Les masques imposés par Véran regorgent de staphylocoques

Mis en culture, des échantillons prélevés sur des masques portés quelques heures, quelques jours, ou non portés, se révèlent catastrophiques : les plaques sont si saturées de germes que certains nécessiteront des analyses approfondies pour savoir de quoi il s’agit.

C’est encore une fois le très documenté blogueur, Silvano Trotta, qui révèle le danger du port des masques dits de protection contre le coronavirus chinois, déclarés officiellement inutiles par les criminels de la macronie au début de la pandémie, et imposés désormais presque partout par les politicards qui veulent occulter leurs responsabilités pénales dans ce scandale politico-médical. Le parti présidentiel aux 40 000 morts, LaREM, est à la manoeuvre en muselant les Français pour tenter d’échapper aux poursuites et aux condamnations (1).

Les champignons que l’on a découverts dans des lots de masques se retrouvent dans les poumons de patients ! Hasard ? M’écrire : silvano.trotta@icloud.com 

lien de secours