Les juges italiens

Publié le 30 août 2007 - par - 357 vues
Share

Honte à ces juges italiens qui viennent de rendre une sentence scandaleuse :

Une jeune fille de Brescia (Italie) a été attachée à une chaise, séquestrée, battue avec l’aide de la mère et du fils aîné, pour avoir fréquenté un non-musulman et avoir voulu vivre  » à l’occidentale ». Les magistrats italiens … ont acquitté le père et le frère de la jeune fille ! car les sévices subis par Fatima avaient été commis  » pour son bien ».
Le scandale est tel que Mr .Sciara, ancien catholique converti à l’islam et président de la ligue musulmane mondiale en Italie a trouvé ce jugement  » incompréhensible et grave ».
Honte à ces magistrats, ils donnent une piètre image de la justice italienne et ouvrent ainsi la porte à une justice différente selon  » la culture » de la famille. La culture? Mais c’est de religion qu’il s’agit ! C’est le droit accordé aux musulmans, par la justice italienne, de pratiquer la sharia ! Tout simplement. Vous rendez-vous compte ?
Si en France
Sohane brûlée vive par des jeunes de » culture musulmane » pour la punir de vouloir vivre librement , si ces jeunes avaient été… acquittés ?
Bouziane, l’imam qui prêchait les châtiments corporels pour les femmes… acquitté ?( Heureusement, grâce à l’action opiniâtre des associations laïques lyonnaises et à des juges français, il a été condamné et expulsé )
Ghofrane Haddaouii, la jeune fille de Marseille, entraînée sur un terrain vague et lapidée jusqu’à la mort par des jeunes pour la punir de vouloir vivre librement, s’ils avaient été… acquittés?
Les exemples sont hélas, nombreux .Et les tentatives des intégristes de toutes les religions pour substituer leurs lois religieuses aux lois civiles sont fréquentes dans tous les pays. (Canada). Alors, si les juges leur apportent un soutien en ne condamnant pas les crimes d’une communauté au prétexte « d’une différence de culture »!

Et que va faire la justice italienne ?

Pour Hina Salem, égorgée par son père (également à Brescia, en Italie) en 2006, parce qu’elle travaillait dans une pizzeria, s’habillait en minijupe et fréquentait… un jeune chrétien.
Les juges italiens vont-ils acquitter ce père assassin parce que sa fille avait  » un style de vie non-conforme à leur culture? »
Et va-t-on attendre que la sharia (loi islamique) se substitue à la loi de chaque pays membre de l’Europe avec la complaisance et la lâcheté des élus et des élites de nos pays respectifs pour réagir ?
Riposte laïque, c’est le titre de notre ¨journal, et c’est ainsi qu’il faut réagir contre ces atteintes aux droits des femmes et des jeunes filles. Les associations féministes et laïques doivent dénoncer avec force ces crimes commis au nom d’une religion et condamner… les juges qui acquittent les auteurs de ces crimes !

L’autonomie de l’État implique la dissociation de la loi civile et des lois religieuses ou philosophiques particulières »
(déclaration universelle sur la laïcité au XXIe siècle, rédigée en 2005 par 212 universitaires venus de 29 pays. )

Mireille Popelin

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.