1

Les LGBT ne veulent pas que je sois ministre : j’étais contre le mariage homo

C’est une nouvelle charge des commissaires politiques du politiquement correct qui est menée contre ceux qui ont osé, à un moment de leur vie, mal penser.

À la manœuvre, un nouveau député LFI, qui plus est LGBT ! Le bougre s’appelle Andy Kerbrat et il a décidé de traquer, y compris au sein du gouvernement, tous ceux qui, il y a neuf ans, ont osé exprimer une opinion hostile au mariage homosexuel, qu’ils appelaient le mariage pour tous.

L’Insoumis LGBT Andy Kerbrat veut épurer le gouvernement: sus aux homophobes!

Cela sent bon les méthodes des Gardes Rouges de la Révolution culturelle, en Chine, qui traînaient dans les rues tout ce qui ressemblait à un dissident.

Gardesrouges.jpg

Un Insoumis, c’est un danger pour nos libertés, mais en sus, un LGBT, c’est la double peine assurée, même pour les gens normaux, même quand, comme les trois ministre menacés, Darmanin, Cayeux et Béchu, ils sont lâches et abdiquent toutes leurs positions passées, cela ne suffit pas : il faut un exemple, il faut une tête qui tombe, et cela doit être celle de Caroline Cayeux, victime expiatoire de la secte haineuse…

C’est la France de la dictature des minorités, la France de Macron-Mélenchon, et ils ont 450 députés prêts à les suivre à l’Assemblée !