Les Maires pour le Bien Commun (MBC) aux côtés des manifestants de Saint-Brevin

Communiqué de soutien à la manifestation organisée à Saint-Brevin-les-Pins

Le collectif des Maires pour le Bien Commun apporte son soutien entier et déterminé aux citoyens de Saint-Brevin-les-Pins (Loire-Atlantique) réunis ce jour, rejoints par d’autres Français venus d’autres communes – et pour certains d’autres régions. Avec l’appui de plusieurs groupes de citoyens, ils veulent dire un NON ferme et définitif au projet d’installation dans la commune d’un centre d’accueil pour demandeurs d’asile (CADA), appellation et acronyme plutôt anodins pour désigner la mise à la disposition gratuite, aux frais du contribuable (on parle d’un coût de plusieurs millions d’euros) de locaux à plusieurs dizaines d’immigrés illégaux.

Le projet gouvernemental, qui vise à mailler véritablement le territoire français de tels « centres
d’accueil », n’est pas seulement utopique ; il est profondément néfaste et porteur de menaces pour notre pays. L’objectif d’intégration d’une population immigrée sans cesse croissante, que la France n’a pas su intégrer durant plusieurs décennies alors que son afflux était moindre, est une utopie mortelle pour notre pays et notre civilisation.

Disons d’emblée, face à ceux qui pourraient estimer que notre refus – que votre refus – procède
d’un repli sur soi, d’une absence d’humanité, voire de sentiments de haine, que notre refus est au contraire l’expression d’une position profondément humaine et parfaitement raisonnable. Il est profondément humain et parfaitement raisonnable de refuser de voir imposer dans nos communes des personnes déracinées, non intégrées, à qui nous ne pourrons pas donner de travail.

Il est profondément humain et parfaitement raisonnable de constater – et de dénoncer – les
conséquences inhumaines et monstrueuses d’une idéologie mondialiste qui traite les hommes comme des matériaux, qui fait des flux migratoires un des nouveaux instruments de la domination du capital financier, par la dérèglementation, les délocalisations et l’uberisation de l’économie et de la société.

Nous avons expliqué en détails les raisons de notre refus de cet accueil désordonné, illimité,
incontrôlé des étrangers dans deux brèves études à ce sujet : « Pas de récupération politique » et « L’accueil de l’étranger, un devoir d’humanité ? ». Nous appelons les élus et les citoyens à signer le manifeste que nous avons rédigé pour signifier le refus des Français d’accepter cette violence du gouvernement faite aux communes. Ces trois documents se trouvent sur notre site.

Nous vous invitons, non seulement à signer le manifeste, mais aussi à le
faire signer par vos élus et concitoyens.
https://www.mairespourlebiencommun.fr/%C3%A9tudes

Notre position s’enracine par ailleurs dans l’expérience de l’histoire. Nous savons depuis 2300 ans et l’analyse politique d’Aristote que parmi les causes de désordre et de ruine des sociétés humaines, l’une des principales tient à l’admission sans discernement de nouveaux arrivants en trop grand nombre sur un territoire où ils ont naturellement tendance à imposer leur domination aux dépens des populations indigènes qui les ont accueillis.

Et les exemples qu’Aristote mentionne, nombreux, de cités grecques subverties, prises – le plus souvent de force – par les nouveaux arrivants, trouvent un écho dans toutes les périodes ultérieures de l’histoire humaine.

Le collectif des Maires pour le Bien Commun appelle l’ensemble des maires de France, qui seront
de plus en plus nombreux à être confrontés à ces projets dangereux, à se mobiliser d’ores et déjà pour faire connaître au gouvernement le refus ferme, serein et pacifique mais aussi inébranlable, de cette politique de répartition des étrangers dans nos campagnes. Nous refusons de voir les campagnes de notre pays exposées demain à la même insécurité, à l’incivisme, au déchaînement de la violence et de la criminalité dont les métropoles et en particulier l’Île-de-France donnent le spectacle depuis plusieurs décennies. Ces désastres sont en bonne partie la conséquence d’une politique d’immigration irresponsable et délétère.

Éric Viaud

Président MBC

Site: www.mairespourlebiencommun.fr Contact : contact.mairesmbc@gmail.com

Le collectif des Maires pour le Bien Commun

image_pdfimage_print
10

4 Commentaires

  1. C’est anormal d’imposer cette immigration à la population française, mais encore plus abominable ce que ces envahisseurs sans scrupules font aux animaux !!!
    Maintenant TOUT EST A REFAIRE !
    De Gaulle avait interdit les abattages sans étourdissement, maintenant pratiquement tous nos animaux meurent dans des conditions INACCEPTABLES !
    Les jeunes petits cons considèrent leurs chiens et leurs chats comme des jouets à leur disposition et ne respectent pas les besoins de tout être vivant. Et je ne parle pas de tous les mauvais traitements…
    Ces populations viennent directement de leurs grottes et ont les mêmes critères de vie que l’Homo Sapiens Sapiens il a 7 millions d’années : manger, forniquer, chasser…!
    Et si par malheur ils apprennent à lire, ils ont le culot de nous faire la leçon… chez nous !🤢💩💩☠️😵‍💫😵‍💫

    • Quelles que soient nos avancées en France, nous devons prendre en compte le fait que c’est un phénomène INTERNATIONALE. Même si le petit village, la région bretonne, le pays France arrivent à comprendre qu’il faut cesser cette immigration létale (et on en est loin…), il faut réaliser que nous sommes David contre Goliath (Ordre Mondial, Pape, artistes et médias internationaux, la plupart des chefs d’Etats mondiaux, etc.) !
      Donc nous devons créer un Grand Conseil Européen de la Droite (pour commencer) afin de grossir et de pouvoir répondre à Goliath en face de nous !
      Ce n’est pas Zemmour ou un autre, même s’il gagne les élections, qui pourra enrayer le monstre gigantesque qui veut nous bouffer ! Mais Zemmour allié à d’autres (Pologne, Hongrie, etc.), ce sera autre chose ! L’UNION FAIT TOUJOURS LA FORCE !!

  2. ça fait du bien au coeur de savoir que la résistance s’affaire et la reconquête bien proche

  3. Bravo M. Viaud, bravo à tous, vous agissez pour que nos enfants et petits enfants vivent dans une belle France. Très grands mercis!!

Les commentaires sont fermés.