Les masques tombent sur la cruauté des mondialistes

Une étude allemande intitulée : « Corona children studies » vient de faire l’effet d’une bombe : il s’agit de la première étude dans le monde à grande échelle sur plus de 25930 enfants scolarisés dans toute l’Allemagne, et qui révèle que les parents, les éducateurs et les médecins, signalent de plus en plus de problèmes et de plaintes de santé chez les enfants à cause du port du masque obligatoire. (1)

D’après cette étude, 68 % des parents rapportent que les enfants portant des masques seraient victimes d’impacts négatifs majeurs sur leur santé physique, psychologique et comportementale.

En outre, l’étude indique qu’en moyenne, les enfants scolarisés porteraient des masques 270 minutes par jour, c’est-à-dire près de 5 heures ! Des chiffres alarmistes qu’aucun média mainstream ne rapporte, sauf une video de France Soir. (2)

Selon cette étude, « Il n’existe pas à ce jour d’études indépendantes de fabricants sur l’utilisation des masques pour enfants et adolescents, masques qui sont certifiés comme produits médicaux pour la sécurité du travail dans des applications professionnelles. En outre, en raison des matériaux inconnus utilisés, il n’y a pas d’indications sur les effets protecteurs ou les effets secondaires potentiels. »

Voici ce que l’on constate chez les enfants portant des masques dès l’âge de 6 ans :

Symptômes physiques :

– Les maux de tête: 53,3%

– Les difficultés de concentration : 49,5 %

– Les malaises : 42,1 %

– Les troubles de l’apprentissage : 38 %

– La somnolence et la fatigue : 36,5 %

– L’oppression sous le masque : 35,6 %

– La sensation d’étouffement : 29,7 %

– Les vertiges : 26,4 %

– La gorge sèche : 22,7 %

– La sensation de syncope : 20,7 %

– Les démangeaisons dans le nez : 17,1 %

– La nausée : 16,6 %

– La sensation de faiblesse : 14,7 %

– Les douleurs abdominales : 13,5 %

– La respiration accélérée : 12,2 %

– La sensation de maladie : 9,7 %

– La sensation d’oppression dans la poitrine: 8 %

Symptômes comportementaux :

– L’enfant est plus irrité : 60,4 %

– L’enfant est de moins bonne humeur : 49,3 %

– L’enfant ne veut plus aller à l’école ou à la maternelle : 44 %

– L’enfant est plus agité qu’à l’accoutumée : 29,2 %

– L’enfant dort moins bien que d’habitude : 31,1 %

– L’enfant développe des angoisses : 25,3 %

– L’enfant dort plus qu’à l’accoutumée : 25 %

– L’enfant est réticent à bouger et à jouer : 17,9 %

Résultats de l’étude :

« La distribution de fréquence des effets secondaires associés aux masques est similaire dans les différents groupes d’âge : les maux de tête, les difficultés de concentration, les malaises, les difficultés d’apprentissage et la somnolence/fatigue étant les plus fréquents.

D’autres plaintes ont été décrites :

Tout d’abord : 269 plaintes pour aggravation des problèmes de la peau, notamment l’augmentation des boutons, des éruptions cutanées et des phénomènes allergiques autour de la bouche jusqu’aux maladies fongiques dans et autour de la bouche.

Il y avait 151 plaintes pour saignements de nez, 122 pour le mécontentement scolaire allant jusqu’à l’anxiété scolaire / le refus d’aller à l’école, 64 pour transpiration accrue, 52 pour des points de pression et des blessures derrière les oreilles, 46 pour des lèvres douloureuses ou fissurées et partiellement sanglantes, 31 pour l’augmentation de la fréquence et de la sévérité des crises de migraine, 23 pour des troubles de la vision, 13 pour des aphtes.

Ensuite, parmi les problèmes de comportement :

60,4% des enfants masqués faisaient état d’irritabilité accrue, et l’on trouvait aussi 49,3% d’enfants moins heureux et 44% qui ne veulent plus aller à l’école. Dans chaque cas, les enfants de la catégorie d’âge 7-12 ans sont les plus touchés.

De plus, 25,3% des enfants ont déclaré avoir développé de nouvelles angoisses. Ainsi, 2 672 plaintes pour cette seule question mentionnent des spéculations explicites d’anxiété ou la réapparition de plusieurs anxiétés : en plus d’une peur générale de l’avenir, la peur de suffoquer avec un masque, ainsi que la peur de la mort ont été mentionnées. La peur de la mort de proches à cause du Covid est aussi la plus fréquemment rapportée. En outre, la peur d’être stigmatisé par le port ou non d’un masque dans l’environnement social est aussi mentionnée. Enfin, de nombreux parents font également état de cauchemars et de troubles anxieux liés à des personnes masquées dont les expressions faciales et l’identité ne sont pas reconnaissables par les enfants. »

Conclusion de l’étude :

« – Ce premier registre mondial sur les effets secondaires du masque reflète le spectre des symptômes chez les enfants et les adolescents.

– Les plaintes d’un certain pourcentage d’enfants et d’adolescents sont non négligeables lorsqu’ils portent le masque. Ces enfants ne doivent pas être stigmatisés.

– Une analyse précise du rapport bénéfice-risque est nécessaire de toute urgence. L’importance des effets secondaires rapportés chez les enfants suite au port des masques doit être prise au sérieux et nécessite une clarification précise des circonstances de santé qui l’accompagnent, de la situation du port du masque et de la façon dont il est utilisé. (durée, pauses et type de masque) et de la situation scolaire de l’école. Compte tenu des obligations variables des enfants et des adolescents de porter des masques à l’école sur une période plus longue, il y a un besoin urgent de recherche. »

Cette étude apporte de l’eau au moulin déjà bien rempli de l’avocat allemand Reiner Fuellmich, chargé de poursuivre au sein d’une «Class Action» sous l’égide de milliers d’avocats mondiaux, tous les responsables du désastre sanitaire du Covid19 pour « crimes contre l’humanité ». (4)

Dans sa dernière interview du 31 décembre 2020, voici ce qu’il disait :

« Dans ce scandale sanitaire, le pire, ce sont les conséquences du confinement et du port du masque obligatoire, en particulier sur les enfants traumatisés en masse, avec des conséquences psychologiques à moyen et long terme. En Allemagne, des enfants sont enlevés à leurs parents s’ils ne respectent pas les consignes de quarantaine, de port du masque et de confinement. Par ailleurs, les masques représentent un risque très grave pour la santé, comme le montrent de plus en plus d’études indépendantes et de déclarations d’experts. Tous ces faits feront bientôt tomber les masques sur tous les responsables de ces crimes.» (3)

Il est plus qu’urgent de démasquer la cruauté des mondialistes pour les faire tomber au plus vite.

RESISTANCE !

Jean-Michel Grau

(1) assets.researchsquare.com/files/rs-124394/v2/3c831c8c-03c2-4d1a-aa24-a92bbb272be3.pdf

(2) youtube.com/watch?v=e_5gqYsMdvw

(3) odysee.com/@JeanneTraduction:a/fuellmichsenta:1

(4) ripostelaique.com/est-ce-dans-ce-monde-la-que-nous-voulons-vivre.html

 

 

image_pdf
0
0

20 Commentaires

  1. Que ceux qui ont encore le moindre doute , veulent tout comprendre et survivre , ne se fassent pas injecter ce poison mortel , si vous n’etes pas des trolls allez absolument voir ceci https://www.mondialisation.ca/le-dispositif-a-arnm-anti-covid-nest-pas-un-vaccin-ni-meme-un-medicament-un-traitement-ou-une-therapie-alors-cest-quoi/5652986 (et si vous etes des trolls allez crever avec merdacron verreux et le salaud mon)

    DP :Message posté sur tous les sujets…

  2. Est-ce qu’un « scientifique » aura le courage de se démarquer des autres incompétents qui nous imposent cette muselière pour reconnaître cette hérésie avec cette obligation stupide ? macron et sa bande ne pensent qu’à mener le bon peupledocile et lâche à l’abattoir ….

  3. Les parents ont aussi leur part de responsabilité !
    Si, dès le début, ils avaient refusé d’envoyer leurs enfants à l’école (quitte à rater un jour de travail), les autorités n’auraient pas insisté !

  4. Ce matin aux infos ils parlent de plus en plus d’un troisième confinement! Cà ne cessera jamais. Tout est bon pour faire avaler la couleuvre au peuple: Du mutant au variant, des mots anglais aux mots nouveaux. On marche sur la tête et on est dirigé par des fous furieux des malades qui appliquent aux hommes de la terre entière ce que les nazies rêvaient de faire!

    • Almatho . Non , nous ne sommes pas dirigés par des fous furieux mais par des traîtres à leur pays au service de la grande finance mondialiste . Après la folie nazie et la tragique utopie marxiste communiste , voilà un nouveau totalitarisme qui rêve lui aussi de mettre les peuples du monde sous sa coupe . Seule la vitrine change , et pour cause ) , mais l arrière boutique et toujours la même : dominer et exploiter pour le seul bien d une nomenclaturà de privilégiés . L homme à toujours été un loup pour l homme et il l est toujours .

  5. chez moi, c’est certain, bien que je ne sois plus un enfant depuis sept décennies, le masque (radin, évitant de me faire taxer de 135€) m’empêche de respirer normalement
    je plains les commerçants obligés de le porter pendant des heures

  6. Normalement, gouverner c’est prévoir, mais en ce moment dans tous les pays occidentaux, gouverner c’est faire croire !
    Le masque gêne ? quelle surprise…quelle découverte…en fait, pas besoin de faire de grandes études onéreuses pour se rendre compte que le masque est mal.pratique, mal-aisé, mal-tout…il suffit de le porter qq heures.
    Le souffle, la respiration c’est la vie, alors gênez le souffle et vous gênez la vie…allez faire du yoga, de la méditation ou du sport avec un masque et vous constaterez le résultat.

  7. Les dirigeants sont des assassins et les enseignants qui cautionnent tout ça sont des collabos et des assassins .
    Il va falloir se révolter très bientôt et faire payer très cher à tous ces voyous .

  8. Préparons un nouveau Nuremberg pour ces barbares ; ils finiront par nous foutre dans des camps si on ne bouge pas nos culs.Notre devoir est de sauver nos enfants de cette barbarie c’est même une question de survie. On va pas laisser 0,001% diriger et rendre esclaves 99,999% de personnes. C’est pas possible!!!

  9. quand j’etais pas en télétravail, j’ai du porter le masque de 9h du matin jusqu’à 18h30 le soir hormis une pause de 30mns pour manger. maux de tete: 0% Malaise 0% pb de concentration 0% et je passe sur le reste tellement c’est débile. Je confirme buée sur les lunettes 100% par contre, frottement aux oreilles à cause de cordon 100% aussi. Pas agreable du tout. Avec un subtil attache masque à positionner au niveau du cou, les deux soucis précédents sont résolus. Alors oui c’est chiant, mais faire croire que ca cause des problèmes de santé, c’est juste se foutre de la gueule des gens. On a bien compris ce qu’etait France Soir maintenant….

    • France Soir est un des rares médias qui n’est pas subventionné, justement.
      Le masque crée un milieu plus humide et plus riche en CO2 puisque la respiration produit H2O et CO2 avec toutes les conséquences qui s’en suivent. Problème de concentration 0% ? Mais quand la respiration est excessive en CO2 on ne se rend compte soi-même de rien. A doses plus fortes 15% ce gaz plonge dans l’inconscience sans même que l’on s’en rende compte.

      • BIEN DIT! Si on respire un gaz inerte autre que le dioxygène comme ex-sample de l’hélium en grande quantité c’est évanouissement en quelques minutes, presque tout le monde devrait savoir ça! Avec les masques c’est logique parce que quand expire du CO2 sa déplace le dioxygène dans le masque verre l’extérieur.

    • votre cas n’est pas celui des autres, alors ne faites pas de comparaisons et n’essayez pas d’influencer

    • Sauf que des pneumologue disent que cela peut provoquer des maladies (on respire un air appauvri en oxygène et saturé en gaz carbonique, humidité, microbes).
      De toute façon, le masque est une tactique de guerre psychologique pour nous habituer à des restrictions de liberté, à obéir à n’importe quoi.

      • Le masque muselière est un symbole de soumission,la littérature sado masochiste en témoigne.De quoi exacerber les pulsions sadiques des pervers manipulateurs dominateurs…Suivez mon regard…

    • Tant mieux pour vous, mais vous n’êtes pas tout le monde. Par ailleurs, l’article parle des problèmes qu’ont les enfants. Vous êtes un enfant?

    • vous avez 6 ans d’âge mental Bati mais ce n’est pas suffisant pour avoir les symptômes exposés dans l’article de france soir , le seul journal actuel à peu près correct !
      il faut avoir moins de 6 ans PHYSIQUEMENT…

Les commentaires sont fermés.