Les laïques arabes encore trahis par les anti-racistes inflitrés au GODF

Publié le 23 mars 2012 - par - 1 478 vues
Share

Je ne pensais pas reprendre ma plume si tôt âpres mon article sur la trahison des laïques arabes par la gauche française et les associations soit-disant anti-racistes. Mais voilà que les évènements de Montauban et Toulouse me fait un devoir moral de le faire. Surtout que je me sens tellement concerné, moi issu du Maghreb qui ait choisi la France pour échapper à la dictature sanglante des islamistes djihadistes et par amour pour la laïcité.

Aussi, cela me fait mal, très mal d’apprendre qu’un jeune, né en France, issu de parents de mon pays d’origine, ait tué au nom de l’Islam des enfants juifs comme les nazis pendant la deuxième guerre mondiale, et des soldats français dont les noms et prénoms identifient pour l’un d’entre eux au moins une origine maghrébine (ou musulmane moyenne orientale) et pour les autres dit-on une origine antillaise ou africaine.

Mais je suis outré de constater que les organisations dites antiracistes et  totalement perverties comme la LDH, le MRAP et SOS Racisme, et les responsables politiques de droite et surtout de gauche, au lieu de rendre hommage à ces militaires « non-souchiens » qui ont choisi la France et sa république laïque, s’attachent maintenant à rendre responsables de ce drame de l’intolérance ceux qui dénoncent depuis des années le risque islamique et non les coupables.

Les laïques arabes, comme moi qui ont choisi la France pour ses valeurs républicaines et laïques se sentent trahis ainsi de multiples fois.

Le communiqué du GODF auquel je se suis adhérent, parle de situation des années 30 aux nationalismes exacerbés.

Oh que je suis d’accord avec ceci  puisque je suis d’origine maghrébine, Mais les membres de la LDH, du MRAP et de La libre Pensée qui ont infiltré depuis longtemps les rouages dirigeants du GODF,  sont certainement à l’origine de ce communiqué, vu le vocabulaire utilisé. Manifestement ils ont voulu stigmatiser les défenseurs strictes de la laïcité pour continuer leur travail de sape criminel en vue de justifier la soumission aux exigences communautaristes politico religieuse des organisations islamistes en France. Ils constituent  un véritable cheval de Troie dans notre organisation qui a vocation de défendre  la laïcité. Quand allons-nous purger le GODF de ces gens qui n’ont pas leur place dans une organisation défendant des valeurs laïques et humanistes et qui jouent sur l’amalgame islamophobes = racistes. ?

Je reconnais encore dans les signatures, voire dans des formules accolées à des pseudos, des Frères du GODF qui écrivent dans Riposte Laïque et qui partagent mon point de vue, même s’il y en a de moins en moins qui écrivent vu la collusion évidente de nombreux contributeurs avec les thèses du Front National et en faveur de Marine Le Pen. Comme si elle pouvait être décemment  considérée comme un défenseur sincère de la laïcité ! Mais Riposte Laïque est la seule publication qui accepte de faire entendre notre voix ; alors nous continuerons jusqu’à ce que nos points de vue triomphent dans le GODF et que ces traitres s’en aillent.

C’est vrai que d’après les livres d’histoire, la situation des années trente ressemble à celle de ces années 2010 :  les ligues dites « patriotiques » faisaient régner une terreur intellectuelle d’extrême droite en faveur des pays totalitaires (Allemagne, Italie, Espagne), tout comme actuellement les associations dite « antiracistes » font régner une terreur intellectuelle d’une manière déguisée ou non en faveur du fascisme et du totalitarisme islamiques. Pour la LDH défendre un imam dans l’est de la France qui a des propos racistes anti-français  et défendre la liberté de nier le génocide des arméniens en faisant campagne pour faire invalider par le Conseil constitutionnel  la loi condamnant  la négation des génocides parait normal. Et la classe politique approuve .Cela me sidère.

J’espère en tout cas que le Grand Maitre du GODF dans son discours du dimanche 25 mars stigmatisera les djihadistes islamiques et non les citoyens français qui les dénoncent.

Sinon, les laïques arabes seraient une nouvelle fois trahis.

Kamal  Dahamat

Franc-maçon du GODF

 

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.