Les mecs, il est temps de réagir

Alors les mecs, combien de temps supporterez vous sans réagir de vous faire traiter d’obsédés sexuels et de violeurs par des mégères aigries et revanchardes.
Peut être êtes vous culpabilisés, tétanisés, moi pas.
Si ces femmes sont capables d’égaler un homme comme policière, soldate, qu’elles assument et fassent une grosse tête à ceux qui les harcèleraient plutôt que de se lamenter et d’accuser tout le monde de n’importe quoi.
Il est temps de réagir et de remettre les choses en place, de ne plus faire semblant de prendre plaisir à torcher vos chiards et à faire le ménage, d’ailleurs les femmes le font bien mieux que nous, essayons si c’est possible de ne pas nous en mêler.

Certaines dames nous considèrent comme des distributeurs de sperme pour leur permettre de faire toute seule des enfants orphelins de père, quand elles n’auront rien de mieux à faire.
Quand on lit la presse féminine c’est, régime amaigrissant, effacement des rides, sous vêtements en dentelle minimalistes, de quoi s’agit-il ? De séduire. Alors qu’elles ne se plaignent pas si ça marche. D’ailleurs si on ne leur fait pas de compliments, si on ne les drague pas, elles seront bien déçues.

Le grotesque de ses harpies atteint des sommets quand elles se mettent à vouloir réformer la langue. Leur écriture soi-disant inclusive est en fait exclusive : quand vous dites « les Français » on comprend qu’il s’agit de tous les Français, quand on dit « Françaises et Français » comme il se fait maintenant au plus haut niveau, on divise le peuple français en deux parties qui peuvent se faire la guerre, prendre le pas l’une sur l’autre comme veulent le faire certaines excitées maintenant. Quand je vois que certaines se plaignent maintenant qu’on ait féminisé « auteur » en « auteure » plutôt qu’en « autrice » je ne peux que penser aux « précieuse ridicules ». D’ailleurs je leur suggère deux autres possibilités : « auteuse » ou « autoresse », voilà de quoi alimenter un débat dont chacun verra l’intérêt primordial.

Les mecs, il faut réagir et reconquérir une place que nous n’aurions jamais dû quitter, ne laissons pas les femmes nous envahir de leurs jérémiades et de leurs lamentations, mettons les au pas.
Personnellement elles commencent à me les briser menu.

François Jourdier

image_pdf
0
0

183 Commentaires

  1. L’article, qui donne matière à débat, a en tout cas le mérite de dénoncer un certain féminisme malsain qui incite à la délation, voire à la calomnie. Je vois beaucoup d’aigreur et de bêtise chez ceux qui attaquent François Jourdier. Certains mécontents devraient apprendre à argumenter au lieu d’insulter.

    • La délation consiste à dénoncer une personne pour ce qu’elle est, pas pour un mal qu’elle a commis.
      Dénoncer un harcèlement, une agression ou un viol n’est pas de la délation, et il est indispensable de le faire à visage découvert, car les accusations anonymes ne permettent pas à la personne accusée de se défendre si elle s’estime accusée à tort.
      C’est désolant de voir le nombre d’hommes qui s’élèvent contre les femmes qui racontent leurs mésaventures, c’est dégoûtant de voir combien d’hommes sont indifférents envers les femmes agressées ou harcelées sexuellement.
      Et au cas où vous ne l’auriez pas remarqué, Monsieur Jourdier est un manipulateur qui profite de l’écriture inclusive pour renvoyer les femmes aux fourneaux et s’indigner contre celles qui dénoncent les agressions subies.

    • Redimato, tu ne sais pas bien lire, car c’est la mysoginie crasse de Jourdier qui ressort le plus et c’est sur celà qu’il mérite toutes les critiques acerbes qu’il a lui-même provoqués.
      Franćois Jourdier insultent les femmes , tu pourrais avoir le mérite de le constater et de le dire ici si tu es honnête, logique et respectueux envers la majorité de ceux qui l’ont dénoncé.
      À bon entendeur…

  2. Sur la photo de l’auteur, on voit clairement du sperme qui dégouline des ses lèvres. Classe, non ?

  3. Les dérives gynécratiques du monde moderne, voilà un sujet ultra-pointu qui mérite une profondeur d’analyse exceptionnelle, une précision chirurgicale pour ne pas prêter le flanc aux sophismes, un ton ultra-respectueux, pour éviter les interventions démagogiques et récupératrices de bas profiteurs comme « Rêve collègue reve », qui porte son coup bas en associant tout le combat porté par RL à ce qu’il a repéré comme étant un talon d’Achille du fait d’une impopularité unanime. Et là, on n’a aucun développement ni aucune liste, aucun exemple pour étayer, aucune étude des causalités et des conséquences. C’est dommage, il y a tant à dire, le sujet est extrêmement complexe et infiniment important, et d’ailleurs, traité correctement, il représente lui aussi un risque de poursuites judiciaires.

  4. Quel naufrage RL, de passer des articles d’une telle débilité. Dire qu’il y a quelques années c’était un vaillant blog subversif avec des intervenants et commentateurs de qualité. Maintenant, entre nicolas qui se plaint qu’on a renvoyé à la Russie le chien Médor, et ce francois jourdier, aigri, mysogine à fond et frustré, qui nous pond un torchon sur sa hargne des femmes, voilà le combat! Génial!!!

  5. L’auteur dénonce l’attitude et le comportement de « certaines dames » dans lesquelles je ne m’inclus aucunement, comportement et attitude contradictoires peu s’en faut. En ce qui me concerne, je n’ai pas à rougir à préférer la féminité au féminisme, à apprécier la galanterie masculine à la goujaterie. Concernant l’égalité entre homme et femme elle se situe dans les mêmes droits et devoirs. Selon moi, à quelques rares exceptions près, tout mot ayant en suffixe nominal « isme » marque la démesure d’une idéologie, d’un dogme et autres doctrines.
    Pour ce qui est du féminisme tel qu’il est actuellement et de ses revendications, examinez la bande de crétines de certains partis politiques aux postes régaliens et au parlement, parité oblige, vous en serez peut-être convaincus.

    • Le misogyne qui a écrit cet article (si on peut appeler ça un article) n’a pas protesté uniquement contre l’écriture inclusive (ce que nous aurions compris), mais il a utilisé l’écriture inclusive pour fustiger les femmes, et leur demander de s’occuper de leurs casseroles, et de ne pas protester quand elles sont harcelées sexuellement.
      Bref, un manipulateur grand teint.
      D’après lui, les hommes ne sont pas bons pour le ménage, il faut le laisser aux femmes, qui le font mieux. Pourtant les hommes qui sont payés pour faire le ménage le font aussi bien que les femmes, de même que les cuisiniers les plus réputés sont des hommes.
      Si une femme ne travaille pas, je trouve normal qu’elle s’occupe seule de son intérieur. Mais si elle est salariée, son mari peut l’aider sans se sentir castré.

      • Eva, tu es brillante et c’est un homme qui ne s’inquiète pas de sa virilité qui te le dis.

        • Vous appuyez là où le bât blesse, ami.
          Je crois que vous résumez bien les choses: les misogynes sont des hommes inquiets, à la virilité incertaine.

  6. Vous savez quand je lis ce genre d articles je me dis comment pouvez vous croire une seule seconde qu un jour un représentant de vos idées dirigera la France. Vous savez je suis commercial itinérant et donc je discute avec beaucoup de Français et de françaises et croyez moi ce n est pas demain la veille que le fn ou tout parti lui ressemblant sera au pouvoir donc tous vos fantasmes resteront à l état de fantasmes : il n y aura ni remigration, ni interdiction de l islam ni retour des femmes à la maison… Alors je sais que pour de nombreux aliénés mentaux présents sur ce site ca vous rend dingue donc il faut que vous soyez dans le rêve mais il faut redescendre sur terre la France des années 60 n est plus désormais elle est multiculturelle comme toute l Europe de l ouest et le restera !

    • Pourtant, c’est l’islam qui systématise le retour des femmes à la maison.
      Donc s’il n’y a pas de remigration, les idées machistes exprimées dans cet article s’imposeront à tous les Français.

    • Commercial itinérant. VRP quoi.
      Vous vendez quoi ? De la ponctuation ?!!

      Mmmmmmmmouaaaaffffff !

      Vous savez ce que c’est qu’un spermatozoïde avec un attaché case ? Non ?

      C’t’un représentant de mes couilles !

      Re Mmmmmmmmouaaaaffffff !!!

    • Occupé à vendre des savonnettes, tu n’as pas lu le Coran Tu n’as pour seul argument que ton ignorance crasse. Une seule société est acceptée en terre d’islam. Quand les mahométans seront majoritaires en Europe, comme l’a prédit Boumédiene en 1974, ils commenceront par s’occuper en priorité de ceux qu’ils méprisent le plus : les collabos de ton espèce ! Si en plus de ton stock de savonnettes tu as de la vaseline, cela pourra te servir.

  7. Dans la même idée , je me suis posé la question suivante : en serions nous là, si les femmes , n avaient pas obtenues le droit de vote ?
    Je ne suis pas misogyne pour un euro , mais pourtant cette question mérite réflexion , car s’il en va de soit qu un certains nombre de femmes sont plus couillues qu un grand nombre d hommes , il est exact de penser qu elles ont jouées un rôle politique depuis lors.

    • Le droit de vote, voilà une belle victoire féministe, bien loin des inepties actuelles de ces féministes obtuses et vengeresses , de leurs appels à la délation publique, anonyme et calomnieuse avec tous les risques et toutes les injustices que cette prétendue libération de la parole (de la diffamation plutôt) peut entraîner, à la déformation de la grammaire pour cause d’obnubilation paranoïaque et d’étroitesse d’esprit. A bien l’examiner le bilan de ces féministes là est du niveau zéro. Elles n’ont rien fait pour les femmes, elles les rendent débiles et haineuses, elles ne sont capables que de futilités, du buzz pour faire parler d’elles.

      • Certaines dénonciations de harcèlement n’étaient pas anonymes, et elles ont eu le mérite de démasquer certains pères la morale, comme Tariq Ramadan, ou certains soi-disant féministes gauchos, comme Denis Beaupin.
        Les dénonciations anonymes n’ont aucune valeur juridique, et se retournent souvent contre celles qui les diffusent.

  8. Face aux critiques qui suivent, j’ose approuver. Pourquoi ?
    Comme en matière d’islamisme, l’excès est insupportable. L’accusation d’islamophobie, en retour, l’est aussi ! Pourtant, ils veulent détruire la Société…
    Le Féminisme militant est du même ordre. Elles veulent détruire l’ordre familial, la relation conjugale !
    Ne peut-on s’y opposer ?

  9. Cette initiative vient de la « gauche » américaine pour discréditer Trump en entretenant le cliché du vieil homme blanc occidental, riche patriarche misogyne.
    Comme la France est devenue un vassal américain, ils nous renvoient même leur « balance ton porc ». C’est la mondialisation de la connerie.
    Mais en lisant le titre, je croyais que vous appelleriez à réagir en se préparant à la grande épreuve de force qui aurait pu arriver si Marine avait été élue… être aux côtés des forces de l’ordre pour les aider contre les racailles en tous genres. Armée, policiers, CRS, gendarmes, ne feront pas le poids seuls, surtout si des traitres se révèlent dans leurs rangs le moment venu.

    • Cirus je vous rejoints à 100000% et plus..soyôns derrière Marine pour une lutte « finale  » contre tous ces collabos qui nous tirent vers le bas…Pour lutter contre les envahisseurs et retrouver notre FRANCE et nos valeurs..
      je ne savais pas que cela venait des Usa mais aurai dû m’en douter

    • Je suis tout à fait d’accord pour qu’une femme dénonce celui qui la harcèle, mais pas anonymement. Si ce qu’elle dit est vrai, qu’elle essaie de le démonter, car autrement, n’importe qui peut dénoncer une personne avec qui il a maille à partir, histoire de se venger d’un différent qui n’a rien à voir avec le harcèlement sexuel.

  10. Soyez correct et respectueux je vous en prie..Les femmes travaillent sont actives et assument énormément de choses donx normal que ĺ homme y participe à tout..nous ne simmes ni vos bonnes ou je ne sais quoi.

    • Je suis sidérée par le fait que certains misogynes comme l’auteur de cet article ne réalisent pas que si les femmes ne font plus beaucoup d’enfants en Europe, ce n’est pas par hédonisme, mais parce-qu’elles ne sont pas assez aidées à la maison.
      Ces débiles traitent leurs épouses comme des servantes, et ils s’étonnent que ces dernières soient épuisées et ne veuillent pas avoir un enfant de plus.

      • Et en Afrique, ou ailleurs dans les pays à forte natalité, elles ne sont pas assez aidées ?
        Et selon vous les hommes veulent avoir des enfants et les femmes non ?
        Et, à bien vous lire, au final, c’est la femme qui décide….

        Vos propos sont loin de la réalité.

        Enfin, nous sommes 7 milliards sur terre.
        Allons-nous nous multiplier à l’infini ?
        Pour la France, certains disent, non sans raison, arrêtons les plus de 200 000 immigrés par an (+ les clandestins) et arrêtons les 200 000 avortements (ou évitons en le maximum possible).

        • Durand, en Afrique les femmes n’élèvent pas leurs enfants de la même manière qu’en France. Je trouve désolant que vous ne l’ayez pas remarqué. En Afrique les enfants sont souvent faméliques, négligés, meurent en bas âge faute de soins, et vont pieds nus sous un soleil de plomb: beaucoup d’entre eux n’ont jamais mis les pieds à l’école !
          Les enfants français bénéficient de beaucoup plus de soins de la part de leurs parents, qui par conséquent, ne peuvent pas faire autant d’enfants que les Africains.
          Et oui, ce sont les femmes qui décident si elles peuvent ou pas avoir un enfant de plus. Je vois mal comment un homme peut obliger une femme à avoir un enfant qu’elle ne veut pas élever.
          Avez-vous déjà réussi à obliger une femme à avoir un enfant ?
          Vous allez finir par m’inquiéter….

        • Et pour finir, je suis d’accord avec vous sur la nécessité de freiner l’immigration, mais vous ne freinerez pas les avortements, car je répète, les femmes ne font pas le même nombre d’enfants selon qu’elles sont aidées ou pas, que ce soit par leur mari, leur famille, ou l’état.
          L’aide du mari étant la plus décisive des trois.
          Je viens d’une famille nombreuse, et j’ai souvent entendu ma mère dire que si mon père n’était pas si présent, si proche de ses enfants, elle aurait eu seulement deux enfants, maximum trois, puis se serait arrêtée d’en avoir.
          Donc oui, l’aide reçue est décisive pour une femme.
          Et oui, dans les pays où les femmes sont instruites, ce sont elles qui décident du nombre d’enfants qu’elles vont avoir.

      • Ma mère n’était pas du tout aidée à la maison, mais elle ne pleurnichait pas comme vous le faites. En plus elle avait un travail, ou était bénévole au secours catholique. Vous êtes de cette génération où tout vous est dû sans contrepartie. Malgré tout elle a mis au monde trois enfants.

        • Et vous n’auriez pas aimé que votre mère soit aidée à la maison ?
          Par votre père, par vous-même et votre fratrie ?
          Je vous trouve bien égoïste, comme famille.
          Nous ne faisons pas partie d’une génération qui pense que tout lui est dû sans contrepartie. Demander à un père d’aider la mère de ses enfants n’est pas de l’hédonisme.
          Et les hommes qui aident leur femme y gagnent: elle est moins fatiguée le soir et donc plus disposée à avoir des rapports sexuels, et les enfants se sentent plus proches d’un père qui s’occupe d’eux quand il le peut.
          Tout le monde y gagne, en somme.

          • Si mon père n’aidait pas ma mère, je n’y suis pour rien. Quant à moi, j’étais accaparé par l’école, ainsi que mes sœurs. Vous avez quand-même raison.

            • Je n’ai pas dit que c’est de votre faute si votre mère n’était pas aidée par votre père.
              Mais ce n’est pas parce-que votre mère croulait sous la charge de travail sans se plaindre que vous devriez trouver ça normal et demander à ce que les autres femmes s’accommodent de la situation dont votre mère s’est accommodée.
              Il n’est pas question ici de désapprouver votre mère, mais de dire qu’une famille est beaucoup plus épanouie quand une mère est épaulée par le père de ses enfants.
              On blâme les femmes qui font des enfants toutes seules, alors pourquoi ne pas blâmer les pères qui négligent leurs enfants ?
              Encore une fois, j’insiste sur le fait que si une femme n’a pas d’activité professionnelle, elle n’a pas besoin de la même aide qu’une femme professionnellement active.

    • Vraiment ?
      Ce ne sont pourtant pas les femmes qui se ruinent en Viagra à partir d’un certain âge…
      On se demande à qui le temps porte le plus préjudice !

      • « on se demande à qui le temps porte le plus préjudice !  »

        Pour la réponse, il faudrait peut-être demander aux chirurgiens esthétiques !

        Si les hommes utilisent du viagra, c’est probablement qu’il y a encore moyen d’obtenir quelque satisfaction…

        Par ailleurs, il paraît que les hommes, à l’inverse des femmes, peuvent procréer jusqu’à un âge avancé…

        • En effet, Durand, les hommes âgés procréent même plus facilement que les hommes jeunes, car les hommes jeunes procréent par eux-mêmes, tandis que les hommes âgés sont aidés dans la procréation par leurs voisins plus jeunes.
          Et pour votre info, les hommes sont aussi consommateurs de chirurgie esthétique que les femmes (implants capillaires et liposuccions, mais liftings aussi.)
          Sauf que les hommes disent au chirurgien que c’est pour se maintenir dans leur travail et faire face à des concurrents plus jeunes, tandis que les femmes avouent que c’est pour continuer à plaire en général, y compris dans leur vie privée.
          Une femme aura toujours l’avantage de ne pas avoir la hantise de l’impuissance, qu’aucune chirurgie esthétique ne peut réparer, et elle n’a n’aura jamais besoin de Viagra.

          • « … elle n’a n’aura jamais besoin de Viagra ». Vrai, elles n’aura qu’à écarter les jambes. Eva, j’attends avec impatience votre réaction à cette réalité prosaïque.

            • Il n’y a pas de réaction à avoir, c’est votre vie privée, elle ne regarde que vous.
              C’est votre problème si les femmes qui couchent avec vous ne sont guère motivées et donc ne font qu’écarter les jambes.
              Et je répète: les femmes n’ont pas l’angoisse de l’impuissance, donc arrêtez de vous apitoyer sur celles qui vieillissent, elles le vivent mieux que vous.

              • Eva, pourriez-vous me donner le nom de ce grand philosophe qui a dit qu’il est plus facile de garder la bouche ouverte que de garder le bras tendu. Si vous me le donnez, je vous promets de lire l’ensemble de ses œuvres.

          • Ressort de ce forum que vous voulez avoir des réponses à tout.
            Que valent ces réponses ?1 parti pris ressort et une certaine hargne envers les hommes.

            Exemples : 1- votre fine remarque sur la pro-créativité des « hommes âgés aidés par leurs voisins plus jeunes. » !
            Moi, en réponse, ne faisais référence qu’aux données objectives du corps médical (des imbéciles pour vous, je suppose).

            2-Merci de vouloir parfaire mon information sur la répartition de la chirurgie esthétique entre hommes(H) et femmes(F) :
            « les hommes sont aussi consommateurs que les femmes » et en prime vos explications-maison !
            Voir sur internet : dans le monde en 2014, 86,3%(F), 13,7%(H). En France en 2011, 70%(F), 30%(H).

            3-« impuissance »: chez la femme la frigidité ! curieux

            Vos conclusions tombent à l’eau.

            • Ce n’est pas moi qui ai ouvert les hostilités, et je n’ai aucune haine pour les hommes, mais pour les sous-hommes, comme les misogynes par exemple, qui cherchent à rabaisser les femmes bien qu’ils soient sortis du ventre d’une femme.
              Donc quand on ouvre les hostilités en insinuant d’un air moqueur que le temps est cruel envers les femmes, je me permets de rappeler à quel point il est bien plus cruel envers les hommes.
              Quant à la frigidité féminine, elle n’est pas une question d’âge, tandis que l’impuissance masculine est très souvent liée à l’âge. Or le sujet était les inconvénients du vieillissement pour les femmes. J’ai juste attiré l’attention sur la fait que le vieillissement entraîne encore plus d’inconvénients pour les hommes que pour les femmes.

      • Nan, les femmes ne sont jamais impuissantes, et aucune chirurgie esthétique ne peut guérir l’impuissance. Par rapport aux hommes, nous sommes épargnées par le temps qui passe, mais nous ne nous en vantons que lorsque vous nous y obligez, avec vos remarques désobligeantes.

          • Na changez pas le sujet.
            Et si Dieu existe, il a fait en sorte que le temps qui passe empêche les hommes, et pas les femmes, d’avoir des rapports sexuels.

            • Faux ! Si la ménopause n’empêche pas les rapports sexuels pour les femmes, il n’y a pas d’andropause. Et si l’homme est capable de procréer même à un âge avancé, c’est qu’il bande encore. CQFD.

  11. @ François Jourdier
    Ce n’est pas faux. Et j’ai bien apprécié votre ironie.

    • Ah oui ? Je ne savais pas que tous les hommes ont grandi dans des familles monoparentales !
      Et le père ? Il n’élève pas ses enfants, lui ?

      • Dans la société patriarcale que vous méprisez, les hommes gagnaient l’argent qui contribuait à élever les enfants, les femmes s’occupaient du reste. C’était, il est vrai une lourde charge.

        • Merci de me dire où j’ai écrit que je méprise la société patriarcale.
          Je méprise votre misogynie crasse, et celle de l’auteur de cet « article ».
          Et de tous temps, les femmes ont travaillé pour épauler leurs maris (à la ferme, ou en faisant des travaux payants à leur domicile…).
          Et de tous temps, les hommes (les vrais, pas les coqs empaillés) ont aidé leurs épouses dans la mesure de leur moyens.
          Vous me faites réaliser la chance que j’ai eue d’avoir un père qui n’était pas juste un géniteur et un revenu.

          • C’est vous qui avez décidé que je suis misogyne. Quel était le métier de votre père ? Se fatiguait-il au travail autant que certains agriculteurs ou autres travailleurs sur les chantiers qui rentraient épuisés le soir ? Il ne faut pas généraliser alors qu’il n’y a que des cas particuliers, ce qui n’exonère pas pour autant les paresseux.

            • Le métier de mon père ne vous regarde pas.
              Si un mari rentre épuisé le soir, cela ne veut pas dire que sa femme n’a rien fichu de la sainte journée.
              Soit elle n’a pas d’activité professionnelle, et dans ce cas il est normal qu’elle assume seule l’entretien de son intérieur et le confort de ses enfants, soit elle travaille elle aussi, et il est normal que son mari l’aide.
              S’il est trop fatigué en semaine, il peut se rattraper le week-end, plein d’hommes le font, et leur famille ne s’en porte pas plus mal.

              • Exact, le métier de votre papa ne me regarde pas. J’en déduis quand-même qu’il ne devait pas être épuisé en rentrant du boulot.

  12. Bien que n’étant pas un « mec » je suis bien d’accord pour dénoncer les outrances des féministes actuelles. Ces dames n’ayant pas réussi ce qui devrait être leur vrai combat, l’égalité salariale, l’égalité des droits, la protection des femmes contre les brutalités mortelles de leurs conjoints par ex, se livrent à des combats dérisoires qui conduisent à des actes très graves et répréhensibles, comme l’appel à la délation publique et sans preuve. Une honte !. D’autre part elles démontrent leur stupidité avec cette histoire de grammaire au féminin. Elles n’ont rien compris, elles prennent tout au pied de la lettre. Il faut leur dire que le masculin est neutre, non il ne » l’emporte » pas sur le féminin, ça c’est juste une astuce pour se rappeler une règle.

  13. Quand j’ai vu le titre « Les mecs, il est temps de réagir », j’ai cru qu’il s’agissait d’un appel à sauver notre France en train de sombrer. Et bien non !
    J’aime les femmes et je n’ai jamais eu de problèmes avec elles. C’est curieux, mais comme péril, j’ai vu pire.
    Monsieur François Jourdier, pourquoi ne mettez-vous pas votre virilité au service d’une cause REELLEMENT urgente : la désislamisation de notre pays.
    Pour l’instant je cherche, en vain, des signes de courage chez ceux qui sont censés avoir comme qualité première la virilité, l’armée française, dont la raison d’être est la défense de son peuple. Qu’avez-vous à répondre à cela ? N’avez-vous jamais entendu parler de l’article 35 de la déclaration de l’homme et du citoyen ?

    • L’auteur de l’article a fait partie de l’armée, voyez-vous, une armée incapable d’aller nettoyer les banlieues françaises, mais capable de bombarder les Serbes chrétiens pour aider les Kosovars musulmans à leur voler leur terre.
      Il profite de l’écriture inclusive (qui est plus que critiquable) pour fustiger les femmes, qui d’après lui devraient s’occuper de leurs casseroles.
      Il vit dans un pays où des femmes sont violées tous les jours sans que leurs pères, maris, frères ou amis ne réagissent. Et il ose parler de « virilité » !
      L’armée qui expose de jeunes français pour lutter contre les islamistes au Mali et en Afghanistan, tout en laissant les islamistes prospérer dans nos villes et y faire la loi.
      Et il ose se présenter comme un homme !

      • Chère Eva, nous nous comprenons cinq sur cinq.
        La virilité s’exprime aussi avec les femmes par la courtoisie et le discernement, les folles hystériques étant une infime minorité.
        Il est grand temps que ceux qui pensent être des hommes le démontrent, par la force physique et le courage, mis au service d’un combat, sur notre sol, dramatiquement urgent.

        • Merci Jeff.
          Plus un homme est respectueux des femmes, plus je le trouve viril.
          Rien de plus minable et anti-masculin que le vieux misogyne aigri.

          • Juste par ta façon de rèpondre , tu deviens très séduisante pour moi, un homme content de te connaître .

            • Enchantée également. J’apprécie qu’un homme ne se laisse pas intimider par une femme qui a du caractère.

    • Jeff : Que connaissez vous de la vie de M. Jourdier pour l’accuser de « ne pas mettre sa virilité au sce d’une cause REELLEMENT urgente : la désislamisation » ?
      Ce n’est pas lui qui nous « bassine » à longueur de semaines, d’années ; qui nous bourre le crâne avec ces discours enflammés, voire hystériques, des féministes, ordinaires, extrêmes et ultras, marottes de la bien-pensance, élément de la société totalitaire, au nom du « bien », de l « égalité », dévoyés !
      Refuser cette culpabilisation, cette propagande.
      Examiner les difficultés dans le calme, avec sincérité, lucidité, sagesse.
      Article à prendre au 2è degré, globalement, comme un cri de « ras le bol » face à ce déferlement.
      Circonstances atténuantes possibles vu votre déposition « J’aime les femmes, je n’ai pas eu de pbs avec elles » !

      • J’accepte vos critiques, constructives au demeurant, mais je maintiens qu’il y a une urgence qui doit mobiliser toutes nos forces parce que les tenants de l’islamisation sont les mêmes que les propagandistes de la théorie du genre, de l’écriture inclusive et autres débilités. Si nous faisons tomber les salauds qui organisent notre invasion, TOUT LE RESTE TOMBERA, les folles hystériques aussi, avec écriture leur inclusive.

      • Beaucoup ont eu des problèmes avec les femmes pour les avoir trop ou trop bien « aimées ».

        • C’était leur choix d’aimer celles qui ne le méritaient pas, donc ils n’ont qu’à s’en prendre à eux-mêmes.
          Et pour votre info, on n’aime jamais « trop bien ».

  14. Beaucoup de ces mégères en veulent aux hommes d’être mal baisées. A qui la faute lorsqu’on se rend imbaisable ?

        • C’est normal, Brouillon: j’aurais un crétin comme vous dans ma famille, je ne me confierais pas à lui.
          Je crois même que je ne m’abaisserais pas à lui adresser la parole.

          • Eva, vous devriez vous soigner avec 4 grains d’ellébore. Arrêtez donc de de vous abaisser à m’adresser la parole, mal embouchée que vous êtes.

              • Eva, vous êtes si sûre de vous qu’il ne vaut pas la peine d’argumenter. Mais est-ce un bon argument d’accuser son opposant d’en être à court ?

                • Donc vous confirmez que vous n’avez pas d’argument.
                  Pourquoi ne pas vous taire, si ça vous met tellement mal à l’aise de discuter avec une femme qui a confiance en elle ?

                • Une discussion ne consiste pas à faire des réponses avant d’avoir posé les questions, ou en ignorant les arguments présentés. Votre confiance en vous n’est pas évidente, puisque vous recourrez à l’insulte pour sauver les apparences.

  15. Monsieur,
    Pour alimenter votre moulin en eau, j’ajouterai cette réflexion:
    qu’est ce que le « féminisme »? Ce n’est ni plu ni moins l’appropriation du pouvoir masculin tel qu’il avait cours jadis , pour ensuite en exproprier les hommes, sans en modifier les excès ni les abberrations! ça n’a jamais été une réaffirmation du féminin, loin de là, d’ailleurs la genèse du féminin, le droit à l’avortement en premier, suivi de tous les autres n’a t’il pas été du « droit » de tirer un coup sans en subir les conséquences? Bref!
    Résultat, aujourd’hui nos hommes n’osent plus nous aborder, nous conter fleurette, sous peine de se prendre un rateau…féministe dans la figure! Et de se voir assimiler à des Weintein DSK? Pourtant, c’était agréable…

    • Non, le féminisme n’est pas cela.
      Il consiste plutôt à demander le même salaire pour le même travail, le droit de vote, le droit d’ouvrir un compte en banque sans la permission du mari, de travaille sans la permission du mari, bref, de cesser d’être infantilisée par l’homme que nous avons choisi comme compagnon de vie.
      Aujourd’hui nous assistons à des simagrées de la part des gauchistes, qui n’ont rien à voir avec le féminisme.
      Et les hommes osent toujours nous conter fleurette et nous aborder. Quand ils le font avec courtoisie, c’est un plaisir. C’est le harcèlement qui est regrettable, et qui existe, même si l’auteur de cet article le nie.

  16. Le contre amiral est contre productif !
    Avec ses propos de bigots dignes d’un muz il nous éloigne du débat.

    • Tout â fait celà, l’ex-contre-amiral a sombré avec son bateau rempli de mysoginie.
      Je suis un homme qui souffre du mépris envers les femmes parce que j’aime les femmes.
      Plus, elles sont épanouies, mieux je me sens en leur compagnie.

  17. Si j’en juge d’après l’illustration, un mec, un vrai, c’est un noir sans cervelle et bourré de muscles!! Ben franchement, ça ne fait pas envie à la femme que je suis….
    Quant à l’article il est tout juste digne du caniveau d’où il n’aurait jamais dû sortir.

    • Il faudrait peut-être avoir un peu plus le sens de l’humour, ce dessin est à prendre au second degré, évidemment. Mais les féministes ont-elles le sens de l’humour ? A la place de l’auteur j’aurais dessiné une mémère à la Dubout avec son rouleau à pâtisserie, une sorcière sur son balai ou mieux encore j’aurais repris la photo d’une de ces américaines qui vraiment n’ont pas peur du ridicule en se déguisant en vulves géantes lors d’une manifestation féministe. La classe !.

      • Je trouve qu’un article aussi débile ne mérite pas une meilleure photo.
        Je suis ravie du choix qui a été fait pour illustrer les élucubrations de ce misogyne, qui devrait aller finir sa retraite en Arabie, où la mentalité correspond à la sienne.

    • Exact, Claire.
      Et je suis ravie que cette photo ait été choisie pour illustrer un article aussi minable.
      Il ne méritait pas mieux.
      Si un « mec », un vrai, ça ressemble à ça, alors mieux vaut enter au Carmel plutôt que de frayer avec ces caricatures effrayantes !

  18. Ce commentaire s’adresse à ceux qui approuvent ces propos insultants, dégradants, à l’encontre des femmes. Quelle prétention chez certains de se penser plus intelligents que les femmes, perso, dans ma vie j’en ai rencontré des cons et aussi des femmes qui n’avaient rien à envier intellectuellement à leurs homologues masculins. Quand on voit dans quel état vous avez mis notre pauvre planète et dans quelles conditions vivent les 2/3 de l’humanité, c’est bien prétentieux de votre part de vous placer au-dessus de tout. Une grande majorité d’entre-vous occupent les 3/4 de leur vie à bouffer, baiser et regarder la télé et vous avez encore l’arrogance de vous sentir supérieurs aux femmes ! Pauvres nazes !

    • Bien d’accord. Toutefois les femmes ne devraient pas tenter de prendre le dessus sur les hommes alors qu’elles sont respectées, honorées (dans tous les sens) et traitées à égalité par eux, je ne parle pas des musulmans qui ne font que les honorer à leur manière en les labourant.

    • Le commentaire s’adresse non pas aux « femmes » et je ne l’ai pas pris comme tel mais à certaines féministes grotesques, des harpies et des mégères c’est vrai qui vous font honte d’être une femme comme elles,. qui mènent un bal tout aussi grotesque. Comment peut-on croire que ces femmes sont sincères quand elles appellent à la délation publique sans preuve des violeurs voire même de dragueurs mais qu’elles ne veulent pas dénoncer certains violeurs sur la culpabilité desquels ne pèse pas le moindre doute, au prétexte que ces violeurs sont « venus d’ailleurs » ? Qu’elles arrêtent leur cinéma et s’attellent à quelque chose de vraiment positif. Pour l’instant elles sont juste néfastes autant qu’inutiles.

      • Certains propos de l’auteur s’adressent aux femmes en général, comme quand il les invite à rejoindre leurs fourneaux.
        Lisez bien, ce misogyne est exécrable, et l’écriture inclusive n’est pour lui qu’un prétexte pour faire le procès des femmes en général.

      • Dénoncer les abus de Tariq Ramadan est une très bonne chose qui permet de prendre conscience des fondamentaux de l’islam que nos dirigeants font semblant d’ignorer.

    • Bonjour Monnier,

      J’ai pensé rédiger un commentaire comme le vôtre, mais je ne l’ai pas fait par charité, vu l’âge de l’auteur.
      Quand on a affaire à une personne âgée, on ne riposte pas. C’est ainsi que j’ai été éduquée. Et puis son commentaire ne mérite pas de réponse, mieux vaut l’ignorer.
      Regardez le nombre de personnes qui ont partagé ses éructations: deux pelés et trois tondus. C’est la preuve que la France est en bonne santé mentale.
      Et c’est ce qui compte.
      Bonne fin de semaine !

    • Mais soignez-vous Monnier, soignez-vous !
      Ou relisez-vous.
      Où vous avez vu autre part que dans votre névrose obsessionnelle et votre complexe d’infériorité infantile que Jordier se prétend supérieur à vous ?
      Il a dit l’inverse : que si chacun restait à sa place dans sa spécialité on serait tous au sommet.
      Ca vous intéresse pas de nous rejoindre au sommet ?
      GRACE A NOUS ?
      Mais si ca vous intéresse pas, arrêtez de nous tirer vers le bas en plus en mélangeant tout, comme si Jordier était responsable du (pseudo) réchauffement climatique et de la famine en Papouasie.
      Alors que c’est vous en vous abonnant à Elle qui avez deforesté l’Amazonie.Absolument.
      Si vous relevez des instances médicales , fô pas venir nous polluer ici avec vos délires.
      CRIMINELLE !

    •  » Quand on voit dans quel état vous avez mis notre pauvre planète et dans quelles conditions vivent les 2/3 de l’humanité, » sic faire porter la responsabilité de l’état e la planète aux seuls hommes est un propos on ne peut plus misogyne cela sous entends que durant de milliers d’années les femmes n’ont été que des « potiches » Eve, Cleopatre, Makèda, Lucrèce Borgia, Usabelle 1) La Catholique, La reine Victoria, Safiye Sultan, Jehanne d’Arc, Golda Meir, Tatcher, Indira Ghandi, Aung San Suu Kyi , Wu Zetian, etc etc que des femmes qui n’ont été pour « rien » dans l’histoire….:)

    • M. Monnier

      Il s’est passé quelque chose dans votre vie pour que vous ayez cette haine furieuse, cette hargne irraisonnée à l’égard des hommes, à l’égard de votre condition masculine ?

      Dans vos premières phrases vous vous en prenez à certains types d’hommes, que vous taillez sur mesure (c’est si facile) pour les besoins de votre diatribe.

      Puis, ensuite, vous glissez de manière insidieuse, sans le dire, à une généralisation à tous les hommes responsables de tous les maux de la planète et des conditions de vie déplorables des 2/3 de l’humanité !

      Quelle genre de psychologie et d’intelligence faut-il avoir pour penser le Monde en terme d’opposition entre l’homme et la femme ? L’homme responsable de tout ou presque, la femme IDEALISEE, responsable de rien et victime de tout.

  19. on voit de suite le niveau…ceux qui comprennent l’ironie pour remettre  » les choses  » à leur place et ceux et celles qui sont prets à ferrailler pour defendre la féminisation à outrance de tous les pans de la société…la dictature féminine est pire que la masculine..les hommes ont fini par faire une place aux femmes …et heureusement …l’inverse me parait plus castrateur et sans retour possible

  20. Chez mes parents, il y avait un petit texte encadré qui disait « Il est heureux qu’Eve eut croqué la pomme, sinon qu’à plaindre eut été l’homme ».

  21. dans ce discours, je ne reconnais ni mon père, ni mes 2 frères, ni mes 2 fils. J’ai 71 ans, éduquée dans le respect de l’autre, masculin et féminin, sans faire de différence entre frères et soeurs, j’étais fille entre 2 garçons. Nous avons élevé nos enfants sans différencier fille et garçon ; 1 fille entre 2 garçons, les tâches ménagères étaient identiques, avec l’objectif qu’ils puissent se débrouiller seul lorsqu’ils quitteraient la maison pour raison professionnelle, devant alors gérer SEUL le quotidien ménager. Tous les 3 mariés, pères de famille, continuent tout naturellement, sans se sentir des sous-hommes, à partager les tâches ménagères et l’éducation des enfants. J’ai 5 petits-fils et 7 petites-filles. Je suis seulement pour l’égalité homme-femme, quant au salaire.

  22. il aurait été bien étonnant qu’un  » mec  » qui confond sa bite et son cerveau n’éructe pas sa frustration ici. Mais je m’étonne un peu que RL autorise des islamistes radicaux à s’exprimer sur cette page.

    • Du calme nathanael, la bite des hommes hante le cerveau des femmes. Elles sont programmées pour ça par la Nature.

      • Oui et les hommes revent de se faire étouffer par une paire de gros seins, c est bien connu! Trêve de plaisanterie, si on se met à détester l autre sexe, où va t on? Les femmes sont différentes des hommes, c est une évidence et tant mieux. Ne nous trompons pas de cible.
        . L ennemi est le musulman et la musulmane.

      • Vous prenez vos rêves pour la réalité.
        C’est vous que la nature a mal programmé, pauvre obsédé.

          • C’est vous qui êtes programmé pour raisonner avec votre phallus.
            Dommage, car en utilisant son cerveau, on raisonne beaucoup mieux.

            • Au cours de l’acte d’amour, ou de baise, comme vous voudrez, il y aune boucle entre le cerveau et le phallus. Lisez donc les écrits indiens sur le sujet.

              • Commencez d’abord par apprendre à écrire le français, ensuite vous lirez les écrits indiens sur vos obsessions.

                • Pardon pour la faute de frappe. Une obsession est souvent par manque de réalisation. Ce n’est pas mon cas.

                • Ce n’est pas à vous de vous auto-juger favorablement, même s’il est vrai que l’on n’est jamais mieux servi que par soi-même.
                  Vous êtes risible, et vulgaire aussi.

                • Pauvre EVA, vous n’avez que l’invective : « pauvre type, risible, vulgaire, etc… ». Sans explicitement vous juger favorablement vous-même, vous vous valorisez en abaissant les autres. C’est facile, ça mange pas de pain, comme dit l’autre.

  23. Un article clair, précis et concis ! En tant que femme, je vous approuve, monsieur . Cette expression « les françaises ET les français »…m’exaspère et je ne la supporte pas ! Comme vous avez raison de souligner le fait que, si toutes ces dingues n’étaient pas draguées, elles se « révolteraient » contre l’indifférence des mecs, pauvres choutes ! Par contre, j’utilise souvent, pour me f. de leur gueule, les mots comme « ministresse » (du gvnt) ou mairesse (de Paris) !

  24. Mouais, je vois pas bien l’intérêt de votre article et tout spécialement ici vu qu’à l’évidence, les lecteurs de la fachosphère savent bien faire la part des choses avec les dames qui sont du reste légion ici. Je vois pas où est l’intérêt de dire qu’elles font mieux le ménage que les mecs par exemple. Je passe beaucoup de temps sur mes chantiers à nettoyer ma merde et je ne crois pas avoir à apprendre de quelque nana que ce soit le maniment de l’aspiro ou de la wassingue, d’ailleurs y’a ďes nanas qui sont totalement dégueulasses en la matière !

    Vous essayez un style « Audiaresque » qui ressemble à pas grand-chose, mais n’est pas lui qui veut.

    Enfoncer des portes ouvertes ne fait que du vent dans les couloirs…

  25. Perso je ne me sens absolument pas, « rabattu », « diminué » avoir perdu une quelconque place, seulement en entendant certains discours de « féministes » on peut en arriver à regretter que le ridicule ne tue pas !
    Par exemple se « battre » pour faire supprimer « mademoiselle » des formulaire officiel sous prétexte qu’il n’y aurait pas « damoiseau » mais qu’ils mettent damoiseau moi cela ne me ferait ni chaud ni froid de mettre : damoiseau X (je trouverais même que cela a de la gueule) et dans le même temps rester totalement muettes devants les ventes de femmes comme esclaves avec tarif « vieille » »moyenne  » « jeune » « pré-pubère » tarif pour combattants, tarif pour « golfe persique ».
    Elles se trompent de priorité ces demoiselles…

  26. Heureusement, il reste des vraies femmes…
    Nouvelle frontière : Travelo à 8 ans dans le magazine « Elle »
    https://youtu.be/bdCXxUxI-WE
    Liké par 49,000 tarés. Et quand les gens seront habitués à voir des gamins de 8 ans se prendre pour des putes du bois de boulogne, la gauche nous pondra une loi pour baisser encore l’age du consentement sexuel. Alors certes c’est un magazine de bonnes femmes avec un public de bonnes femmes. Ça en dit long sur la qualité générale des femmes en France.

    • Putain ça craint !
      Je like, euh pas le p’tit con et sa connasse de mère hein !

  27. !!! Et bien, cher monsieur, c’est bien parce qu’il existe des hommes comme vous qu’il y a des femmes comme elles… Votre vision des femmes est aussi triste et réductrice que celle que certaines ont des hommes. Sachez toutefois que les femmes n’éprouvent pas de plaisir particulier  » à torcher leurs chiards et à faire le ménage  » . A titre personnel, il est certain que j’éprouverais un plaisir très particulier à vous  » les briser menu « , dans la certitude absolue que, de toute façon, vos capacités à vous en servir ne sont certainement pas à la hauteur de vos prétentions.

    • Bah vous z’énervez pas Rosalie, c’est encore un bidasse de deuxième section qui n’a rien fait d’active et qui vient nous expliquer la vie quand ils est ala retraite, y sont pleins comme ça…

      • Quand on voit dans quel état se trouve la France, on se demande à quoi servent les gens comme l’auteur de cet article.

    • Vous devriez essayer les capacités de « s’en servir » de l’auteur de l’article, pour vérifier vos dires… si vous êtes baisable bien sûr.

      • Regardez d’abord la tête de l’auteur de l’article avant de spéculer sur le physique de Rosalie. Et si les femmes de votre famille sont plus « baisables » comme vous dites, alors proposez-leur de vérifier les dires de Rosalie au sujet de l’auteur, car elle n’a pas l’air très tentée par l’expérience.

        • Vous savez, il y a des mecs moches qui ont ont une grosse, ce pourquoi ils ont du succès auprès des femmes. A part ça Rosalie fait ce qu’elle veut avec qui elle veut.

          • En effet, si un homme n’a pas de cerveau, ce genre d’atout lui est indispensable.

            • En avoir une grosse qui plaît aux dames, n’est pas incompatible avec un cerveau.

              • Seuls les complexés et obsédés croient savoir ce qui plaît aux dames.
                Les dotés d’un cerveau savent que toutes les dames ne se ressemblent pas, et que ce qui plaît à l’une peut déplaire à l’autre.

                • Vous avez raison, toutes les femmes n’ont pas les mêmes goûts. Toutefois, en les pratiquant, on trouve ce qui leur plait, au cas par cas pour leur donner satisfaction.

    • On se calme Roro !
      Jordier ne mord pas (les femmes) !
      Seulement les connes hystériques.

    • Oh la la.
      Tout de suite les grands mots et les petits chevaux éculés de l’argumentation féministe – L.G.B.T
      Fô pas le prendre comme ça, Roro.
      Il est cool Jordier.
      Il veut juste t’expliquer pourquoi c’est de ta faute si ton mec te saute plus : à force d’aboyer à tort et à travers au lieu de faire ton job et de lui laisser faire le sien, il en a perdu ses boules.
      Et il en avait que deux.
      Qui repoussent pas.
      Vas-y aboie : tu vois, ça repousse pas….
      C’est con : être none pour avoir jouer au roquet.

  28. Par contre quand on dit  » Pétasses » ( pas d’écriture inclusive) on comprend bien que c’est uniquement féminin.
    Mrs , ne criaient pas à la discrimination, laissaient leur le plaisir d’être les seules et uniques ( les féministes)
    A toutes ces idiotes qui nous saoulent avec la couleur des vélos et cartables bientôt vous n’aurez droit qu’ à une seule couleur pour votre voile, Rouge Sang

  29. Un truc me chiffonne : il y a des nanas qui sont habillées de façon à ce que, quand elles se penchent et qu’elles poussent leur petit cul en l’air… moi aussi j’ai envie de leur passer la main aux fesses. Idem quand le vois les cyclistes dodeliner de leur petit cul moulé. Je ne le fais pas pour éviter le scandale dans la presse « obsédée sexuelle septuagénaire harcelle jeunes éphèbes à bicyclette » je récite « ne nous soumets pas à la tentation » mais ça aussi change : on peut nous soumettre à la tentation mais nous ne pouvons pas y céder ! torture morale !

  30. François, à voir la couleur de vos cheveux, vous et moi avons sans doute plus ou moins le même âge et je suis effarée de ces histoires de nanas saintes nitouches… je me suis toujours mieux entendue avec les hommes qu’avec les femmes, j’ai même été pendant 15 ans seule femme dans une équipe de secours en montagne. Je crains que cette vague de bigoterie ne soit autre qu’encore une américanerie à la Clinton. Tout cela ne décrédibilise pas les vraies femmes qui vivent avec les hommes d’égal à égal dans la bonne humeur.

  31. « Il est temps de réagir et de remettre les choses en place, de ne plus faire semblant de prendre plaisir à torcher vos chiards et à faire le ménage, d’ailleurs les femmes le font bien mieux que nous. » Magnifique!

    Un bien bel article, ouvertement sexiste, rétrograde et réactionnaire.
    La simple comparaison entre la photo en titre et la photo de l’auteur est d’ailleurs hilarante.

  32. François Jourdier, alors là contre amiral vous ne faites pas dans la nuance, mais alors vraiment pas !!! Vous parlez des femmes en général qu’il faudrait mettre au pas.
    Votre généralisation à outrance vous déshonore totalement.
    C`est vous qui doit-être mis au pas.
    Vous devriez avoir honte , imaginer les femmes violés, intimidées et abusées parce qu’elles sont femmes qui vous lisent ici, comment voulez-vous qu’elles ne voient en vous qu’un misogyne.

  33. Je fais confiance à la nature.
    J’ai bien constaté sur mon oreiller que le Bon Dieu nous avait divisé en deux catégories : les pénétrants et les pénétrées.
    Et vous savez quoi ?
    Les lois du Bon Dieu sont immuables.

    • Que le Bon Dieu – auquel je ne crois pas – soit béni de ne m’avoir jamais faite actrice de vos histoires d’oreillers. Vos scénarios semblent singulièrement manquer d’imagination et de passion. Sans doute juste un film publicitaire sur l’appareil à  » distribuer le sperme « , pour reprendre les termes de votre petit camarade Jourdier.

      • Les capots de voitures conviennent aussi bien que les oreillers. C’est ce que vous voulez dire ?

      • D’abord le pluriel de scenario est scenari
        Ensuite, la jalousie est un vilain défaut.
        Et enfin, essayez celle du chimpanzés si celle des hommes ne vous convient pas.
        Vous verrez bien s’ils ont plus d’imagination.

        • Scenari, c’est pour les ceusses qui veulent faire genre… style je mange un raviolo… ou  » le Monde  » est un medium infâme…. Ne vous mêlez donc pas de mes rapports avec les hommes, les vrais, justement. Je ne parlais que de vous ! Et puisque Môssieur est à cheval sur l’orthographe, peut-être enlèvera-t-il le s de chimpanzé ?

          • Rosalie, si vous n’existiez pas, il aurait fallu vous inventer !
            Votre humour et votre sens de la répartie m’enchantent.

        • Justement, elle est en train de vous expliquer que vous lui rappelez les singes, et qu’elle est attirée uniquement par les hommes.
          Où est le problème chez une femme qui préfère les hommes aux singes ?
          C’est vous qui êtes jaloux, il me semble.

      • « au masculin comme au féminin » est redondant, le masculin l’emportant sur le féminin.
        Et si ça vous fait chier c’est que vous êtes une conne.

        • Ca n’a rien à voir avec la grammaire, et ce n’est pas redondant.
          L’imbécilité est très bien partagée entre les deux sexes, vous en êtes la preuve.

      • C’est évident, sauf pour les débiles.
        Donc vous faites bien de le préciser, car des débiles, il y en a sur ce fil de discussion.

    • Les voies de Dieu sont impénétrables, aussi bien pour les pénétrants que les pénétrées. La Nature a bien fait les choses. Elle a faites aptes les femmes à porter les enfants, et leur a donné une mentalité pour bien s’en occuper avec amour. Qui a quelque chose contre ça ?

    • Tous les prêtres pédophiles disent la même chose d’ailleurs : les enfants doivent obéissance absolue à leur directeur de conscience.

      • Mahomet a épousé une enfant de 6 ans, qu’il a déflorée à 9 ans.
        Donc si j’étais musulmane, Soufiane, je la jouerais profil bas, car aucun chrétien ne se réclame d’un prêtre, et encore moins d’un prêtre pédophile. Les chrétiens se réclament de Jésus, qui a sévèrement condamné la pédophilie.
        Tandis que TOUS les musulmans se réclament de Mahomet, qui était pédophile, en plus d’être violeur, pillard, égorgeur, esclavagiste, sournois et lâche.

  34. Je propose de placer momo tariq ramadan au ministère des bonnes femmes , il interdira le féminisme et tous ces délires d’écriture inclusive , imposera le voile seulement pour les moches .
    Les féministes ne pourront pas glapir contre lui sinon elles seront traitées de sales wacistes.
    Une fois tous leurs droits supprimés on vire le momo et on le remplace par un blanc hétéro .

  35. Ouais, les mecs, il est temps de réagir quand vous voyez des femmes se faire agresser par une bande de racailles! Ouais, les mecs, il est temps de réagir quand vous voyez des vieux bousculés, insultés par des branleurs suédois. Ouais, les mecs, il est temps de réagir quand vous voyez des envahisseurs adorateurs de Momo faire chier le monde.
    Il serait temps de grandir un peu les mecs!

    • Bien dit Calamity. Il faudrait aussi inciter les les hommes à dégainer plus vite.

      • Le plus important n est pas de dégainer mais tout ce qui précède. Face à face, regard droit dans les yeux, la sueur qui perle sur les tempes, les mains moites et les longues minutes de silence pénétrant…. Avant le bang!

  36. Tous les extrêmes sont mauvais. Les féministes extrémistes sont des idiotes nuisibles aux relations entre hommes et femmes, relation qui contribue à une positive mise sous tension du corps social. Les virilistes, extrémistes qui renvoient les femmes « torcher les gniards et faire le ménage », au « sois belle et tais-toi » sont l’équivalent masculin de ces féministes extrémistes.
    Ces deux extrémismes prônent la bipartition sexuelle… chère aux sociétés archaïques, immobilistes, misogynes, puritaines, violentes et tristes à pleurer. Le meilleur de notre civilisation c’est une société où se côtoient les deux sexes dans une relation de séduction réciproque. D’une part une virilité assumée, galante et courtoise, d’autre part une féminité assumée, qui n’exclut ni le talent ni l’intelligence.

    • Dieu vous a donné une bite pour les et vous en servir
      La république nous a donné sa loi pour nous faire taire.

        • C’est faux : qui a inventé le nombre Pie ?
          Toutes les lois mathématiques en une seule fois en parfaite cohérence de manière immuable ?
          Alors si ces lois existent et ont du exister dès le Commencement des Temps pour toujours, ne pouvant être créées ni par le hasard ni par la nécessité, Celui qui les a créées, s’appelle Dieu

      • Votre Dieu vous a donné une bite qui vous sert également à uriner. Dans sa grande sagesse, il a compris que la subtilité était un gadget dont vous ne sauriez pas vous servir.

        • C’est pour ça qu’on l’appelle le pistolet à deux coups… ou plus selon la partenaire.

        • Pov Roro

          Vous avez arrêté votre développement au stade pipi caca ?
          Que s’est-il passé ?
          Maman vous a refusé un sucre d’orge rose en forme de zigounette ?
          Pour faire des économies ?
          C’est pour cela que vous êtes devenue cleptomane dans les grands magasins à tendance hystérique par beau temps, et schyzo les jours de pluie ?
          Grosse dégoûtante ! De parler devant tout le monde de ce que vous ne connaitrez jamais !
          Virago.

  37. Á 30000% d’accord !
    Il n’y a qu’à allumer la radio: France Inter et France Culture, France Info…..c’est de la propagande féministe, LGBT et « droits de l’homme » à longueur de journée !
    On remarque d’ailleurs que ce sont de plus en plus de femmes qui dirigent certaines émissions aux grandes heures d’écoute !
    Et quand on entend des hommes leur emboîter le pas, et même en rajouter (« moi, je suis content de n’avoir que des filles et non des garçons », dixit un journaliste, le matin aux infos de France Inter), on n’est dégouté !!!!

    Je m’informe aussi bien auprès de medias réellement alternatifs que ceux vendus aux islamistes et leurs lêche-bottes féministes & consorts….ça renforce l’esprit critique et dialectique !
    Il faut écouter ces derniers pour mieux s’armer !
    Isaac

    • Ouais, ben la dernière fois qu’on a écouté Zezette, elle s’appelait Eve , elle nous a raconté une histoire de pomme à dormir debout, on l’a crue et depuis on bosse comme des ânes.
      Alors qu’avant, on imitait les ânes mais pas de la même manière.
      De toutes façons, les connes que vous écoutez sur les ondes c’est plus des femmes et leurs mecs plus des hommes : c’est des mutants.
      En plus de vous dégoûter d’être nés, ils se HAISSENT entre eux.
      Vous allez voir : ils vont s’entretuer.
      Dites rien : laisser dire
      C’est vous qui rigolerez en dernier : eux seront morts.

      • François Desvignes

        ça fait du bien de rire de bon matin en vous lisant.
        Parfois un peu cru ….mais dans le vrai

        • Je pense moi aussi que certains ici n’ont pas perçu la rigolade derrière ce coup de gueule « réac ».
          Perso, je vis sans homme et je suis bien placée pour savoir ce qu’il en coûte de tout assumer (moralement, matériellement) sans un grand costaud à vos côtés. Féministe , on ne saurait l’être davantage , car moi je le suis en actes et non en verbiage grotesque. Cela n’empêche pas que je suis autant agacée que l’auteur de l’article par les harpies du pseudo-combat « féministe » actuel, aussi dévoyé de nos jours que le combat « anti-raciste ».
          Nous avons une civilisation à sauver, serrons-nous les coudes et rions ensemble des jacasseries ineptes sur les « genres ».
          La lucidité, le courage, la persévérance, voilà ce qu’il nous faut. Or aucun sexe n’en a l’apanage.

      • Monsieur Jourdier, je fais partie de la génération qui a bénéficié du vrai féminisme dans les années 70 où la femme affirmait son désir d’indépendance.
        Je ne me reconnais plus dans ces gorgonnes agressives et masculines qui n’ont que l’invective à la bouche.
        Je ne supporte plus les pubs radio notamment où l’homme est traité comme un toutou
        Réveillez vous messieurs, reprenez votre place, nous en avons bien besoin notamment pour chasser l’islam.
        Mais pour cela, arrêtez s’il vous plaît de jouer les gonzesses bobo, vegan, chochottes, écolos etc

      • C’est un très bon commentaire que le vôtre M. Desvignes et je me permet d’y ajouter qu’il suffit de ne pas écouter ces radios de merde pour ne pas se faire chier dans les z’oreilles !
        Au passage, je note l’ironie de la rédaction qui a mis cette photo de cet individu simiesque bardé de chaînes, de coiffure ridicule et de bagouses qui donne en effet une image remarquable du mec ?…

Les commentaires sont fermés.