Pourquoi les médias de propagande préfèrent Lydia Guirous à Ghislaine Dumesnil

Quand Riposte laïque se fait voler la vedette par Grasset

La blogueuse Hildegard Von Hessen a publié un article intéressant, où elle compare la médiatisation de la franco-algérienne Lydia Guirous, qui parle rapidement de la RATP, et le boycott total de Ghislaine Dumesnil, qui, pourtant, a travaillé dans cette entreprise pendant seize ans. Sous cet article, vous découvrirez le jugement d’une militante de Résistance républicaine, Eva, sur la femme politique Guirous.
En attendant, nous ne compterons que sur nous-mêmes, et nos amis, dont la blogueuse Hildegard, que nous remercions, pour faire connaître le livre de Ghislaine Dumesnil, « Mahomet au volant, la charia au tournant ».Martine Chapouton RIPOSTE LAIQUE SE FAIT VOLER LA VEDETTE PAR GRASSETComme chaque matin, j’écoute les nouvelles économiques de Radio Classique. Et ce matin, mon sang n’a fait qu’un tour ! Un auteur, issu du rang des Républicains, Lydia Guirous, est invitée à vendre son livre paru chez Grasset: « Je suis Marianne ». Née en 1984, en Algérie, la belle a fait du chemin. Elle est membre du parti Républicain. Mon oreille se dresse, lorsqu’elle évoque le salafisme « qui est ennemi de la France » et que la RATP est gangrénée par cette religion, branche radicale de l’islam. J’ai cru un moment, qu’elle citait des pans entiers du livre récemment publié par Riposte laïque, sur la question du salafisme qui gangrène la RATP, rédigé par une employée de la société de transport, Ghislaine Dumesnil, et préfacé par Christine Tasin : « Mahomet au volant, la Charia au tournant ». L’auteur de RL n’a eut droit qu’à Radio Courtoisie, la station de la réacosphère de réinformation.

L’une, Algérienne, sait de quoi elle parle, lorsqu’elle évoque l’islam, l’autre est au coeur de l’action et sait tout autant de quoi elle parle.  L’une a le désavantage de n’être « qu’une petite employée observatrice » qui rapporte ce qu’elle vit sur le terrain, l’autre est partie intégrante de l’establishment. Mais femmes toutes deux.

Lydia Guirous, dite « femme politique » d’un parti de « gouvernement », présente toutes les qualifications pour être invitée sur les plateaux dans le but de vendre son ouvrage qui ne semble pas très politiquement correct. Son statut d’Algérienne ajoute à cet avantage. Elle est crédible aux yeux des pressetituées. (1)

Alors, Grasset, avec toute sa force de frappe médiatique, favorise l’une contre l’autre, qui publie sur un site alternatif, lanceur d’alertes depuis son existence sur les méfaits de l’islam. Riposte Laïque, « infréquentable » est donc nettement défavorisé. Tout ce que les pressetituées exècrent. Ils disent la vérité qui doit être dissimulée. Cela fait partie des nombreuses injustices frustrantes que ce pays, la France, fait subir dans tous les domaines à ses administrés. Quand Riposte Laïque et Christine Tasin sont insultés, intimidés, menacés de mort, traînés en justice, une Algérienne, membre de l’establishment, qui dit les mêmes choses, est éditée par un grand éditeur, célébrée, invitée, écoutée et respectée.

Il y a de quoi enrager devant cette injustice éditoriale. Mais l’on peut toujours se consoler d’avoir gagné la bataille des idées. Sans les Riposte Laïque et Résistance Républicaine, lanceurs d’alertes, d’autres, adoubés par le système, ne pourraient pas relayer leur combat. Et c’est bien l’essentiel. Un jour viendra où ces lanceurs d’alertes seront officiellement reconnus. Ils le sont déjà par grand nombre de citoyens de ce pays.

http://hildegardvonhessenamrhein.over-blog.com/2016/01/quand-riposte-laique-se-fait-voler-la-vedette-par-grasset.html

Notes de Christine Tasin

(1) Hildegard nomme ainsi les medias officiels, prostitués de l’info…

(2) Une autre vision de Lydia Guirous, par notre contributrice, Eva, qui a la dent dure contre elle :

Le titre en lui-même est déjà une imposture, car il laisse croire que Allah et la République peuvent coexister, alors que cela est impossible, et cela ne s’est jamais vu nulle part depuis que l’islam existe. Les Français raffolent de ce genre de musulmane: instruite, moderne, pas voilée, clamant son amour pour la France (jusque là tout va bien) et proposant une solution pour le vivre-ensemble avec l’islam, et c’est là que ça se gâte. (1) Car la seule manière de survivre à l’islam est d’interdire l’islam, qui n’a jamais réussi le moindre vivre-ensemble nulle part, à part de manière provisoire, pour pouvoir bénéficier de la « jizya », l’impôt dû aux musulmans par les non-musulmans, et à la condition que les non-musulmans aient un statut inférieur et précaire.

C’est étrange de voir une musulmane lutter pour les droits des femmes alors qu’elle se réclame d’un prophète misogyne ! Ça n’a pas de sens, sauf si cette jeune femme a quitté l’islam. A ma connaissance, Lydia Guirous n’a jamais dit qu’elle était une ex-musulmane. C’est facile de critiquer la France, mais un peu plus difficile de critiquer l’islam. Je n’ai jamais entendu Lydia Guirous critiquer l’islam. Elle critique le communautarisme, comme le faisait Malika Sorel, alors que c’est l’islam qui est le problème, pas le communautarisme. Donc le problème, c’est l’islam, pas le communautarisme. Mais Mesdames Sorel et Guirous ne le diront jamais, car les personnes qui le disent, comme Madame Tasin, récoltent des menaces de mort et des assignations en justice.

http://resistancerepublicaine.eu/2015/04/14/allah-est-grand-la-republique-aussi-lauteur-peut-mieux-faire-par-eva/

Vous aurez remarqué que les chrétiens jetés par-dessus bord étaient originaires des mêmes pays (Ghana, Nigéria…) que leurs assassins avaient la même couleur de peau et parlaient la même langue. Donc le problème n’est pas « culturel » comme le prétendent les musulmans encensés par nos media, comme Malika Sorel ou Lydia Guirous. Le problème est religieux, comme nous le dit inlassablement Madame Tasin, qui est évitée comme la peste par nos journaleux.

http://resistancerepublicaine.eu/2015/04/18/un-musulman-egorge-un-chretien-est-ce-une-pratique-culturelle-par-eva/

Or, je lis souvent que des personnes comme Malika Sorel, Lydia Guirous ou Fawzia Zouari sont des patriotes, au même titre que Pascal Hilout. Or Madame Sorel et Cie n’ont jamais critiqué l’islam, ni mentionné les nombreux versets violents du coran. Contrairement à Pascal Hilout, Malika Sorel n’a jamais déclaré avoir quitté l’islam, et n’a jamais mentionné les crimes de Mahomet. Résultat: Pascal Hilout a été condamné par la justice, et Madame Sorel a reçu la légion d’honneur. Fatiguée d’entendre Madame Sorel imputer à la « culture arabe » ce qui est imputable à l’islam, je lui ai relaté une histoire vraie, que je tiens de ma grand-mère, et qui illustre parfaitement pourquoi le problème qui se pose en France n’est pas culturel comme le prétend Madame Sorel, mais religieux. Je ne lui ai finalement pas envoyé cet écrit, car elle n’avait pas répondu à mes courriels précédents, ni à ceux que mes amis lui ont envoyés sur le même sujet.

http://resistancerepublicaine.eu/2015/10/11/il-etait-une-fois-une-pauvre-chretienne-et-une-princesse-saoudienne-qui-naimaient-pas-leurs-promis/

image_pdfimage_print

22 Commentaires

  1. quand elle dit : »je suis Marianne », il faut entendre : « je suis Dalila et la France est mon Samson ».

    celui qui entend autre chose est encore plus C**** que les LR de Sarko.

  2. Cela ne remet pas en cause la lucidité et l’amour que Lydia Gourous porte à la France, tout comme Jeannette Bougrab, Pascal Hilout ou Malika Sorel
    On ne peut que déplorer l’autisme de la masse qui a besoin de l’accréditation des origines pour croire ceux qui savent.

  3. v6y2q je n’ai pas encore lu »Mahomet au volant – la charia au tournant » par contre j’avais lu l’an dernier de lydia gouirous « allah est grand la république aussi » pas trop mauvais quand arrivée à la page223 je lis qu’elle admirait jean zay celui qui a écrit de telles ordures sur le NOTRE DRAPEAU FRANCAIS je ne lirarai donc pas son 2ème bouquin quand on pense que cette ordure de ce qui nous sert de président a fait entré ce jea zay au panthéon c’est de la même nausée que de savoir qu’il attribue la LEGION D HONNEUR à n’importe quel quidam comme vous dites mon sang ne fait qu’un tour ou comme l’on dit à NICE  » IL ME VIENT LA BOUFAÎSSE » madame goouirous est une opportuniste après avoir été engagée au parti radical elle a été à l’umps (plus maintenant elle va peut-être finir par rejoindre ceux qui ont enterré jea zay au panthéon
    chi lo sà ) elle a les dents longues celle-là

  4. Je ne comprends pas votre démarche, votre critique de madame Sorel Sutter est tout à fait contre productive.
    J’invite tout le monde à lire son dernier livre « Décomposition Française », qui explique le cheminement politique de nos dirigeants depuis 40 ans, nous menant à la destruction de notre pays, notre culture et la marche forcée vers une mondialisation qui sert les desseins des plus fortunés, aux dépens des populations qui ne seront plus que des esclaves déculturés, hors-sol et corvéables à loisir !
    Elle défend la France, elle est pleinement Française et fait honneur à ce pays.
    S’en prendre à cette femme est pour moi, une faute ! Il faut plutôt faire la promotion de son livre, pour qu’enfin une majorité de Français ouvre les yeux !  

  5. Unité de tous les Patriotes, Martine-martinet!
    « La France, pour moi et dans mon rêve, ce n’était pas cette France des interdits, du hallal et de la burqa….Jamais je n’aurais pensé être obligée de raser les murs pour ne pas subir les insultes des islamistes et des nombreux crétins qui se revendiquent de la religion musulmane. Jamais je n’aurais pensé, dans une école publique, subir la pression et les menaces de certains garçons et de certaines filles parce que je ne faisais pas le ramadan. Jamais je n’aurais pensé que certains enseignants se poseraient la question de l’utilité de la mise en place d’une salle de prière dans l’école de la République française. » Voilà ce que dit L Guirous, qui vient de se faire jeter par Sarko: trop laïque, la « colla-beurette ».
    Lydia Guirous, Malika Sorel, Janette Bougrab…et des milliers d’autres laïques, autant de femmes courageuses qu’il faut encourager et non pas conspuer!
    Choisissons nos ennemis… chez nos ennemis, pas chez nos alliés.

    • Très juste ! Si l’on commence à critiquer ces femmes, juste par réflexe, à cause d’une islamophobie primaire, on ne risque pas de gagner.
      Lydia Guirous était l’invitée de Zemmour et Naulleau, sur Paris Première, mercredi dernier. Je l’ai trouvée très bien.

      • Nous sommes au moins deux à penser la même chose!
        Si l’on veut que la France passe au XXIème siècle, celui des Lumières retrouvées, c’est la LAïCITÉ qu’il faut rétablir. Et il faut rassembler tout ce que notre Pays compte de Citoyens rationnels et laîcs, qu’ils soient anti-théistes, athées, agnostiques, ou adeptes de rituels religieux quels qu’ils soient.
        « L’État chez lui, les églises chez elles! » V.Hugo vers 1860!

  6. Et que dire des « Considérations inconvenantes sur l’école, l’islam et l’histoire, en France, à l’heure de la mondialisation », écrites par un professeur, témoin de l’entrisme islamique au sein de l’Education nationale. A part quelques articles, silence radio sur un sujet pourtant brûlant.

  7. la critique est fondée mais sur le fond cela va dans le bon sens, si même le système (Guirous, Grasset) commence à reconnaître la réalité mise en exergue par les « éveilleurs » parmis lesquels les infréquentables identitaires tiennent une bonne place sur le terrain
    Car il faut être arrogant et sectaire comme un mariniste pour croire que les électeurs viennent spontanément voter pour marion ou marine sans préparation des esprits par les écrits, les manifestations et les actions caractéristiques type soupe au cochon voire les provocations à la JMLP

  8. perso tous ces binationaux ne m’inspirent absolument aucune confiance surtout ces « arabomuz  » qui prétendent tjrs le contraire de ce qu’ils pensent et dès que tu tournes le dos tu te retrouves avec une lame dedans !!!

  9. Je salue le libre-arbitre de Lydia Guirous, femme née musulmane qui a su s’affranchir des dogmes et des règles coraniques. J’admire son courage pour éhapper au poids du communautarisme. Et je comprends son choix de ne s’attacher qu’à la laïcité. Marine Le Pen elle même n’agit pas autrement. Je crois qu’elle fait preuve de pragmatisme politique; à savoir: exigeons que l’islam soit contenu dans la sphère privée. C’est là son combat.
    La seule chose qui me chagrine c’est qu’elle ait choisi le parti de Sarkozy

  10. « Fatiguée d’entendre Madame Sorel imputer à la « culture arabe » ce qui est imputable à l’islam »
    Mme Sorel a parfaitement raison. Comme elle est très instruite, on peut faire confiance à son jugement. Contrairement à bcp d’islamophobes qui gobent la biographie mensongère du prétendu prophète. D’ailleurs les spécialistes de l’islam ne s’y trompent pas, ils savent bien que ces hadiths, rédigés longtemps après « sa mort », ne résistent pas à l’analyse.
    D’une part, il ne faut pas oublier que les peuples du Proche et Moyen-Orient ont été convertis à la religion de Moïse (d’où les rites judaïques dans l’islam), d’autre part, les califes ont ajouté d’autres versets pour compléter ce qu’on appellera le coran, qui reprend les écrits religieux hébraïques.
    En convertissant tous ces peuples, les Arabes les ont amenés aussi à adopter leurs coutumes.

    • Allez, tous les prétextes sont bons pour ressortir les mêmes débilités Sans jamais donner aucune preuve de ce que affirmez.. C’est maladif.

      • Moi qui suis laïc, athée et anti-théiste, je revendique ma culture judéo-chrétienne. Pourtant, il y a seulement deux siècles, j’aurais été assassiné par la « sainte église » pour athéisme. La culture, c’est ce qui a formé un peuple, une ethnie, une nation, une race. Avec la sélection naturelle qui s’exerce aussi sur l’évolution sociale comme sur tout le vivant. Ainsi, nous avons eu les Lumières, nos révolutions, notre Laîcité… et le darwinisme social a éliminé l’obscurantisme religieux de la sphère publique. Enfin, pas tout à fait, car il revient au galop, sur la jument de Mahomet comme aux vilains temps de la conquête ottomane. L’intelligence et le rationnel scientifique triompheront de ces sombres crétins incultes, mais ça va prendre du temps.
        l

      • Renseignez-vous. Il y a des sites qui révèlent les véritables origines de l’islam.
        Et pourquoi ne lisez-vous pas la Bible ?
        Vous pourriez ainsi faire les comparaisons qui s’imposent.
        Mais je crois que ce serait trop vous demander…

  11. Peut-être tout simplement que L. Guirous est plus télégénique et plus consensuelle que Ghislaine Dumesnil. Puis la dénoncer comme « raciste » est impossible pour l’rps et les merdias si prompts à vomir ce genre de propos.

  12. .
    Je ne connais pas du tout cette Lydia Guirous mais son titre ne m’inspire aucune confiance ; pourtant, on peut se laisser passer pour encore musulmane et combattre subtilement l’islam de l’intérieur éventuellement. Soit par peur de la menace qui pèse lors de l’apostasie, soit éventuellement par une finesse stratégique extrême.

    Je ne sais pas du tout si c’est ce que fait Malika Sorel, mais les rares fois où je l’ai entendue, je n’aurais jamais pu deviner qu’elle se dit musulmane. Egalement, il est efficace que des personnes soient aussi sur ces postes là, comme je l’ai déjà écrit récemment, encore audibles et invitées et écoutables par les idiots qui ne s’intéresseraient jamais aux discours de RL ou RR, sauf pour le condamner d’avance.

    Néanmoins, il faut être extrêmement méfiant vis-à-vis des faux-nez de la takkyia qui se cachent derrière l’anti-salafisme pour nous prescrire du cépaçalislam et du voyélislamcébien.

    • @Herbert Sogno
      « Je ne connais pas du tout cette Lydia Guirous mais son titre ne m’inspire aucune confiance »
      ——————————-
      elle serait issue de la famille chrétienne du kabyle Jean Amrouche (qu’on ne présente plus).
      Elle se déclare « musulmane », sans ambages, face à Zemmour&Naulleau et ne bronche pas lorsque Zemmour la qualifie d’arabe…

      résultat du truc : elle ne sait pas qui elle est… la musulmanie l’a bâtardisée…Elle n’a rien à foutre en politique… et encore moins en librairie…

      elle gagnerait à se taire et continuer à « se chercher » sans nous pomper l’air. (une mahométane finit toujours en burqa !)

  13. Moi j’ai entendue Lydia Guirous , ,s’exprimer le samedi soir dans l’émission de Ruquier et franchement elle m’a fait pitié car elle était vraiment toute seule à se défendre, avec douceur , face aux critiques acerbes des journalistes gaucho bobos qui la traitaient presque de faschiste simplement parce que elle était trop Française de mentalité et donc pas assez « ethnique » ……allez comprendre !!!!

Les commentaires sont fermés.