1

Les médias et les politiques de France : tour d’horizon sur nos islamo-collabos

 

Attentats, agressions : les médias de France disent en chœur qu’ils sont déséquilibrés, qu’ils ont, la plupart du temps, des soucis psychologiques.

La presse, dans un grand élan de solidarité, et particulièrement sur France-Radio-Télévision, les experts nous expliquent leurs actes par des incidences dues à leur histoire personnelle (mariages ratés, familles explosées, délinquance et, pour finir, la société française qui n’est pas assez compréhensive, etc.)

Pour les médias et la justice, les victimes ne seraient donc pas les agressés  mais les auteurs d’agressions ! Les victimes sont les porteurs de couteaux et autres conducteurs de véhicules, ceux qui égorgent et écrasent des innocents ?

Certains médias parlent de voitures ou de camions fous ! Comme si le conducteur n’existait plus ! Tous évitent de citer les noms et prénoms, si ce n’est leurs origines, au point que, désormais, les Français savent qui ils sont sans se poser de questions inutiles tant l’évidence est devenue criante ! Déséquilibrés, aliénés, forcenés, névrosés, psychotiques sont devenus les mots « politiquement corrects » d’un adepte de l’islam criant « Allahu akbar » avant de tuer !  Pas d’amalgame, c’est pas l’islam, etc.

Les politiques en manque de courage, la plupart du temps, refusent d’aborder la seule question qui vaille : la responsabilité de l’islam, son message coranique, son prophète qui se veut l’exemple parfait à suivre pour tous les musulmans !

Quel est le politique, femme ou homme, capable aujourd’hui d’en parler clairement sans se retrouver sur le banc des accusés ? Quel est le journaliste, femme ou homme, capable de dire que nous avons un réel problème sociétal et politique avec l’islam ?

Des Éric ZemmourIvan RioufolNatacha Polony, Bernard de la Villardière et quelques autres, trop rares dans cette profession, essaient à leur manière d’alerter l’opinion publique ! Les autres se taisent ou se terrent dans les bas-fonds du politiquement correct ! Pas d’amalgame, pas de vague, ailleurs on tue, ici on se tait !

De rares médias sauvent l’honneur, comme Valeurs Actuelles ou TV Libertés ! Des sites en ligne comme Riposte Laïque en ont fait leur cheval de bataille parce que chacun d’entre nous sait que c’est la clef du problème !

Aujourd’hui, c’est Don Quichotte contre le système judiciaire qui s’acharne et ne ressemble en rien à des moulins à vent. Ce sont des entreprises comme Facebook ou Google qui s’ingénient à nous mettre des bâtons dans les roues pour nous faire taire !

Aujourd’hui, ces rédacteurs, ces auteurs, journalistes, tous bénévoles au service de la liberté d’expression, sont des pestiférés qu’aucun média ne souhaite recevoir sur son plateau de radio ou de télévision !

Cela commence à se savoir et, finalement, décrédibilise de plus en plus les carpettes journalistiques, les experts du trognon, les grands savants du « vivre-ensemble » ! Les auditeurs et téléspectateurs les écoutent d’un derrière distrait, font le tri et constatent que, trop souvent, on les prend pour des demeurés ! Demain, ce seront des combattants de la liberté si on gagne cette guerre !

Des politiques essaient aussi de faire passer le message, comme Karim Ouchikh du SIEL, Nicolas Dupont-Aignan de Debout la France, les Identitaires  qui font du bon travail également !

D’autres aussi à travers, hélas, des circonlocutions et, si j’ose dire, des arabesques pour dénoncer sans vraiment le dire, tout en le disant.  Je n’ai pas oublié l’islam compatible avec les valeurs de la République de Marine Le Pen, son manque de soutien à des militants en campagne qui, comme moi, aux municipales ont été quasi abandonnés sur le terrain, son débat raté. Mais je reste solidaire de son action face aux persécutions dont elle est l’objet ! J’attends que cette Union des Droites nationales se réalise et que cesse cette bataille d’égos, ces susceptibilités de vierges effarouchées tandis que la France se meurt !

Je voudrais rendre un hommage appuyé à ces ex-musulmans qui mènent une bataille à visage découvert, au risque de leur vie, et qui tentent de nous alerter sur les réseaux sociaux sur ce qu’ils connaissent trop bien, comme Waleed Al-Husseini fondateur des ex-musulmans de France, Majid Oukacha, auteur et bloggeur, Aldo Stérone, plus controversé aujourd’hui mais qui a fait un vrai travail d’explication sur l’islam !

Je citerai aussi ces femmes de courage, comme Wafa Sultan, Brigitte Gabriel, Ayaan Hirsi Ali, Djamila Benhabib, Karima Bennoune, qui nous font réfléchir et devraient faire honte à toutes ces prétendues féministes.

Des féministes qui ne sont plus que de pitoyables idiotes utiles qui jamais ne dénoncent la violence sexiste de l’islam, les mariages forcés, ceux de mineures, les crimes d’honneur, les excisions, l’esclavage des femmes dans les pays ou l’islam sévit par la loi coranique ! Elles se taisent ! Elles se terrent !

Elles sont comme ces végans qui s’en prennent aux boucheries de France et ne disent rien contre l’égorgement de milliers de moutons, comme d’ailleurs ces militants anti-abattoirs de chez L214 qui, eux aussi, se taisent et se terrent comme des lâches qu’ils sont, pour éviter sans doute de perdre leurs subventions !

Après ce rapide tour d’horizon, ce survol d’une réalité qui dérange notre confort de Français affalés dans nos canapés devant un match de foot, le 20h de France2-Pravda, de TF1 si peu fin, de M6 et autres anesthésiants, il y a des hommes qui écrivent et nous alertent. Ils se veulent lanceurs d’alerte, ils sont nos oies du Capitole, serons-nous les Romains que l’on va assassiner ?

Chers lecteurs patriotes, vous avez encore le choix de regarder ou non ces liens que je vous mets en fin d’article. Vous ne trouverez jamais aucune émission en France traitant franchement de l’islam. Dans ce pays de soi-disant « liberté » qu’est la France, où l’on persécute les auteurs et rédacteurs qui déplaisent à la doxa, nous sommes devenus, en fait, incapables de faire des émissions qui existent pourtant dans des pays arabes et musulmans !

Pourquoi cette lâcheté de nos politiques, de nos médias et de nos journalistes ? Répondre avec courage à cette question serait déjà un bon début pour commencer la guérison de notre pays.

Gérard Brazon (Libre Expression)

https://youtu.be/sUs8tunZ6MI

https://youtu.be/Fh0x6Z12g2A

https://www.youtube.com/watch?v=QLbvQUZpue0

https://www.youtube.com/watch?v=eNjkol2AZio