’aujourd’hui, la « deux chevaux » n’existe plus, et qu’acheter une voiture neuve « coûte une blinde ». Elle devient impossible à acheter pour un salarié au Smic, pour un retraité gagnant moins encore, et que l’on culpabilise quand ils roulent au diesel !

Selon les données regroupées par Comparitech, le gouvernement français et ses instances ont procédé à 49 971 demandes de retrait de contenus toutes plateformes confondues. Soit le 4e pays le plus actif derrière l’Inde (77 620), la Russie (77 162) ou la Turquie (63 585), nous dit le Parisien qui est balaise en matière de langue de bois, et en novlangue.

La « haine » est bonne fille, elle se laisse violer, triturer, empaqueter au nom de la liberté par les gigolos de la bien-pensance, tandis que le Coran est vendu dans toutes les bonnes mosquées parce que « la haine » pour celles-ci est à géométrie variable ! Pour réussir socialement, il faut avoir une position qui aille dans le sens de la soft idéologie antiraciste, immigrationniste et égalitaire comme au temps de l’URSS, où il fallait être prosoviétique disait Guillaume Faye en 2002.

Vous pensiez que vous viviez dans un pays libre ?

Que votre parole était écoutée, si ce n’est entendue ? C’est faux, nous vivons depuis quelques temps dans un pays démocratique du type Canada Dry ! L’aspect mais pas la réalité !  Nous vivons dans une sorte d’illusion ! Il suffit de zapper d’une chaîne à l’autre pour réaliser que l’information est strictement la même, les mots sont pesés, les éléments de langage ajustés, les experts formatés, tout ronronne et d’un seul coup, il y a une comète qui s’appelle Zemmour ! Plus une société s’éloigne de la vérité, plus elle hait ceux qui la disent disait Georges Orwell.

Je partage totalement le discours de Robert Ménard lorsqu’il se porte au secours d’Éric Zemmour : je ne veux en aucun cas me retrouver dans le camp de ceux qui sont en train de le lyncher. J’ai des désaccords avec Éric mais sa liberté d’expression, c’est ma liberté d’expression. Le défendre, c’est me défendre. Alors ces voltairiens qui n’aiment la liberté d’expression que quand c’est la leur et celle de leurs petits copains… qu’ils aillent se faire voir ! (Source)

Face à la comète Zemmour, tout le système s’affole, les boussoles éclatent, les esprits chavirent, les acteurs de cette pièce bien-pensante perdent pieds et ils mordent comme des bêtes acculées au mur !

C’est cela que nous vivons ! Voulez-vous ronronner de nouveau, ou souhaitez-vous garder les yeux ouverts ? Là est toute la question ! Du Matrix pur jus, pour ceux qui connaissent…

Gérard Brazon

  

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.