Les maires écolo-dingos : “Une idée à la con par jour !”

Publié le 14 septembre 2020 - par - 12 commentaires - 836 vues

La chronique des cinglés continue ! À droite fièrement : EELV : “Une idée à la con par jour ! Le maire de Rouen Nicolas Mayer-Rossignol veut remplacer la statue équestre de Napoléon, qui y siège depuis 155 ans, par une figure féminine. Une volonté purement idéologique : “La question de l’égalité femmes/hommes est centrale et doit se traduire dans les actes : j’assume la portée symbolique de cette (absurdité)”. La maire écolo Michèle Rubirola veut transformer Marseille en port d’entrée des migrants. Le maire de Bordeaux, Hurmic, a décidé de supprimer le traditionnel sapin de Noël, qualifié d’arbre mort” par le nouvel édile.

“Doucet, maire de Lyon, est un vert puir pastèque. Vert dehors, mais rouge dedans. À la mosquée de Gerland, il a dit à propos de ses amis musulmans : “La liberté de conscience (des musulmans) ne devrait plus souffrir d’aucune attaque. L’autorité publique a le devoir de protéger les fidèles qui veulent pratiquer leur religion, comme elle doit protéger ceux qui ne veulent pas pratiquer. Ou qui ne veulent pas croire“.

En conclusion : Des mesures typiques de gauchistes invétérés ! Pas la moindre trace d’écologie ! Pas question de sauver un arbre, mais il faut juste s’attaquer à la fête de Noël ! Pauvre France !”

La chronique des cinglés continue ! À droite fièrement : Une idée à la con par jour ! On a un vrai sujet avec les maires écolos : S’ils ont une idée à la con par jour, on va pas s’en sortir ! Quand on voit ce qu’ils ont été capables de faire, à la tête de grandes villes, en seulement quelques semaines, on imagine l’ampleur des catastrophes que les dernières aberrations sectaires des maires écolo-gauchistes pourraient déclencher, si par malheur, à la suite d’un malentendu, l’un des leurs accédait à l’Élysée.

À droite fièrement : “Les Bobos, idiots utiles de l’islamo-gauchisme, le danger n’est pas là ! Les Bobos ne regardent pas plus loin que le bout de leur rue ! Ils votent pour un écolo qui leur promet de planter plein d’arbres… (et des taxes pour soi-disant sauver la planète). Mais dans la réalité, ils ont juste porté l’extrême gauche au pouvoir et, pire encore, ils ont fait rentrer l’islamo-gauchisme dans les mairies de grandes villes !

L’incohérence du socialisme dévoyé des écolo-gauchistes libertaires : Mythe du progressisme vert décolonial et culte du stalinisme vert pour imposer l’abstraction d’une société sans classes, et dénonciation de toute forme de capitalisme et du machinisme en vue d’une société de masse de type soviétique.

Vincent Trémolet de Villers, Synthèse nationale : Auprès de mon arbre ! Auprès de nos arbres, nous vivions heureux. La Terre ne s’appelait pas encore la planète, on disait nature plutôt que biodiversité et si la vie n’était pas toujours facile, elle offrait, au rythme des saisons, de joyeuses consolations : le Tour de France l’été, le sapin de Noël de l’hiver. Puis vint le temps des villes inclusives et résilientes. Après Hidalgo et son monde imaginaire qui, depuis des années, repeignait Paris en vert, Bordeaux, Lyon, Marseille, Grenoble encore une fois… ont choisi des maires prétendument écologistes. Quel rapport entre l’indispensable soin du monde et l’écriture inclusive (à la con) imposée aux Lyonnais et les cours d’école dégenrées à Grenoble ?

Quel impératif climatique oblige Doucet, maire de Lyon, à refuser, au nom des principes de la laïcité, d’assister à la cérémonie multi-séculaire du Vœu des échevins dans la basilique de Fourvière ?

Et cela avant de poser solennellement, le lendemain, la première pierre de la mosquée de Gerland ? Quand ils s’occupent d’écologie, c’est encore pire. Non aux avions de la Patrouille de France, aux voitures des Lyonnais et, aux vélos des coureurs ! affirme Doucet. Non aux sapins de Noël, au nom de la charte (à la con) du droit des arbres ! annonce Hurmic le maire de Bordeaux. Ce sont certainement ces idée à la con qui empêchent ces maires de contenir la montée de l’insécurité jusque dans leurs centres-villes.

La chronique des cinglés : Cette surréalité écolo-gauchiste déglingo-délirante s’étale dans une France traumatisée par la crise économique, sociale, sécuritaire, sanitaire et climatique. Ces déglingo-écologistes staliniens sectaires méprisent le passé, se défient du présent (qu’ils veulent remodeler) et redoutent l’avenir.

On attendait des amoureux de la vie et on a une nouvelle expression du nihilisme contemporain !

atlantico.fr : Pré-totalitarisme : Droit des arbres : ce danger insidieux qui guette quand l’humain n’est plus qu’un vivant parmi d’autres ! Le maire écologiste de Bordeaux, Hurmic, a dit qu’il n’y aurait pas de sapin de Noël (chrétien) à la mairie car il (fallait épargner) “un arbre mort”. Une déclaration ridicule qui est loin d’être anecdotique. Le ridicule n’a pas disparu chez ces minorités d’activistes parvenus au pouvoir par défaut.

Nous vivons dans une époque (nihiliste) idéologisée, où certaines opinions sont défendues par des gens totalement dénués de sens de (la réalité) et socialement coupés de la majorité de leurs concitoyens.

Comment faire comprendre à Hurmic qu’une opinion personnelle, qu’il partage avec son petit groupe d’activistes, peut d’autant moins être imposée qu’il a été élu avec 18% des électeurs inscrits au second tour, une abstention record ! Moins d’1 électeur sur 5 ! Au premier tour, il n’a rassemblé que 12% des électeurs inscrits. Beaucoup des opinions que l’on veut nous imposer comme dominantes et d’avenir sont le fait de minorités dont le statut social et les moyens économiques leur permettent de vivre à proximité des leviers du pouvoir. La crise de la démocratie n’est pas le fait des populistes qui tiennent encore à la notion de majorité et de légitimité des décisions. La crise de la démocratie a commencé il y a une génération qui a laissé émerger la pensée unique. On subit depuis une dizaine d’années la multiplication des revendications idéologiques gauchistes. Idéologie du genre et tentatives d’inscrire dans la loi la moindre nuance d’individualisme sexuel, antiracisme et revendication d’un statut de victime pour des groupes à l’identité auto-proclamée, collapsologie environnementale et volonté d’imposer des modes de vie formatés, quel que soit le milieu envisagé, où ce ne sont plus seulement d’hypothétiques droits des animaux, mais les droits des végétaux qu’il faut respecter !

Hurmic apporte de la variété dans les délires idéologiques avec un autre monde cauchemardesque possible, dont les promoteurs sont tout aussi imperméables à la critique que les défenseurs de 50 nuances de genre ou les indigénistes et non moins insensibles à la correction par le réel. Les mêmes individus portent les revendications gauchistes : collapsisme climatique, antiracisme ou genrisme et négligent les vraies questions économiques et sociales. La réalité de la crise du pays réel profondément maltraité par Macron a été dévoilée par le soulèvement nécessaire des Gilets Jaunes fin 2018. Entre-temps, le mouvement a été en partie brisé par la violence de la Castapo, en partie récupéré par des gauchistes qui l’ont fait sombrer dans la violence.

Et la stupidité des idéologues modernes bobos-grands-urbains commence à devenir dangereuse !

Johan Rivalland, contrepoints.org : Le maire écolo Hurmic de Bordeaux : il faut sauver les sapins de la barbarie de Noël ! Jusqu’où va l’inventivité (la connerie) des écologistes. Le maire de Bordeaux veut une charte des droits de l’arbre. L’écologisme (gauchiste stalinien déglingo-sectaire) n’est jamais à court d’idées. Il est urgent de sauver les sapins de Noël ! Voilà la toute la bien-pensance idéologique des bobos écolos !

Il faut assujettir nos droits fondamentaux inscrits dans la Constitution à la priorité environnementale et reconnaître un crime d’écocide malgré des contours indiscernables. Il faut se débarrasser une fois pour toutes de l’énergie nucléaire qui a le tort de rendre possible un avenir décarboné en France.

Moralité : Le maire écolo Hurmic ne veut plus d’arbre mort sur la place de la ville ! Ben voyons !

La chronique des cinglés : Bertrand Buisson, contrepoints.org : Tour de France : machiste et polluant, pour le maire de Lyon. Le maire EELV de Lyon a promis de faire du vélo la nouvelle reine du transport urbain.

Dans un entretien au quotidien Le Progrès, le maire écolo-gauchiste de Lyon, Doucet, s’est ému du passage du Tour de France entre Rhône et Saône. Il a accusé la grande boucle d’être une course polluante et machiste. Le bobo contre le vélo prolo : justement parce que le Tour de France est populaire. La honte !

Avec une abstention record de 62 %, Doucet a été élu par moins de 2 Lyonnais sur 10. Cet électorat étroit est représentatif du tournant sociologique des grandes villes frappées par la gentrification : les ouvriers et employés sont remplacés par des cadres et des jeunes diplômés voulant vivre en centre-ville “comme à la campagne“. (???) Au sein de cette classe bobo illuminée, le Tour de France a tout de ce qu’ils détestent : des prolo-beaufs sans conscience se massant le long des routes pour gagner une casquette et un échantillon de pub, et des champions dopés embrassés par de jolies jeunes filles sur le podium d’arrivée pour la télé.

Tout cela dans les vapeurs de gasoil de cette abominable caravane publicitaire satanique ! Pour Doucet, cette tradition populaire est une vieillerie incompatible avec les dogmes des écolo-bobos sectaires.

Tribune Juive.info : Guy Konopnicki : Délires écolo : C’est la faute à Montaigne et à François Mauriac. Après avoir lancé une concertation sur le maintien de la statue de Napoléon sur la place de l’Hôtel de Ville, le maire de Rouen devrait logiquement s’en prendre à Jeanne d’Arc. Force est de reconnaître que le bilan carbone de Jeanne, sur la place du Vieux-Marché, est particulièrement désastreux. Elle était en outre, l’amie d’un pédophile notoire. De son côté le maire EELV de Bordeaux, qui ne veut plus dresser un arbre coupé au milieu de la ville au prétexte de Noël, interdira dans un second temps l’abattage et la découpe de chênes pour la fabrication des tonneaux. Les vins du Bordelais vieilliront dans des fûts de matières recyclées.

Bordeaux : Pourquoi le maire écolo a décidé de supprimer les arbres de Noël dans la ville ? Si du moins Bordeaux s’obstine à fabriquer des breuvages dont la consommation heurte la sensibilité d’une partie de la population (musulmane), au même titre que le sapin de Noël et les caricatures du Prophète.

Les vignes d’Aquitaine sont d’origine coloniale, elles ont été plantées après la conquête romaine, avec des cépages importés depuis la Palestine occupée. (Et que fait Obono contre ce scandale ?)

Il faudra ensuite s’interroger sur la forêt landaise, plantée artificiellement sous le Second Empire, au mépris des droits du sable. En outre, les Landes abritent des pépiniéristes qui pratiquent le commerce du bois coupé et méritent de ce fait d’être traités en criminels. Enfin, le maire de Bordeaux, qui s’apprête à signer une Charte des Droits de l’Arbre, présentera les excuses de la ville à tous les arbres transformés en pâte à papier (pour imprimer des livres inutiles) par la faute de quelques bordelais, de Montaigne à François Mauriac.

Christine Tasin, Résistance républicaine.com : Hurmic veut-il faire disparaître Noël pour plaire à ses amis musulmans ? La proposition de l’écolo-dingo que les Bordelais ont choisi comme maire est si grotesque, si stupide, si anti-écologique même, qu’il ne peut y avoir qu’un dessous idéologique pour démonter l’idée de supprimer le sapin de Noël ! La décision d’Hurmic est stupide, iconoclaste et contre-productive. Bientôt la suppression du sapin naturel et son remplacement par un truc synthétique (en plastique issu du pétrole) ?

Pourtant, on sait que les sapins qui sont plantés pour être coupés à Noël sont réutilisés après usage pour servir de compost ou de protection pour les espaces verts municipaux, qu’il n’y a jamais eu, au cours de l’histoire, autant de forêts et d’arbres plantés en France… Et tous de rappeler la symbolique de Noël, pour les croyants comme pour les autres, la fête, les guirlandes, les odeurs de sapin, la joie, la beauté… Oui, les Français savent tout cela et ils ne sont pas prêts à subir le monde que leur promettent les écolos-dingos.

Il y aurait la volonté de faire disparaître une fête chrétienne gênante pour d’autres. Mais les Français ne sont pas encore suffisamment décervelés pour ne pas comprendre que, derrière la préférence étrangère, l’islam de France, l’impunité des racailles, la discrimination positive, c’est leur identité nationale qui est visée.

Déjà visée par Macron et ses pareils, affairistes, mondialistes, immigrationnistes et islamophiles. Mais encore plus visée par les écolos-gauchistes libertaires liés en grande majorité à l’extrême-gauche. Est-ce que c’est un hasard si ce sont dans les villes dirigées par les écolo-gauchistes que l’on voit des emburkinées faire irruption à la piscine pour exiger qui des horaires spécifiques pour les femmes, qui l’autorisation du burqini ?

Est-ce un hasard si c’est à Grenoble, dans la ville de Piolle, que des dealers faisaient assurer leur sécurité par des hommes en armes, au su et au vu de tout le monde ? C’est ce qui montre un attachement viscéral des écolos-gauchistes libertaires à l’autre, immigré, musulman, noir et une haine forcenée à l’égard des Français d’origine. Si on sait que la gauche moribonde est plus attachée aux autres qu’aux nôtres, on sait que c’est par calcul électoral que Terra Nova, le laboratoire d’idées fumeuses et corrompues du PS, a enjoint au PS de mettre le paquet sur les musulmans, pensant que les Français étaient peu attirés par le vote PS.

Chez les écolos-gauchistes libertaires trotskistes crypto-marxistes déglingo-révolutionnaires, il y a une préférence révolutionnaire très nette pour les migrants, au nom de l’empathie de la victime, de l’exploité, du colonisé et une haine pathologique pour le Français de souche, considéré comme un salaud car trop blanc !

Florilège : Les élus écolo-bobos de Paris veulent des créneaux de piscine et de gymnase réservés aux femmes. Convergence des luttes des délinquants racisés et des écolos, en manif commune pour Adama Traoré. Ardèche : les gauchos-écolos vent debout contre la construction d’une basilique chrétienne !

Les écolos veulent qu’on rapatrie tous les enfants de djihadistes, même si les Français ne le veulent pas ! Les écolos-gauchistes libertaires belges font campagne pour l’islamisation de la Belgique ! Karima Delli veut des compartiments réservés aux femmes dans les trains ! Édifiant non ? La clique écolo-gauchiste qui interdit les crèches et les sapins dans nos écoles, parce que ça serait gênant pour les petits musulmans, ne peut qu’agir pour que disparaisse toute visibilité dans l’espace public (dans un premier temps) d’une religion chrétienne autre que l’islam et d’une identité non musulmane en France. La majeure partie des musulmans refusant en effet de “vivre à Rome comme les Romains” et de suivre nos traditions, dont celle de fêter Noël, la naissance d’un prophète fort malmené en islam puisque, s’il apparaît dans le coran, c’est pour lui dénier tout ce qui, pour nous, est grand et sublime. Mais on sait que le coran ne vénère et ne reconnaît de prophète que le chamelier illettré et sanguinaire… L’interdiction du sapin est faite pour plaire aux musulmans de Bordeaux !

La chronique des cinglés : Les maires écolo-gauchistes EELV : “Une idée à la con par jour !

Moralité : Élisabeth Lévy, causeur : Finkielkraut : “On détourne le droit d’asile au nom des droits de l’homme pour effacer les différences essentielles à la survie d’une nation”. Sale temps pour nos libertés !

Thierry Michaud-Nérard

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
Eric Hartley-VI Fletcher

Certains éconlos veulent des horaires réservés aux femmes ( de quelle religion ? ) dans les piscines publiques. Et d’autres, adeptes de la théorie du genre, veulent l’abolition des toilettes séparées pour les femmes et les hommes, car les genres ignorent les sexes, bien entendu. Parfaite logique, Non ?

lapierre

COMMENT PEU T ON ETRE AUSSI CON POUR VOTER POUR C DEBILOS

Sniper83

Personnelement je pense que ces demeurés de maires khmers verts devraient êtres liquidés d’une façon ou d’une autre avant qu’il ne fassent trop de dégâts !!!
En même temps je rigole en pensant ce que vont subir les abrutis qui ont élus ces fous dangereux !!!

Lisianthus

Noël, en plus de la naissance de Jésus, est la fête de l’amour, de la vie, de la fraternité, de la bienveillance, de la générosité, de la lumière, exactement l’inverse de l’islam. :

michae_

Les écolos ne doivent plus être un poids pour la planète : suicidez-vous, tiens !

jacotte

Les citadins sont tarés pas surprenant qu’ils votent pour un fou

GLANDU

“Que Lyon ne soit plus un poids pour la planète” Ça te va un remake d’Hiroshima 1945 ? Pastèque ?

Khamsa

Hurmic se la joue petit père des peuples Staline en traitant ses contradicteurs de faschos. L’hôpital qui se fout de la charité.

Joël

Qu’on lui foute une éolienne de 120m de haut sur sa place de la mairie.
Ça devrait marcher du tonnerre vu que les écolos nous vendent du vent.

patphil

les gaulois qui se sont abstenus doivent se mordre les doigts, qu’ils ne recommencent pas !

R2D25

Il y en a pour 6 ans !

cardon

c’est le résultat des non-votants

Lire Aussi