Les journaleux kapos du politiquement correct sont de gros connards sexistes

Publié le 8 mars 2019 - par - 19 commentaires - 2 461 vues
Share

Propos de salles de rédaction :
« Ta jupe te fait un beau cul. »
« Tu as oublié ton pantalon ce matin ? Tu es maquillée comme une voiture volée, Anissa… Ah non, pardon, Fatima. Je me suis trompé de bougnoule. »
« Je vais programmer ton papier demain à 7 heures, comme ça je pourrai me pignoler dans mon lit en t’écoutant. »

Les journaleux ne seraient pas tous des gens aux verbes agréables, à la pensée complexe, à l’élégance loin des ploucs à gilets jaunes, des artisans, des paysans, des manutentionnaires, des chauffeurs routiers, des électeurs de Le Pen qu’ils haïssent?
Seraient-il de bons gros connards sexistes, racistes, homophobes, islamophobes? « De la merde dans un bas de soie » pour reprendre des mots que Napoléon adressa à Talleyrand ? Le vivre-ensemble qu’une supercherie ?

Depuis la révélation de l’existence de La ligue du LOL  – la ligue du Mort De Rire – c’est surtout nous qui le sommes, l’épuration des rédactions des journaux à haute moraline ajoutée a commencé : Libération s’est séparé de deux de ses parangons de vertu, Les Inrocks de deux autres, Le Monde a pour l’instant découvert qu’un unique donneur de leçons vivant dans le péché.
À Europe 1, Kamel A. est un sacré chameau. « Si tu te penches, je te mets neuf mois », aurait-il lancé à une jeune femme dans une envolée poétique digne des mille et une nuit. Ce syndicaliste promet aussi à la stagiaire bossant à la photocopieuse de « tout faire pour que tu aies un CDI et à ce moment-là tu me laisseras te rouler une pelle et faire ce que j’ai envie de faire ». C’est torride, presque saharien, dans les bureaux d’Europe 1.

Il est toujours réconfortant de surprendre des journaleux pris en défaut de langue de bois comme un curé couchant avec sa bonne et un Tarik Ramadan faisant œuvres de chair avec de naïves poulettes islamisées.

Les journaleux dont l’unique but est, semble-t-il, d’éteindre toute réflexion indépendante chez leurs auditeurs ou leurs lecteurs, auraient donc la pensée putassière.

Ces kapos conditionnent depuis des décennies – disons depuis l’arrivée de Mitterrand au pouvoir – les populations. Ils ont fait passer le 1984 d’Orwell de la fiction dystopique à la réalité.

Chacun de nous aujourd’hui pratique le Stopcrime, cette « faculté de s’arrêter net, comme par instinct, au seuil d’une pensée dangereuse » comme par exemple, « les races existent ». Grâce aux journaleux, nous sommes aussi devenus des professionnels du Blackwhite, autrement dit quand nous sentons que les faits démentent le discours – comme celui sur les bienfaits de l’immigration – nous faisons plier les faits. Les journaleux nous ont enseigné que le noir est blanc et le blanc noir quand le politiquement correct l’exige. Enfin la Doublethink, la double-pensée embrume nos cerveaux. Au fil des articles, des reportages, des documentaires, nous croyons que le mensonge est vérité, la vérité est mensonge, qu’il faut oublier que les faits se sont déroulés autrement que de la façon dont les journaleux nous les présentent. Ils nous ont entraînés à croire sincèrement en leurs mensonges délibérés. Nous savons qu’ils falsifient la réalité, mais par la double-pensée, nous sommes persuadés qu’ils ne la falsifient pas.

Évidemment Stopcrime, Blackwithe, Doublethink ne sont pas pour eux.

Ils ont le culte pour le pouvoir en tant que tel. Pour s’y maintenir, ils ont vendu leur âme, ont organisé le mensonge, jeté le discrédit sur l’existence même de vérité objective.

Mais les Gilets jaunes malmenant des journaleux lors des manifestations laisse l’espoir que les Français s’extirperont bientôt des filets de l’information d’État colportée par la bien-pensance tarifée des fonctionnaires du ministère de la Vérité.

Marcus Graven

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Le Blob

Marcus Graven,

J’aime beaucoup la conclusion de votre billet:
-« l’information d’État colportée par la bien-pensance tarifée des fonctionnaires du ministère de la Vérité. »-

J’en conclus que ce sont des putes. Désolé, je n’ai pas votre talent et suis encore moins poète.

senechal

Il n’y a plus en France de « journalistes » pragmatiques, honnêtes faisant leur métier consciencieusement, mis à part quelques titres non subventionnés car n’étant pas « lèche- bottes, ce sont tous des propagandistes payés par les gouvernements successifs pour acheter leurs mensonges.
Le temps que les merdias seront aux ordres du pouvoir, rien ne changera dans la manière d’informer en France!.

Jotab

Très bien mais… quelles sont vos sources pour ces verbatims ?

Jean-Paul Bourdin

Hélas j’ai bien peur que nos compatriotes, dont une grosse majorité ne consulte pour toute source d’information que la propagande des BFMTV TF1 ne tombe encore dans le panneau pour les européennes. Bien fait pour leur gueule pourrait-on dire, s’ils ne nous entraînaient dans leur noyade. Puisse l’avenir me donner tort.

Dorylée

Le Français peut bousculer tout le monde SAUF les journalopes. On a eu l’exemple avec NDA traitant Cohen de lèche Macron : tollé sur le plateau, excuses exigées pour crime de lèse journaleux, etc.

DUFAITREZ

Les sanctions contre les LOL sont révélatrices ! On fait le ménage « entre soi »…
On en parle, on se glorifie au nom du Korrect ? Bravo Msieusdames !
Mais le Harcèlement Macroniste unitaire généralisé n’intéresse personne !
Sauf NDA, Zemmour et qq décérébrés ! Au pilori !
Ruth, Cohen, etc… peuvent dormir tranquilles !

bruno

A force de prendre les Français pour des cons, ils récoltent leur haine … Pour une fois, il y a une justice en France.

Verité

entendu a la tv USA ….. UNE HONTE meme a l armée
les femmes sont des torchons !! meme les enfants s ‘y mettent netre eux ..!!
silence du grand TRUMP !

alice Braitberg

Merci pour cette information sur la réalité du sexisme agressif de trop de journaleux. A mon retour d’un long séjour aux USA, je fus frappée par l’omniprésence du sexisme public en France : radios, TV, presse, publicité, graffitis, images électroniques, brèves de comptoir, apostrophes de rue, discrimination des non baisables comme les grosses, les « moches », les vieilles, les pauvres ; personnages centraux dans les films et séries français sont toujours des hommes ou des petits garçons ; romans dont le héros masculin est le fil conducteur les personnages féminins n’étant que des accessoires, des faire-valoir, des repos du guerrier. Quant… lire la suite

Cirier

Aux USA nombreux sont ceux frappés par le matriarcat et la révérende terreur castratrice que l’épouse inspire à l’américain moyen!
Quant à la France, pays qui a toujours réservé à la femme une place privilégiée, pays de l’amour courtois et des grandes héroïnes, vous devez la regarder avec des lunettes à la Schiappa, car nous ne la voyons pas de la même façon!

alice Braitberg

Le matriarcat dont vous parlez est la conséquence de la crise économique qui a frappé la classe ouvrière, en particulier dans la « rust belt ». Licenciés en masse les ouvriers ont sombré dans la déprime bourrés d’oxycodine tandis que leurs épouses relevaient la tête et s’engageait dans les services pour nourrir toute la famille (cf Hanna Rosin « the end of men »). C’est le capitalisme qui a castré les hommes.

Carnaval

Déjà je comprend pas pourquoi vous dites que tous ces journaleux ne sont pas tous des électeurs de le pen qui haïssent vous avez tout faut c est pas que les électeurs du RN haïssent mais c est vrai qu il n aiment pas la religions musulmanes qui est contraire à nos moeurs nos coutumes nos lois etc.
Tout le reste ils respectent même s il ne sont pas d accord avec tout faut pas tout mélanger.

rastacrokett

Est ce que tu me permets Carnaval de te montrer des images de ton prophète Mahomet en déguste action ? Voici l’adresse : https://youtu.be/kD0ZpJvCEzg

Jean-Paul Bourdin

L’islam (pas de majuscule pour cette secte) n’a rien de respectable, il ne s’agit pas que d’une différence de coutumes, de moeurs et de lois, mais bien d’un crime contre la liberté, contre les femmes et contre la vraie démocratie, avec la complicité de nos hommes de pouvoir et de leurs larbins.
Votre « faut pas tout mélanger » n’est qu’une variante du très hypocrite (taqîya oblige) « pas d’amalgame » tellement commode pour faire passer la régression humaine, sociale et politique que constitue ce monstrueux et mahométan anachronisme.

4711

Quoi attendre de bon avec cette race de parasites qui se croient intelligents,futés,drôles etc etc et en fait ne vive que grâce à ceux qui gobe leurs c—-ries.

Rems

Toi y en a être sur d’écrire français ?

BobbyFR94

4711 semble ne pas être français, ce qui ne l’empêche pas de dire des choses sensées !!! et vraies d’abord …

Et vous, qu’en pensez-vous ?

Rems

Exact, sur le fond il a raison, mais je suis fatigué de lire encore des messages aussi peu français et plein de fautes…….Nous sommes sur un site de référence pour la défense des français donc un petit effort de relecture ne fait pas de mal !

Marcus Indignatus

C’est si bon de vivre dans l’hypocrisie, n’est ce pas ? Quelle bande de nuls. Démasquer est la seule arme qui reste au peuple.