Les livres djihadistes colonisent toujours les rayons de la Fnac

Publié le 28 septembre 2016 - par - 16 commentaires - 1 384 vues
Share

Manuel de jihâd vendu à la Fnac en ce moment

Manuel de jihâd vendu à la Fnac en ce moment

Depuis deux ans, le nombre de livres de droit musulman préconisant le djihad offensif et les châtiments prévus par la charia se multiplient dans les Fnac parisiennes. Déjà en janvier 2015, nous avions repéré l’ouvrage La Voie du Musulman du cheikh algérien al Jazairi, référence des salafis saoudiens, Fnac Montparnasse. En novembre 2015, c’est un guide parfait de la police islamique qui a été trouvé à la Fnac des Halles, recommandant de briser les instruments de musique et les tableaux, et pire, de tuer les non musulmans : « Il n’y a aucun mal à tuer un incroyant et le musulman qui tombe au combat acquiert le statut de martyr (shahîd). »

Maitre Gilles-William Goldanel a pour le compte de l’association Avocats Sans Frontières saisi la justice pour faire cesser cette diffusion permettant aux esprits faibles de justifier des attentats sur notre sol.

Jeudi 22 septembre 2016, nous avons trouvé à la Fnac des Halles le livre Le Wajiz ou Le sommaire de la jurisprudence, écrit par le « savant » égyptien Abdeladhim Ibn Badaoui. Edité par un des principaux éditeurs wahhabite du monde basé à Riyad, l’International Islamic Publishing House, il contient comme tout ouvrage de jurisprudence sunnite, un chapitre sur les « sanctions légales », comme la condamnation à mort de l’apostat, les « cent coup de fouet » pour les « fornicateurs célibataires », et la lapidation de la femme non mariée qui vient d’accoucher. Ce dernier avis est basé sur la jurisprudence du cas d’une femme nommée Ghamidiya, « coupable » d’être tombée enceinte lors d’une relation adultère. La suite de l’histoire montre toute la cruauté du « prophète » Mahomet :

« Un homme des Ansars s’est engagé à l’héberger pendant cette période. Quand elle a eu accouché, il est allé dire au Prophète : « Ghamidiya a accouché ». Ce dernier lui a dit : « On ne doit pas la lapider et laisser son bébé sans personne pour l’allaiter ». C’est alors qu’un homme des Ansars s’est levé et a dit : « Je m’occupe de son allaitement, O Prophète d’Allah ». Le Prophète a alors ordonné sa lapidation[1]»

IMG_4174

Fnac Les Halles, jeudi 22 septembre 2016.

Ce manuel de charia est « inscrit au catalogue de la Bibliothèque Nationale du Roi Fadh » précise l’éditeur. Son chapitre intitulé « Le livre du Djihâd » n’est pas plus rassurant :

« Il faut savoir qu’il est recommandé de faire fréquemment le djihad et ce, d’après les versets, les hadith et les propos des compagnons et des adeptes qui ont mentionné ce sujet. Le djihad est obligatoire au moins une fois par an, car le Prophète, depuis qu’il lui a été ordonné, ne l’a pas délaissé une seule année et suivre son exemple est une obligation. (…) Il faut que tout le monde sache qu’en islam, les hostilités ne sont déclarées qu’après un ultimatum où l’ennemi devra choisir entre trois options : la conversion à l’islam, le payement d’un tribut, ou, en dernier lieu, la guerre. On peut dénoncer un pacte éventuel et déclarer les hostilités avant tout ultimatum s’il y a lieu de craindre une trahison, le pacte ne se concluant qu’avec les Gens du Livre (Ahl al-Kitab) qui acceptent le pacifisme de l’islam et le payement du tribut (jizya). Sinon, aucun pacte ne doit se conclure sauf si les musulmans se trouvent en état de faiblesse, et dans ce cas, cette disposition doit être provisoire[2] »

On comprend mieux les accords de paix systématiquement rompus par le Hamas en Israël. Pour ceux qui persistent à présenter le djihâd comme une action de légitime défense, un hadith suit l’explication :

« Quand le Messager d’Allah désignait quelqu’un à la tête d’une armée ou d’une expédition, il disait : « Partez à la conquête pour la cause d’Allah ! Combattez ceux qui nient Allah ! » (rapporté par Bouraida).

Ibn Badaoui poursuit la leçon en précisant : « Le djihad est obligatoire pour tout musulman, pubère, sain d’esprit, libre, mâle, apte à combattre, ayant suffisamment de nourriture pour lui et pour sa famille pendant son absence[3] ».

Badaoui rappelle ensuite que le Prophète a autorisé les jeunes à faire le djihâd dès l’âge de quinze ans.

Ce livre a été photographié par Paris Match dans la chambre d’un jeune parti faire le djihâd en Syrie, lors de l’interview de ses parents début 2014. Combien de jeunes musulmans ont-ils été poussés à passer à l’action après avoir été conditionnés par cette littérature ?

Comment s’étonner que l’idéologie djihadiste prospère en France alors que la plus grande chaine de librairie sur son sol est autorisée par l’Intérieur –parfaitement au courant- à la diffuser ?

Joachim Veliocas

http://islamisation.fr/2016/09/26/les-livres-djihadistes-colonisent-toujours-les-rayons-de-la-fnac/

Observatoire de l’islamisation, 26 septembre 2016.

[1] Abdeladhim Ibn Badaoui, Le Wajiz, éditions IIPH, 2011, page 514

[2] Op. Cit. page 566

[3] Op. Cit. page 568

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
LislamEstUnCancer

A noter qu’il existe aussi une version… pour les enfants! Eh oui, quand il s’agit de former le mental des futurs djihadistes, il faut commencer tôt! Et le plus tôt possible est le mieux!

Et ce livre est vendu en plusieurs tomes (parce que le contenu, bien que totalement illustré de belles images un peu dans le style « bandes dessinées », est particulièrement dense).

Et c’est lui aussi un véritable best-seller! On le trouve partout!

Lisez la page que notre ami Sami Aldeeb (chrétien d’orient réfugié en Suisse, docteur en droit, spécialiste de l’histoire de l’Islam) a consacré à ce titre destiné à tous les enfants:
http://www.blog.sami-aldeeb.com/2011/07/29/la-voie-du-petit-musulman/

Anne marie

c’est également ce dont nous parle Aldo Sterone dans 1 de ses vidéos concernant ces livres en vente libre et lectures imposées aux enfants dès leur plus jeune âge dans les familles musulmanes de France et de Navarre et des pays hôtes européens ; comment l’état qui est partout contre les français patriotes pour un mot de travers mal pensant ferme-t-il les yeux en ce qui concerne la diffusion de ces livres chariatiques terrifiants sur notre sol ? il ont la trouille ou cette négligence est volontaire ou j’menfoutiste (Jospin) ? mépris total envers les français qui votent mal et qui pensent mal au point de ne plus les protéger de la terreur islamique ?

LislamEstUnCancer

Ils sont aussi en vente (et même carrément en vitrine!) dans une petite librairie musulmane dans le centre de Nanterre. Et je suis certain qu’ils sont en vente dans toutes les librairies musulmanes de France.

Vu le nombre de rééditions de « La voie du musulman » il est probable que ce livre est dans quasiment toutes les familles musulmanes. Best-seller depuis les années 80! Comment s’étonner alors de leur comportement, de leur pratique de la Taqiya, de leur silence coupable lors des attentats djihadistes… Ils n’ont même pas besoin de lire le Coran, ce livre (et les prêches des imams à la mosquée) leur suffit pour se satisfaire de leur connaissance de leur religion.

LislamEstUnCancer

A noter que ‘Wajiz’ est aussi en vente sur la plateforme Marketplace d’Amazon (donc pas par Amazon eux-mêmes mais sur leur plateforme de vente par des tiers):

Code ASIN (à taper dans la barre de recherche d’Amazon):
6035010709

Idem pour ‘La voie du musulman’. Codes ASIN dans l’ordre antéchronologique:
2841616924, 2752400055, 2752400063, 2910891097, B00JXRMWNE, 2910891011, B00HR9I1J4, 2869750013.

On les trouve aussi sur Priceminister, sur Decitre, sur Chapitre, etc.

Les commentaires des lecteurs sont pourtant explicites. Quasiment tous dénoncent le contenu de ces livres… Aucun distributeur ne le retire. Le jenfoutisme est total.

A remonter à l’avocat, SVP, Joachim. Merci !

Jevek Kraké

La FNAC …. » n’ avait pas pensé que le livre de Malika Sorel (décomposition Française ) aurait tant de succès »…..Donc presque pas de livres en rayon .Il a fallu le commander. Le » djeune » chargé du rayon musique classique ne connaissait pas  » les vêpres Siciliennes » , les quoi ?, les vèbres??????N’a même pas écouté nos explications…La FNAC chargée d’éduquer les masses pop……..

Il fut un temps, pas si lointain, où ,à la Fnac, les vendeurs du rayon « musique classique », étaient des connaisseurs. Evidemment, si on les a remplacés par des « djeunes » ,discrimination anti-française oblige, il faudra aller se pourvoir ailleurs.

Boycot complèt etdéfinitif de la FNAC

BALT

La FNAC, ces vendus.

Lys

Qui a dit Prônez le djiad n est pas un délit alors pourquoi être étonné de tout ce qui se trame en ce moment eux ils s activent dans les ténèbres car il faut noter que tout ceci ne peut se faire dans la lumière.
Dans la taqiya ils ont le droit de mentir ce ne sera pas considéré comme un péché au contraire c’est légal. ..
D.ieu le vrai dit: Tu ne mentiras pas, ….

Lys : « Qui a dit Prôner le djiad n’ est pas un délit ?

Un fils de pieds rouges, lieutenant-général de police d’ Edam Gouda 1er dit le Scooteriste, et dont le prof d’islam se nomme Belcasseme Lazizanie.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Pieds-rouges

Lys

Boycott de la FNAC

Martin (du Gard)

Avant le jihad armé et meurtrier, il convient de considérer le jihad « soft » ou Da’wa, bien pire car il endort les futurs soumis (ou victimes) en arborant , comme Janus, un masque bienveillant pour cacher le vrai visage diabolique de l’ islam. Tous nos politiciens ou gouvernants, à l’ exception de ceux du FN, sont tombés dans ce piège et sont déjà des convertis sinon, comment expliquer leur attitude bienveillante et favorisante à l’ égard de ce totalitarisme ouvertement liberticide et meurtrier ? Je ne crois pas un instant qu’ ils ne sont pas informés de la dangerosité de l’ islam pour l’ individu et pour la vraie démocratie. Ils ont assez de « spécialistes » et de commissions pour ce faire.

Jc000

Honte à la France

Myriam

Proprement scandaleux! Et le ministère de l’intérieur laisse faire ! incroyablement irresponsable laxiste et à la finale des conséquences graves pour les français!

Non ils ne laissent pas faire par laxisme ou meconnaissance mais ils promeuvent, accompagnent, soutiennent, encouragent, subventionnent, financent, protègent sciemment l’islamisation de la France conformément à nos engagements internationaux d’accueillir des millions de migrants venus du sud sans rien exiger en contrepartie. Par ailleurs, ce ne sont pas des irresponsables, ce sont des dirigeants par l’odeur du fric alléché, celui qui coule à flot depuis les pétromonarchies esclavagistes du Golfe. « Et qu’est-ce que vous voulez que ça me fasse que la France s’islamise ? ». Propos tenu en 1989 par Lionel Jospin, ministre de l’Education nationale !

LislamEstUnCancer

Excellente réponse. Complète et parfaite.