Les maternités sont les couveuses de futurs terroristes

Publié le 19 juillet 2014 - par - 2 444 vues
Share

djihadUne amie, que j’appellerai Anne Sophie, catholique fervente comme je les aime, suffisamment habitée par l’Esprit Saint, jusqu’à présent peu inquiète de voir des musulmans arriver en masse en France, (1), et qui est sage femme, me confiait avoir accueilli à la maternité, une femme convertie, voilée de pied en cap, une femme convertie de plus.

J’en profite donc ici, à Riposte Laïque, pour rappeler le rôle des sages-femmes de France, dans leur lutte contre le djihad, l’embrigadement des enfants se faisant « presque » (ce mot n’est il pas de trop ?) dès leur naissance.

Aussi, voici le lien et le numéro vert – de 9 h à 17 h – du lundi au vendredi, de lutte contre le djihad http://www.interieur.gouv.fr/Actualites/L-actu-du-Ministere/Dispositif-de-lutte-contre-les-filieres-djihadistes En détail, mon amie me confiait que cet ex française de souche avait naturellement donné des prénoms musulmans aux enfants (3) et qu’avec leur père, marocain portant une calotte et habit traditionnel du bon radical à barbe, leur projet consistait en un retour au Maroc dans deux ans, afin que les enfants soient scolarisés dans une école coranique. « Allo, Police, cas suspect de programmation de futurs djihadistes… biip, biip…».

Dans un cas comme celui-ci, nous pouvons légitimement estimer que nous assistons là à la naissance et à la formation d’au moins un futur terroriste dormant. Grace à Samuel Laurent et d’autres témoignages que j’ai déjà recueillis depuis des années, nous savons que ces musulmans, fréquentant l’européen de culture judéochrétienne, deviendront pour certains un ersatz lambda de démocrate ou de républicain, en se grimant, en consommant, en vivant, comme ce dernier, invisible à l’œil nu, programmé pour tuer, lors d’une alerte reçue sur un email. Il suffira donc juste de voir quels sont ceux, parmi les « musulmans de France », qui manifestent dans les rues contre le djihad qui tuent par millions les chrétiens ou les « soft musulmans –musulmans malgré eux qui ne veulent que la paix pour eux et leurs familles », pour faire le tri…

Aller davantage à la rencontre de nos frères juifs, dont certains ont rejoint le Christ en devenant des juifs messianiques.

Juifs et chrétiens partagent une même source, et l’Eglise multiplie les initiatives de dialogue et de partage entre juifs et chrétiens, comme cela est le cas actuellement le cas sur Angers, depuis ce jour.

Sinon, en effet, il ne restera quasiment plus aucun juif en France à terme, comme cela s’est passé dans tout le Maghreb en l’espace de quelques décennies. On pourrait dire « Dommage collatéral de la mondialisation et de l’islamisation de la France». Arno Klarsfeld a probablement raison de pronostiquer une fuite des juifs (les moins protégés, les moins riches), à brève échéance à cause du conflit israélo palestinien, tout comme Jacques Attali qui prédit à terme une quasi disparition de juifs à l’échelle de la planète(2)

«Scrutant le mystère de l’Eglise, le Concile rappelle le lien qui relie spirituellement le peuple du Nouveau Testament avec la lignée d’Abraham… Les juifs restent encore, à cause de leurs pères, très chers à Dieu, dont les dons et l’appel sont sans repentance… L’Eglise ne peut oublier qu’elle a reçu la Révélation de l’Ancien Testament par ce peuple avec lequel Dieu, dans sa miséricorde indicible, a daigné conclure l’antique Alliance et qu’elle se nourrit de la racine de l’olivier franc sur lequel ont été greffés les rameaux de l’olivier sauvage que sont les gentils (Rom 11, 17-24)… Le Concile veut encourager et recommander entre eux (juifs et chrétiens) la connaissance et l’estime mutuelles qui naîtront surtout d’études bibliques et théologiques, ainsi que d’un dialogue fraternel». Extraits de la Déclaration Nostra Aetate,§ 4, 28 octobre 1965

Bon été, bons devoirs,

Olivier Marot

« Dieu passe son temps à nous chercher et nous précède en tout ce que nous faisons »

(1)    Sauf depuis que je lui parle de toutes mes découvertes sur l’ex secte judéonazaréenne ayant dérivé vers la programmation de l’assassinat de masse

(2)    Le rôle positif des juifs est important, même si on peut se demander pour quelle raison, encore, en 2014, le Christ leur est si souvent décrit comme un traître, quant bien même tout Français a désormais une quantité impressionnante de preuves de l’existence d’une dimension spirituelle dont Jésus fait partie (lire des livres sur le Padre Pio, ou sur Maria Valtorta, rien que pour le milieu du XXeme siècle, pour aller à l’essentiel)

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.